AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782266082051
605 pages
Éditeur : Pocket (21/11/1997)

Note moyenne : 4.06/5 (sur 60 notes)
Résumé :
Septembre 1957, jour de rentrée à l'université de Dublin. Parmi les étudiants qui se pressent dans les rues de la ville, trois jeunes filles rêvent d'amour et de succès.

Benny, belle plante généreuse, Eve, orpheline, élevée par des religieuses, et l'élégante Nan, dont la seule apparition sur les bancs de l'amphithéâtre provoque des frémissements d'extase. Pour ces jeunes filles, l'université, c'est l'unique moyen d'échapper au destin médiocre qui les ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
TCHITAT92
  06 octobre 2016
Très agréable lecture d'automne! le genre de roman que j'aurais aimé avoir pour les vacances, cet été !
Pas de la grande littérature en tant que telle, mais un roman plutôt orientée vers la gente féminine, qui nous rappelle nos années de jeunesse, plein de romantisme, de revendications, d'histoires d'amitié et d'amour... Des personnages attachants, une certaine morale, tout de même, on se laisse volontiers accrocher !
Et puis, on y retrouve la saveur de l'Irlande, de ses traditions, et des années soixantes !
Bref, entre deux lectures un peu plus "lourdes", cela fait du bien, de temps en temps, un bon petit (pas si petit d'ailleurs!) roman girlish !
Commenter  J’apprécie          101
CSBlitaussi
  07 février 2017
Je suis une grande fan de Maeve Binchy, j'adore ses livres. C'est peut-être parce que ses histoires parlent de Monsieur et Madame Toutlemonde et qu'on peut s'y reconnaître. En tout cas les personnages sont attachants.
J'ai lu le cercle des amies en VO (Circle of Friends). Maeve Binchy nous ramène dans les années 50 où les moeurs étaient encore bien différents, j'ai passé un bon moment avec les trois amies, pour qui le destin de la vie va bien être différent pour chacune.
Commenter  J’apprécie          80
Bermondsey
  28 mars 2013
Une retombée dans les années facs, avec tout ce qu'elles comportent d'aventures amoureuses, de sorties, de désillusions, etc. L'action se situe au début des années 60, en Irlande, avec bal de promo, sorties cinéma, virées à la friterie du coin, bande de copains. On est plongé dans un univers à la « Grease » ou « Peggy Sue s'est mariée ». Les personnages de Benny et Eve nous tiennent en haleine jusqu'au dénouement final qui n'est pas pour tous les protagonistes « tout est bien qui finit bien ». Décidément, cette auteur de roman à l'eau de rose mérite véritablement une autre réputation.
Commenter  J’apprécie          60
RedIzaBzh
  25 mars 2020
Désolée, mais j'ai lu le bouquin en anglais et j'ai la flemme de traduire, d'autant qu'il y a du monde chez moi ces temps-ci, traduction tranquille impossible. Voici donc le copier/coller de ma chronique sur Goodreads :
I loved reading this book, that began with how the two main characters, Benny and Eve, met when they were about ten. Loved it but not adored it, it was a bit long, you see, almost 600 pages. The story, heartwarming as it was, could have been a wee little shorter. Or maybe it's just that I want to finish #TheIrishReadathon in time - I don't deal well with pressure even when I chose, that's how weird I am. (Though the last books I wanted to read for it are on my desk at the library, a place I'm almost beginning to forget !)
Anyway it was a lovely story, I loved Benny and her big heart, with a personality that is beginning to build when she tries to get out of the reach of her parents. I loved Eve and her temper ! I also absolutely adored the witty banter between Eve and Aidan :
"When are you going to stop fighting this hopeless physical passion you have for me and succumb. Allow yourself to have your way with me."
"Wouldn't you drop dead if I said I would ?"
"I'd recover pretty quickly, I tell you."
"Well, it mightn't happen for a while. The succumbing bit I mean. A good while."
"That's the trouble about being brought up by nuns. I might have to wait forever."
"They weren't nearly as bad as everyone says."
"When are you going to take me to meet them ?"
"Don't be ridiculous."
"Why not ? I took you to meet my family."
"You didn't. They just happened to be there."
"You didn't arrange for your nuns to rent motorbikes and roar up to the party. I think that was socially inept of you", Aidan said.
"They couldn't make it," Eve explained. "Friday's their poker night and they just won't change for anyone."
I didn't like Jack, even if I could understand the appeal of this handsome, charming guy. And I never liked Nan even if I felt sorry at one point, tired as she was being so young because she tried to achieve her (and her mother's) life plan.
The group of friends was lively, the characters were good, so was the story, I laughed and cried - I just wish it was a little shorter.
"Are there women after you in College ?" Aengus asked Jack Foley.
"I never looked." Jack wasn't concentrating.
"You'd know. They'd be breathing heavily," Aengus explained.
1 like

Lien : https://booksnlivres.blogspo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LaNoyadeDuPhenix
  07 juillet 2015
J'adore ce roman. Je l'ai adoré adolescente, je l'aime toujours autant en tant qu'adulte. L'Irlande dans son carcan des années soixante, la vie rurale, l'école chez les religieuses et cette soif, cette soif ardente d'aller plus loin, plus haut ! L'histoire d'amour est à mes yeux secondaires, Benny, Eve et Niamh nous racontent d'abord une histoire d'amitié. La première, un peu balourde, fille unique de parents qui placent tous leurs espoirs dans son mariage avec le commis de son père ; la seconde, orpheline élevée par les soeurs ; la troisième, issue d'une famille sans le sou, dévorée d'ambition... le cercle des amis nous relate l'éclatement du carcan, la libéralisation de la jeunesse dans un pays où le joug de la religion les a longtemps écrasés. Des personnages extrêmement attachants dans un pays proprement fascinant.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
MarjolaineRoyMarjolaineRoy   19 novembre 2015
Un livre de filles. J'ai aimé l'ambiance générale du livre, la description de la société irlandaise qui m'a fait penser à celle du Québec à la même époque. Je n'ai pas lu l'original mais la traduction qui me semble bien faite. Un livre agréable à lire.
Commenter  J’apprécie          80
CielvariableCielvariable   30 janvier 2019
Nan avait mis Eve en garde, personne ne devait savoir que la jupe était un prêt. Si on la complimentait, eh bien, qu'elle dise merci. Pourquoi renvoyez aux gens leurs compliments à la figure?

Eve et Aidan ne se parlaient jamais autrement que sur le mode de la plaisanterie.Mais cette fois, l'admiration n'était pas feinte.
Commenter  J’apprécie          10
CielvariableCielvariable   30 janvier 2019
-Tu es très... hum... en beauté aujourd'hui, Benny, dit-il après avoir longuement réfléchit.

Trop longuement pour une réflexion aussi banale.

-Merci Sean. J'imagine que tout le monde est rayonnant le jour de Noël.

-Pas moi, pas jusqu' à présent, confessa-t-il.
Commenter  J’apprécie          10

Video de Maeve Binchy (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Maeve Binchy
Bande annonce du film "tara road" adapté du roman de Maeve Binchy traduit en français sous le titre "sur la route de Tara".
autres livres classés : irlandeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quiz de la Saint-Patrick

Qui est Saint-Patrick?

Le saint patron de l’Irlande
Le saint-patron des brasseurs

8 questions
152 lecteurs ont répondu
Thèmes : fêtes , irlandais , irlande , bière , barCréer un quiz sur ce livre