AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782749304298
365 pages
Vents d'Ouest (17/09/2008)
4.43/5   472 notes
Résumé :
Christophe Chabouté raconte le quotidien d'un homme vivant seul dans un phare perdu dans un monde aux apparences irréelles et aborde le thème de la solitude avec brio. Beaucoup d'émotions transpercent le dessin en noir et blanc qui, au final, suggère au lecteur une simplicité baignée d'optimisme. Cet album et la manière d'aborder ce thème sont une sorte de dénonciation d'une société mercantile qui nous promet "l'harmonie personnelle (...) par la possession de mille ... >Voir plus
Que lire après Tout seul (BD)Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (94) Voir plus Ajouter une critique
4,43

sur 472 notes
5
61 avis
4
28 avis
3
3 avis
2
0 avis
1
0 avis
"Tout seul", c'est ainsi que les hommes l'ont surnommé .
Tout seul , c'est l'état perpétuel auquel il aspire , dans ce phare , depuis près d'un demi-siècle...

Boom !
Beauté : œuvre magistrale s'il en est , véritable ode au silence et à la réflexion sur la condition d'être humain et les tourments inhérents à la différence , à SA différence .

Boom !
Contemplation : état du lecteur feuilletant ces sublimes pages bicolores au graphisme abouti et maitrisé à l'extrême . L'esprit vagabonde au gré de ces planches maritimes mutiques faisant la part belle à la méditation et au questionnement .

Boom !
Onirisme : sentiment prégnant allant de pair avec la solitude et la tristesse qui habitent cet album de bout en bout .

Boom !
Trame : dans le cas présent , épurée jusqu'à l'os , elle porte cependant , de par sa simplicité et l'engouement qu'elle suscite , la patte d'un très grand !

Boom ! Explosions mystérieuses quotidiennes tentant bien humblement de tenir la dragée haute à ces assourdissants flots impétueux battant les flancs escarpés de ce noir ilot de solitude .
Quatre lettres bien inoffensives pourtant génératrices d'évasion , de peur , de poésie , d'avenir , de liberté...

Tout Seul : à lire par le plus grand nombre !
Commenter  J’apprécie          759
Tout seul est une oeuvre minérale, sans fioritures, taillée dans du granit, qu'on imagine Breton. Une oeuvre émouvante mais qui, comme l'océan, sait se faire dure. Pour autant elle ne lorgne pas du côté de la pitié ou du misérabilisme, au contraire Chabouté témoigne d'une tendresse certaine pour Tout seul, le personnage central de ce récit.

Son véritable nom n'est jamais mentionné. Les gens du coin (la Bretagne ?) l'appelle ainsi car il vit reclus, sur un phare en pleine mer. Difforme, il n'a jamais quitté son refuge depuis sa naissance. Ses parents, anciens gardiens du phare (avant son automatisation), ce sont arrangés pour qu'un pêcheur lui livre des vivres toutes les semaines. Celui-ci a récemment engagé un nouveau marin qui, intrigué par cet homme et son existence surréaliste essaye d'en savoir plus sur lui auprès de son patron. Quelle est sa vie ? Que fait-il de ses journées ?

Magnifique histoire, Tout seul évoque un peu Silence de Comès, à la différence que ce dernier est victime de la cruauté des hommes, alors que Tout seul souffre de la solitude. La force qui le maintient en vie, dans ce décors ô combien romantique pour le quidam moyen, mais qui est pour lui une prison, est la puissance de son imagination, qu'il nourrit tous les soirs en choisissant, au hasard, une page de son dictionnaire. Mais, si Tout seul rêve de liberté (il collectionne soigneusement les objets de l'extérieur que le hasard du ressac amène à lui), la décision de partir n'est pour autant pas si évidente à prendre. Car dehors menace le regard de l'autre, symbolisé par cette scène magnifique où Tout seul, ouvrant son dictionnaire, tombe sur le mot monstre ce qui le fait se regarder dans le miroir.

Très aride au niveau du texte, Tout seul se lit d'une traite et Chabouté nous livre, par ailleurs, un dessin très maîtrisé, magnifique noir et blanc, particulièrement dans les scènes nocturnes.
Commenter  J’apprécie          550
Un phare au milieu d'un vaste océan... Toutes les semaines, un bateau, chargé de deux hommes, ravitaille l'homme qui y demeure. Aucun des deux ne l'a jamais vu. On le surnomme «tout seul», parce que depuis qu'il est né, il n'a jamais quitté ce phare, ce vaisseau de granit qu'il habite. On dit de lui que c'est un monstre et pourtant personne ne l'a jamais vu. Avec pour seule compagnie son poisson rouge et son dictionnaire, il n'a d'autres occupations que de pêcher et de rêver... Au fil des pages du dictionnaire sur lesquelles il tombe par hasard, il s'imagine tout un monde selon le mot qui s'affiche devant lui.

Chabouté réussit un coup de maître avec cet album conséquent. Pas moins de 370 pages au cours desquelles, finalement, on contemple les dessins, le destin de cet homme, de ses rêves. Pourquoi quitter ce rocher alors que le vaste monde lui fait si peur ?
Un album des plus surprenant dans lequel Chabouté fait la part belle à l'onirisme, l'imagination, l'humanisme, la solitude, la sensibilité, l'humour et la tendresse.
Avec ses dessins tout en noir et blanc, de superbes planches où le silence est roi, le graphisme de Chabouté se dévore des yeux... et on en prend plein les mirettes !
Un véritable exploit graphique..

Tout seul... mais quelle présence !
Commenter  J’apprécie          510
La mer secouée, un goéland qui traverse le ciel, l'étrave d'un phare... Dès les premières planches de cetteBD, nous découvrons une ambiance qui nous saisit...
J'adore les phares, leurs mystères et leur poésie extrême.
Celui-ci ressemble au phare d'Ar-Men ou peut-être à un autre, un de ses frères de granit qui guettent l'horizon à flanc d'océan.
Comme tous ces autres, celui-ci est désormais automatisé. Aussi il n'y a plus de gardien. Pourtant, un petit bateau de pêche y accoste toutes les semaines pour y déposer une caisse de ravitaillement sur les rochers qui forment le socle du phare.
Le nouveau mousse s'en étonne. Alors, le patron du bateau raconte l'histoire de celui qu'on surnomme tout seul et qui vit là-haut, reclus... On dit qu'il serait né là-dedans... Qu'il n'aurait jamais connu autre chose que sa tour de pierre et la ligne d'horizon...
Le lecteur ne tardera pas à découvrir sa silhouette difforme et lunaire aux larges yeux étonnés...
Ses seuls compagnons sont un poisson au fond d'un bocal et un vieux dictionnaire aux pages élimées dans lequel il vient chaque soir piocher deux ou trois mots dont l'évocation mêlée à la puissance de son imagination l'aident à affronter sa solitude et tenir debout contre vents et marées.
Pourtant, on devine que c'est une réclusion choisie...
Un jour, l'homme pioche dans son dictionnaire le mot "monstre"...
Ce récit est une descente vertigineuse dans les tréfonds de l'âme humaine.
J'ai découvert cette BD bouleversante qui ne m'a plus lâché, j'ai lu d'une traite ses 376 pages en noir et blanc de poésie et d'émotion pure...
Bateau immobile qui ne mène nulle part, au bastingage de la mer et d'une existence au seuil de la folie, ce livre mutique écrit, dessiné à l'os par Christophe Chabouté, est une ode minérale à la liberté.
Ici l'imaginaire s'empare des jours mornes battus par des flots incessants. Brusquement c'est comme si dehors, derrière l'horizon, le monde qui attendait était devenu vain...
Onirique et bouleversant.
Commenter  J’apprécie          4324
Tout seul sur son navire de pierres immobile il rencontre les mots dans leur dictionnaire. Son imagination leur donne vie.
Tout seul et difforme il dessine le monde inconnu. Comme un poisson dans son aquarium il vit de routine. Mais il n'oublie rien. Dans son labyrinthe vertical qui ne mène qu'à l'étendue du ciel ou de la mer, sans terre, sans personne, Amstrong sur l'océan immense, il respire le fracas des vagues, la tempête et les astres en voyage infini.

Qu'est-ce qu'un monstre ? Un homme curieux, plein de rêves et d'imaginaire, qui étouffe et tourne en rond dans son bocal de pierres n'est pas un monstre. Les monstres sont ceux qui l'enferment, le gomment, le rayent.

Les premières planches de dessins nous envolent. Puis elles nous "aventurent" dans un voyage intérieur, nous enferment, nous isolent, nous émeuvent. Pourtant l'espoir est là. Il vague, il tempête sous les coups de crayon, se pointe sous les mots rares et précieux d'une lueur d'aurore. Un jour nouveau se dessine.

Commenter  J’apprécie          460

Citations et extraits (18) Voir plus Ajouter une citation
Un navire de pierre immobile.... un bateau de granit qui ne tangue pas...il ne nous emmène nulle part...il n'accoste jamais... à bord d'un phare, on ne rejoint jamais aucun port...
Commenter  J’apprécie          340
"- Une vie à tourner en rond sur son caillou…
- Et qu’est-ce qu’il fait de toutes ses journées ?
- Ben ça tu vois mon gars, c’est une question que je me suis jamais posée.
[…]
- Il doit être malheureux.
- Et malheureux par rapport à quoi ? Gros malin !"
Commenter  J’apprécie          130
Une personne vit isolée sur un phare. Personne ne l'a jamais vu et on dit de lui qu'il n'est pas normal. Il est ravitallé par un bateau qui passe toutes les semaines. Il n'a jamais connu que son petit ilot. Il vit avec un dictionnaire et, suivant les définitions, s'invente un monde comme il pense qu'il existe réellement. Jusqu'au jour où...
Commenter  J’apprécie          80
"il s'appelle TOUT SEUL"
- Il doit êtr emalheureux !...
- Et malheureux par rapport à quoi ? Gros malin !
- Tu peux me le dire ?
- Il n'a jamais connu autre chose que sa tour de pierre et la ligne d'horizon!
Commenter  J’apprécie          80
toujours avec son style bien à lui : des cases en noir et blanc, peu de texte, des vies rudes, sans concession
Commenter  J’apprécie          80

Lire un extrait
Videos de Christophe Chabouté (20) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Christophe Chabouté
Notre I.A. sait si vous en avez un ! ABONNE-TOI À LA CHAÎNE : https://www.youtube.com/c/ankama
Après Plein Ciel, Pierre-Roland Saint-Dizier est de retour chez Ankama Éditions, accompagné à l'écriture de Pierre Benazech et d'Eliot au dessin.
Quand la société confie l'avenir de sa jeunesse à une I.A., doit-on avoir une confiance aveugle en elle ou prendre une autre voie, sans garantie, mais empreinte de liberté ? C'est le sujet de cette BD.
SYNOPSIS Dans un futur proche, secoué par une crise économique profonde, l'intelligence artificielle est utilisée pour définir les prédispositions des enfants. Ce procédé mis au point par l'Institut CentrAvenir détermine la voie professionnelle à suivre, ne laissant guère de place aux aspirations personnelles. Quand le jeune Matt est soumis aux tests du programme ScanPsy, le constat est sans appel : il risque de développer des troubles du comportement et doit être placé dans un établissement adapté. Pour le soustraire à un avenir morose et lui permettre de réaliser son rêve de devenir artiste, sa famille va tout tenter. Mais la liberté a un prix qu'ils ne sont peut-être pas prêts à payer…
LES AUTEURS Né en Belgique le 17 juin 1996, Eliot intègre l'ESA Saint-Luc de Bruxelles option Bande dessinée/éditions en 2014. Afin de documenter son projet de fin d'études, il passe deux mois en immersion dans la police belge, à effectuer des enquêtes, des patrouilles et même une perquisition. Une fois son diplôme en poche, il réalise des illustrations pour le magazine Spirou, collabore avec la marque de luxe Hermès et colorise la bande dessinée le Bel Alex (éditions Casterman). Avenir est son premier album en tant que dessinateur. https://www.instagram.com/eliot_vdh
Né en 1976, à Mulhouse (Alsace), Pierre-Roland Saint-Dizier est devenu journaliste après avoir enseigné deux ans en Afrique. À son retour, il s'intéresse au 9e art en couvrant pour la presse le festival Bédéciné d'Illzach. C'est à cette occasion qu'il fait ses premières armes avec un album collectif auquel prennent part notamment Chabouté et Hermann. Il écrit son premier album en 2009 aux Éditions Glénat, puis travaille sur des intrigues médiévales avant de réaliser une trilogie sur Saint-Exupéry. Il s'est lancé ces dernières années dans des BD plutôt engagées tout en explorant avec ses dessinateurs de nouveaux formats. Plein Ciel (avec Michaël Crosa au dessin) est sa première BD publiée chez Ankama Éditions. https://www.instagram.com/pierreroland67
Ancien avocat d'affaires, Pierre Benazech s'évertue désormais à enseigner le droit dans des écoles supérieures. En parallèle de son travail, Pierre écrit des nouvelles, des poèmes, des pièces de théâtre et des bandes dessinées. Il a notamment écrit des poèmes qui lui ont valu des prix parrainés par l'UNESCO et le Ministère de la Culture ainsi qu'une pièce de théâtre Intelligence et bêtise artificielles qui a été mise scène par Nicolas Dandine et représentée à de multiples reprises. Pierre est aussi auteur d'un jeu de société Ténor – qui sera le meilleur avocat ? édité chez Enrick B. éditions et qui a été médaillé au concours Lépine. Avenir, publié chez Ankama Éditions, est sa première bande dessinée. https://www.pierrebenazech.fr/
Prêt(e) à ouvrir une porte sur l'avenir ?
AVENIR, de Pierre-Roland Saint-Dizier, Pierre Benazech et Eliot COLLECTION : Ankama BD GENRE : Science-fiction
SUIS TOUTE L'ACTU D'ANKAMA ÉDITIONS : http://www.ankama-editions.com/fr FACEBOOK : https://www.facebook.com/AnkamaEditions/ TWITTER : https://twitter.com/AnkamaEditions Visitez Ankama Shop : https://www.ankama-shop.com/fr/ Ce titre d'Ankama Éditions sera disponible en librairie et sur ankama-shop.com à partir du 12 avril 2024.
#AVENIR #ANKAMA
+ Lire la suite
autres livres classés : roman graphiqueVoir plus
Les plus populaires : Bande dessinée Voir plus


Lecteurs (879) Voir plus



Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
5212 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre

{* *}