AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Régis Boyer (Éditeur scientifique)
ISBN : 2729106421
Éditeur : Editions de La Différence (06/02/1997)

Note moyenne : 4.7/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Résumé de "Pour L'Amour De L'Arbre"

Déchirée, jusqu'au suicide - elle écrit : "Toi, ma douce, douce mort, je te bénis à chaque instant où tu tortures" -, païenne ou chrétienne ? Féministe, solitaire, Karin Boye se confie à l'Arbre mythique, battu par le Temps, mais à l'ombre duquel elle retrouve vie et songe. La nature lui était le havre d'une vivante mythologie où se protéger des peurs. Oeuvre étonnante par son pouvoir magique, son désespoir et sa fo... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
nadejda
  08 juin 2012
La poésie de Karin Boye est hantée par "l'amour de l'arbre", elle s'élance dans un embrassement de l'arbre. Car pour cette jeune femme déchirée l'arbre est un axe, une force qui la tient droite et lui permet de relier la terre et le ciel : c'est l'arbre monde, Yggdrasil dont les racines peuvent atteindre les enfers et les branches la lumière sacrée. L'arbre voie de passage d'un monde à l'autre. 
Karin Boye, femme trop tendre, blessée dans sa sensibilité, attentive à tout ce qui vit, palpite, nous transmet dans ses poèmes la magie et la force de l'arbre qu'elle-même recherchait et qu'elle a peut-être cru possible de rejoindre dans la mort : par une nuit froide d'avril, elle a été trouvée sur un gros rocher dans une forêt où elle s'est endormie, à 41 ans après avoir pris une dose trop importante de somnifères.
«...je fends une mer dorée de miel que désire mes mains affamées» (Mûr comme un fruit)
Commenter  J’apprécie          340
Wozniaksandy
  13 mai 2018
Karin Boye offre ici une poésie en rejet total avec le monde et la vie, en s'enfonçant dans un pessimisme teinté de nihilisme. Une division réelle existe dans sa manière de considérer l'existence.
La vraie beauté poétique de Karin Boye ne consiste pas en la contemplation béate des paysages glacés, sa vraie saveur réside dans le combat intérieur que tout homme connaît, lorsque sa part bestiale le dispute à son aspiration et à la modernité.
Païenne ou chrétienne ? Féministe, solitaire, Karin Boye se confie à l'Arbre mythique, battu par le Temps, mais à l'ombre duquel elle retrouve vie et songe. Oeuvre étonnante par son pouvoir magique, son désespoir et sa force. Un demi-siècle après sa disparition, sa poésie est devenue l'une des voix majeures de la Suède.
Lorsque les temps se troublent, il est plus que jamais temps de lire Karin Boye, car « Vivre, c'est rompre et briser pour que quelque chose puisse croître ».
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
nadejdanadejda   07 juin 2012
CALME DU SOIR
Sens comme est proche la Réalité.
Elle respire tout près d'ici
dans les soirs sans vent.
Elle se montre peut-être quand nul ne le croit.

Le soleil glisse sur les herbes et les roches.
Dans son jeu silencieux
se cache l'esprit de vie.
Jamais il n'a été aussi proche que ce soir.

J'ai rencontré un étranger qui se taisait.
Si j'avais tendu la main
j'eusse effleuré son âme
quand nos pas timides se sont croisés.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
Erik35Erik35   13 juillet 2017
SI JE POUVAIS TE SUIVRE

Si je pouvais te suivre bien loin,
plus loin que tout ce que tu sais,
dans la solitude du monde
des espaces extrêmes,
là où la voie lactée roule
une lumineuse écume morte
et où tu cherches une attache
dans un espace vertigineux.

Je sais : ce n'est pas possible.

Mais quand aveugle et grelottant,
tu sortiras de ton baptême,
d'un bout à l'autre de l'espace
je vais entendre ton cri,
être pour toi chaleur nouvelle,
être pour toi étreinte nouvelle,
être proche de toi dans un autre monde
parmi les choses au nom inenfanté.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
nadejdanadejda   07 juin 2012
(...)
Un vent venu de loin vient de m'atteindre,
léger comme une haleine retenue,
empli du parfum tremblant d'une timide attente.
Depuis lors je pressens une merveille. (...)

(Attente du printemps)
Commenter  J’apprécie          110
WozniaksandyWozniaksandy   13 mai 2018
Autour de nous tout s’effondre
et s’effondrera plus encore
jusqu’à ce qu’il ne reste pas pierre
pour soutenir notre pied.
Comment peux-tu croire encore,
toi qui n’as pas d’objet de foi ?
Comment la confiance peut-elle vivre
ainsi, sans aucune racine ?
Commenter  J’apprécie          30
TomRipleyTomRipley   20 octobre 2017
Comment puis-je dire si ta voix est belle.
Tout ce que je sais, c'est qu'elle me transperce
et m'amène à trembler comme une feuille
et me et en lambeaux et me fait éclater.
Que sais je de ta peau et de tes membres.
Je suis seulement bouleversée qu'ils soient tiens,
en sorte que je n'aurais ni sommeil ni repos
tant qu'ils ne seront pas miens.
Commenter  J’apprécie          10
Video de Karin Boye (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Karin Boye
On vous dit tout sur ce livre de science fiction, un des classiques de la dystopie !
Kallocaïne de Karin Boye : http://amzn.to/2jGvJ76
C'est quoi ces petits liens ? C'est un lien "affilié" qui nous permet de toucher un (tout petit) pourcentage si vous achetez des livres via le lien proposé. Donc si le livre vous intéresse, n'hésitez pas à les prendre via ces liens pour soutenir notre travail, ça ne vous coûte pas plus cher !
_____________________
N'hésitez pas à vous abonner et à commenter, ça nous fait toujours plaisir !
Pour nous suivre : https://www.facebook.com/TooManyBooksTV https://www.instagram.com/toomanybooksfr
Instagram d'Audrey : http://www.instagram.com/linilim_/ Instagram de Timo : http://www.instagram.com/abrutim
+ Lire la suite
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr

Autres livres de Karin Boye (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
718 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre