AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2081202638
Éditeur : Flammarion (26/02/2014)

Note moyenne : 3.33/5 (sur 9 notes)
Résumé :
En pleine Seconde Guerre mondiale, tandis que les bombes pleuvent sur l'Angleterre, une jeune fille est évacuée à la campagne. Elle a bien du mal à comprendre le chaos qui l'entoure, mais un livre de mythes scandinaves va venir bouleverser sa vie. Elle découvre un univers où une meute de loups poursuit inlassablement le soleil et la lune, un serpent gigantesque hante les profondeurs et des dieux se livrent à une bataille sans merci, détruisant la planète par leur in... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
mariech
27 mars 2014
La fin des Dieux raconte l'histoire d'une jeune enfant pendant la seconde guerre mondiale en Angleterre , elle est évacuée à la campagne comme de nombreux enfants à la même époque et se réfugie dans un monde imaginaire pour oublier la guerre et le départ de son père qui est aviateur
La découverte d'un livre de mythologie germanique va bouleverser sa vie , elle va faire un parallèle entre ses germains disparus et les allemands qui sont les ennemis de son pays
Ce livre va lui permettre de s'évader , de ne plus penser à la guerre
Je ne résumerais pas plus , j'ai lu ce livre par obligation , et je n'ai pas aimé du tout , j'ai été très déçue , m'attendant à lire des légendes , le style ne m'a pas plu
Sans doute que ce livre ne me correspond pas et fera le bonheur d'autres personnes
Je remercie néanmoins les editions Flammarion pour cet envoi .
Commenter  J’apprécie          140
Nelja
20 juillet 2014
La plus grande partie de ce texte est une réécriture des mythes scandinaves en prose poétique. le personnage point de vue est une petite fille qui, pendant la Seconde Guerre Mondiale, est envoyée à la campagne, et lit beaucoup, en particulier un livre sur les légendes nordiques qu'elle réinterprête partiellement en fonction de ses préoccupations immédiates. Malgré cela, et malgré l'épilogue sur comment cela finit pour elle, la petite fille n'est pas vraiment un personnage et son histoire est secondaire aussi, c'est plus un prisme, une façon de lire les histoires.
L'auteur écrit magnifiquement bien, avec un vocabulaire riche et imagé (je l'ai lu en anglais, je ne peux pas juger la traduction). Il y a parfois des passages qui peuvent faire un peu listes, surtout dans les descriptions de la nature, mais ce sont de jolies listes. Pas de psychologie du tout pour les dieux (un peu pour la petite fille - pas tant que ça), mais de jolis symboles, et quelques passages ou détails rajoutés qui s'intègrent très bien - j'aime l'interaction entre Loki et Jormungand dans cette version !
J'avais craint, à lire les critiques, un texte avec une morale écologique sur la fin du monde qui nous attend, et je pensais que cela ferait déplacé avec le narrateur que l'auteur s'est choisi, qui a tout lieu de craindre une autre fin du monde (après tout, ce sont des légendes allemandes qu'elle lit). Mais en fait pas du tout. Dans le texte c'est subtil ; c'est seulement dans la postface de l'auteur qu'elle remet les choses à leur place montre clairement les parallèles qu'elle aurait rendus plus nets "si elle avait écrit une allégorie" (la postface n'est d'ailleurs pas mon passage préféré, j'en trouve le ton un peu hautain, mais ça n'enlève rien à la validité des thèmes en question). Mais dans le roman, le sujet semi-autobiographique de la découverte des mythes par une enfant et le plaisir pris aux mythes eux-mêmes, sont plus importants.
Si on connaît très bien les mythes nordiques, il faut accrocher à l'écriture, parce qu'il n'y a pas tant que ça de contenu original. Si on ne les connaît pas... je ne suis pas bien sûre que ce soit la meilleure façon de découvrir. le récit est biaisé, subjectif, c'est le principe du roman, c'est ce qui en fait un roman et pas un recueil de mythes. Je suis un peu frustrée que tous les passages humoristiques soient partis. Je dis ça, mais ce n'est peut-être pas la peine de déterminer le public visé, quand moi j'ai complètement accroché !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
eowin
21 octobre 2014
Ce livre fait, semble-t-il, partie d'une série initiée par un éditeur britannique. le projet: faire raconter un mythe par un auteur contemporain.
Pour A.S. Byatt c'est le Ragnarök. Par le biais d'une petite fille envoyée à la campagne pendant la 2ème guerre mondiale, en Angleterre. Son père, pilote de chasse est loin, reviendra-t-il? Sa maman occupe un poste important dans un collège. Cette petite fille passe son temps dans la campagne et dans ses livres, enfin un livre doté de somptueuses illustrations qui raconte la mythologie nordique.
Elle y met beaucoup de poésie et de clarté.
Les divinités qui ont retenu mon attention: la belle Idun, le doux Balder (mélange d'Apollon et d'Orphée), l'inquiétant Loki (entre Lucifer et Prométhé) et la terrible Hel, reine des enfers.
Autre grand moment, le dernier chapitre qui explique le projet et les choix de l'auteure.
Commenter  J’apprécie          80
franconville
08 avril 2014
A. S. Byatt nous entraine dans les mythes nordiques et germaniques. Elle nous raconte le mythe de Ragnarök dans un contexte bien particulier, celui de la 2ème guerre mondiale. Une petite fille d'une dizaine d'années a quitté Londres pour y fuir les bombardements et s'installer avec sa mère dans la campagne anglaise. Son père est parti à la guerre comme pilote de chasse. le récit oscille entre la lecture qu'elle fait d'Asgard et les Dieux" et la réalité quotidienne de la petite fille, promenades dans la campagne, bombardements et angoisse de ne jamais revoir son père. L'auteur excelle dans l'évocation de ce mythe de destruction du monde que l'on peut voir comme une fable sur notre monde proche de sa fin. A méditer...
Commenter  J’apprécie          30
Bookworm84
09 janvier 2015
J'ai été attirée par ce roman en raison de la renommée de l'auteur - A. S. Byatt a déjà commis quelques oeuvres liées aux contes et légendes - et, donc, du sujet : les mythes nordiques ! Je pensais retrouver une revisitation de la mythologie nordique...
Je me suis bien trompée ! On suit un petite fille, pendant la Seconde Guerre Mondiale, exilée dans la campagne anglaise. Une petite fille qui s'accroche à son livre portant sur la mythologie nordique. La petite fille n'a même pas de nom. Et des extraits de son livre nous sont montrés, comme en écho à la période sombre et mouvementée que traverse le pays.
On pourrait simplement résumer le livre ainsi. Car il ne se passe rien d'autre dans le roman. le seul intérêt que je lui ai trouvé, c'est de présenter la mythologie nordique de façon succincte et avec une plume de romancier. C'est tout. Pour le reste, je n'ai pas accroché. Je ne me suis pas sentie impliquée dans le récit. Aussitôt fermé, je ne savais même plus trop de quoi parlait le récit-cadre, à part les grandes lignes.
De la part d'un tel auteur, et avec un tel terreau mythologique de départ, c'est vraiment dommage !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Les critiques presse (1)
Elbakin.net20 mai 2014
Avec La fin des Dieux, nous touchons une fois de plus à ce genre d’ouvrages qui ne sont pas directement du domaine de la fantasy tel qu’on l’entend généralement… encore que ! Mais ne vous attendez pas à voir la jeune fille dont il est question dans la quatrième de couverture basculer dans un monde de légende et de magie… encore que, bis.
Lire la critique sur le site : Elbakin.net
autres livres classés : légendes nordiquesVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Londres et la littérature

Dans quelle rue de Londres vit Sherlock Holmes, le célèbre détective ?

Oxford Street
Baker Street
Margaret Street
Glasshouse Street

10 questions
503 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature anglaise , londresCréer un quiz sur ce livre