AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782010013621
Hachette (01/05/1974)
3.69/5   218 notes
Résumé :
François, Claude, Mick, Annie et Dagobert profitent des vacances de Pâques pour faire une grande randonnée à vélo. En chemin, ils rencontrent Richard, un jeune garçon qui prétend être recherché par de dangereux bandits. Les Cinq pensent qu'il raconte des histoires... jusqu'au soir où Mick se fait enlever à sa place !
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
LesMotsBeaux
  28 décembre 2021
Pour les vacances de Pâques, les Cinq ont obtenu la permission d'aller camper. Chaque enfant a sa bicyclette et tous les jours, après avoir parcouru quelques kilomètres, ils choisissent un endroit plaisant où dresser leur tente pour la nuit. Pour une fois, ils étaient bien partis pour que aucune aventure ne croise leur route mais il a fallu qu'ils fassent connaissance de Richard Quentin, un garçon de leur age. Richard est le fils d'un homme riche qui a pas mal d'ennemis.
Des malfaiteurs ont projeté d'enlever le jeune Quentin mais par erreur, c'est Mick, qu'ils font prisonnier à sa place. En voulant le libérer, François, Claude et Annie, vont eux aussi être captifs de la bande d'individus. Richard Quentin va faire partie de cette aventure et lui qui est menteur, peureux et lâche, va pour la première fois de sa vie faire preuve de courage. Au contact des Cinq, il va devenir un autre garçon.
- (Tome 8 paru en 1949. Traduction française en 1957) -
Illustrateurs principaux pour livres à couverture cartonnée : années 50, Simone Beaudin ; années 60, Jeanne Hives ; années 70, Jean Sidobre (illustrateurs différents pour les rééditions abrégées aux textes simplifiés, livres à couverture souple)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          103
rulhe
  08 septembre 2016
j'ai découvert les aventures du club des 5 a l âge de 11 ans puis je l ai lu a mes enfants qui a leur tour l on lu au leurs s y bien qu'il on appelé leur chien 🐶 Dagobert
Commenter  J’apprécie          140
Wyoming
  23 juin 2019
Enlèvement d'un membre du club des cinq! Voilà un événement terrible que les autres vont devoir gérer très vite pour retrouver, espérons sain et sauf, le brave Mick. Donc une enquête qui les touche de très près et pour l'aboutissement de laquelle ils vont donner le meilleur d'eux-mêmes. Un très bon opus de cette ancienne série jeunesse.
Commenter  J’apprécie          110
sagebooker
  15 avril 2013
j'avais longuement hésité à lire ce tome-ci des aventures du club parce que je ne comprenais pas le mot "en péril"... mais la 4e de couverture m'ayant décidée, je suis entrée dans l'histoire très inquiète dès la disparition de Mick, mon préféré !
Commenter  J’apprécie          70
ussy82
  11 janvier 2018
Nous retrouvons le Club des Cinq pour une nouvelle aventure. Malgré un résumé qui ne correspond pas tout à fait à l'histoire, nous prenons plaisir à suivre les aventures de ces cousins si attachants. Avec mon crapiot, nous continuerons donc cette saga !
Lien : https://ussy82.wordpress.com..
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
CielvariableCielvariable   21 février 2019
« VRAIMENT, Henri, je ne te comprends pas ! » dit tante Cécile à son mari.

Les quatre enfants étaient assis à table, prenant leur petit déjeuner. Ils levèrent des yeux pleins de curiosité. Qu’avait donc bien pu faire l’oncle Henri ? François adressa un clin d’œil à Mick, et Annie donna à Claude un léger coup de pied sous la table. L’oncle Henri allait-il se mettre en colère comme cela lui arrivait quelquefois ?

M. Dorsel — oncle Henri pour François, Mick et Annie — tenait en main une lettre que sa femme lui avait rendue après l’avoir lue. C’était cette lettre qui était cause de tout. L’oncle Henri fronça les sourcils... et décida de garder son calme. Il dit d’une voix résignée : « Mais, ma chère Cécile, comment veux-tu que je me rappelle exactement quand commencent les vacances des enfants et s’ils vont les passer avec nous ou avec ma sœur ? Tu sais bien que je suis plongé dans mes recherches scientifiques, qui sont de la plus haute importance en ce moment. Je ne peux pas toujours me souvenir des dates de rentrée ou de vacances
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
EwylynEwylyn   09 avril 2014
Mais, ma chère Cécile, comment veux-tu que je me rappelle exactement quand commencent les vacances des enfants et s’ils vont les passer avec nous ou avec ma sœur ? Tu sais bien que je suis plongé dans mes recherches scientifiques, qui sont de la plus haute importance en ce moment. Je ne peux pas toujours me souvenir des dates de rentrée ou de vacances.
Commenter  J’apprécie          60
LesMotsBeauxLesMotsBeaux   28 décembre 2021
Les quatre enfants roulaient prudemment le long du sentier raboteux qui traversait le bois. Ils furent heureux de tomber enfin sur un chemin plus aisé. François s'arrêta un moment pour faire le point.
< < Maintenant... d'après la carte... il nous faut prendre à droite, ici, puis à gauche au prochain carrefour, et contourner une colline. Enfin, il faudra faire trois ou quatre kilomètres dans une petite vallée jusqu'à ce que nous arrivions au pied de la colline de la Chouette.
- Si nous rencontrons quelqu'un, nous pourrons lui demander s'il connaît la taverne de la Chouette, dit Annie, optimiste.
- Nous ne rencontreront personne par ici en pleine nuit, affirma François. Nous sommes loin de tout village et nous avons peu de chance de rencontrer un fermier, un gendarme ou un voyageur. > >
La lune était levée et le ciel s'éclaircit tandis qu'ils pédalaient le long du chemin. On y voyait presque comme en plein jour.
< < Éteignons nos lampes, cela économisera nos piles, dit François. On distingue tout très bien. Le paysage a un aspect étrange, vous ne trouvez pas ?
- Oui, ce que je trouve étrange dans le clair de lune, c'est qu'il éclaire vraiment bien, mais que rien n'a plus de couleur > >, fit observer Annie. Elle éteignit sa lampe et jeta un regard vers Dago.
< < Éteins tes phares, Dago ! > > dit-elle, réflexion qui fut accueillie par un rire général. François fut heureux de voir que sa jeune sœur retrouvait sa bonne humeur habituelle.
< < Les yeux de Dago sont vraiment comme des phares , n'est-ce pas ? > > dit Richard.
~~~~bibl.rose édition de 1962~~~~ (p.96)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LesMotsBeauxLesMotsBeaux   28 décembre 2021
Perplexe, Mick retourna à sa bicyclette, Annie grimpa à l'arbre. Elle était agile et se trouva bientôt au sommet d'où elle examina le paysage. D'un côté s'étendaient des champs, de l'autre, des bois. Elle scruta la campagne déjà obscure pour voir si elle y découvrirait une ferme, mais elle ne vit rien.
Mick venait tout juste de réparer son pneu lorsqu'il entendit de nouveau du bruit venant des bois. Etait-ce cet idiot de Richard qui revenait ? Il tendit l'oreille.
Le bruit se rapprocha. Ce n'étaient plus des craquements, mais des froissements assourdis, comme si quelqu'un s'était avancé tout doucement. Mick se sentit mal à l'aise. Qui s'approchait ? Qui... ou bien s'agissait-il d'un animal ? Peut-être un blaireau ? Le garçon resta aux aguets.
Le silence retomba. Tout bruit cessa. Mick avait-il rêvé ? Il aurait bien voulu que son frère aîné fût avec lui. C'était impressionnant de guetter dans ce bois où la nuit commençait à tomber.
Mick se dit qu'il avait dû être victime de son imagination et que, s'il allumait la lanterne de sa bicyclette, la lumière dissiperait toutes ces folles idées. C'est ce qu'il fit et une lueur rassurante éclaira aussitôt le petit vallon.
Il allait appeler Annie pour lui raconter ses craintes absurdes lorsque le bruit se fit de nouveau entendre. Cette fois, il n'y avait pas à s'y tromper.
~~~~bibl.rose édition de 1962~~~~ (p.69)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LesMotsBeauxLesMotsBeaux   28 décembre 2021
< < Ma pauvre Claude, la dernière fois que tu as fait un œuf à la coque, il était presque calciné ! Je n'ai pas l'impression que tes talents de cuisinière emballeraient tes cousins.
- J'avais simplement oublié que l’œuf était en train de cuire, protesta Claude. J'étais allée chercher le sablier et puis, en chemin, je me suis rappelé que Dago n'avait pas eu sa soupe et...
- Oui, oui, nous sommes au courant, dit sa mère en riant, Dago a eu sa soupe, mais ton père s'est passé d’œuf ! > >
~~~~bibl.rose édition de 1962~~~~ (p.8)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Enid Blyton (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Enid Blyton
Ce classique a meublé les bibliothèques de générations d'enfants. Son autrice, l'Anglaise Enid Blyton, a projeté son enfance dans le personnage principal, Claudine, qui veut se faire appeler Claude. Est-elle pour autant une pionnière des réflexions sur le genre ?
#leclubdescinq #cultureprime _____________
Les autres vidéos de @Culture Prime https://www.youtube.com/watch?v=¤££¤13PLKpTasoeXDrrruXDfYbZhsarxXP9¤££¤&list=PLKpTasoeXDrrruXDfYbZhsarxXP9MYzsZ&ab_channel=FranceCulture
Suivez France Culture sur : Facebook : https://fr-fr.facebook.com/franceculture Twitter : https://twitter.com/franceculture Instagram : https://www.instagram.com/franceculture
+ Lire la suite
autres livres classés : jeunesseVoir plus
Notre sélection Jeunesse Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox