AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Michel Bessière (Traducteur)Michelle Herpe-Voslinsky (Traducteur)Gérard Chaliand (Préfacier, etc.)
EAN : 9782227135192
273 pages
Éditeur : Bayard (04/11/1997)
3.93/5   21 notes
Résumé :
Les États-Unis se sont élevés à une position hégémonique qu'aucune nation n'a acquise par le passé. Pour la première fois dans l'histoire, un pays est devenu une puissance dominante universelle. Sa politique est la clé de l'ordre mondial. L'Amérique continuera-t-elle à tirer les ficelles ? Quels seront dans les années à venir les points chauds du globe, en particulier sur le continent eurasien, où tout se joue ? De quelles cartes les autres pays, en particulier l'Eu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Georusse
  12 août 2015
On ne peut pas aimer le contenu de ce livre et ses affirmations arrogantes de la nécessaire domination de l'Amérique sur le continent Euro-asiatique mais la lecture de ce livre est indispensable à tous les hommes politiques, tous les journalistes et tous ceux qui prétendent devoir exprimer des opinions dans la sphère publique. C'est la raison pour laquelle je note en excellent ce livre.
Commenter  J’apprécie          80
lrntv
  30 juillet 2020
Ce livre, paru en 1997, reste d'une grande actualité. Il permet de mieux comprendre, entre autres, les véritables enjeux de la crise ukrainienne. Lire Brzezinski, le "stratège de l'Empire", comme le surnomme Justin Vaïsse, c'est découvrir en effet ce qui se cache derrière les beaux idéaux des démocrates américains. Loin d'être un "sage des relations internationales" comme le prétend Vaïsse, Brzezinski apparaît plutôt comme un personnage cynique. D'ailleurs, si vous faites une recherche à son sujet sur YouTube, vous tomberez sur une vidéo dans laquelle il exhorte des Moujahidines à aller se battre contre l'Union soviétique en Afghanistan, pour récupérer des terres au nom d'Allah, une cause juste et appuyée par Dieu lui-même, selon les mots de Brzezinski. Interrogé à ce sujet deux décennies plus tard, il assuma totalement cette opération, même si celle-ci provoqua l'émergence d'Al-Qaïda... On ne peut qu'admirer la sagesse de ce fin stratège, en effet.
Commenter  J’apprécie          32

Citations et extraits (25) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   22 août 2013
Au vu de la réalité démocratique aux Etats-Unis, les dirigeants politiques devront, s'ils veulent pouvoir les relever avec efficacité, convaincre l'opinion de l'importance de la pui ssance américaine dans l'élabonuion d' une structure plus large de coopération géopolitique, qui combattrait l'anarchie mondiale et remettrait à plus tard l'émergence d' une nouvelle puissance rivale. Ces deux objectifs vont de pair si l'on considère l'objectif à long tenne de l'engagemcnt mondial de l'Amérique, qui est de créer un cadre durable pour une coopération géopolitique mondiale.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaouirkhettaoui   22 août 2013
À l' attrait que présente le système politique américain et son influence vient s' ajouter la séduction exercée par le modèle de la libre entreprise et ses corollaires: le libre-échange et la concurrence. L'Etat-providence, tel. que l'ont pratiqué les démocraties occidentales, montre ses limltes éco-nomiques, y compris sous la fonne allemande de la cogestion entre patronat el syndicats ouvriers. De plus en plus d'Européens admettent que s' ils veulent combler leur retard, ils doivent adopter la culture économique américaine, plus compétitive, plus dure. Même au Japon, on commence désormais à admettre que l'individualisme, dans la sphère économique, est un facteur de réussite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   22 août 2013
Pour l'Amérique, l'enjeu géopolitique principal est l'Eurasie. Depuis cinq siècles, les puissances et les peuples du continent qui rivalisent pour la domination régionale el la suprématie globale ont dominé les relations internationales. Aujourd'hui, c'est une puissance extérieure qui prévaut en Eurasie. Et sa primauté globale dépend étroitement de sa capacité à conserver cette position.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
lrntvlrntv   29 juillet 2020
L’Europe deviendrait, à terme, un des piliers vitaux d’ une grande structure de sécurité et de coopération, placée sous l’égide américaine et s’étendant à toute l’Eurasie. Surtout, l’Europe est la tête de pont géostratégique fondamentale de l’Amérique. Pour l’Amérique, les enjeux géostratégiques sur le continent eurasien sont énormes. Plus précieuse encore que la relation avec l’archipel japonais, l’Alliance atlantique lui permet d’exercer une influence politique et d’avoir un poids militaire directement sur le continent. Au point où nous en sommes des relations américano-européennes, les nations européennes alliées dépendent des États-Unis pour leur sécurité. Si l’Europe s’élargissait, cela accroîtrait automatiquement l’influence directe des États-Unis. À l’inverse, si les liens transatlantiques se distendaient, c’en serait fini de la primauté de l’Amérique en Eurasie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   22 août 2013
L'lnde, en revanche, a acquis un statut de puissance régionale et se conduit virtuellement comme un joueur mondial de premier ordre. Elle se définit elle-même comme un rival de la Chine, surestimant peut-être ses capacités à long tenne. Il est néanmoins indiscutable que l'Etat le plus puissant en Asie du Sud constitue le seul pôle de pouvoir régional Il s'est doté de façon semi-offi cielle de l'anne nucléaire, non seulement afin d' intimider le Pakistan, mais aussi pour rétabl ir l'équilibre face à l'arsenal atomique chinois.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Dans la catégorie : GéopolitiqueVoir plus
>Science politique (politique et gouvernement)>L'Etat>Géopolitique (12)
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox