AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2749307155
Éditeur : Vents d'Ouest (29/10/2014)

Note moyenne : 4.03/5 (sur 56 notes)
Résumé :
Il deviendra le meurtrier de plus de trente hommes, et sur mon âme, je peux jurer que ce navire ira à la mort, si on laisse Achab faire ce qu'il veut.

Otage de l'obsession de son capitaine, le Pequod continue sa lente et inexorable mission. Car qu'importe le spermaceti, qu'importent l'huile et la richesse, Achab n'a qu'un seul objectif: traquer et tuer la bête qui lui arracha sa jambe. Moby Dick... un nom qui sonne comme une dangereuse légende. Un no... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
marina53
  07 février 2015
Cela fait maintenant trois jours que Queequeg, le compagnon d'Ismaël, est dans la cale à charrier les tonneaux. L'humidité, l'eau croupie et le froid l'affaiblissent de jour en jour. Lorsque les hommes d'équipage le remontent à la surface, celui-ci demande à ce qu'on lui fabrique un cercueil. Cependant, son heure ne semble pas venue. de son côté, le capitaine Achab est plus que jamais déterminé à tuer cette maudite baleine blanche, Moby Dick. Il demande à son forgeron de lui fabriquer le plus solide des harpons, à l'aide de clous de fer à cheval, acier le plus solide qui soit. Vaillant et encore robuste malgré sa jambe de bois, il force le respect de son équipage, Ismaël le premier. Celui-ci a beau le raisonner quant à la poursuite acharnée qu'il a entrepris depuis des années, rien ne semble changer d'avis le capitaine Achab, déjà en poste sur le pont...
Chabouté nous offre une plongée dans l'univers d'Herman Melville assez époustouflante. L'adaptation graphique donne un second souffle au roman tant le graphisme est empreint d'une force incroyable: les visages sont marqués au fer rouge, l'auteur fait la part belle aux séquences muettes et le noir et blanc somptueux s'inverse de façon originale. Moby Dick est plus que jamais présente dans ce second tome, poursuivi par un capitaine dérivant peu à peu dans la folie et la tourmente. Chabouté étonne, encore une fois, et nous épate.
Moby Dick... une lutte sans merci...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          440
Crossroads
  08 juillet 2015
La quête touche à sa fin.
Ce que l'on prenait pour de l'obsession s'avère être pure folie.
Achab ne vit plus que dans le fol espoir de tuer ce démiurge marin.
Starbuck, son second, tout comme l'ensemble de l'équipage, subit les harangues journalières d'un capitaine à la psyché vacillante.
La confrontation semble inévitable.
Un rendez-vous avec la mort qu'Achab appelle de toutes ses forces, dût-il pour cela sacrifier son bateau et ses hommes...
Un second volet tout aussi prenant.
Si l'histoire révèle peu de surprises, l'aliénation qui habite Achab est un pur régal.
Moby Dick s'avère constituer un diptyque iodé franchement réussi. Un récit d'ambiance malsain à la normalité inexistante.
Dérisoire conseil de lecture, se prémunir de son petit canard gonflable. Gros temps en vue.
Commenter  J’apprécie          370
Under_The_Moon
  20 février 2017
La mer... un lieu isolé des cercles et convenances sociales qui isole les hommes, même au sein de l'équipage, chacun est profondément seul face à lui-même - et à ses tourments.
A mesure que le bateau se rapproche de sa destination, Achab et Moby Dick finissent par se confondre : le cachalot devient le côté sombre et destructeur du capitaine. Ce capitaine qui se demande quand même si cette quête à laquelle il a sacrifié toute sa vie lui a apporté quelque chose de bon... Il n'est devenu ni plus riche ni meilleur et n'a pas non plus rendu sa famille plus heureuse. Un bien triste bilan. Mais voilà, Moby Dick est devenue une pulsion obsessionnelle si forte qu'il ne eut plus l'abandonner. Laisser Moby Dick, ce serait lâcher prise sur la gloire passée, son être intact , et ça, Achab ne peut s'y résoudre. Tant pis pour les conséquences.
Une adaptation tout simplement magistrale qui met en valeur la grandeur de l'oeuvre d'Herman Melville. Une adaptation à ne pas manquer, avec des graphismes dignes des meilleurs story boards - et qui, personnellement, m'a rappelé l'émerveillement que , petite fille, j'avais ressenti devant le film de John Huston.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
Kickou
  15 mai 2016
Je n'ai pas lu le chef-d'oeuvre de Melville, mais j'ai quand même pris une petite claque en lisant cette adaptation. D'abord le dessin de Chabouté est magnifique d'expressivité, l'encrage noir et le découpage sont à l'avenant. Quant à l'histoire, chacun la connait et pourtant on se laisse entrainer dans cette chasse au cachalot blanc, avec l'halluciné capitaine Achab et son hétéroclite équipage. Les références bibliques et les paraboles sur le Mal et les forces de la Nature ; sur la petitesse, l'acharnement de l'Humain et sur sa folie aussi, sont parfaitement retranscrites. Un passage d'anthologie : Celui où il faut transformer un cercueil en bouée de sauvetage, donne le ton du texte. Un très bel ouvrage en deux tomes, qui vaut 5*.
Commenter  J’apprécie          160
tchouk-tchouk-nougat
  07 janvier 2015
Nous retrouvons le Pequod, baleinier dirigé par un capitaine fou. Achab ivre de vengeance envers le cachalot blanc est près à tout risquer pour planter son harpon dans la peau épaisse de Moby Dick.
Ce tome 2 cloture l'adaptation BD de la célèbre oeuvre de Herman melville par Chabouté.
La tension est palpable et monte avec une lenteur calculée jusqu'à l'affrontement final. On retient notre souffle, sur que la conclusion ne peut qu'être terrible. Pourtant à bien y regarder il ne se passe rien de palpitant.
Les dessins de Chabouté sont assez remarquables. du vrai noir et blanc. Ca n'a jamais été ma tasse de thé mais on ne peut nier le talent du dessinateur qui sait parfaitement manier les fond tout blanc ou au contraire tout noir. J'ai du mal à accrocher à ses visages torturés se mélant facilement les uns aux autres mais on ne peut pas passer à coté de leur expressivité. D'ailleurs nombre de cases n'ont aucun texte. Pas besoin quand tout est dit par un dessin!
Commenter  J’apprécie          130

Les critiques presse (2)
ActuaBD   19 novembre 2014
Après un premier livre absolument réussi recevant un prix Gens de Mer au Festival Étonnants Voyageurs de Saint-Malo, Chabouté nous offre la fin du périple destructeur d’un Achab personnifiant plus que jamais la folie et la haine.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Culturebox   13 novembre 2014
Adapter le roman d'Herman Melville pouvait apparaître comme un pari un peu fou. Pari réussi [...].
Lire la critique sur le site : Culturebox
Citations & extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
NievaNieva   20 mai 2015
— J'ai refait le même rêve... des corbillards !
— Ne t'ai-je pas déjà dit vieillard, que tu ne pourrais avoir ni corbillard ni cercueil ?
— Et qui, mourant en mer, pourrait avoir un cercueil ?
— Vieillard, avant que tu ne puisses mourir, en ce voyage tu dois en vérité voir deux corbillards sur la mer... Le premier n'aura pas été fait de mains humaines et le bois du second proviendra des forêts d'Amérique !!
— Un corbillard flottant sur l'océan... un spectacle que nous ne verrons pas de sitôt ! ...
— Tu ne pourras mourir avant de l'avoir vu...
— Et que disait ce songe à ton sujet ?
— À l'apparition du second corbillard je serai devant toi comme ton pilote !
— Tu me précéderas et tu m'apparaîtras afin que je te suive... Voilà deux preuves que je tuerai Moby Dick et que je survivrai !!
— En voici une troisième... Seul le chanvre peut te tuer !!
— Le gibet veux-tu dire ? Alors je suis immortel !! ... Immortel... sur terre et sur mer !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
CrossroadsCrossroads   07 juillet 2015
Elle souffle! Elle souffle! Une bosse comme une montagne de neige!
Commenter  J’apprécie          260
Under_The_MoonUnder_The_Moon   13 février 2017
De tout voyageur contemplatif, le paisible Pacifique une fois aperçu devient à jamais l'océan préféré, la patrie d'adoption au centre des eaux du monde dont il est le corps et dont l'océan Indien et l'Atlantique ne sont que les bras...
Commenter  J’apprécie          50
tchouk-tchouk-nougattchouk-tchouk-nougat   07 janvier 2015
-Tansforme ce cercueil en bouée! C'est tout!
-Une bouée! Si nous allons par le fond, il y aura trente gaillards bien en vie à se disputer un cercueil!!
Commenter  J’apprécie          80
mfgaultiermfgaultier   28 novembre 2014
Prenez le plus distrait des hommes, absorbé dans la plus profonde des rêveries, dressez-le sur ses jambes, incitez-le à poser un pied devant l’autre et il vous conduira infailliblement vers l’eau.
Commenter  J’apprécie          40
Videos de Chabouté (14) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Chabouté
Etape de travail sur la création d'un BD-Concert sur la bande dessinée "Un peu de Bois et d'Acier" de Chabouté.
autres livres classés : pêcheurVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
2767 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre