AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Frédéric Rébéna (Illustrateur)
EAN : 9782012013834
216 pages
Hachette Jeunesse (30/11/-1)
3.74/5   194 notes
Résumé :
Deux belles roulottes toutes pimpantes, dans un grand pré où fleurissent les primevères : c'est là que le club des Cinq va passer ses vacances.
François, Mick, Annie, Claude et Dagobert sont loin de prévoir, dans le calme des premiers jours, l'aventure extraordinaire qui va les bousculer et les entraîner dans son tourbillon.
Les membres du fameux club sont maintenant... six ! Ils ont avec eux Jo, la petite gitane, grâce à qui ils vont devenir amis av... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
3,74

sur 194 notes
5
3 avis
4
7 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
1 avis

RobertB
  24 juin 2020
Société secrète particulièrement influente, le « club des cinq » constitue un espace d'échange et de sociabilisation dont le recrutement semble se réaliser par une cooptation à la fois restrictive et déconcertante puisque des enfants et même des épagneuls peuvent être admis. L'objet social de ce club comprend l'organisation de balades à bicyclette, de goûters à la limonade et de résolution de mystères. La mise hors d'état de nuire de délinquants divers apporte également une part d'activité importante du « club des cinq », aidé en cela par une coopération sans faille avec les forces de l'ordre. Cette coopération peut légitimement interroger le lecteur, la plupart des membres du club des cinq n'ayant pas plus de douze ans, seul le chien peut en effet prétendre à être majeur si on compte son âge en équivalence anthropocentriste. Réduit à un engagement embryonnaire, le positionnement politique du « club des cinq » oscille néanmoins entre des positions très libérales (l'une des membres affiche une homosexualité à peine dissimulée) et un conservatisme bon teint visant à reléguer les membres féminins à des tâches souvent subalternes. La présence systématique aux postes clés d'enfants et de chiens explique certainement cette absence d'une ligne politique claire.
Dans « Le club des cinq en roulotte », les membres de l'organisation prennent un peu de repos et décident de s'offrir du bon temps en louant une roulotte, d'où le titre. Leurs vacances ne se dérouleront pas comme ils le souhaitent et les membres du « club des cinq » auront maille à partir avec la communauté des gens du voyage. Entre deux feux de camps, ils se frotteront également avec les services secrets d'un pays hostile et adepte des collectivisations forcées. le stress est à son comble lorsqu'un scientifique de renom est enlevé. le club des cinq saura cependant déjouer les nombreux pièges qui lui seront tendus et fera triompher les valeurs du monde occidental en libérant le savant. Ils seront reçus en héros par des parents enthousiastes qui ne s'interrogeront cependant pas sur la pertinence de leur choix concernant l'organisation des congés de leurs enfants. A force de se mesurer à des malfaiteurs parmi les plus chevronnés, on peut en effet se demander combien des membres de ce club des cinq atteindront vivants l'âge de leur majorité…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          229
sabine59
  16 janvier 2016
Eh oui ! Je retombe en enfance et ça fait un bien fou !
Il y a quelques jours, en classe, une élève s'étonnait que le prénom Claude puisse être féminin.J'ai donc évoqué la Claude du " Club des cinq" ( en réalité Claudine), persuadée que les jeunes ne connaissaient plus ces aventures pour lesquelles je me suis passionnée durant mon enfance.Eh bien si ! Plusieurs élèves en avaient lues.Cela m'a fait plaisir.
Je suis donc montée au grenier chercher un des nombreux livres de cette série, que je réserve à mes futurs ( très bientôt !) petits-enfants...
J'ai redécouvert la fine équipe: François le sérieux, celui sur qui on peut compter, Mick l'espiègle, Annie la douce, Claude , le garçon manqué, et bien sûr Dagobert, le chien.On retrouve aussi Jo, la petite gitane, qui apparaissait déjà dans un autre roman.Il est question de vacances en roulotte, vacances troublées par la disparition mystérieuse de deux savants.
Le livre est bien écrit, le style agréable, riche et cependant adapté à un jeune public.Même si cette série peut sembler un peu démodée, elle garde une fraîcheur et un attrait indéniables.Et l'aventure est toujours présente.Je vais la conserver précieusement...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          132
MaggyM
  17 juin 2020

Au détour d'une brocante, je suis retombée en enfance devant quelques volumes reliés cuir de la fameuse série du Club des cinq.
Ma dernière lecture des aventures des quatre garnements et leur chien date de plus de 30 ans. Quel regard mes yeux d'adulte allaient-ils poser?
Ce fut une bonne surprise.
Nos compères se retrouvent ici à passer des vacances dans une roulotte en compagnie d'un avaleur de feu, d'un contorsionniste, d'un dresseur de serpents.... et vont, par le plus grand des hasards, participer à la libération d'un scientifique récemment enlevé.
Cette série, qui s'adresse à de jeunes lecteurs depuis une soixantaine d'années, fleure bon l'enfance du passé. Celle où l'on s'amusait avec à moitié rien, où les portables n'existaient pas, où l'on n'avait pas peur de laisser ses enfants camper avec des amis, celle où s'adresser à des inconnus n'étaient pas un risque mais bien une preuve de sociabilité... Ces lectures restent sans doute intéressantes pour les enfants d'aujourd'hui, même si pour eux, c'est vraisemblablement de la vraie fiction surannée.
A travers un vocabulaire facilement compréhensible mais riche, Enid Blyton aura conquis plusieur générations d'enfants et se laisse encore lire avec le sourire une fois adulte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          111
Beasaaa
  03 janvier 2018
Le club des cinq en roulotte
Retombez en enfance grâce à Enid Blyton ! Suite à un petit tour dans mon grenier je redécouvre les aventures du club des cinq.
Une nouvelle fois ils nous emmènent au fil des pages suivre leurs enquêtes.
Claude est malade, atteinte d'un rhume sa maman n'accepte pas qu'elle rejoigne ses cousins pour leur voyage en roulotte.
Très vite Claude se rétablit et part sillonner les routes en roulotte avec ses cousins.
Ils font la rencontre de saltimbanques qui ne leur reservent pas un bon accueil. Vont-ils arrive à s'entendre?
Ce bon moment riche en souvenirs enfantins a très vite eu un goût amer ! Hé oui le club des cinq est VIEUX ! À l'époque de l'écriture de ce livre l'égalité homme-femme n'existait pas du tout ! C'est pourquoi certains dialogues sont aberrants à l'heure actuelle, voici quelques extraits qui n'ont plus lieu d'être aujourd'hui :
« -Je ne demande pas au garçons de s'occuper du ménage et de la cuisine, mais Claude doit le faire parce que c'est fille. »
« Allons debout paresseuses ! Il est huit heures et nous avons faim »
Je suis consciente que nous ne vivons plus à même époque mais ces dialogues ne sont plus acceptables!
Petite, je n'avais pas conscience des ravages que ces paroles contre les femmes engendre dans l'esprit collectif. Jamais je ne donnerai ce livre à un enfant car ça serait une occasion de dévaloriser les femmes!
Bref, le club des cinq en roulette une histoire enfantine qui dévalorise la femme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          52
LesMotsBeaux
  29 décembre 2021
Les Cinq ont loué deux roulottes pour y passer quelques jours de vacances.
Sur le même terrain, des gens du voyage ont fait une halte pour quelques temps. Il y a l'avaleur de feu, l'homme caoutchouc, un dresseur de serpents, un acrobate, etc., tous des gitans, qui ne voient pas la présence des enfants d'un bon oeil. Ils ont peur d'avoir des problèmes à cause d'eux. La situation commencerait à s'envenimer, si l'arrivée de Jo, la nièce de l'un des saltimbanques, ne venait pas avec bonheur réconcilier tout le monde.
Jo est la petite gitane ayant déjà participé à une aventure dans "Le club des cinq et les gitans".
Un jour, où avec des jumelles les enfants regardent des oiseaux volant autour de la tour d'un vieux château, ils aperçoivent une silhouette suspecte à un endroit où il est normalement impossible qu'un homme se trouve. Il n'en faut pas plus pour que les Cinq soient lancés sur la piste d'une étrange affaire où il va être question d'espionnage et de savants disparus.
Heureusement, quand ils seront en danger, Jo et tout le camp de gitans, seront là pour les secourir...
(Parution en 1952 et traduction française en 1960)
(Illustrations de Jeanne Hives pour éditions de 1960)
Ce tome a été réédité en version abrégée et simplifiée, sous le titre : le club des cinq et le château de Mauclerc"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
CielvariableCielvariable   21 février 2019
QUELLE MALCHANCE ! s’écria Claude. Pourquoi ne me permet-on pas de partir comme les autres ? Ils s’en vont pour quinze jours, et je suis obligée de rester ici !

— Sois raisonnable, Claude, dit sa mère. Tu pourras aller les rejoindre dès que ton rhume sera guéri.

— Je vais mieux, maintenant, dit Claude en fronçant les sourcils. Tu le sais bien, maman !

— En voilà assez, Claudine ! dit son père en levant les yeux de son journal. Tu nous répètes la même chose depuis trois jours. Laisse-nous déjeuner en paix ! »

Claude ne répondait jamais lorsqu’on l’appelait Claudine, et, bien qu’elle eût voulu dire quelque chose, elle serra les lèvres et regarda ailleurs. Sa mère se mit à rire.

« Claude, ma chérie, ne fais pas cette tête-là ! Si tu as attrapé un rhume, tu ne peux t’en prendre qu’à toi-même : tu as voulu aller nager et rester longtemps dans l’eau, alors que le temps est encore très frais.

— J’aime l’eau froide, répliqua Claude, boudeuse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LesMotsBeauxLesMotsBeaux   29 décembre 2021
François restait debout, désemparé. Il ne pouvait pas tourner les talons et s'éloigner sous les quolibets de ces gens. Une telle attitude ne lui aurait pas ressemblé. Il était dans une telle rage qu'il ne pouvait pas dire un mot.
Alors, il se passa quelque chose d'inattendu, quelque chose qui laissa l'assistance frappé d'étonnement !
Une petite fille brune, vêtue d'un tricot rouge et d'une courte jupe grise, montait la colline de toute la vitesse de ses jambes. Elle ressemblait beaucoup à Claude, avec ses cheveux bouclés et sa figure toute marquée de taches de rousseur.
Elle arriva en courant et cria à pleins poumons :
< < Mick, Mick, hé Mick ! > >
Mick se retourna ébahi.
< < Mais c'est Jo ! Jo ! la petite gitane qui a déjà été mêlée à nos aventures ! François, regarde c'est Jo ! > >
Il n'y avait pas de doute là-dessus. C'était bien Jo. Rayonnante de joie, elle se jeta dans les bras de Mick, qui faillit en perdre l'équilibre. Il avait toujours été son préféré.
< < Mick ! Quelle surprise ! dit Jo. François ! Les autres sont-ils là aussi ? Oh ! Dagobert, ce cher vieux Dagobert ! Vous campez ici ? C'est trop beau pour être vrai !
- Mais d'où sors-tu donc ? demanda Mick.
- Eh bien, je suis en vacances, comme vous, et j'ai eu envie d'aller vous voir à Kernach. Je suis arrivée là-bas hier. Malheureusement, vous étiez tous partis.
- Continue, dit Mick, comme Jo s'arrêtait, hors d'haleine.
- Retourner tout de suite à la maison ne me disait pas grand-chose, dit Jo. Alors, j'ai eu l'idée de faire une visite à mon oncle, le frère de ma mère, et j'ai appris qu'il campait à Château-Mauclerc. J'ai marché toute la journée d'hier et je suis arrivée tard dans la nuit !
- Quelle histoire ! dit François. Et puis-je savoir qui est ton oncle ?
- C'est Alfredo, l'avaleur de feu, répondit Jo, au grand étonnement des enfants.
~~~~bibl.rose édition de 1960~~~~ (p.94)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LesMotsBeauxLesMotsBeaux   29 décembre 2021
Les deux roulottes étaient installées dans un champ sur le plateau de la colline. Elles étaient abritées du vent par une baie, au pied de laquelle poussaient des primevères et toutes sortes de fleurettes qui semblaient tendre leur corolle vers le soleil.
Non loin de là, il y avait trois autres caravanes, mais très modernes. Les enfants n'avaient pas encore u l'occasion de faire connaissance avec leurs habitants.
Tout en déjeunant, ils regardaient l'autre colline qui s'élevait en face d'eux, couronnée d'un vieux château en ruine, dont les épaisses murailles défiaient les tempêtes qui soufflaient souvent sur la région. Ce château avait quatre tours. Trois d'entre elles étaient fortement endommagées, mais la quatrième semblait presque intacte. Point de fenêtres, mais des meurtrières, d'où les archers lançaient autrefois leurs flèches.
~~~~bibl.rose édition de 1960~~~~ (p.16)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Justme4everJustme4ever   23 juillet 2014
J'ai vraiment été transporté par ce livre. Pendant ma lecture, j'étais au côté des héros. C'est le premier tome que j'ai lu de cette saga et j'ai été vachement surprise. L'intrigue est intéressante, les personnages aussi... Quoi dire de plus?
Commenter  J’apprécie          43
LesMotsBeauxLesMotsBeaux   29 décembre 2021
< < Voici la preuve que nous n'avons pas eu des visions hier, dit François, très agité. Tant mieux. Où il y a une tête, il y a aussi un corps ! Ne trouvez-vous pas que ce visage, autant qu'on en puisse juger, a une expression désespérée ?
- Oui > >, dit Mick, et les autres approuvèrent.
< < J'avais déjà remarqué cela hier. Ne croyez-vous pas que cet homme -quel qu'il soit- est retenu prisonnier ici ?
- On le dirait bien, dit François. Mais comment l'aurait-on fait monter là-haut ? C'est un endroit extraordinaire pour cacher quelqu'un, bien sûr. Personne ne pourrait rêver d'une place meilleure que celle-là ; si nous ne nous étions pas amusés à observer le vol des choucas à travers d'excellentes jumelles, nous ne l'aurions jamais aperçu. Il y avait une chance sur mille de le voir !
- Tu veux dire une chance sur un million, dit Mick. > >
~~~~bibl.rose édition de 1960~~~~ (p.162)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Enid Blyton (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Enid Blyton
Ce classique a meublé les bibliothèques de générations d'enfants. Son autrice, l'Anglaise Enid Blyton, a projeté son enfance dans le personnage principal, Claudine, qui veut se faire appeler Claude. Est-elle pour autant une pionnière des réflexions sur le genre ?
#leclubdescinq #cultureprime _____________
Les autres vidéos de @Culture Prime https://www.youtube.com/watch?v=¤££¤13PLKpTasoeXDrrruXDfYbZhsarxXP9¤££¤&list=PLKpTasoeXDrrruXDfYbZhsarxXP9MYzsZ&ab_channel=FranceCulture
Suivez France Culture sur : Facebook : https://fr-fr.facebook.com/franceculture Twitter : https://twitter.com/franceculture Instagram : https://www.instagram.com/franceculture
+ Lire la suite
autres livres classés : jeunesseVoir plus
Notre sélection Jeunesse Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox