AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Marie-Thérèse Davidson (Collaborateur)
ISBN : 209282581X
Éditeur : Nathan (28/08/2003)

Note moyenne : 3.78/5 (sur 36 notes)
Résumé :
Clytemnestre annonce à sa fille Iphigénie qu'elle doit gagner d'urgence la ville d'Aulis où son père Agamemnon l'attend pour la marier avant de partir en guerre contre les Troyens. Iphigénie n'ose contredire l'ordre du roi et entreprend un long et épuisant voyage pour rejoindre l'armée grecque.

À son arrivée, la douce jeune fille tombe immédiatement sous le charme du "beau, fier et vaillant" Achille, fils de la déesse Thétis, que son père semble lui ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
TristanPichard
  12 février 2014
Très bon petit roman, dans une collection que je ne connaissais pas mais qui donne envie d'y retourner piocher. La gageure est de taille, reprendre le mythe d'Iphigénie (la version d'Euripide, Iphigénie à Aulis) en l'adaptant dans un format court et pour parler aux adolescents d'aujourd'hui. Mission accomplie.
Le stratagème est simple. D'abord, faire parler les personnages de manière moderne et sans chercher un mode d'expression artificiellement ancien (c'est un des Credo d'Evelyne Brisou-Pellen que de faire s'exprimer ses personnages historiques d'une manière qui paraisse naturelle aux lecteurs d'aujourd'hui, cela fonctionne bien mieux ainsi). Ensuite, raconter l'histoire à la première personne, depuis le point de vue de la principale intéressée. On évite donc une certaine grandiloquence inhérente à la tragédie grecque, on partage les émotions de l'adolescente : son inquiétude d'être mariée à un inconnu, son amour naissant pour Achille, la déception face à la trahison de son père et enfin son abnégation et son acceptation du sacrifice qu'il lui est demandé. Ce dernier point est délicat à traiter, il demeure crédible et tout à fait à même d'être compris par un jeune lecteur. Quel coup de maître.
La fin assez ouverte (et pourtant tout à fait respectueuse de la tradition : une biche est substituée à Iphigénie avant le sacrifice, la jeune fille est transportée dans les nuées) laisse plusieurs interprétations possibles, y compris la plus funeste. Je recommande hautement à tous ceux qui veulent faire leurs premiers pas dans l'univers de la mythologie grecque.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
JulyF
  15 février 2013
Quand Evelyne Brisou-Pellen revisite Euripide, c'est bien sûr du point de vue de l'adolescente, ici l'innocente Iphigénie jouet des hommes et des dieux. C'est une tragédie classique qui développe toute sa force au fil du court roman, à travers les mots de la future victime au triste destin.
Bien sûr, on n'a pas les alexandrins de Racine, mais les mots simples et justes d'une jeune fille, qui peuvent amener à la lecture des grands textes.
Une bonne lecture, à enchaîner avec un des originaux, dont la fin pourra varier après tout. N'est-ce pas le sel des bonnes histoires, que d'être redites mille et mille fois avec une touche de différence à chaque version ?
Commenter  J’apprécie          70
DocBird
  22 janvier 2017
Résumé : Iphigénie vit à Mycènes avec sa mère Clytemnestre, sa soeur Electre et son frère Oreste, tandis que son père Agamemnon est parti faire la guerre contre Troie. Un courrier arrive subitement, demandant à Clytemnestre se de rende rapidement à Aulis pour marier Iphigénie. Iphigénie est étonnée de ce mariage soudain, et se demande ce que cela cache, car elle a un funeste pressentiment.
Mon avis : le sacrifice d'Iphigénie est un épisode très connu de la mythologie grecque. Evelyne Brisou-Pellen fait le portrait d'une héroïne innocente et au coeur courageux.
Iphigénie s'étonne de devoir se marier aussi rapidement, et croit qu'elle est promise au bel Achille. le comportement de son père Agamemnon lui semble étrange, et elle se pose des questions. Aussi quand elle apprend qu'elle doit être sacrifiée à la déesse Artémis, elle panique et veut s'enfuir. Mais son courage et sa dignité vont faire sortir de l'enfance cette jeune fille, et vont en faire une reine acceptant de se sacrifier.
Une représentation digne et touchante d'une héroïne au destin tragique.
Lien : http://docbird.over-blog.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
pouzollestaina
  08 mars 2016
C'est un livre très bien qui met en scène des personnages peu connus de la mythologie grec,ce qui m'a beaucoup plus. Ce roman a été écris par une auteur: Evelyne Brisou-Pellen, assez connu pour ses livres de mythologie, elle a écrit pour plusieurs édition de livre .Le personnage principal:Iphigénie, est très bien d'écrit par l'auteur ,il fait un peu rêver. Ce livre est très bien pour ceux qui aime les livres de suspense et de mythologie . Je recommande aussi ce livre aux curieux.
Petite citation:
"Dans un bref sifflement , une glaive sortit de son fourreau..."
Commenter  J’apprécie          40
sahnounenathan2
  29 novembre 2015
J'ai pas trop aimé ce livre car on comprend pas trop le sens de l'histoire.
Commenter  J’apprécie          70
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
NanoNano   23 juillet 2012
Les épaules du vieil homme s'affaissèrent.
- Oh, madame, je voudrais bien pouvoir en plaisanter, mais notre devin Calchas a dit que le vent est retenu par la déesse Artémis, qui est fâchée contre Agamemnon.
- Ah bon ? fit ma mère sans, bien sûr, percevoir ce qu'il y avait derrière ces mots. Pourquoi ?
- Il aurait tué une biche en se vantant d'être plus adroit que la déesse de la chasse elle-même. En réparation de cette insolence, Artémis demande un sacrifice pour laisser partir l'armée.
- Et nous devons être présentes pour le sacrifice ?
- Pas vous, dame Clytemnestre, c'est pourquoi il veut vous renvoyer à Mycènes. Seulement votre fille Iphigénie.
- Elle doit aider à accomplir le sacrifice ?
- Non... C'est elle... qui sera sacrifiée.
Tout mon sang se retira. Des cercles se dessinèrent devant mes yeux, je m'accrochai violemment à la table. J'étais certaine que ce que disait le vieux serviteur était exact. Cela expliquait trop de choses : l'attitude embarrassée de mon père, ce faux bruit de mariage – auquel il avait renoncé si vite – son empressement à me faire venir. Mon père, mon père m'avait appelée ici pour... pour...
(…) Je voyais le visage exsangue de ma mère, ses lèvres crispées. C'est à peine si je la reconnaissais.
- Sa propre fille... bredouilla-t-elle. La chair de sa chair... Ma petite, ma belle...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
AeonAeon   05 janvier 2018
Je tournai vite mon regard vers la ville, vers mes montagnes chéries que je quittais peut-être pour toujours, vers les toits de notre palais scrutant la plaine par-dessus les remparts, et je murmurai une prière qui, là-bas, veillaient sur la porte.
Commenter  J’apprécie          80
TristanPichardTristanPichard   16 février 2014
— Je me fous de l'honneur de Ménélas ! hurla ma mère. Je me fous de l'honneur de la Grèce ! Que pèsent-ils contre la vie de ma fille ? de NOTRE FILLE ! Tu as conscience de ce que tu dis ?
Agamemnon s'effondra de nouveau.
Commenter  J’apprécie          40
EyoukhEyoukh   09 mars 2016
Il est temps de me révéler le secret que vous m'avez toujours caché.
Commenter  J’apprécie          60
EyoukhEyoukh   09 mars 2016
Il est temps de me révéler le secret que vous m'avez toujours caché.
Commenter  J’apprécie          60
autres livres classés : mythologieVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Un piège pour Iphigénie de Evelyne Brisou-Pellen

Où se passe l'histoire?

Delphes
Troie
Aulis
Athènes

25 questions
56 lecteurs ont répondu
Thème : Un piège pour Iphigénie de Evelyne Brisou-PellenCréer un quiz sur ce livre
. .