AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782266169196
235 pages
Éditeur : Pocket (19/09/2006)

Note moyenne : 3.44/5 (sur 183 notes)
Résumé :
Avec l'humour et la joie de vivre que l'on lui connaît, Nicole de Buron s'attaque, dans son nouveau roman à l'amour. L'AMOUR A TOUS LES ÂGES : depuis Attila, 7 ans, fou de passion pour sa maîtresse d'école et qui veut l'épouser, jusqu'à Lilibelle, la grand-mère de 75 ans qui fugue à Las Vegas se marier avec un contre-amiral de 80 printemps. En passant par tous les membres de la chère famille de l'auteur / Vous ( c'est-à- dire un peu toutes les femmes) ; l'Homme (l'é... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (22) Voir plus Ajouter une critique
LaMoun
  06 juin 2013
On reconnaît bien le style grinçant et rigolo de Nicole de Buron, une bonne critique, analyse, satire du quotidien
C'est frais, léger, ça se lit facilement et vite, on passe un bon moment mais sans plus
Type livre de plage ou de salle d'attente
Commenter  J’apprécie          110
kreen78
  19 avril 2013
Les livres de Nicole de Buron me font parfois penser à de la Chick-Litt, mais en version femme plus mûre. C'est frais, grinçant, ça relate la vie de tous les jours, mais des yeux de Nicole et de son tempérament ! C'est le deuxième livre d'elle que je lis (après Où sont mes lunettes ?) et je trouve que son style est fort agréable, entraînant, et ça donne le sourire, parfois même envie de rire. Bien entendu, toute femme (ou presque) se reconnaît dans ses récits, car on doit toutes se ressembler un peu, beaucoup, non ?
Ici, les chapitres sont des moments de sa vie, mais il n'y a pas vraiment de lien entre chacun. Ce n'est pas une seule histoire, un seul événement raconté. le titre… Il est drôle car on doit toutes le dire à notre moitié, mais je ne trouve pas qu'il représente vraiment le contenu… Ou j'ai raté quelque chose…
Pour ce qui est des personnages… Ils sont assez drôles, cocasses, mais mon préféré est bien évidemment la narratrice ! Par contre, son mari… grrrrr je ne sais pas s'il aurait pu rester longtemps avec moi ! Je lui aurais mené la vie dure, et il aurait fini par se trouver une autre bonne ! C'est une des choses qui m'a un peu énervée (à cause de mon vécu, aussi, ce qui me fait perdre patience des fois), avoir un mari comme ça, et continuer à l'aimer et le supporter… Il y aura toujours pire, mais je ne pourrai plus aujourd'hui concevoir de côtoyer un homme qui me parle, me traite de la sorte…
Mais cela n'a tout de même rien gâché au plaisir de ma lecture, et j'ai passé un très bon moment !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Elanoraev
  06 septembre 2018
Nicole de Buron s'attaque ici au (vaste) sujet de l'Amour. Que ce soit la belle-mère s'enfuyant à Vegas pour se marier, le petit-fils fou amoureux de sa maîtresse ou encore la fille décident d'un grand mariage, on se retrouve embarqué à la suite de cette folle famille pour décortiquer, avec un humour grinçant absolument délicieux, les relations homme-femme sous toutes ses coutures. On se retrouve forcément à un moment ou un autre dans ces situations et l'on prend grand plaisir à être inclus dans le récit au travers de ce "vous" qui est la marque de fabrique de l'auteur.
Un petit plaisir à déguster sans modération...
Commenter  J’apprécie          70
Prudence
  21 août 2016
J'aime bien Nicole de Buron, mais j'ai été assez déçue par ce tome que j'ai trouvé très décousu comme s'il avait été rafistolé à base de nouvelles, de morceaux d'idées et de passages traînant dans un tiroir. Il y a quand même une trame concernant l'amour, les amours des uns et des autres.
On retrouve toujours le style unique et très particulier de Nicole de Buron, ou comme dis mon mari "c'est celle qui écrit bizarrement c'est ça?", oui, c'est ça, c'est elle qui parle d'elle en utilisant le "vous", surnomme tout le monde avec parfois plusieurs sobriquets, parle de "l'homme" pour son époux, de Gendre n°1 et de Gendre n°2 etc.
Dans ce tome elle parle également à son chat... et il lui répond. Je ne me souviens pas que c'était le cas dans les autres que j'ai lu (différence ou oubli?).
Commenter  J’apprécie          50
Gaphanie
  09 septembre 2018
Nicole de Buron explore tous les aspects de couple avec en apothéose le remariage de sa fille aînée, pas franchement emballée, mais bon ok à condition que sa mère s'occupe de TOUT, sans pour autant se dispenser de mettre son grain de sel partout, la mère du futur gendre qui est une enquiquineuse de première, les 1000 invités et le Buffet Campagnard Rose pris d'assaut par... les Japonais du mariage d'à côté, bref, une sacrée gageure !
Je ne connaissais pas du tout cet auteur, mais ça m'a donné envie de lire d'autres de ces (nombreux, apparemment) titres.
Idéal pour chasser la morosité de la rentrée...
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
Christie71Christie71   23 février 2021
Il est coléreux. Au moment où vous vous réjouissez d’aller au lit, l’Homme attaque le sujet brûlant : l’éducation des enfants et des petits-enfants.
Parce que votre cher époux n’a jamais adressé et n’adresse jamais le moindre reproche à ses héritières. Il vous en fait part, majestueusement, à vous, afin que vous transmettiez à qui de droit.
D’une voix napoléonienne, il clame :
- J’aimerais bien que TA fille, Alizée, arrête de se maquiller comme une pute !… et qu’elle cesse de porter des minijupes qui ne cachent même pas ses fesses !
Vous répondez, ensommeillée :
- Pourquoi tu ne le lui dis pas toi-même ?
- C’est toi, la mère !
Vous commencez à vous réveiller et à vous énerver.
- C’est toi, le Père ! J’en ai marre de toujours jouer le rôle de Maman Fouettard. D’autant plus qu’Alizée
a 25 ans, et que c’est une adulte.
- Tu parles ! Elle a une cervelle grosse comme celle d’une mésange.
- Elle serait peut-être plus mûre si tu t’en étais occupé. Mais jamais tu ne t’es intéressé à l’éducation de tes filles. Tu n’es qu’un égoïste…
- … qui s’est défoncé au boulot pour vous nourrir toutes ! tonne-t-il.
Or, s’il y a quelque chose que vous ne supportez pas, c’est que votre mari hurle. Cela vous rend hystérique. Vous braillez à votre tour :
-Moi aussi, je travaille ! Et autant que toi !
L’Homme : Arrête de gueuler comme ça ! Tu veux un haut-parleur ?
Vous : C’est toi qui as gueulé le premier. Tu sais que je ne supporte pas. Ca me rend folle !
L’Homme : Folle, tu l’es déjà !
Vous : Si on mettait les rats d’égout en orbite, tu n’aurais pas fini de tourner !
L’Homme : Puisqu’on me traite comme ça dans cette maison, je me tire.
Il sort du lit, enfile sa chemise et son pantalon sans les boutonner, et sort de la chambre sans un mot.
Vous, les bras croisés, le visage figé comme une statue de marbre, vous ne bougez pas.
Vous êtes bien emmerdée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
ValCarValCar   30 décembre 2014
Il faut t'habituer ma biche. Tous les hommes, le soir, racontent leurs histoires de boulot. Et les femmes doivent les écouter avec un air aussi passionné que possible. C'est ça leur job...
Commenter  J’apprécie          70
ValCarValCar   23 novembre 2014
Elle me haie. Elle s'est plainte a Raoul que je téléphonais trop souvent. Ça la tue! Si tu entendais son ton sec quand elle répond et qu'elle fait semblant de ne pas reconnaître ma voix: "C'est de la part de qui ?......Ah c'est vououououssss! Je vais voir si il peut vous parler...." Alors moi pour l'emmerder, mielleuse, je dis : "C'est pour le remercier du somptueux bouquet de fleurs qu'il m'a envoyé pour ma fêêête !" Folle de rage, bing ! elle jette le téléphone par terre....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
steph59psteph59p   17 mars 2013
Aucune honte à évoquer à la ronde d'exotiques positions acrobatiques repérées dans la Kama Soutra, mais pas question d'avouer qu'on s'est engueulés sauvagement parce que le compte en banque était dans le rouge.
Commenter  J’apprécie          50
ValCarValCar   23 novembre 2014
...notre grande intellectuelle nationale: Brigitte Bardot ( à propos: avec quelle viande nourrit-elle ses chiens, ou sont-ils au régime végétarien?)
Commenter  J’apprécie          60

autres livres classés : humourVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
16641 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre

.. ..