AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2757815105
Éditeur : Points (15/10/2009)

Note moyenne : 3.57/5 (sur 45 notes)
Résumé :
Il faut avoir une sacrée motivation pour faire son coming out spirituel dans le milieu des médias. Jusqu'à l'âge de 44 ans, j'ai été un catholique non pratiquant, non communicant, non convaincu. N'étant pas suicidaire de nature, je n'ai jamais revendiqué mon éducation catholique, afin de ne pas passer pour un ringard, ce qui représente la condamnation ultime pour un producteur de télévision. Et puis un jour j'ai reçu une étrange invitation... Un professeur de mon fi... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
Pchabannes
  27 juillet 2009
Sacrée soirée !!! Me voilà embarqué avec ce cadre supérieur, stressé, ne pensant qu'à son boulot qui veut me faire croire que sa vie a changé en allant à une catéchèse pour adulte ! C'est gentiment écrit, sans longueur, sans de prise de tête, avec détachement et humour.
Et ça marche ? Pourquoi ça marche ?
Peut-être parce qu'il ne cherche pas à convaincre, qu'il fait part de ses hésitations, des ses avancés et de ses renoncements, de ses limites. Et finalement ce mouvement d'avant-arrière trouve un point d'équilibre. Il trouve la Paix. Mais il ne devient pas une grenouille de bénitier ou membre d'un groupe charismatique.
Une seule chose change et c'est très fort.
Son regard sur lui, sur les autres, sur la vie. Cette vision va le changer radicalement sans changer sa vie, sans changer ses habitudes, sans changer ses amis ou sa famille.
Croyants ou non croyants doivent lire ce Livre, cette tranche de vie. Ceux qui perdent leur vie à courir après, qui n'ont jamais le temps, qui ont peur de perdre leur job, d'être pauvres, de ne pas être à la hauteur.
Ceux qui meurent d'avoir peur. Ecoutez le témoignage de Thierry Bizot qui a retrouvé goût à la vie en écoutant la Vie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
edonis
  07 août 2008
Si je m'étais fié uniquement au titre, je ne serais pas allé plus loin mais en lisant le résumé, je me suis lancé dans la lecture de ce livre et au fil des pages, je me suis retrouvé dans ce cheminement et cette conversion catholique.
La première réunion où il s'est rendu presque à contre coeur a été une prise de conscience et nous suivons donc l'auteur dans cette quête spirituelle. Attention, l'auteur ne prêche pas mais raconte juste avec finesse et amusement ce qu'il a vécu, le regard des autres, son changement de vie, …
Je vous le conseil vivement, le livre se lit très bien et vous fera passer un agréable moment de lecture.
http://www.edonis.fr/livre/catholique-anonyme-de-thierry-bizot-2
Commenter  J’apprécie          110
arnaud6
  30 décembre 2011
Livre formidable. c'est le récit d'une conversion lente écrit avec beaucoup d'humilité. En lisant ce livre, j'ai retrouvé l'atmosphère du film écrit à partir de cette histoire vécue "qui a envie d'être aimé". J'ai été vraiment rejoint par ce livre où l'auteur livre ses moments d'espérance et de doute. Il décrit une image de l'Eglise catholique évangélisant. Ce livre est à conseiller aux croyants et incroyants. Merci
Commenter  J’apprécie          130
melusine80
  29 juin 2008
J'avais choisi ce livre dans la liste de Masse Critique car il m'a interpellé… J'ai longtemps cru en Dieu, j'ai longtemps été une fervente croyante… Et pourtant, cette ferveur est passée, et l'histoire de cet homme qui trouve la foi à 44 ans m'a intrigué. J'ai beaucoup aimé ce livre car il est tout en pudeur et ne cherche pas du tout à convertir le plus grand nombre. le but est seulement de raconter cet incroyable expérience à travers les doutes, la honte qu'à pu éprouver l'auteur mais aussi la joie, le bonheur retrouvé, un appel à la vie.
Je ne pourrais pas dire si mon expérience personnelle m'aide à comprendre l'auteur et à apprécier ce livre, mais c'est un avis positif que je poste ici ce soir. Une histoire émouvante, une touchante rencontre entre Thierry Bizot et Dieu…
Positif!
Commenter  J’apprécie          90
letitbe
  20 janvier 2013
Cela faisait un bon moment que ce livre végétait dans ma bibliothèque.
D'autres sont passés devant. Il fallait trouver le bon moment pour le lire;
L'auteur, homme de médias, nous raconte son parcours spirituel.
Convié à une séance de catéchèse pour adultes, il va se "prendre au jeu" et suivre les autres séances .
Touché par la foi, l'auteur se redécouvre et pose un autre regard sur la vie.
Pas de prosélytisme mais un témoignage sincère et honnête qui amène à se poser des questions sur la façon de vivre sa foi sans pour autant adhérer à tous les rituels religieux.
Commenter  J’apprécie          100
Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
litolfflitolff   07 février 2011
Bien des fois j’ai été jusqu’à renier mon appartenance à cette religion qui a bercé mon enfance ; je m’en suis même ouvertement moqué, avec ironie. J’en ai alors secrètement voulu à l’Église de m’obliger à de tels sarcasmes, en restant une religion ringarde, incapable de séduire qui que ce soit, dans cette vision de gauche bien-pensante dans laquelle nous trempons.



C’est presque une honte aujourd’hui de s’avouer catholique. Cela semble plus difficile que de faire son coming out, ou de dire qu’on a pris des antidépresseurs, ou bien encore qu’on ne fait pas autant l’amour que la moyenne des Français.

En tout cas, dans le milieu dans lequel je vis, un catholique est ridicule, grotesque, risible, naïf, coincé. Il porte des slips kangourous et des chemises à manches courtes, sa femme a du poil aux pattes et le front luisant, il vote en secret pour l’extrême droite, il a les idées courtes et les ongles sales, il mijote dans de bons sentiments qui agacent, n’est jamais allé en boîte de nuit et trimballe une tripotée de mioches au nez coulant dans un Renault Espace délabré...

C’est l’exact opposé de l’image de producteur branché que je me dois de donner ! Allez expliquer au directeur des programmes d’une chaîne pour ados, ou à une animatrice en vogue, que vous allez à la messe, vous verrez l’effet !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
PchabannesPchabannes   27 juillet 2009
‘’Soudain fond sur moi une vérité toute simple, qui me foudroie : cette petite troupe que j’ai sous les yeux, ces bras cassés, comme il me plaît de les qualifier, eh bien j’en suis un.
Je leur ressemble, mais je suis comme eux et je ne le savais pas.
Je suis un bras cassé. Un pauvre type comme les autres, qui cherche sa bouée de sauvetage. Une âme perdue. Comme chacun d’entre eux. Je ne suis ni mieux, ni moins bien. Je suis fait de la même pâte, du même sang, de la même banalité. Je suis de la race qui murmure. Je n’ai rien de supérieur. Et, si je suis ici, ce n’est pas par hasard. J’ai bien essayé de protéger mon amour-propre derrière ma certitude d’être plus intelligent, plus cultivé, plus équilibré, plus fort qu’eux…mais je suis aussi vulnérable que le vieux débris, aussi nécessiteux que la dame au chapeau, aussi simple que le portugais.[…]Et depuis le premier jour, je suis un mendiant, un mort de faim.’’
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
litolfflitolff   07 février 2011
La foi, à mes yeux, était réservée aux gens sérieux, aux pieux, aux prieurs acharnés même, aux vieux pleins de sagesse ou aux professionnels de l’Église... Maintenant je vois que je me trompais. Avoir la foi, c’est facile, c’est comme d’être amoureux ! La foi, c’est un vent de jeunesse, c’est de la joie, de la fantaisie, du plaisir ! C’est donné gratuitement et ça rend heureux...
Commenter  J’apprécie          180
litolfflitolff   07 février 2011
Je dominais mon sujet et me voilà dépassé. Dépassé par cette sensation inconnue qui me révèle un sentiment profond, tapi en moi, un sentiment que je ne saurais qualifier, car il vient de se montrer pour la première fois au grand jour. Il m’intimide. J’ai l’impression de pouvoir toucher quelque chose que je ne sais pas.
Commenter  J’apprécie          160
letitbeletitbe   20 janvier 2013
Il a raison, le paysan, la reconnaissance des autres n'apporte qu'un soulagement passager et crée une accoutumance dangereuse, digne d'une drogue dure. C'est vrai aussi que les plaisirs s'usent vite et ne sont pas capables d'éteindre le résidu de tristesse que j'ai au fond du coeur.
Commenter  J’apprécie          60
Videos de Thierry Bizot (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Thierry Bizot
Thierry Bizot [Jeudi La Procure 01/02/13] .Premiers pas d'un apprenti chrétien http://www.laprocure.com/premiers-apprenti-chretien-thierry-bizot/9782227485976.html
autres livres classés : religionVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il Juif ?

Oui
Non
il était Zen
Catholique

10 questions
1044 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre
.. ..