AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782925085195
Annika Parance Éditeur (15/01/2022)
4.08/5   6 notes
Résumé :
Dan, la mi-cinquantaine, a eu des nouvelles de son fils, premier contact depuis qu’il l’avait abandonné enfant. L’irruption de ce fils dans sa vie le bouleverse, lui qui ignore ses propres origines et qui ne peut réconcilier le passé et le présent.

À force d’insistance, Dan parvient à ouvrir une brèche dans le mutisme de son père, lequel lui dévoile le lieu de sa naissance. Il part aussitôt à la recherche de ce monde où il espère éclaircir la grande ... >Voir plus
Que lire après AridesVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Je suis assez embêté pour commenter cet ouvrage reçu tardivement, mais reçu quand même, dans le cadre de l'opération Masse critique.

Embêté, car l'histoire, même si elle était tentante sur le résumé, n'a pas forcément correspondu à ce que j'en attendais. Ce qui me laissé une impression de détachement par rapport au récit.

Embêté, car c'est bien l'histoire et non la façon de l'écrire, qui ne m'a pas entrainé là où je l'espérais. Et il est hors de question que j'évalue un auteur sur le fait que son histoire ne me correspondait pas.

En effet, pour en revenir à la qualité première du roman, celle qui, à mes yeux, est évaluable, c'est la qualité d'écriture. le style est plaisant. Epuré comme il a déjà été dit. Sec pourrait-on ajouter. Aride? Et on ressent, derrière tout cela, l'émotion qu'a voulu nous apporter l'auteur.
Sachant, de plus, que c'est un premier roman, c'est une très belle réussite. Il y a déjà une belle conception de l'écriture et cela ne demande qu'à être renforcé dans un prochain livre.

Finalement, si l'histoire n'était pas pour moi, je reconnais du talent à cet écrivain prometteur et c'est dans ce sens que j'orienterai ma note.
Peut-être un futur roman me correspondra t'il plus et conjuguera l'émotion d'un récit entrainant à celle d'un style qui le porte.
Commenter  J’apprécie          40
Il est des livres dont il est difficile de faire la critique, et "Arides" est ce ceux-là. Pas parce qu'on ne les a pas aimé, bien au contraire, mais il se dégage de ce roman une atmosphère tellement particulière qu'il m'est difficile de trouver les mots pour en parler. J'ai beaucoup aimé le style de l'auteur, il est, comme le contenu du roman, épuré et bouleversant, il va à l'essentiel.
Dan, pour pouvoir enfin assumer sa paternité, doit connaître l'histoire de sa famille, ce n'est pas une envie, non c'est un besoin. Il ne peut faire autrement que de découvrir ses racines afin de se tourner vers l'avenir, vers ce pan de sa jeunesse, cet enfant qu'il n'a pas vu grandir et qui, vingt ans plus tard, lui envoie un message. Tel une maison construite sans fondation et qui risque de s'écrouler tout moment, il doit enraciner sa vie pour pouvoir la construire. Il part donc à la recherche du passé de sa famille, de ce secret que son père garde encore et toujours, mille fois questionné mais qui a pour seule réponse le silence.
Sur place, tout est sec, tout est brut, tout est aride. le paysage désertique, le village fantôme vidé de tous ses habitants, et les rares personnes qu'il croise ne sont qu'hostilité. Dan est à un carrefour de sa vie, une vie difficile et violente, comme l'histoire de sa famille.
Ce roman m'a transporté vers des paysages ignorés, merci infiniment à Babelio et aux éditions "Annika Parance" qui m'on permis via l'opération Masse critique, de découvrir ce roman dont je me souviendrais longtemps et cet auteur que j'espère avoir l'occasion de lire à nouveau.
Commenter  J’apprécie          10
Ce livre ne m'a pas plu.
Cela ne veut pas dire qu'il est mauvais mais je me suis ennuyée.
Cela peut être dû au résumé "trompeur" : pas sur le sujet car ce dernier est bien respecté mais je m'attendais à un style un peu plus vivant.
Le style de ce livre manque de rythme, je l'ai trouvé mou et sans relief et parfois même un peu soporifique...
A mon goût (car les goûts et les couleurs, c'est personnel), le texte manque de dialogues, d'intrigues et de cohérence. Difficile parfois de se retrouver dans les personnages.
Bref, ce livre n'était pas pour moi, dommage...
Commenter  J’apprécie          10
Le commentaire de Martine :
Ce premier roman est la quête de Dan afin de savoir qui est sa famille qu'il n'a pas connue. Il sera confronté à un territoire et un environnement assez tortueux. Il démontrera tous les silences, les nons-dits, les lacunes, les absences, les manquements, le besoin d'amour que n'importe qui peut avoir ressenti ou vécus au sein de sa propre famille. Dan part à la quête de ses racines, de ce monde, de sa famille, des liens relationnels qui peuvent unir une famille.
Élina, elle réside dans cette région aride, où les gens ne l'aiment pas. Cette femme qui est une mal-aimée, premièrement de son père et aussi des gens de ce village. Elle a grandi dans cette attente de trouver l'amour et la reconnaissance.
Aucun des personnages n'a pu trouver sa place dans leur famille, ils veulent trouver leurs racines, leurs proches, leurs généalogies, leurs désirs et leurs besoins.
C'est un roman d'aventures et de quête qui perdurent sur quatre générations, l'histoire de personnages qui cherchent à exister et être aimé, c'est un récit sur l'amour et le manque d'amour, qui sont ressentis des personnages qui ont vécu dans ce terreau aride, sec, violent. C'est un roman poignant, intense et émouvant que j'ai vraiment bien aimé et qui va m'habiter longtemps.
Lien : https://lesmilleetunlivreslm..
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Combien de fois avait-il rêvé, adolescent, de ce départ héroïque ? Combien de fois s'était-il imaginé ouvrant la porte et s'en allant fièrement vers l'inconnu, presque applaudi par une foule compacte et sans visage, impressionnée par ce geste de bravoure ? Cet instant, maintes fois fantasmé tard le soir, tandis qu'il s'était réfugié dans sa chambre après une énième empoignade avec son père, était en suspens, juste là, au bout de cette seconde. Tout cela devenait tout à coup moins grandiose.
Commenter  J’apprécie          00
La voilà, la larme qui coule, finalement, dans le long sillage de sa joue. La voilà, l'émotion tant de fois niée et qui, dans sa revanche, finit de lui arracher ses dernières forces.
Commenter  J’apprécie          10
Le village allait lui procurer cette lumière dont il avait toujours eu besoin, le sens qui lui avait toujours manqué.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : instinctVoir plus
Les plus populaires : Littérature française Voir plus

Lecteurs (9) Voir plus



Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (2 - littérature francophone )

Françoise Sagan : "Le miroir ***"

brisé
fendu
égaré
perdu

20 questions
3661 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature française , littérature francophoneCréer un quiz sur ce livre

{* *}