AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2011713536
Éditeur : Hachette (29/06/2016)

Note moyenne : 4.3/5 (sur 10 notes)
Résumé :
Non seulement Mia vient d’apprendre qu’elle est princesse de Genovia, mais voilà que, dans le cadre de ses futures fonctions, elle doit participer à une émission en prime time pour la télévision. Elle qui déteste son physique ! Et, pour couronner le tout, sa mère attend un bébé de son prof de maths. Heureusement, elle peut se confier à son journal.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
April-the-seven
  26 février 2017
Je suis de ces lecteurs qui se réveillent un peu tard et découvrent les sagas incontournables après tout le monde. C'est donc à 26 ans que j'ai ouvert mon premier livre de Meg Cabot, pour faire la rencontre de Mia, une héroïne fraîche et étonnante. le premier tome a été une très bonne surprise, et le fait que le roman soit plutôt axé sur la jeunesse ne m'a pas dérangé outre mesure, sachant que les thèmes sont assez modernes et que Mia est tout de même très mature. J'étais donc impatiente de lire le tome 2, et je n'ai pas été déçue, puisqu'il est encore meilleur que le premier !
Nous retrouvons les tribulations de Mia. Elle a appris qu'elle était l'héritière du royaume de Genovia et a toujours du mal à s'y faire. Il faut dire que ça devient difficile pour elle de se concentrer en cours, car les obligations royales s'accumulent. Sa grand-mère a organisé une interview retransmise à la télé, dans laquelle elle va devoir se présenter et faire ses premiers pas en temps que princesse genovienne. Dans un même temps, sa mère est enceinte de son prof de Maths, et des lettres d'un admirateur secret commencent à lui parvenir. Mia, qui en pince pour Michael, espère secrètement qu'il en soit l'émetteur. Bref, la vie est toujours rock and roll, pour une princesse !
Quel plaisir de retrouver l'univers épicé de Meg Cabot ! Je n'ai pas mis longtemps avant de trouver mes marques, et c'était un délice de replonger aux côtés de Mia, qui connaît pas mal de déboires. Entre ses obligations en temps que princesse et ses problèmes typiques de l'adolescence, la jeune fille a beaucoup de choses à penser, plus que n'importe qui. Elle nous régale avec son caractère inimitable et ses faux pas maladroits.
Ce que j'ai particulièrement aimé dans ce tome, c'est que les déconvenues s'enchaînent pour la pauvre Mia, qui déguste pas mal puisque rien ne se passe comme elle l'avait prévu ; pourtant, le roman reste très léger, divertissant et certains moments épiques valent le coup d'oeil. Meg Cabot a réussi un très joli coup avec ce deuxième tome, car tout s'enchaîne avec un naturel désarmant, et je n'ai pas eu l'impression un instant qu'elle en faisait des caisses.
Le fil rouge, celui qui nous empêche de décrocher de l'histoire, c'est essentiellement l'histoire de cet admirateur secret qui fascine Mia. Comme n'importe quelle jeune fille à la recherche de l'amour, Mia fantasme sur son identité et connaît ses premiers vrais émois. de mon côté, j'ai mené l'enquête avec acharnement, mais je me suis fait mener par le bout du nez et me suis sentie très bête de ne pas l'avoir deviné avant. Pourtant, une fois que Meg Cabot nous le met sous les yeux, c'est complètement évident. Comme d'habitude, Mia est la dernière à s'en apercevoir, et c'est le plus amusant.
Le roman en lui-même est prévisible, mais pas trop. L'auteur parvient à nous ballader et nous surprendre, et c'est aussi ce que j'ai aimé, car chaque page est une nouvelle aventure à laquelle on ne s'attend pas forcément. le final, par exemple, est épique à lui tout seul.
En résumé, Premier pas est encore meilleur que le premier tome, avec une héroïne toujours aussi moderne et rafraichissante, une intrigue particulièrement addictive et un final tout aussi excellent que le reste. Je n'ai qu'une hâte, celle de dévorer les autres tomes qui – j'en suis sûre – ne manquent pas de surprises en tout genre !

Lien : http://april-the-seven.weebl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Maliasenegal
  30 novembre 2018
"votre robe est arrivée", m'a ensuite informée Vivo.
je l'ai regardé et j'ai crié "Hein?"
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
CielvariableCielvariable   20 février 2019
Je prenais mon petit déjeuner ce matin, comme tous les matins, quand ma mère est sortie de la salle de bains en faisant une drôle de tête. Elle était toute pâle, elle avait les cheveux en bataille et elle portait sa vieille robe de chambre en pilou. Généralement, ça veut dire qu’elle couve quelque chose, sinon, elle enfile un kimono.

« Tu veux que je te prépare une aspirine, maman ? je lui ai proposé. J’ai l’impression que ça te ferait du bien. »

Elle m’a regardée comme si elle ne me reconnaissait pas puis elle a répondu d’une voix hébétée : « Non. Non merci. »

J’ai pensé qu’il s’était passé quelque chose de grave. Est-ce que Fat Louie avait mangé une chaussette ? Est-ce qu’on allait nous couper l’électricité parce que j’avais oublié d’aller pêcher la facture dans le saladier où maman les range habituellement ?

Je l’ai attrapée par le bras et je lui ai dit : « Maman, qu’est-ce qui se passe ? Réponds-moi ! »

Elle a secoué la tête de gauche à droite, comme quand elle ne comprend rien aux instructions pour faire réchauffer au micro-ondes une pizza surgelée et elle m’a répondu, l’air choqué mais heureux : « Mia. Je vais avoir un bébé. »

Dites-moi que je rêve. MAIS DITES-MOI QUE JE RÊVE !!!

Ma mère est enceinte de mon prof de maths.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CielvariableCielvariable   20 février 2019
Comme si je n’avais pas assez de problèmes. Comme si ma vie n’était pas déjà assez compliquée comme ça. Je ne vois pas ce que je pourrais supporter de plus. Mais apparemment, ça ne suffit pas :



1. Que je sois la plus grande de ma classe.

2. Que ma poitrine soit quasi inexistante.

3. Que j’aie découvert, le mois dernier, que ma mère sortait avec mon prof de maths et que j’étais aussi la seule héritière du trône d’une minuscule principauté d’Europe.

4. Que je sois obligée de prendre des leçons de princesse.

5. Qu’en décembre, je doive passer à la télé pour être présentée à mon peuple (la population de Genovia ne dépasse pas les 50 000 habitants, mais tout de même).

6. Que je ne sois jamais sortie avec un garçon.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CielvariableCielvariable   20 février 2019
Quand la vie est horrible, mais alors vraiment horrible, je songe plus fort que jamais que je suis une princesse. Je me dis : « Je suis une princesse. » Vous ne pouvez pas savoir comme ça aide à oublier.
Une Petite Princesse, Frances Hodgson Burnett
Commenter  J’apprécie          10
Lire un extrait
Videos de Meg Cabot (12) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Meg Cabot
Extrait de "Le Carnet d'Allie 2 - La Nouvelle École" de Meg Cabot lu par Camille Donda. Editions Audiolib. Parution le 7 novembre 2018.
Pour en savoir plus : https://www.audiolib.fr/livre-audio/le-carnet-dallie-2-la-nouvelle-ecole-9782367627403
autres livres classés : princesseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Connaissez-vous bien Meg Cabot ?

Combien de livres Meg Cabot a-t-elle écrit environ ?

30
40
50
60

10 questions
95 lecteurs ont répondu
Thème : Meg CabotCréer un quiz sur ce livre