AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Muriel Jollis-Dimitriu (Traducteur)
ISBN : 2918061204
Éditeur : Le Visage Vert (01/03/2013)

Note moyenne : 5/5 (sur 4 notes)
Résumé :
"Au début je n’ai vu que la flamme, trop proche de mes yeux, puis j’ai éloigné ma main en tendant le bras, essayant de voir au-delà. J’ai cru que je m’étais trompée, tant la vision a été brève avant que le bois ne se soit totalement consumé, et tellement incroyable. Ce n’étaient pas des icônes. C’était un mur ou un haut paravent, parcouru de lentes ondulations, complètement recouvert de… Saisie de fièvre j’ai cherché une autre allumette que j’ai allumée brusquement ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Tandarica
  04 juillet 2015
Ana Blandiana est en Roumanie une auteure devenue classique de son vivant. le chat "Arpagic" est une de ses créatures les plus connues, c'est aussi un personnage d'opposition politique courageuse. Plusieurs de ses recueils de poèmes ont été traduit en français, mais sont difficiles à trouver, et elle reste dans l'ensemble peu connue en France.
Ce livre, qui regroupe plusieurs de ses nouvelles, et publié chez un petit éditeur spécialisé en littérature fantastique, est miraculeux et j'espère pouvoir en faire bientôt une critique plus approfondie.
Félicitations à la traductrice pour son travail et pour avoir sorti ces textes de l'ombre.
Commenter  J’apprécie          280
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
TandaricaTandarica   04 juillet 2015
Je me suis toujours demandé si la léthargie ressentie par nos corps au printemps, cette absence de volonté et de force qui s'empare de nous à l'apparition des premiers brins d'herbe et persiste jusqu'à ce que le printemps ait définitivement vaincu et nous libère, car il ne nous craint plus, si cette léthargie n'est pas par hasard un simulacre de mort, une imitation de la mort comme dans un rituel magique, mis au point depuis des temps immémoriaux, une supercherie de notre corps, qui pressent la parenté du printemps et de la mort et imite la mort afin de se soustraire à l'œil assassin de cette pourvoyeuse de vies.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
Video de Ana Blandiana (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ana Blandiana
Ana BLANDIANA .
autres livres classés : traductionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
753 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre