AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Les rumeurs d'Issar tome 3 sur 3
EAN : 9791022790871
398 pages
Bookelis (17/08/2020)
4/5   4 notes
Résumé :
« Dis-moi quel est ton Signe, je te dirai quel est ton pouvoir… »

Dans les royaumes d’Issar, la magie habite tous les Hommes. Mais parfois, elle en choisit un. Le pouvoir dont il dispose est alors si puissant qu’il s’incarne en un animal mystique, qui dépend de son signe de naissance. Ces deux êtres, liés à tout jamais, ont pour mission de protéger les puissants de ce monde.

Révélés au monde comme Ange-gardien, Edjan et Kez entrent offi... >Voir plus
Que lire après Les rumeurs d'Issar, tome 3 : L'éveil des sans-signesVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Je me suis enfin décidée à lire le dernier des tomes des Rumeurs d'Issar, une trilogie qui n'a pas fait beaucoup parler d'elle mais qui mérite vraiment d'être lue. Avec son univers original et sa mythologie très intéressante mêlant religion et magie, nous sommes plongés dans un monde des mille et une nuits où l'action ne manque pas. L'auteur a aussi pris le temps de travailler son personnage principal et son évolution au fil des trois tomes est assez remarquable. Immersif et enchanteur à souhait.

Nous retrouvons donc Kez et Edjan après leur affrontement avec le Lion. La fin du second tome avait été un peu traumatisante mais laissait présager une suite pleine de rebondissements et d'actions. Et je n'ai pas été déçue. L'éveil des sans-signes donne cette impression de dernier espoir dans les agissements de nombreux personnages, nous faisant tanguer avec ses pics d'adrénaline et ses révélations. Il y a cette sensation d'urgence qui ne quitte pas nos héros. le temps presse, les plans de la Maison sont malmenés, le Mouchard a son propre agenda, et le Palais est bien décidé à ne pas se faire malmener par des voleurs et des intrigants. C'est palpitant du début à la fin, avec au final très peu de temps morts, même si on a la chance de découvrir de nouveaux lieux toujours aussi sublimes. le monde imaginé par Marie Caillet a quelque chose d'idyllique dans sa géographie. J'adorerai visiter les pays où Edjan va au fil de son dernier périple. Rien que pour cela les Rumeurs d'Issar valent d'être lues.

Même si l'intrigue politique est très présente, les multiples personnages que nous avons pu rencontrer jusqu'ici sont au coeur de L'éveil des sans-signes. Plus que les manoeuvres servant les desseins des différents camps, pour moi les protagonistes portent l'histoire. Edjan et Kez déjà. le Vierge a fait un sacré bout de chemin depuis le premier tome. de héros passables, l'ange et son gardien ont évolué pour devenir ce duo incontournable. Tout en restant fidèles à leurs valeurs, ils nous prouvent combien ils ont la carrure de leur destinée. Nous sommes bien entendu loin du "super-héros" mais cela me va très bien. Attachants et complices, je me suis sentie proche d'eux dès le départ, et je suis fière de voir ce qu'ils sont devenus. A leur rythme, sans feu d'artifice, sans faux-semblants.

Shaëll à contrario a continué à me hérisser le poil. Son égoïsme et son côté hargneux ont toujours laissé un faussé entre le personnage et moi. Et au fil de ce tome, j'ai eu la désagréable impression de ne pas le connaître réellement. Trop de faux-semblants, trop de "j'ai mon agenda à moi". Elle reste en un sens fidèle à ce qu'elle est, et aussi à son signe. Mais l'amertume autour de la Haute-Voleuse est quelque chose que j'ai du mal à digérer. Elle reste un personnage extrêmement intéressant par contre. Sa psychologie est l'opposé d'Edjan, mais on sent le travail qu'il y a eu derrière. Et je trouve qu'il est toujours plus difficile de rendre cohérent ce genre de protagoniste très ambivalent qu'un héros pure souche.

L'éveil des sans-signes nous permet également d'avoir une vue d'ensemble, plein de nuances. Ce que j'adore. Ce n'est plus seulement la Maison qui nous offre son point de vue mais aussi le Palais. En nous montrant plus d'Ange-gardien, en leur donnant plus de place, et surtout en les voyant échanger entre eux, notamment avec le Roi, c'est un autre univers que l'on perçoit. Difficile de réellement prendre un parti, d'autant plus que la Maison a parfois ce côté anarchiste qui peut faire grincer des dents. L'histoire autour du Lion en est la parfaite illustration. Bien qu'étant une machine à tuer, Jatiel et son ange Ezieb ont quelque chose de touchant dans leur déchirement et à travers leur existence même. C'est une partie du récit que j'ai vraiment apprécié même si elle était sous-jacente par rapport au reste.

Le seul point négatif que je pourrais soulever concerne les morts de plusieurs personnages. J'en compte cinq pour qui j'ai trouvé le traitement trop rapide. Je n'ai pas réellement compris leur mort dans le sens où elles se déroulent de façon trop expéditive sans que l'on saisisse vraiment ce qu'il se passe. C'est dommage car ce sont des événements marquants pour l'histoire et j'ai eu cette sensation de ne pas avoir tous les éléments en main.

Quant à la fin... J'avoue qu'à un moment de l'histoire, quand la grande révélation sur l'identité du Mouchard tombe, je ne savais plus où l'auteur voulait nous mener. Je n'ai pas été surprise, mais la trahison est difficile à avaler comme les événements qui en découlent. Encore une fois l'amertume demeure. Ce n'est pas la façon la plus agréable pour finir une saga, mais même si nos héros se retrouve entre guerre et paix, j'ai trouvé que cela allait parfaitement avec le cheminement d'Edjan et Kez. Il y a un équilibre, comme le symbolise le signe du Vierge. J'aurais aimé avoir plus de réponses sur le devenir de certains personnages, mais j'aime l'idée que les dés sont jetés et que maintenant chacun a les cartes en main pour décider de son avenir.

Une trilogie qui m'a fait voyager et que je ne peux que vous conseiller. Originale autant par l'univers que par sa mythologie, elle nous offre un héros à qui on peut s'identifier et qui évolue progressivement pour prendre son envol. Un travail sur la psychologie des personnages riche et intéressant, une intrigue pleine de nuances où les adversaires se battent pour leurs idéaux et un duo adorable et combatif.
Commenter  J’apprécie          320
« Dis-moi quel est ton signe, je te dirai quel est ton pouvoir... » Cette nouvelle trilogie de Marie Caillet m'a attirée d'emblée, j'ai toujours été intéressée par l'astrologie.

Dans ce dernier tome, j'ai été scotchée du début à la fin. Je n'ai pas eu le temps de souffler une minute ! L'auteure sait tenir ses lecteurs en haleine, tant par les innombrables rebondissements que par les lieux qu'elle y décrit.

Je ne vais pas pouvoir entrer dans les détails sans spoiler alors je vais rassembler ce que j'ai énormément aimé en commun avec les trois tomes. Tout d'abord, le sujet. J'ai adoré cette alliance de magie, d'astrologie ; le fait que la vie des habitants d'Issar soit « dirigée » par leur signe. Ensuite, l'environnement. Issar, c'est un monde où cohabitent plusieurs royaumes qui se démarquent chacun à sa façon. Je me suis perdue dans la contemplation avec les personnages lorsqu'ils retraversaient Milrin (mon royaume favori), découvraient Siliane, ce royaume enseveli sous les arbres, les feuilles et les lianes. Tout est si magnifique qu'une fois encore, je m'y suis crue !

Pour continuer, j'ai beaucoup aimé les différentes races, créatures présentes dans cet univers. Les humains, les Djinns qui sont les esclaves des Hommes, les Anges-Gardiens. Dans ce troisième tome, l'auteure nous offre les points de vue d'Edjan et de son Ange Kez formant l'Ange-Gardien du Vierge, ainsi que de Chanis, représentante du Cancer. Ils sont ennemis, ne cessent de se croiser et tenter de s'éliminer. Plus les pages défilaient et moins j'appréciais Shaëll, celle de qui tout est parti. À l'inverse, j'ai eu beaucoup d'affection pour Kez.

Je suis allée de surprises en surprises, tout était inattendu et la fin davantage encore.

La plume est toujours un délice à lire et je vous recommande toutes ses oeuvres !
Commenter  J’apprécie          30
Un dernier tome à la hauteur des précédents, avec une bonne diversité de situations qui maintient l'intérêt du lecteur. L'identité du Mouchard est enfin révélée, et confirme certains soupçons… En revanche, la situation finale m'a assez surprise, mais je n'en dirai pas plus ! Edjan a évolué lentement au cours des tomes, mais il s'affirme enfin comme véritable Ange-Gardien.
Commenter  J’apprécie          31
J'avais beaucoup aimé le premier tome et bien apprécié le tome 02. J'avais très hâte de lire ce troisième et dernier tome de cette trilogie !

Dis-moi quel est ton Signe, et je te dirai quel est ton pouvoir…
Dans ce troisième tome, nous suivons Edjan, Kez et Shaëll dans la fin de leurs aventures.


Ce dernier tome est dans la lignée des deux premiers tomes, encore plus d'actions et de rebondissements ! On sent la tension monter et les révélations s'enchaînent. Les personnages ont beaucoup évolué durant les trois tomes de la série et on le ressent bien dans ce dernier tome. Ils ont grandi et évolué. C'est assez fou de les voir AUTANT changés. C'est l'une des premières fois que je vois autant de changements dans les personnages, j'en suis très contente. Ce troisième tome clôture très bien la trilogie. On a les révélations et les réponses à nos questions.


Néanmoins, j'ai eu un peu de mal à me plonger dans ce troisième tome, je n'ai pas été conquise par celui-ci. Je me suis légèrement ennuyé et pas tout compris dans l'histoire. Certains passages m'ont embrouillée, ce qui a fait que j'ai lu ce livre assez lentement, je n'avais pas forcément envie de continuer.


Mon avis est donc mitigé sur ce troisième tome, bien que je suis très contente de l'avoir lu et fini la saga.
Lien : https://mathildelitteraire.b..
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
- Survivre n’est pas une faute, Shaëll.
Commenter  J’apprécie          90

Videos de Marie Caillet (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Marie Caillet
Bonjour à tous ! Nous ne vous avons pas oublié pour Octobre, malgré un peu de retard, retrouvez les animations de votre librairie ?
1 Octobre - Soirée de l?imaginaire 3 Octobre - Rencontre avec Romain Puertolas (annulée) 5 Octobre - Rencontres imaginaires avec Marie Caillet & Annie Bacon 5 Octobre - Partenariat avec Créanim Sherlock Géant dans Amiens 5 Octobre - Atelier/Signature avec Sandra le Guen, Maureen Poignonec (Jeunesse) 12 Octobre - Démonstration "A Song of Ice and Fire", thème Trône de Fer 15 Octobre - Rencontre avec Eric-Emmanuel Schmitt à la Maison de la Culture 17 Octobre - Rencontre avec Philippe Lacoche 17 Octobre au 20 Novembre - Opération "Donnez à lire" (Jeunesse) 19 Octobre - Semaine Gauloise avec Samara 22 Octobre - Rencontre avec Marie de Hennezel & Philippe Gutton 26 Octobre - Lecture/signature avec Bruno Bonvalet (Jeunesse) 31 Octobre - Nocturne Necronomicon (Jeux) 31 Octobre - Halloween "À la conquête des six-trouilles" (Jeunesse)
+ Lire la suite
autres livres classés : mythologieVoir plus
Les plus populaires : Imaginaire Voir plus


Lecteurs (9) Voir plus



Quiz Voir plus

L’héritage des Darcer : Tome 2

Qui est Ovriel ?

L'amant de Mydria
Le chat de Kekran
Un fauconnier

5 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : L'Héritage des Darcer, tome 2 : Allégeance de Marie CailletCréer un quiz sur ce livre

{* *}