AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782021379365
456 pages
Éditeur : Seuil (04/04/2019)
4/5   1 notes
Résumé :
Comment disait-on le droit sur les mers à l’époque moderne ? Par quels dispositifs les pouvoirs politiques dotés d’une façade maritime tentaient-ils de faire respecter un pouvoir de « juridiction », entendu comme un « droit de dire le droit », sur un espace liquide particulier ? Ces questions sur la liberté, la communauté et l’empire des mers ont donné lieu à une grande controverse juridique livrée à l’échelle du globe. Une mer jalousée propose d’en faire l’histoire... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

critiques presse (1)
LeMonde   10 juin 2019
Dans cet essai, l’historien détaille les batailles, plus souvent juridiques et philosophiques que navale, pour la souveraineté maritime au XVIIe siècle.
Lire la critique sur le site : LeMonde

Videos de Guillaume Calafat (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Guillaume Calafat
Voici, dans la lignée de l'Histoire mondiale de la France, une histoire par dates du VIIe au XXe siècle, riche en surprises, qui rend compte des profonds renouvellements qui ont transformé notre vision de ce qu'on appelait autrefois les « Grandes Découvertes ». Les dates « canoniques », revisitées à l'aune d'une réflexion critique sur les raisons de leur élection par les chronologies officielles, alternent avec les dates « décalées » offrant de belles surprises. Il s'agit de détricoter le discours qui, associant « entrée dans la modernité » et exploration du monde, en réserve le privilège et le bénéfice à l'Europe et, pour ce faire, de documenter d'autres explorations – non européennes. Il s'agit aussi, prenant le contre-pied d'une histoire héroïque des expéditions lointaines qui en attribue le mérite à quelques singularités, de rappeler qu'il faut beaucoup d'illusions, et plus encore d'intérêts, pour faire un « rêve », et que Colomb n'aurait jamais appareillé sans les vaisseaux des frères Pinzón ; de substituer des lieux, des instants et des visages aux cultures en carton-pâte et aux croyances en papier mâché ; de donner à voir les échecs autant que les réussites, les naufrages dans les estuaires de la même façon que les entrées triomphales dans les cités soumises ; d'inclure amiraux ottomans, navigateurs chinois, interprètes nahuatls et pilotes arabes dans le musée imaginaire de l'histoire globale ; de rendre aux entreprises d'exploration leur dimension collective, de mettre en lumière tout un petit peuple d'assistants et d'auxiliaires, de sherpas et de supplétifs (que serait Magellan sans le Malais Enrique ? ou Cortès sans la Malinche ?) ; et enfin de prêter une égale attention aux êtres et aux choses, sachant que, s'il faut une nef pour traverser un océan, une vague ou un bacille suffisent à la vider de ses occupants, et que quelques citronniers plantés au Cap sauvèrent bien des équipages de la Compagnie hollandaise des Indes.
Directeur d'ouvrage : Romain Bertrand est directeur de recherche au CERI (Sciences Po-CNRS). Coordination : Hélène Blais est professeure d'histoire contemporaine à l'École normale supérieure de la rue d'Ulm ; Guillaume Calafat est maître de conférences en histoire moderne à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne (IHMC) ; Isabelle Heullant-Donat est professeure d'histoire du Moyen Âge à l'Université de Reims Champagne-Ardenne.
Retrouvez les informations sur notre site : http://bit.ly/2pP50hG

Suivez-nous sur
Facebook : https://www.facebook.com/editions.seuil/
Twitter : https://twitter.com/EditionsduSeuil
Instagram : https://www.instagram.com/editionsduseuil/
+ Lire la suite
autres livres classés : atlasVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura




Quiz Voir plus

A l'abordage : la mer et la littérature

Qui est l'auteur du célèbre roman "Le vieil homme et la mer" ?

William Faulkner
John Irving
Ernest Hemingway
John Steinbeck

10 questions
327 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , mer , océansCréer un quiz sur ce livre