AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782365385572
240 pages
Éditeur : Rebelle Editions (20/06/2017)

Note moyenne : 4.29/5 (sur 14 notes)
Résumé :
« Hola je m'appelle Celia ». Il y a 300 jours, déjà, c'est avec ces mots que j'étais tombé sous le charme de cette belle Argentine, rencontrée sur Meetic. Sa voix n'avait fait que confirmer mon attirance pour elle. Pourtant, nous ne nous étions toujours pas rencontré... J'avais commencé à douter sérieusement de la réalité de son existence vu qu'aucun de nos rdv IRL n'avaient abouti. « Elle est bien réelle et belle comme sur ses photos » m'avait rassuré Caroline, une... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
MadieMadie
  21 septembre 2017
Nous retrouvons donc Pierre-Etienne toujours aussi amoureux de sa Célia. Sans réelle surprise, elle ne change pas de comportement et continue à le faire tourner en bourrique. Elle ne manque pas de ressources. Les excuses se multiplient, les rendez-vous sont toujours et toujours repoussés. Et le narrateur toujours perdu dans cette relation.
Et il faut dire qu'il est vraiment perdu. Comme vous le savez (si vous avez lu la première partie ^^), le roman est écrit avec une frise chronologique. Mais je ne vais pas tout gâcher en vous dévoilant combien de temps il s'écoule depuis le début de leur relation. Ce qui est sûr, c'est que notre amoureux transi est coriace. Vraiment, pour supporter tout ce qu'elle lui fait endurer et ce malgré les éternelles déceptions.
D'autre part, il est vrai que dans la première chronique, je n'avais pas particulièrement mentionné les autres personnages. Notamment l'entourage du narrateur.

L'amour et les autres
Eh bien, j'ai beaucoup appréciée soeurette, la soeur de Pierre-Etienne. C'est un soutien pour lui, même lorsqu'il est au fond du trou à cause de Célia. Quand il est découragé, elle ne le laisse pas tomber et n'hésite pas à le secouer pour qu'il réagisse. En fait celui qui laisse tomber tout le monde c'est le narrateur.
Comme sa dulcinée lui prend tout son temps, il n'hésite pas à faire faux-bond à tout le monde. Que ce soit au travail ou en famille, elle continue à abuser de son temps.
Comment dire ? Célia veut être le centre du monde de Pierre-Etienne sans pourtant que ce soit la réciproque. Car Madame, ne communique que quand elle veut et invente toutes sortes d'excuses aussi invraisemblable les unes que autres.
Outre sa soeur, notre amoureux bénéficie également du soutien d'une de ses amies blogueuses, Caroline. C'est un personnage assez présent dans la vie du narrateur, plus même que sa soeur. Elle joue beaucoup au pigeon-voyageur entre Célia et Pierre-Etienne. CarCélia, l'a d'office auto-proclamée sa meilleure amie. Ainsi elle l'utilise pour faire passer des messages à son amoureux. Lorsque une fois de trop, elle ne veut pas lui parler. Une fois de plus, on voit comment cette personne fait tout pour garder son emprise.

Quand ouvre t-il donc les yeux ?
Je dois admettre que même s'il est souvent lâche dans cette histoire, le narrateur arrive tout de même à nous surprendre. Et si ça ne dure pas longtemps, ça reste des efforts.
Eh oui, dans cette deuxième partie, il s'affirme plus. Il prend des décisions et tient tête à Célia. Malheureusement, très vite, il se laisse dominer. Pas à la toute fin, heureusement.
Je suis sûre que vous vous demander, mais la rencontre t-il enfin ? Qui est-elle réellement ? Vous aimeriez bien le savoir n'est-ce-pas ? Mais il vous suffit de lire la deuxième partie.
Plus sérieusement, je suis sûre que comme moi vous avez commencé à douter de l'existence de Célia, mais c'est tout même plus tordu que ça. Elle existe bel et bien mais juste pas comme on s'y attendait.

Au début de ce récit, je dois admettre m'être beaucoup focalisée sur le personnage de Célia qui avait le don de m'agacer. Mais ce n'étais pas rendre honneur au roman de Pierre-Etienne, car derrière l'histoire, il y a le travail qu'il a aussi fourni. Et il est remarquable.
En laissant un peu ma rancoeur de côté, j'ai pu remarquer que la lecture était plaisante et fluide (je ne l'avais malheureusement pas fait avant). Les périodes de temps couvertes sont cohérentes. Il arrive bien à retranscrire la frustration qu'il a éprouvée durant cette période et ses sentiments amoureux incompréhensibles.
En somme, tout est bien, qui finit bien.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          02
Celine_Cmn
  11 juillet 2017
Voici maintenant presque 1 an que la belle Célia joue avec les nerfs et le coeur de notre narrateur, cet homme si amoureux, patient et passionné. Après avoir touché son rêve du bout des doigts plus d'une fois, nous le retrouvons plus tendu que jamais par cette situation de plus en plus difficile à vivre pour lui. Si loin et pourtant si proches, ils vont se rencontrer maintenant, il en est convaincu, ce n'est plus possible d'envisager le contraire. Et pourtant, il n'est pas au bout de nos peines, et nous non plus.
La sublime Célia est fidèle a elle-même, elle est détestable et se montre, on ne peut plus adorable peu de temps après. Comment ne pas lui pardonner tous ses travers avec voix envoûtante et ses mots doux ? Elle sait y faire et ne manque pas d'en profiter toujours plus. J'ai eu envie de la frapper à de nombreuses reprises, je l'avoue, mais j'avais aussi terriblement envie de la croire. Croire que la vie ne lui laissait aucun répit, que la chance n'était jamais de son côté et qu'elle était trop gentille pour penser à elle avant de penser aux autres. Plus c'est gros, plus on y croit comme on dit. C'est un des personnages les plus complexes à j'ai eu à faire depuis que je suis une lectrice acharné. Elle est tellement magnétique, que même moi, je ne pouvais me résoudre à la laisser tomber, malgré le mal qu'elle nous inflige.
Même après des centaines de rendez-vous ratés, le narrateur ne perd pas espoir, il veut croire que sa rencontre avec Célia est toujours possible. Malgré les recommandations de ses amis et de sa famille, il n'abandonnera pas maintenant, pas si près du but. Il ne veut pas avoir vécu tout cela pour rien. Personnellement, je l'ai encouragé dans ce sens, après tant de lapins, de non-dits et d'excuses bidons, leur rencontre ne pouvait être que merveilleuse. Je voulais la lire, la vivre, persuadé que la magie de cet instant me donnerait l'impression, une fois de plus, d'être dans des montagnes russes émotionnelles. J'ai croisé les doigts pour que cette rencontre arrive vite, craignant pour la santé mentale du personnage masculin. Quoi de plus normal que de devenir fou après toutes les épreuves qu'il a dû traverser pour les beaux yeux de la femme de ses rêves ? Au fil des pages, il est devenu méconnaissable, froid, méchant avec sa famille et ses amis, notamment la pauvre Caroline qui en a pris pour son grade alors que depuis le début, elle était là pour lui et pour le soutenir. Soeurette, qui s'est fait raccrocher au nez alors qu'elle essayait simplement de le résonner. L'amour rend fou et aveugle, si vous en doutez encore, lisez cette histoire !
J'ai commencé la seconde et dernière partie de L'interphone ne fonctionne toujours pas avec envie et curiosité. En effet, la fin du premier tome m'avait laissé sur ma faim et avec le besoin de connaître le dernier mot de cette histoire incroyable. Et maintenant que c'est chose fait, je peux vous dire que quelques jours après, je suis toujours choquée. Cette histoire et digne d'un film à suspens tant l'attente et les espoirs sont interminables. Nous découvrons enfin ce que Célia prenait tant soin de cacher à son amoureux et finalement, nous pouvons en conclure que les rencontres sur Internet ne sont pas si mauvaises que ça. Au contraire, elles peuvent apporter leurs lots de surprises et de révélations. Comme quoi, il ressort beaucoup de positif de cette histoire pour le narrateur, mais aussi pour nous. Elle nous fait également prendre conscience qu'il ne faut pas toujours se fier aux apparences. La vie nous réserve parfois des surprises, des bonnes, comme des mauvaises. Il suffit parfois de peu de choses pour ouvrir les yeux et se rendre compte que la vérité n'était pas loin.
Le texte est principalement composé de mails, de chat, de retranscription de conversations téléphoniques, beaucoup de dialogue donc, ce qui permet de mieux s'imprégner de ce journal intime. L'impression d'entrer dans la vie d'un inconnu est plus que jamais présente, mais comme pour le premier tome, ce côté « voyeurisme » ne me dérange pas du tout, c'est même, le but d'écrire une histoire auto-biographique ! Je ne remercierai jamais assez l'auteur pour m'avoir fait passer par tout un tas d'émotions, parce que oui des sentiments, vous allez en ressentir et plus d'un ! L'espoir, la frustration et la colère prennent le dessus, pour nous livrer une histoire prenante, addictive même. Les pages se tournent toutes seules, l'écriture est fluide, simple et les rebondissements toujours au rendez-vous (EUX ! ahah).
« Il n'y a pas de hasard. Il n'y a que des rendez-vous. » Eh bien moi, je vous propose de prendre rendez-vous avec cette saga qui saura vous surprendre autant qu'elle vous attendrira, de vivre cette relation hors du commun par procuration et de terminer ébahi devant cette fin incroyable, mais vrai.
Lien : https://labibliothequedeceli..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Marie-Nel
  15 septembre 2017
C'est avec un grand plaisir et surtout beaucoup de curiosité que j'ai entamé cette lecture et retrouvé ainsi l'auteur et Célia, cette femme rencontrée virtuellement grâce à un site internet. À la fin de la première partie, l'auteur m'avait laissée interrogative et dubitative ! Allait-il enfin rencontrer cette jeune femme, après tous ces rendez-vous ratés ? Il faut juste rappeler avant d'aller plus en avant que c'est une histoire vraie, l'auteur raconte ce qu'il a vécu, cela rend l'histoire encore plus crédible, on sent bien que les émotions ont été vraiment et intensément ressenties.
300 jours se sont donc déjà passés depuis la première fois où Célia et lui se sont parlés pour la première fois sur Meetic. Cette fois, c'est la bonne, il a enfin un rendez-vous avec elle, après son entraînement sportif du vendredi ! La poisse est décidément de son côté puisqu'il fait tomber un poids sur son smartphone qui se casse. Aucun moyen de joindre Célia, une fois rentré chez lui, il lui envoie des mails, le lendemain il se rachète un nouveau téléphone, mais toujours aucune nouvelle de sa belle..jusqu'à ce qu'elle le contacte enfin et arrive à retourner la situation en le culpabilisant, en lui disant qu'elle était passée chez lui, mais son interphone ne fonctionne pas...bref le pauvre s'en mord les doigts ! Et c'est donc reparti pour un tour, Célia le fait tourner en bourrique avec des jeux de piste, il manque de se faire renvoyer car elle l'appelle toujours lorsqu'il est au travail, il s'envole même pour Venise pensant passer un week-end en amoureux, et il va le passer en solitaire !! Il se confie à des collègues, des amis, notamment Caroline qui a déjà rencontré Célia. Mais au fur et à mesure, il s'épuise, le doute s'installe, les jours passent, les semaines, et toujours le même jeu....il ne sait plus quoi faire, quoi penser...heureusement qu'il est soutenu par sa mère et sa soeur !!
Comme dans la partie précédente, j'ai plus d'une fois eu envie d'envoyer paître pour lui Célia, car elle garde ce côté manipulateur et agaçant, mais il est amoureux, et ne dit-on pas que l'amour rend aveugle ? Cette histoire est la preuve même de cet adage ! Comme lui, j'ai eu des doutes au bout d'un moment, et j'avais deviné comme sa mère et sa soeur ce qu'il se tramait en vérité contre lui. Mais malgré le fait que je me doutais, je voulais savoir si lui allait enfin orienter ses soupçons vers la bonne voie, et si oui, comment allait-il s'en sortir ? Allait-il enfin rencontrer cette Célia ? Lui dire la vérité ? Je ne sais pas ce que j'aurais fait à sa place, mais une chose est sûre pour moi, il faut vraiment se méfier des rencontres faites sur internet ! Je sais que ça fait vieux jeu à l'époque actuelle, mais rien ne vaut la réalité ! Il aurait eu 1 an et 10 mois d'épargnés !!
Pour ce qui est du style, il est toujours aussi fluide et accrocheur. La petite différence dans cette partie est la construction. Précédemment, le texte était au trois quart constitué des dialogues entre lui et Célia, comme je le disais pas gênant du tout. Ici, il y a encore des échanges de mail ou tchat, mais beaucoup moins, l'auteur raconte beaucoup plus ce qu'il fait, son travail, ses voyages, et aussi se confie plus et parle de ce qu'il ressent, et je trouve ça très important pour comprendre combien il était amoureux d'elle et tout ce qu'il a pu faire pour elle ! Dans ses mots reparaissent tout son amour, son stress, ses peurs, ses doutes, ses soulagements aussi parfois. C'est vraiment beaucoup plus profond que la première partie, on rentre dans la tête de l'auteur, on est à sa place, on a envie de lui faire prendre d'autres directions, mais on ne peut que le suivre... Et il nous rend complètement accro à son histoire, à chaque fois je me disais, tout va s'arrêter, mais je voyais qu'il y avait encore beaucoup de pages, que pouvait-il encore bien se passer ensuite, ce qui fait qu'en une journée le roman était fini !
J'ai vraiment apprécié cette histoire intime. Nous, en tant que lecteur, nous ne sommes pas là pour juger quique ce soit, nous sommes les spectateurs d'un pan de sa vie qu'il nous a confié. Tous les messages qu'il fait passer sont tellement importants ! Ce roman est une façon pour lui de se libérer d'un poids je pense, celui d'une aventure amoureuse ! Je ne vous dirai bien évidemment pas s'il a rencontré Célia ou pas, ça, il faudra le lire pour le savoir. J'ai beaucoup aimé le final, je ne m'attendais pas à tout, mais c'est bien pour lui !
C'est un avis très positif sur cette lecture, j'ai vraiment passé un très bon moment, j'espère que l'auteur a le projet d'écrire à nouveau, car il a réellement un très bon style et sait rendre son récit addictif. C'est donc avec un grand plaisir que je vais le suivre et attendre un futur roman ? Qui sait !
Je le remercie pour ce service presse et lui souhaite, comme dit la chanson, « tout le bonheur du monde » !!
Lien : http://marienel-lit.over-blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
laetitiamercier95
  29 novembre 2017
Dans ce roman nous retrouvons Pierre Étienne toujours amoureux de Célia comme dans le tome précédent rien n'a changé elle continu de lui poser des lapins,trouvant toujours des excuses au dernier moment.Elle est toujours aussi manipulatrice en clair rien n'a changé sauf que Pierre Étienne commence à lui tenir tête ,et je vous avoue que cela m'a fait plaisir 😉 .Aprés une discutions avec sa mère et soeurette Pierre Étienne ouvrira les yeux et prendra enfin conscience qu'il s »est bien fait avoir par cette prétendue Célia .
Pour tout dire je ne m'attendais pas du tout à cette révélation finale qui m'a complètement scotché.
Vous vous demandez de quelle révélation il s'agit et bien à vous de le découvrir en suivant ce lien pour vous procurez ce roman.
J'ai vraiment apprécie cette lecture,la plume de l'auteur est fluide,agréable à lire et addictive.
Je trouve que Pierre Étienne Bran a un courage énorme de se dévoiler comme il le fait,de nous raconter une période de sa vie,ce qu'il a vécu dans cette histoire d'amour avec Célia.
On ressent les sentiments et les émotions que l'auteur nous dévoile tout au long de cette histoire.Il a une force de caractère et une patience énorme pour pouvoir supporter ça aussi longtemps.
Juste Bravo et merci Monsieur Pierre Étienne Bran de nous partager votre histoire qui montre bien les dangers,les personnes malhonnêtes et perverses que l'on peut rencontrer sur internet mais heureusement il y a aussi de bonne personne et de belles vraies rencontres.
Je remercie vraiment l'auteur Pierre Étienne Bran de m'avoir permis de découvrir toute son histoire en me faisant parvenir les deux parties de son roman en service presse via le site simplement pro.
J'ai aimé cette lecture d'un auteur de talent j'espère le retrouver dans un autre roman rapidement et je vous conseille vraiment de le découvrir également en suivant le lien se trouvant un peu plus haut dans la chronique vous verrez vous ne serez absolument pas déçu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Lanabook
  28 novembre 2017
Je tiens tout d'abord à remercier Pierre-Etienne Bram pour ce second service presse.
Je tiens tout d'abord à remercier Pierre-Etienne Bram pour ce second service presse.

Il y a 300 jours que notre narrateur est tombé sous le charme d'une belle argentine : Célia.
300 jours de rendez-vous manqués qui le pousse à douter de son existence étant donné qu'aucun de leur rendez-vous IRL* ne c'est concrétisé. Pourtant son amie Caroline l'a rencontré ce qui lui enlève tous ses doutes. Caroline et Célia déjeunent ensemble, parle de lui, ... en bref ells sont devenues amies. Mais et lui dans toute cette histoire, quand pourra t-il enfin serrer son amoureuse dans ses bras ?

Nos deux protagonistes n'arrivent pas à évoluer dans leur histoire d'amour.
Notre amoureux transi et patient (Vraiment très patient) est complètement perdu face au comportement et aux escuses de Célia. il fait faux bond à sa famille car elle lui promet de venir le rejoindre, il est sur la scellette dans son boulot car elle le monopolise énormément par téléphone sur son temps de travail... Rien ne vas plus il ne sait plus où il en est.
Heureusement il peut compter sur soeurette qui va lui exposer une théorie (la même que j'ai depuis la fin de ma lecture de la première partie) en lui disant d'y penser et de la faire murir.
A partir de là notre narrateur évolue, il se rend compte de ce qu'il vit et commence à faire des rapprochements de cituations.
Mais alors nos deux amoureux vont-ils enfin avoir leur rendez-vous IRL ? Pour le découvrir je vous invite à lire le roman de Pierre-Etienne Bram ;)

J'ai plus apprécié cette seconde partie. L'écriture est plus fluide, l'auteur plaisante avec le lecteur, on à la sensation qu'il est plus à l'aise avec sa plume. Nous ressentons avec lui les émotions, c'est beaucoup plus dynamique et la lecture est de ce fait moins monotone que dans la première partie. Bravo pour cette évolution M. Bram.
J'aime beaucoup les couverture des deux tomes qui sont complèmentaires.
Penser que cette histoire est auto-biographique me fait froid dans le dos. La nature humaine est parfois perverse. Mais l'auteur nous prouve que tout n'est pas mauvais sur internet, la preuve avec l'épilogue.
*IRL : In Real Life : Dans la vie réelle
Lien : http://surlesailesdunlivre.f..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
LanabookLanabook   28 novembre 2017
Au cas où tu serais en bas de chez moi, je te rapelle que mon interphone ne fonctionne toujours pas, mais j'ai fait en sorte que tu puisses rentrer sans sonner.
Commenter  J’apprécie          30
KhiadKhiad   01 décembre 2017
lorsque je raconte ce passage de mon histoire, souvent les gens me posent cette question : "Mais... Pourquoi as-tu fait ça ? Pourquoi as-tu joué à son jeu ?" Je crois que ma réponse est, et restera à jamais : "Par amour.".
Mais plus d’une fois, j’ai eu envie de répondre : "Par connerie, par ennui, pour le fun, par masochisme, ou tout simplement... Peut-être tout simplement parce que je ne connaissais pas très bien Paris de nuit en scooter par 5°C et que j’étais brûlant d’impatience à l’idée de le découvrir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Elo-DitElo-Dit   13 octobre 2017
"Mais je devais y aller pour n'avoir aucun regret, pour me dire que j'avais tout tenté pour voir cette femme pour laquelle je vibrais depuis tout ce temps, la seule qui avait su me faire passer si facilement de la haine à l'amour fou et inversement."
Commenter  J’apprécie          10
KhiadKhiad   01 décembre 2017
Je l’aimais tant pour son physique que pour son histoire compliquée. C’était indéniablement la femme de ma vie... Un boulet, certes, doublée d’une chieuse incontestable, mais la femme de ma vie quand même.
Commenter  J’apprécie          00
LanabookLanabook   28 novembre 2017
"Mais sérieusement, après tous ces lapins, tu ne commençais pas à te poser des questions sur ... Le fait qu'il y avait un problème quelque part? sur sa vie ? Sur son argent ou son physique ?"
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : meeticVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
1027 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre