AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782840550105
64 pages
Éditeur : Delcourt (01/01/2004)
3.75/5   50 notes
Résumé :
D'abord dessinée par Vatine, avant d'être repris avec brio par Ciro Tota,Aquablueest désormais un classique de la bande dessiné de science-fiction.Si le scénariste, Thierry Cailleteau n'a, lui, pas changé, il est loin d'épuiser ses ressources et parvient à donner un second souffle à la série avec ce huitième tome.Gageons que les aventures de Nao sont loin d'être terminées.--George Louhans
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
JCLDLGR
  08 septembre 2019
La Texec n'a pas dit son dernier mot et la bataille s'engage façon star wars, dont l'inspiration est tout à fait assumée !
Même humour, mêmes robots multitâches, jusqu'au stromboli, quasi identique au faucon millenium ! L'épisode se termine à l'entrée du temple dont on devine la puissance salvatrice !
Très bon divertissement, dessin superbe, scénario plus classique mais ménageant le suspens, personnages bien caractérisés (ce qui est rare en bande dessinée) ! On est toujours captivé et prêt pour le tome 5 !
Commenter  J’apprécie          100
bdelhausse
  01 juin 2018
Avec le tome 4, les auteurs montent d'un cran dans le côté immonde de la guerre. Camps, tortures, armes chimiques, intimidation... Morgenstern est prête à tout, avec son âme damnée Phelbs et sa garde rapprochée, pour arriver à ses fins. Y compris tuer le représentant de la Légion Etrangère qui vient leur remonter les bretelles.
On a une guerre de position, avec des escarmouches, qui s'installe. le rapport de force est défavorable aux populations d'Aquablue. Sauf s'ils arrivent à prendre contact avec les dieux... quelque part sur une île où tout shaman termine sa formation.
On termine par un final en point d'interrogation du plus bel effet.
C'est toujours aussi vif, rythmé, inventif, tendu et incertain. Bref, des qualités qui poussent à dévorer chaque tome.
Commenter  J’apprécie          50
Yvan_T
  06 novembre 2020
Le meilleur tome d'Aquablue jusqu'à présent.
Déjà le tome précédent donnait une bonne dose d'originalité à un scénario qui en avait tout de même besoin, malgré d'autres qualités indéniables. Uurkthapel va nous livrer son secret et ainsi donner une dimension supplémentaire à cette guerre entre les autochtones d'Aquablue et les envahisseurs terriens. En livrant le secret de la planète et celui des Uruk-Uru, Cailleteau va réussir à étoffer son univers de manière surprenante.
En abordant différents sujets comme la manipulation génétique, l'origine d'Aquablue, la conception de virus et la conquête de l'espace, Cailleteau va également nous livrer un tome plus dense que les précédents, mais toujours aussi dynamique et lisible.
Au niveau des personnages, après l'introduction respective De Carlo et de Rabah dans les tomes précédent, c'est au tour de la légion d'entrer en scène et de venir encore accélérer le rythme de cette série.
Au niveau de la colorisation, il faut continuer d'applaudir le travail d'Isabelle Rabarot, qui fait de l'excellent boulot depuis deux tomes. Quant à Olivier Vatine, il continue de progresser et de nous en mettre plein la vue avec son style dynamique et son découpage cinématographique. Malheureusement, sa contribution graphique à la série s'arrête ici.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
badpx
  01 décembre 2019
Jusque là chaque tome se suffisait.... et l'histoire prenait fin sur la dernière planche. Ce 4ème tome ne suit plus ce principe, ce qui est particulièrement agaçant car je n'ai pas emprunté les tomes suivants à la médiathèque, et je vais devoir attendre pour découvrir la suite ! le récit s'arrête juste au moment le plus captivant évidemment.
J'ai l'impression que les dessins sont un peu plus aboutis que dans les premiers tomes : c'est plus agréable à regarder.
Finalement je n'arrêterai donc pas ma lecture à 4 tomes.... j'a trop envie de savoir ce qu'il se passe ensuite.
Commenter  J’apprécie          40
the_bill
  12 mai 2017
Et ça continue dans la même veine...
Voici l'album de la surenchère. Toujours plus violent, méchant.
Les pauvres habitants d'Aquablue sont humiliés, massacrés, emprisonnés, exploités et empoisonnés !!!
Avec ça, peu de place pour la finesse, les sentiments, la psychologie des personnages ou la construction du scénario.
Ce qui sauve la série du naufrage ? L'orientation d'une partie des personnages vers l'histoire de la planète et les origines des immenses animaux marins.
D'aucuns trouveront l'explication merveilleuse, d'autres un peu tirée par les cheveux.
Pour ma part, je suis dans l'expectative et attend de la part du scénariste une réorientation et un peu plus de profondeur.
A voir dans le prochain épisode....
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
MarquePageMarquePage   13 janvier 2016
- Par le prophète ! Je me sentirais plus rassuré si on m'avais au moins laissé prendre un automatique !
- Moi aussi !
- Ne revenons pas là dessus, on n'entre pas armé dans un temple, quel qu'en soit le culte !
Commenter  J’apprécie          40
JCLDLGRJCLDLGR   08 septembre 2019
- Nous y sommes, là où vous allez pénétrer seuls les initiés avaient le droit de séjourner ! Soyez respectueux !
[...]
- Ce bassin est là véritable entrée du temple. Vous devez mettre votre combinaison pour aller plus loin maintenant.
Commenter  J’apprécie          20

autres livres classés : science-fictionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Vous aimez ce livre ? Babelio vous suggère




Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
3624 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre