AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782700231199
307 pages
Éditeur : Rageot Editeur (14/06/2006)
4.26/5   884 notes
Résumé :
Natan habite au Canada, il excelle dans tous les sports au point que c'en est étrange. Shaé vit près de Marseille. Elle possède, tapie au fond d'elle-même, une Chose qu'elle ne maîtrise pas. Lorsqu'ils se rencontrent à Marseille, ils comprennent que leurs existences sont liées…
Après avoir échappé à des individus sans visage et des créatures infernales, ils sont recueillis par la famille de Natan et pénètrent dans la Maison de l'Ailleurs. Mais l'Autre, triple... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (92) Voir plus Ajouter une critique
4,26

sur 884 notes
5
47 avis
4
28 avis
3
8 avis
2
0 avis
1
0 avis

Hyelana
  11 février 2016
Natan est un adolescent pour le moins hors norme. Il a des capacités intellectuelles et physiques qui dépassent de loin celles de tous les ados de son âge, voire même des adultes. A cause de cela, et pour éviter d'attirer trop l'attention sur eux, ses parents et lui ont déménagé un très grand nombre de fois. Sa vie, déjà hors du commun, bascule encore davantage le jour où ses parents se font tuer et que Natan découvre un secret de Famille(s). Sa cavale va le mettre sur le chemin de Shaé, une adolescente pas ordinaire, elle non plus, et ensemble ils vont devoir se mesurer à l'Autre.
Difficile de faire un résumé plus précis sans dévoiler d'éléments de l'intrigue à mon sens. La trame n'est donc pas très originale pour démarrer, un roman jeunesse avec des adolescents aux capacités assez spéciales, auxquels il arrive des aventures hors du commun et qui doivent se battre pour sauver le monde.
Malgré le manque d'originalité de fond, Pierre Bottero arrive tout de même à faire de son roman un récit inattendu car tout n'est pas gros comme une maison, et il y a même des idées très intéressantes, ce qui en fait un bon roman jeunesse. L'écriture de l'auteur est toujours de belle qualité et on se laisse prendre à l'histoire. On se laisse emmener avec ces personnages dont on apprend un peu plus au fur et à mesure.
Ce n'est pas de la grande littérature, mais c'est très divertissant et agréable à lire. J'ai cependant été plus envoutée par ses deux trilogie d'Ewilan qui, à mon sens, faisaient preuve de beaucoup plus d'originalité (malgré la trame adolescents - capacités hors normes - sauvetage du monde). L'univers a tout de même suffisamment titillé ma curiosité pour que je souhaite lire la suite, et qui sait, peut-être que je serai surprise de ce que je vais y trouver !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          403
Livresque78
  21 mars 2014
Ce livre, qui n'est nullement enfantin, m'a transporté dans un monde tout simplement passionnant. Un univers mystérieux ou chaque page est une découverte. Un monde dans lequel j'ai plongé et duquel je n'avais aucune envie de ressortir.
Les différents pouvoirs que possèdent nos deux héros sont étonnants, ils découvrent pas à pas le chemin qu'ils doivent suivre, qui sont leurs ennemis et qui sont leurs alliés.
Les apparences sont parfois trompeuses et si lorsque arrive la fin de ce tome, quelques éclaircissements nous ont été apporté, beaucoup de secrets sont encore à découvrir.
L'écriture de Pierre Bottero est fluide, les mots traduisent parfaitement les sentiments des personnages et nous mènent là ou l'auteur le souhaite.
Une superbe découverte, qui me rappelle pourquoi j'aime tant la lecture, pour voler d'histoire en histoire, du rire aux larmes.
Lien : http://livresque78.over-blog..
Commenter  J’apprécie          420
Crazynath
  01 mai 2021
J'avais découvert Pierre Bottero en 2012 et lu quasi d'affilée trois de ses trilogies, à savoir les mondes et la quête d'Ewilan, ainsi que celle mettant en scène la marchombre la plus célèbre : Ellanna.
Depuis, je temporise, je ne sais trop pourquoi le moment où je vais commencer à lire une autre de ses trilogies non moins connue : l'Autre.
Et finalement, c'est grâce au challenge relais présent dans le challenge Mauvais Genres que je me suis enfin décidée à entamer la série « L'Autre. »
Et en un peu moins de 24h j'ai terminé le premier tome intitulé « le souffle de la hyène ».
Une fois de plus je me suis laissée happée par la plume enchanteresse de Bottero et par la puissance de son imagination. Cet auteur n'a pas son pareil pour nous entrainer dans les mondes qu'il a créé et quels mondes !!
C'est avec deux adolescents un peu différents des autres que nous allons faire connaissance.
Natan, jeune homme plus que doué pour les activités physiques et vivant au Quebec et Shaé, une jeune fille vivant dans la banlieue de Marseille et qui traine son mal être et un secret bien enfoui en elle…
Ces deux jeunes gens vont être amenés à se rencontrer à l'issue de plusieurs évènements dramatiques…Cette rencontre va aussi amener (quelques) réponses aux questions que l'on peut légitimement se poser au vu des capacités hors normes de ces deux jeunes gens.
Une fois la lecture entamée, j'ai eu beaucoup de peine à refréner ma fébrilité et oui, une fois ce souffle de la hyène terminé, je viens déjà d'entamer la suite, « le maître des tempêtes »….

Challenge Mauvais Genres 2021
Challenge Séries 2021
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          330
Mondaye
  25 juillet 2016
Série lu il y a bien des années. (En fait sept ans, mais cela parait si loin...)
Un bon premier tome, qui pose bien les bases de l'histoire:
il y a très très longtemps sept familles vivaient en harmonie, chacune avec un pouvoir bien particulier.
Les Cogistes qui possédaient une force, rapidité, une endurance et une intelligence supérieur à la moyenne.
Les Guérisseurs, qui comme leur nom l'indique, possédaient des capacités de guérison miraculeuses.
Les Bâtisseurs, qui outre leur talent d'architecte, possédaient la capacité d'ouvrir des portes conduisant à des centaines de lieu de distance, et plus encore vers d'autre mondes.
Les Métamorphes, capable de se métamorphosé en l'animal de leur choix.
Les Scholiaste, capable d'apprendre en regardant... littéralement. le rêve de tout professeur.
Les Mnésiques, qui sont capable de faire appel à un mémoire ancestrale. (Une sorte d'encyclopédie qui se déclenche toujours dans les pires moment pour donner des estimations déprimantes e vos chance de survie).
Et enfin les Guides, dont le pouvoir est le plus mystérieux de tous.
Suite à un excès de gout d'exploration, les bâtisseurs ont ouvert une porte vers un monde dont s'est échappé une entité terriblement maléfique, l'Autre.
Les sept familles unies ont réussi à le défaire et le sinder en trois partie, avant de l'enfermer dans une prisons éternelle...
Puis les dissensions les ont creusées, et les familles autrefois unie se sont séparés et devenue ennemies, certaines périclitant jusqu'à presque disparaitre.
Et voilà que l'Autre est libéré de sa prison, déterminé à achever ce qu'il avait commencé autrefois.
\\
Donc voilà pour l'aperçu de la situation.
Faisons maintenant la connaissance de nos héros.
D'une part il y a Nathan, qui malgré les déménagement régulier de ses parents qui semblent en fuite permanente, mène une existence relativement heureuse.
Existence qui vole en éclat lorsque ses parents sont assassiné et qu'il apprend la vérité au sujet de son héritage. Et doit prendre la fuite tandis que les créatures de l'Autre sont déterminé à le détruire.
D'autre part Shaé. Shaé dont l'existence a été jusque là tout sauf heureuse. Shaé qui se défie de tout et de tout le monde. Shaé qui se retrouve elle aussi poursuivie par un héritage et des pouvoirs dont elle ne veut pas, ainsi que des monstres terrifiants.

Leur deux destins vont se croiser, car sur leurs épaules repose le devoir d'arrêter l'Autre.

On peut se dire trame classique. Mais ce n'est pas ainsi que j'ai ressenti ce livre.
D'une part l'auteur arrive à avoir une grande originalité malgré un départ "classique", d'autre part le style de Pierre Bottero est juste... unique. Magique!
Ce livre je l'ai dévoré plus d'une fois au cours de mon adolescence, et il me prend parfois l'envie de le relire à nouveau. Car tout en s'adressant à des adolescent, l'auteur parvient à en faire un livre qui se lit à tout âge avec le même plaisir.

Bref je recommande plutôt dix fois qu'une aux jeunes lecteurs, et sans trop d'hésitation non plus aux plus âgés/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          131
kllouche
  25 septembre 2012
Je n'avais encore jamais lu de Pierre Bottero, où tout du moins je ne m'en souviens pas. Pourtant cet auteur est extrêmement célèbre, surtout pour sa série la Quête d'Ewilan. Quand Livraddict a proposé cette réédition de la série L'Autre, je me suis donc dis que ce serait l'occasion de le découvrir.

Tout d'abord, j'aime beaucoup la nouvelle couverture. Les éditions Rageot et Rageot-poche nous avaient offert des couvertures très "jeunesse" sous la forme de dessins assez enfantins. le Livre de poche prend le parti de présenter aux lecteurs une couverture plus mature mais qui reste tout à fait cohérente par rapport à l'histoire. C'est un premier bon point pour ce roman!

Ensuite, pour ce qui est du livre lui-même, je dois dire que j'ai beaucoup aimé. Il n'est pas exceptionnel mais on est pleinement plongé dès le début et jusqu'à la fin dans l'univers de l'auteur. Je préfère ne pas trop vous en dire sur l'histoire en elle-même de peur de vous gâcher la surprise. Mais en gros, on suit deux personnages, Natan et Shaé, qui vont devoir s'unir pour combattre le mal. J'ai eu une préférence pour le personnage de Natan, qui s'impose d'ailleurs plus que Shaé, parce qu'on a envie de croire en lui. Après qu'il ait tout perdu, on a envi de le suivre et de le voir évoluer. J'ai bien aimé sa relation avec Shaé qui le rend d'autant plus attachant.

L'auteur nous embarque avec lui dans un rythme effréné. Son écriture est fluide et élancée. A cela s'ajoute une très forte dose d'action qui fait que l'on ne s'arrête jamais. Ce roman se lit vraiment très vite. J'ai apprécié le fait de ne pas avoir l'impression de me perdre dans des détails descriptifs inutiles et qui auraient sans aucun doute bridés mon intérêt pour l'histoire.

> Je vous recommande chaudement ce premier tome. Quelque soit votre âge, je pense qu'il devrait vous plaire si vous êtes un amateur de fantasy. En tout cas, j'ai hâte de découvrir ce qu'il va se passer dans la suite !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150

Citations et extraits (25) Voir plus Ajouter une citation
AupieddlalettreAupieddlalettre   29 janvier 2011
-Shaé... Je... je ne peut plus exister sans toi.
-Pourquoi?
Question chuchotée.
-Parce que...
Il se tut, effrayé par l'univers inconnu qui s'étendait devant lui. Incapable d'avancer. Incapable de se livrer davantage. Elle lui sourit tristement.
- Trois mots difficiles à prononcer, n'est ce pas?
-Shaé, tu...
- Attends. J'avais six ans la dernière fois qu'on me les a dits, Nat. Six ans. Trois mots ont disparut dans un accident de voiture et un gouffre s'est creusé en moi. Terrifiant de solitude. Trois mots auraient suffi à le combler, mais personne ne les a plus jamais prononcés et la Chose s'est installée. Tu sait quoi, Nat?
Elle poursuivit sans attendre :
-Quand j'aurais un enfant, je les lui chanterai, je les lui réciterai comme un poéme infini ,un antidote contre les tourments de la vie, une déclaration de bonheur. Je me lèverai la nuit pour les lui murmurer, bercer son sommeil et chasser ses cauchemars. Et quand il sera loin, Nat, quand il sera loin, je les lancerai vers le ciel pour que le vent les lui apporte. Parce que, sans ces trois mots, nous ne somme rien.
Elle se tut, si belle que Natan eut l'impression qu'une porte s'ouvrait. Une porte chargée de plus de pouvoirs que toutes celles des Batisseurs réunis. Une porte que trois mots magiques lui permettraient d'emprunter. Ces trois mots qui pulsaient dans chacune des fibres de son être, jusqu'au tréfonds de son âme. Ces trois mots qui existaient en lui depuis le commencement des temps. Depuis la première fois qu'il l'avait vue.
Trois mots.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          1320
LefsoLefso   17 septembre 2011
Le bruit que firent ses parents en rentrant le tira du sommeil. Le réveil lumineux sur sa table de nuit indiquait deux heures et demie. Natan s'enroula dans ses couvertures. Il refermait les yeux lorsqu'une curieuse sensation se faufila jusqu'à sa conscience. Non, plus qu'une sensation. Une certitude.
Il se leva et s'approcha de la fenêtre.
Il neigeait.
De lourds flocons d'hiver qui tombaient à la verticale et masquaient les lumières de la rue.
Natan se surprit à sourire avec béatitude.
Enfin !
Il s'empara de ses vêtements, s'habilla le plus silencieusement possible puis enfila sa parka. La fenêtre n'émit qu'un discret grincement quand il l'entrebâilla.
Il attrapa la gouttière et se laissa glisser au sol avec l'agilité d'un chat. Il avait pratiqué la gymnastique dans un club de Dublin lorsqu'il avait neuf ans, et son entraîneur lui avait promis un avenir brillant... juste avant qu'il ne déménage.
Une fois dans le jardin, Natan ouvrit les bras en grand et leva la tête vers le ciel. Des flocons s'écrasèrent sur son visage, si doux qu'ils en paraissaient irréels. À peine froids.
Magiques.
Il devait neiger depuis un bon moment car un voile blanc couvrait déjà les plantes, le sol et les constructions, gommant le relief et adoucissant les angles.
Natan enfonça ses mains dans ses poches et se mit en marche, l'esprit et le cœur légers.
Il arrivait dans la rue lorsqu'un souffle titanesque le frappa entre les épaules, le projetant à terre avec une violence inouïe. Un grondement sauvage s'éleva dans son dos et la nuit fut soudain chassée par une lumière blanche éblouissante. Une vague de chaleur déferla sur Natan, lui arrachant un gémissement de douleur. Lorsqu'elle fut passée, il se redressa sur un coude.
Se retourna...
De sa maison, il ne restait plus qu'un cratère fumant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
nateag-oilebabnateag-oilebab   07 juillet 2009
Une pensée, parmi la multitude qui s'entrechoquaient dans son esprit, prit du relief, se précisa jusqu'à devenir une certitude.
Limpide.
Réjouissante.
Un ours n'est pas une arme conventionnelle!
Commenter  J’apprécie          1220
Ombeline75Ombeline75   21 décembre 2013
- Shaé... je... je ne comprends pas... balbutia-t-il. J'ignore pourquoi... Non, c'est nul! Shaé... Je... je ne peux plus exister sans toi.
- Pourquoi?
Question chuchotée.
- Parce que...
Il se tut, effrayé par l'univers inconnu qui s'étendait devant lui. Incapable d'avancer. Incapable de se livrer d'avantage. Elle lui sourit tristement.
- Trois mots difficiles à prononcer, n'est-ce pas?
- Shaé, tu...
- Attends. J'avais six ans la dernière fois qu'on me les a dit, Nat. Six ans. Trois mots qui ont disparu dans un accident de voiture et un gouffre qui s'est creusé en moi. Terrifiant de solitude. Trois mots auraient suffi à le combler, mais personne ne les a plus jamais prononcés et la Chose s'est instalée. Tu sais quoi Nat?
Elle poursuivit sans attendre:
- Quand j'aurais un enfant, je les lui dirai tous les jours, ces trois mots! Je les lui chanterai, je les lui réciterai comme un poème infini, un antidote contre les tourments de la vie, une déclaration de bonheur. Je me lèverai la nuit pour les lui murmurer, bercer son sommeil et chasser ses cauchemars. Et quand il sera loin, Nat, quand il sera loin, je les lancerai vers le ciel pour que le vent les lui apporte. Parce que, sans ces trois mots, nous ne sommes rien.
Elle se tut, si belle que Natan eut l'impression qu'une porte s'ouvrait. Une porte chargée de plus de pouvoirs que toutes celles des Bâtisseurs réunis. Une porte que trois mots magiques lui permettraient d'emprunter. Ces trois mots qui pulsaient dans chaque fibre de son être, jusqu'au tréfonds de son âme. Ces trois mots qui exisaient en lui depuis le commenement des temps. Depuis la première fois qu'il l'avait vue.
Trois mots.
Il les lui chochota à l'oreille.
Shaé tressaillit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
mathilde08mathilde08   05 février 2012
Elle éclata de rire, si loin de la Shaé que connaissait Natan qu'il la dévisagea avec surprise.
-Pourquoi tu m’observes ? s'étonna-t-elle. J'ai une verrue sur le nez ?
Elle était radieuse. Comme si un voile dissimulant sa véritable nature s'était brusquement déchiré, la laissant enfin rayonner.
-Tu... tu es belle.
Elle cessa de rire.
Pour le regarder droit dans l'âme.
-Non, Nat. Je suis heureuse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          430

Videos de Pierre Bottero (32) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pierre Bottero
Les auteurs de nos séries consacrées à l'univers de Pierre Bottero se retrouvent pour répondre à vos questions et vous proposent de jouer à "dessiner c'est gagné" en direct. En présence de Montse Martin, Laurence Baldetti et Lylian. Rencontre animée par Tiboudouboudou.
autres livres classés : fantastiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

L'autre - Le souffle de la Hyène

Au début du roman, Natan habite avec ses parents au...

Pérou
Japon
Canada
Pôle Nord

7 questions
110 lecteurs ont répondu
Thème : L'autre, Tome 1 : Le Souffle de la Hyène de Pierre BotteroCréer un quiz sur ce livre

.. ..