AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2212570600
Éditeur : Eyrolles (07/03/2019)

Note moyenne : 4.1/5 (sur 41 notes)
Résumé :
C'est avec appréhension que Nina retourne en Italie à l'occasion du mariage de son meilleur ami Marco. Trois ans plus tôt, une fuite éperdue l'avait conduite à Florence où elle s'était oubliée pour mieux se retrouver. Ce séjour cathartique avait réconcilié Nina avec son rôle de mère, au prix de ruptures qui lui avaient laissé un goût amer. En revenant sur ses pas, Nina espère obtenir le pardon des êtres qu'elle a blessés et poursuivre sa quête identitaire. Au contac... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (33) Voir plus Ajouter une critique
cascasimir
  16 mars 2019
En 2018, à Babelio, l'auteure énonçait les thèmes qui lui sont chers, à propos de son précédent roman, dont "Reviens quand tu veux " est la suite: le voyage, la liberté, l'amour et les relations entre les personnages.

Nina retourne à Florence, afin de revoir Marco, qui se marie... Notre héroïne a, sans doute, caressé le groin du "Porcellino", au Mercato Nuevo de Florence, et mis une pièce de monnaie dans sa gueule... Selon la légende, ce don vous permet de revenir dans cette belle ville toscane.
Nina a choisi, non sans déchirement, ni peur de retrouver ceux qu'elle avait blessés. C'est son choix, elle qui parle de liberté d'agir selon son coeur. Mais, son impulsivité va-t-elle encore bouleverser la vie des autres?

Mettere il batone fra la ruote? Entraver le mariage de son ami Marco ?
Nina et Hannah, Hannah et Marco, Marco et sa fiancée Gisella, Nina et un beau garçon, Michele.
Ou Nina avec Simone, un garçon auquel elle tient Ou encore avec Enora, son amante...
Que de tensions entre eux, de phrases refoulées, d'espoir et de déceptions.

" L'heure est aux nouveaux départs, pour tout le monde." déclare Nina. Mais, Nina va assister au mariage de Marco, avec la belle Enora, alors que Simone est à la même table.
Et, Marco? Comment va résister le futur marié, face à Nina, qui essaie de lui ouvrir les yeux, innocemment?

Il n'y eut qu'une catastrophe à Florence, de tragiques inondations du fleuve Arno, en 1966...
Mais, l'arrivée de Nina, comme un ouragan, va peut être couper tous les ponts... cette fois ci ! Gracie a Dio? Senza dubbio?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          270
FelicieAussi
  21 mars 2019
Je retrouve avec grand plaisir les personnages du premier tome et je dois dire que j'attendais Nina au tournant. Effectivement, je ne l'avais guerre aimé dans ce premier opus. Ne me demandez pas pourquoi, c'est certainement perso, mais j'ai vraiment détesté son attitude, bien que je comprenne certains points, sa fuite à pour moi été de trop.
Ce second tome se déroule 3 ans après. A un nouveau tournant de sa vie, Nina décide de revenir à Florence pour retrouver ses amis et surtout, essayer de se faire pardonner son attitude (de mauvaise fille 😉 ). le temps à passé, les personnages ont évolué, continué leur vie, l'ont repris, certains se sont séparés, d'autres se marient, d'autres encore sont seuls..
Avec une plume fluide, fraiche et réellement imagée, l'auteure nous emporte en voyage. Tout d'abord, retour à Florence, charmante ville Italienne, où nous déambulerons à nouveau dans ses rues et ses commerces mais aussi dans le sud de l'Italie, pour le mariage de Marco. J'ai encore pris plaisir à découvrir cette ville et je n'ai maintenant qu'une envie, c'est de prendre un billet pour sentir ces odeurs de café et entendre chanter cet accent si sexy !
Mais le voyage ne s'arrête pas là, l'auteure nous invite aussi et surtout, à l'intérieur de nous même et sous couvert de cette lecture qui peut paraitre feelgood, elle nous pousse dans nos retranchements et nous interroge sur les questions de nos choix de vie. Nos sentiments les plus profonds sont chamboulés, nos principes mis à mal, refoulés jusqu'aux limites ; questionnement, choix, pardon, introspection.. Devons nous toujours être face au mur pour enfin ouvrir les yeux et avoir le courage prendre les bonnes décisions pour notre bonheur ?
Et Nina dans tout ça ? Difficile de ne pas spoiler : elle a mûri, réfléchi et reprends les rennes de sa vie. Elle entretien enfin une relation avec son fils, compliquée et délicate mais elle fait ce qu'elle peut pour instaurer un lien sain et rempli de sentiments. Bien qu'elle continue de se chercher, elle est sur une voix encore douloureuse mais qui s'avère prometteuse.
Ses anciens amis, eux, ont aussi fait leur bout de chemin : quand certain ont pardonné, d'autre se sont murés dans une vie qui les protège – peut être un temps. Mais le retour de Nina n'est pas sans conséquences pour tout le monde.
Hannah est toujours en avant dans ce second tome ; ses doutes face à ses difficultés d'être mère sont toujours présents et elle semble s'être murée derrière de solides remparts. Julien fait son apparition en première ligne et on découvre un personnage tellement.. tellement.. Antipathique, méchant, injuste, ou détruit peut être ?! Il y aurait tant à discuter sur son personnage, en tant que femme, difficile de se mettre dans sa peau pour faire comprendre ce qu'il a endurer, quelle est sa vision. Mais celui qui m'a le plus touché cette fois, c'est Marco. Je suis sûre que l‘on a tous été confrontés à ce qui lui arrive, être au pied du mur, sentir que notre vie nous échappe mais qu'il nous manque ce gramme de courage pour être libre d'aimer et d'être heureux… L'être humain est complexe, la fuite est si accessible, mais à quel prix ?
L'auteure a encore une fois mis le doigt sur des sentiments très complexes mais réellement humains et fréquents, avouons-le. Cette complexité des relations, ces attitudes, ces moeurs à respecter, ces choix de vie que nous nous permettons au nom de l'amitié.. Derrière tout ça, il y a aussi des être humains avec leurs faiblesses et leurs cicatrices..
J'ai trouvé ce second tome encore plus sincère et plus vrai : les personnages pourraient être vous ou moi, leurs réactions sont plus qu'humaines et certainement très dures, et peuvent dévaster un entourage, une vie, des espoirs. Cela confirme qu'on ne peut pas juger une situation tant qu'on y est pas confronté. L'auteur a superbement joué avec les sentiments, les émotions mais c'est pour notre bien.
Vous pouvez lire ce tome indépendamment du premier mais je vous conseille tout de même de lire d'abord « Reste aussi longtemps que tu voudras », qui vous apportera des informations nécessaires à la bonne compréhension des personnages et suivre au mieux leur évolution dans le tome 2. Et puis rien que pour passer un agréable moment à Florence une seconde fois !
Pour ma part, j'ai A-do-ré ce roman ! .. je m'en veux – un peu – d'avoir autant dénigrer Nina, mais l'auteur l'a réellement transformée, c'est un personnage très entier et vrai.. Elle a encore du chemin, comme nous tous, mais oui, elle est sur la bonne voie. La fin est sublime, telle que je l'attendais : ni rose, ni noire. On y laisse des plumes mais n'est-ce pas cela « être en vie » ?
Je suis définitivement fan de Mélanie Taquet, c'est une auteure à suivre assurément !
Lien : https://felicielitaussi.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Yumiko
  25 avril 2019
Un matin, j'ai eu la magnifique surprise de trouver la suite des aventures de Nina dans ma boîte aux lettres. Quelle joie de savoir que j'allais pouvoir la retrouver après tout ce qui s'était passé dans le premier tome, un tome que j'avais adoré et qui m'avait fait passer par toutes les émotions. Autant dire que cette suite est largement à la hauteur, pour le plus grand plaisir des lecteurs.
Nina est le genre de personnage ambivalent qu'on aime autant qu'il nous énerve. Pourquoi? Parce qu'elle est encore assez inconsistante et cela donne l'impression qu'elle recule autant qu'elle avance dans son parcours de vie. de plus, elle le fait souvent en ne faisant pas que du bien dans son entourage. Lors du premier opus, elle avait déjà bien évolué et décidé de reprendre sa vie en main, mais cela ne se passe pas aussi simplement qu'elle le pensait et elle peine à s'en sortir pleinement.
Le mariage de Marco va donc la ramener en Italie, ce qui lui permettra d'essayer de finir ce qu'elle avait commencé là-bas, mais ce qui la forcera aussi à faire face à tous les remous qu'elle a créés sur place. Faire face, voilà quelque chose de bien compliqué pour elle et elle se retrouvera au coeur de situations bien difficiles à démêler et à gérer.
Nina devra donc ouvrir les yeux sur de nombreuses choses pour poursuivre son évolution, afin d'atteindre un équilibre qui reste précaire et qui est construit sur des bases bien bancales. Mais elle n'est pas la seule à devoir passer par-là, car la plupart des personnages que nous avons côtoyés ont évolué, mais en se voilant un peu la face pour certains. C'est donc au contact de cette jeune femme au caractère bien trempé, qu'ils vont tous reprendre leur mouvement en avant et nous conduire, au fil des chapitres, sur un chemin de vie passionnant et très touchant à suivre.
En bref, je me suis régalée une fois de plus. La plume de l'auteur est sublime et ses personnages sont tellement attachants que j'aimerais tous les connaître en vrai. Cette suite permet d'amener une belle conclusion aux récits de vie passionnants de ces héros si proches de nous.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
lunatic57
  06 mars 2019
J'attendais avec impatience de retrouver les personnages que j'avais tant appréciés dans Reste aussi longtemps que tu voudras. Alors quand l'auteure et la maison d'édition m'ont permis de découvrir le roman avec un peu d'avance, j'ai sautillé comme une ado en apprenant la nouvelle. Je pensais me jeter dessus à peine reçu, mais finalement j'ai préféré finir mes lectures en cours pour pouvoir m'y consacrer pleinement.
Rappelez vous, dans le premier roman Nina arrivait à Florence après avoir fui Paris. Elle s'installait dans le Bead & Breakfast de son amie Hannah. Elle se liait d'amitié avec Marco, et au fil de ses rencontres et déambulations dans Florence, on en apprenait davantage sur la jeune femme et les raisons de se fuite. le roman ne s'achevant pas forcément de la meilleure des façons! Dans Reviens quand tu veux, 3 ans plus tard, Nina est de retour à Florence pour le mariage de Marco. C'est le moment pour Nina d'affronter ses démons et de reprendre contact avec Hannah. Cette nouvelle escapade à Florence pourrait bien faire basculer le quotidien de tous nos personnages!
Dès les premières pages j'ai retrouvé ce que j'avais aimé à la lecture du précédent roman: Des personnages vrais, une écriture fraîche et pas mal de rebondissements. Les chapitres alternant plusieurs voix donnent toujours un rythme bien fluide au récit, et j'ai aimé comment une même situation était décrite à travers les yeux de personnages différents. J'ai trouvé l'écriture plus réussi que précédemment, une écriture plus mature et qui se ressent sur nos personnages. En 3 ans, ils ont évolués, ont gagné en assurance, en maturité. Je n'ai pas toujours bien compris les choix qu'ils font. Ils m'ont énervé, agacé, mais touchés à la fois. C'est appréciable d'avoir des personnages « imparfaits », qui font des erreurs, prennent les mauvaises routes, pour qui rien n'est vraiment simple. Comme dans nos vies au final, et il est si facile de s'identifier à eux. Dans ce roman, il est enfin temps de se remettre en question, de faire le point et peut-être d'être enfin heureux, quitte à tout faire exploser autour d'eux.
Mélanie Taquet enchaîne les rebondissements, et je me suis vraiment demandée quelle fin elle allait bien pouvoir nous livrer. On ne peut vraiment pas imaginer dans quel état nos personnages vont en ressortir et si une happy end est envisageable ou pas. Rien n'est écrit d'avance, rien n'est certain! Pour le savoir, lisez ce livre!
Ma notation :
J'ai vraiment adoré ce roman. Un peu de mal à quitter Nina, Hannah, Marco. le sentiment de quitter une bande d'amis en refermant ce livre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Sallyrose
  25 mars 2019

Trois ans après, Nina revient à Florence à l'occasion du mariage de Marco.
Bien plus équilibrée et en paix, elle cherche à renouer avec son amie Hannah.
Quel plaisir de retrouver Nina, Marco et Hannah !
Mélanie Taquet nous livre une charmante suite des aventures italiennes de ce trio avec une recette qui fait mouche une fois de plus : questionnement sur la relation mère/enfant, sur l'amitié, l'amour, le tout agrémenté de bons petits plats et d'un humour qui saupoudre ce qu'il faut de légèreté.
J'aime cette prose qui décortique les âmes avec douceur, n'occultant pas l'humanité de chacun, déroulant le chemin de ses personnages qui hésitent parfois sur la voie à suivre, comme nous tous.
Soyez rassurés, si vous n'avez pas lu le premier roman Reste aussi longtemps que tu voudras, vous ne serez pas perdus.
En bref, j'ai beaucoup apprécié l'atmosphère joyeuse de ce roman qui pour autant ne se complaît pas dans la légèreté, abordant des problématiques relationnelles très modernes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
cascasimircascasimir   16 mars 2019
Le mercato centrale, marché couvert non loin du de la basilique Sans Lorenzo, était un ravissement des sens. La lumière se déposait amoureusement sur chaque étal, et mettait en valeur les formes et les couleurs des fruits, légumes, fromages, charcuteries et produits locaux. Lieu de restauration bien connu des Florentins comme des touristes, il s'était imposé comme un point de départ évident pour son aventure gastronomique en Toscane.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
nathalou93nathalou93   19 mars 2019
Tu ne pourras jamais "apprendre a l'aimer" . On n'éduque pas le coeur ; c'est lui le maître, celui qui nous instruit et nous aide a faire face, a force d’expérience, aux aléas de la vie.

Page 88 sur297
Commenter  J’apprécie          20
nathalou93nathalou93   20 mars 2019
Nina Tissier, sabordeuse en chef de son propre avenir , commandante générale de la misère de ses proches

Page 220 sur 297
Commenter  J’apprécie          30
AnalireAnalire   09 avril 2019
Ce qui compte ce n'est pas de rêver sa vie, c'est d'apprendre à aimer celle qu'on a.
Commenter  J’apprécie          30
AnalireAnalire   12 avril 2019
Être parent, c'est avancer à tâtons en tenant un cap incertain ; c'est abandonner l'idée de perfection et apprendre à accepter qu'on fait de notre mieux.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Mélanie Taquet (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Mélanie Taquet
Découvrez les deux coups de coeur littéraires de Mélanie Taquet, jeune écrivaine qui vient de publier son cinquième roman : "Reviens quand tu veux".
Retrouvez de nombreux ouvrages en magasin ou sur notre e-shop : https://www.sauramps.com/
autres livres classés : quête d'identitéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (2 - littérature francophone )

Françoise Sagan : "Le miroir ***"

brisé
fendu
égaré
perdu

20 questions
2142 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature française , littérature francophoneCréer un quiz sur ce livre
.. ..