AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782266281072
368 pages
Éditeur : Pocket Jeunesse (16/08/2018)

Note moyenne : 3.96/5 (sur 41 notes)
Résumé :
Elle n'a plus envie de parler. Il n'a jamais su communiquer. Ensemble, ils vont s'aider.

Le jour où Kit Lowell, l'amour secret de sa vie, s'assoit à sa table de cantine, David est bouleversé. Il comprend que c'est le moment ou jamais de démarrer une conversation. Mais quoi de plus difficile pour un garçon solitaire, qui ne comprend rien aux conventions sociales ? Kit, elle, cherchait un endroit où on la laisserait enfin tranquille, après la mort de so... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (22) Voir plus Ajouter une critique
lebazarlitteraire
  02 mai 2019
David a tout du bon lycéen en année de Première selon des critères parentaux : il est cultivé, doué en classe, est prédit à un brillant avenir dans une bonne université, pratique des activités extra-scolaires comme les sports de combats ou la guitare. En revanche, David n'a rien du bon lycée selon les critères de ses camarades : une dégaine et un style vestimentaire trop out, il n'a aucun ami, a de trop bonnes notes, mais surtout, il n'a aucune notion des normes sociales qui lui permettraient de s'intégrer dans son lycée, ce qui fait de lui un grand solitaire. Il passe donc tout son temps le casque vissé sur les oreilles, dans sa bulle. Jusqu'au jour où Kit vient s'asseoir à côté de lui à la cantine.
Kit, quant à elle, a tout pour rendre fier ses parents, mais est également en bonne place dans le classement des filles populaires du lycée. Toujours collée à ses amies Violet et Annie, elle poursuit sa vie d'ado ordinaire au lycée : papotage entre filles, flirt avec les garçons, elle envisage même de postuler en tant que rédactrice en chef du journal du lycée. Jusqu'au jour où son père meurt dans un accident de voiture. Pour fuir sa routine trop bruyante, elle décide d'entrer dans la bulle paisible de David.
Ce que l'on comprend dès les premières pages de ce roman, c'est que David est autiste. Un autiste Asperger ou à Haut Potentiel. Un diagnostic que le jeune homme a du mal à avaler. Il ne voit pas bien en quoi il est différent des autres ou en tout cas en quoi sa différence devrait gêner son entourage. Après tout, tout le monde est unique, alors pourquoi c'est lui que l'on met en marge avec une étiquette aussi stigmatisante ? David a appris à s'accommoder de sa vie ainsi, notamment grâce à l'aide de sa soeur, Lauren. Fille la plus populaire du lycée avant de partir à l'université, il était hors de question que l'on touche à un cheveu de son petit frère. Même une fois parti du lycée, c'est resté une convention auprès des élèves qui laissent David plutôt tranquille. Il a également un carnet dans lequel il note beaucoup de choses et d'évènements, qui l'aident à comprendre le monde qui l'entoure et à se souvenir des règles sociales qui lui permettent de survivre au sein du lycée.
En retrait dans sa bulle depuis de longues années, c'est pourtant auprès de lui que Kit va trouver refuge. La jeune fille n'en peut plus de tous les non-dits, de tous les regards pleins de pitié qui se tournent vers elle, la fille qui vient de perdre son père. Elle en a marre qu'on lui dise que ça va passer, qu'on la prenne dans les bras. Elle pense que le silence de David lui fera du bien. Seulement David n'est pas si silencieux que ça. Il a même tendance à dire la vérité à tout bout de champ, une vérité crue, qui peut faire mal. Mais cette vérité, c'est ce qui va faire du bien à Kit. Enfin quelqu'un qui ne la dorlote pas et lui dit les choses telles qu'elles sont.
Trouver les mots est un roman vraiment touchant où absolument tout le monde peut trouver son compte. On y trouve à la fois une vie d'ado classique, les tourments d'une jeune fille de 17 ans après le décès de son père, le thème du harcèlement scolaire et de l'acceptation de la différence, des relations enfants-parents tumultueuses mais aussi justes, un héros et une héroïne très attachants…
Un chapitre sur deux est mené par la voix de David, l'autre par Kit. Ce qui permet à ce roman d'aborder de deux points de vue différents, deux thèmes très divergents l'un de l'autre : le deuil et l'autisme. Ces deux points principaux ont autant de place l'un que l'autre dans le roman, pourtant c'est principalement celui de l'autisme qui a été mon fil conducteur. Surement que certains lecteurs se seront plus accrochés à la façon dont Kit surmonte son deuil et comment David va pouvoir l'aider, mais personnellement je me suis attachée à la façon dont David interagit avec le monde extérieur et comment Kit accepte sa façon de fonctionner et l'intègre dans son propre monde.
Pourtant je n'ai pas commencé ma lecture avec grand enthousiasme. le résumé de quatrième de couverture ne mentionne pas du tout l'autisme de David, ce n'est donc pas cela qui m'a attirée en premier lieu. En revanche, c'est ce qui m'a fait totalement adhérer au roman. En effet, en ce moment, je ne sais pas pourquoi mais je m'intéresse pas mal à ce syndrome d'Asperger et je me documente par-ci par-là. Il y a peut-être des erreurs dans ce récit, sur le comportement de David et ses réactions, mais je trouve très enthousiasmant que l'on mette en avant l'autisme dans un roman pour ado. Cela permet de faire comprendre au neurotypique ce qu'est ce syndrome, tout comme cela permet à un lecteur autiste de s'identifier.
Ce qui m'a également plu, c'est que l'on sent dès le début le flirt entre les deux ados, mais cela ne finit pas pour autant comme un roman à l'eau de rose avec un happy end tout cousu et sans rebondissement.
Un seul petit hic pour moi : la façon dont David est enfin accepté par ses pairs au lycée (et là, passez votre chemin – ce paragraphe – si vous ne souhaitez pas être spoilé). Malgré tous ses efforts pour se faire accepter, il subit des brimades. L'équipe de foot du lycée le menace même de lui casser la figure. Seulement, David est un expert en self défense, il va donc envoyer au tapis plusieurs adversaires. le lendemain, il est le héros du lycée. Moralité : pour te faire enfin respecter, casse quelques nez ?? Ou, quand tu es autiste, la seule façon qu'on te fiche la paix est de savoir te battre ?? J'ai un peu tiqué sur ce passage…
Bref, je ne retiens de ce roman que du positif. Une belle façon de faire comprendre aux neurotypiques ce syndrome d'asperger et une belle leçon d'espoir pour ceux qui en sont atteints : une vie normale vous est accessible.
Et si après tout certaines conventions sociales étaient un peu trop surfaites et si les neurotypiques pouvaient s'accommoder de plus de souplesse dans ce domaine, ne serait-ce pas tout aussi bien ?
Si vous souhaitez en savoir un peu plus sur le syndrôme Asperger, rendez vous sur notre site pour quelques liens utiles !
Lien : http://lebazarlitteraire.fr/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
BOOKSANDRAP
  16 septembre 2018
> https://booksandrap.wordpress.com/2018/09/12/trouver-les-mots-julie-buxbaum/

Alerte coup de coeur en approche ! Je dois vous avouer que ces derniers temps j'ai eu des difficultés à lire, j'ai enchainé plusieurs déceptions, plusieurs lectures que j'ai trouvé moyennement convaincantes et puis je me suis lancée dans le nouveau Julie Buxbaum et là… ce fût une réelle surprise. Je l'ai adoré. Je ne m'attendais absolument pas à autant accrocher, à autant être addict et absorbée par cette histoire et par le quotidien de ces ados si particulier.
Et mon dieu que ça fait du bien sérieusement ! J'avais besoin de ce genre de livre à la fois important et léger, j'avais besoin d'une lecture qui m'emporte et qui me fasse du bien et c'est exactement ce que j'ai trouvé dans les pages de cette petite pépite young-adult.
J'avais apprécié le précédent roman de l'auteure sans avoir un réel coup de foudre pour sa plume et me voilà plongée dans « trouver les mots », complètement immergée et attendrie par les personnages et leur façon d'être. Si vous recherchez un roman adolescent très simple et à la fois très bien fait, avec des sujets tout de même forts mais abordés très justement, tentez le. C'est bourré de charme, c'est à la fois très doux et très difficile par moments. C'est un équilibre parfait entre le drame et la romance, le tout rythmé par un humour et un second degrés décapant.

On découvre des personnages qui m'ont, chapitres après chapitres, fait battre le coeur un peu plus fort.
Je suis tombé sous le charme de David, avec sa maladresse et son envie de bien faire dès le début. Atteint du syndrome d'asperger, ce n'est pas le genre de personnage que l'on rencontre tous les jours. Il nous permet de nous plonger dans son quotidien au lycée et dans sa vie de tout les jours à la maison. C'est bourré de malice, c'est parfois risible tant certains passages sont incontrôlés et j'ai vraiment adoré ça. On est sensibilisés aux personnes autistes et au fil conducteur qui les guide dans leur réflexions. A leur difficultés de départager l'ironie de la réelle franchise chez les autres et leur calvaire que peut-être parfois cette différence face aux autres élèves qui ne se privent pas de lui faire remarquer.
Et pourtant malgré leur courage et leur force, à David et à Kit, on a envie de les serrer dans nos bras pour ne jamais plus les lâcher. Certaines scènes m'ont fait mal au coeur et m'ont donné envie de leur dire que tout ira bien. L'auteure arrive à retranscrire a merveille les émotions pour nous les souffler en pleine figure, le tout multiplié par 100.
On aborde également le deuil et la souffrance de ceux qui restent. Je peux vous garantir que les personnages sont incroyables. À la fois fragiles et extrêmement courageux. Ils apprennent à se connaître, pas forcément pour les bonnes raisons au départ et finalement apprennent à s'apprécier et à se construire ensemble. C'est un récit d'amitié et d'amour absolument délicieux que je vous recommande mille fois si vous êtes friands de belles histoires.

Pour conclure car je voudrais garder un peu de suspense à cette histoire, que vous ayez le plaisir de faire la connaissance de David, de rencontrer Kit et de les adorer autant que j'ai pu les adorer. « Trouver les mots » de Julie Buxbaum est le genre de livre qui se révèle être de petites pépites et qui nous explosent en plein visage de manière totalement inattendue. Bien évidemment que je vous le recommande un milliard de fois, bien évidemment qu'il ne faut pas que vous passiez à côté. N'ayez pas peur des sujets abordés, on va bien au delà de la maladie, au delà de l'apparence et de la popularité. On passe au dessus des préjugés et on apprends à découvrir ces deux jeunes adultes qui m'ont fait sourire un nombre incalculable de fois au fil de ma lecture. A découvrir absolument !


Lien : https://booksandrap.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
theannashaw
  13 septembre 2019
Après avoir totalement et littéralement adoré Trois de tes secrets, le premier roman de Julie Buxbaum, traduit chez Pocket Jeunesse, j'avais plus que hâte de découvrir Trouver les mots, son second roman. Pourtant il a patienté plus d'un an sur mon étagère avant que je ne me décide à le lire dans le cadre de ma pile à lire estivale et de la réduction du nombre de livres non-lus dans ma bibliothèque. Et comme pour le premier, j'ai vraiment passé un super moment de lecture.
David est différent des autres élèves avec lesquels il a souvent du mal à se lier. Heureusement, aidé de son carnet de notes, il parvient à différencier amis et ennemis et à éviter de trop se faire remarquer malgré ses difficultés à comprendre les rapports sociaux. Mais tout change le jour où Kit, la fille qu'il aime en secret depuis des années, s'assied soudain à sa table. Kit qui cherche un endroit tranquille pour faire doucement le deuil de son père et qui demande à David de l'aider dans son processus en enquêtant avec elle sur ce qui aurait peut-être pu éviter l'accident fatal qui lui a coûté la vie. Mais à trop chercher la vérité, on soulève parfois des sujets douloureux.
Une nouvelle fois, Julie Buxbaum nous offre une romance intelligente et originale portée par des personnages brillamment écrits, développés et attachants et des sujets forts traités avec respect, douceur et sans tomber dans l'écueil des clichés. On ne peut donc qu'être entrainé dans l'histoire de Kit et David que l'on aime immédiatement.
On aime Kit, sa maturité affective durement acquise, sa souffrance, sa capacité à se remettre en question, sa bienveillance aussi et son envie de ne plus se préoccuper des considérations sociales du lycée. On aime surtout David, qui malgré son trouble autistique fait tout pour s'intégrer au maximum dans une société qui ne tolère que très peu, et mal, la différence. Ses questions, parfois un peu à côté de la plaque mais toujours drôles et touchantes, et son envie d'aider Kit à tout prix ne le rendent que plus aimable.
On aime aussi les autres personnages : les meilleures amies de Kit qui tentent de comprendre ce que traverse leur amie tout en continuant à vivre leur vie et à qui l'on ne peut pas vraiment en vouloir d'être déroutées par le brusque changement de personnalité de la jeune fille ; la mère de Kit, imparfaite et pétrie de chagrin, mais décidée à s'en sortir pour elle et pour sa fille ; les parents de David, aimants, prévenants et compréhensifs et sa grande soeur, mon personnage secondaire favori de l'histoire, qui aide son petit frère à traverser les affres du lycée et des premiers amours tout en gérant elle-même de gros changements dans sa vie.
Enfin, on aime l'histoire à la fois tendre mais aussi douloureuse de David et Kit. Tendre lorsque David vit son premier émoi et que Kit découvre petit à petit ce qui se cache derrière l'étrange personnalité de David, à savoir un coeur énorme et une intelligence hors du commun. Quant à l'enquête sur l'accident qui a coûté la vie au père de Kit, même si l'on devine la vérité un peu avant la grande révélation, celle-ci n'en reste pas moins déchirante et terriblement injuste.
Comme dans son ouvrage précédent, Julie Buxbaum évoque des sujets difficiles et importants comme le deuil d'un parent, la culpabilité de ceux qui survivent à un accident, la cruauté et la bêtise de certains à l'égard de ceux qui ne sont pas comme eux, le cyber-harcèlement, l'autisme. le tout avec une grande intelligence morale et d'écriture qui évite de faire glisser le ton de cette histoire vers quelque chose de trop moralisateur ou de peu naturel.
Une romance toute en douceur et en profondeur entre deux personnages très attachants, sur fond de sujets complexes, nul doute que le talent de Julie Buxbaum n'est plus à prouver. Et nul doute qu'il me tarde de découvrir les autres pépites que cette autrice écrira par la suite.
Lien : HTTP://mabibliothequerose.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Colibrille
  13 septembre 2018
Totalement séduite par ce roman, je l'ai lu en quelques heures à peine. J'ai adoré le personnage de David, un Aspi, bien loin des clichés habituels. Il est à la fois brillant, déroutant, touchant, maladroit... différent en somme, et c'est ce qui fait toute sa valeur. Le personnage de Kit est lui aussi intéressant, même si j'ai eu un peu plus de mal à "l'apprivoiser". Au fur et à mesure du roman, Kit se dévoile, laisse apparaître ses failles, ce qui la rend plus attachante. On comprend mieux la raison de son comportement.
Si c'est bel et bien un drame familial qui est au cœur de ce roman, il y a également une romance qui s'installe entre les deux personnages principaux. Un peu prévisible me direz-vous. Néanmoins, cette romance reste originale de part les personnalités inhabituelles de David et Kit. Subtile, elle reste en toile de fond et renforce la tension dramatique de l'histoire.
Commenter  J’apprécie          50
LeaTouchBook
  20 octobre 2018
Après le très bon Trois de tes secrets, je retrouve avec plaisir Julie Buxbaum pour une nouvelle aventure YA !

Trouver les mots est un roman extrêmement touchant et ce grâce à la personnalité de David, à ses réflexions, à ses pensées. Un personnage qui ne peut que nous émouvoir et nous plaire, nous faire rire : un être pétillant et sincère, d'une grande richesse émotionnelle. C'est exactement le type de protagoniste que j'adore, je ne pouvais que tomber sous le charme de cet héros atypique !
J'aime beaucoup aussi le fait d'alterner les points de vue, de suivre ainsi les pensées de Kit (l'héroïne) avec celles de David. Deux points de vue de la même histoire, deux points de vue complémentaires qui apportent énormément à l'intrigue romanesque.
La grande force de ce livre repose pour moi sur David, j'ai vraiment eu le coup de coeur pour ce personnage et j'avais hâte de le retrouver comme narrateur. Si l'histoire en soi ne renouvelle pas ce genre littéraire, ce personnage apporte une certaine fraicheur, quelque chose d'essentiel.
Trouver les mots fait partie des titres Young Adult que j'aime recommander, un roman qui fait du bien et qui en même temps transmet des messages importants à la nouvelle génération. Julie Buxbaum a réellement un don pour nous faire ressentir tout le panel d'émotions de l'adolescence.
En définitive, un très bon roman qui confirme que Julie Buxbaum est une romancière incontournable du genre Young Adult !
Lien : https://leatouchbook.blogspo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
ColibrilleColibrille   27 août 2018
Pourtant, les prénoms sont des mots arbitraires, qui siéent rarement aux personnes qu'ils désignent et, à bien y réfléchir, c'est logique : les parents choisissent le prénom de leur enfant au moment où ils ont le moins d'informations sur lui. Absurde de A à Z, donc.
Commenter  J’apprécie          60
EtoilesonoreEtoilesonore   28 octobre 2018
Ils semblent être au courant que le monde est vaste et multiple, et que "différent" n'est pas synonyme d'"effrayant". C'est dingue, le nombre de personnes qui confondent les deux.
Commenter  J’apprécie          30
ColibrilleColibrille   27 août 2018
Kit est une fille, pas une occasion. D'un point de vue statistique, il y a peu de chances que ce soit la plus merveilleuse de la terre, mais c'est l'impression qu'elle me donne. Une chose est sûre, c'est la fille la plus merveilleuse de Mapleview.
Commenter  J’apprécie          10
florinelvxflorinelvx   02 février 2021
Je me rends compte qu’on avance tous en faisant semblant d’être plus ou moins maître de notre destin mais, malgré tous nos efforts, l’univers s�ondre quand on s’y attend le moins, et cette réalité est trop dure a admettre.
Commenter  J’apprécie          00
ColibrilleColibrille   27 août 2018
J'ai obtenu mon permis du premier coup et fêté ça avec du jus de pomme pétillant servi dans de belles flûtes à champagne. Mon père a porté un toast à "toutes les routes que Kit doit encore parcourir".
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : autismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3978 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre

.. ..