AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2302030958
Éditeur : Soleil (06/11/2013)

Note moyenne : 4.38/5 (sur 685 notes)
Résumé :
Cerise est une petite fille âgée de onze ans, qui vit seule avec sa mère. Elle rêve de devenir romancière, et a même déjà commencé à écrire ses carnets !
Son sujet favori : les gens, et plus particulièrement, les adultes. Ils sont si compliqués qu’elle souhaiterait mieux les comprendre. Elle adore les observer pour tenter de deviner quels secrets ils dissimulent…

Prenez Elisabeth… toutes les semaines, depuis vingt ans, cette vieille dame emprun... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (191) Voir plus Ajouter une critique
marina53
  23 juillet 2014
Enfin, les grandes vacances sont là. Mais, Cerise est malheureuse de ne plus voir ses deux meilleures amies pendant un mois. Tandis que Line est partie voir sa grande soeur qui vient d'accoucher et qu'Erica est allée s'amuser (ou plutôt râler!) en colonie, Cerise reste chez elle avec sa maman. Elle en profite pour jeter un oeil dans les vieux cartons au grenier et y déniche quelques petites merveilles qui lui rappellent de bons souvenirs tels que son coffre à jouet ou de vieilles photos ou bien aller à la piscine. Et, là encore, son esprit vif et curieux lui joue des tours. En effet, elle remarque une vieille dame qui se rend à la bibliothèque du village, tous les mardis à la même heure. Heureusement, les copines sont rentrées de vacances et elle leur donne rendez-vous aussitôt afin de leur expliquer ce nouveau mystère. Parce qu'Erica pense que son amie s'imagine encore de nouvelles choses, elle se fâche avec elle en le lui reprochant. Mais, alors que Cerise aperçoit la vieille dame monter dans un bus, celle-ci perd sa carte d'emprunt de la bibliothèque. Fait bizarre: elle réserve toujours le même livre, toutes les semaines. Que cache-t-il donc?
C'est avec un plaisir certain que l'on retrouve Cerise et ses amies. Après ses aventures dans le zoo pétrifié, ici encore, elle ne manque pas de tact et d'imagination pour s'inventer toutes sortes de choses. Mais, là aussi, elle a du flair pour repérer les gens extraordinaires qui l'entourent. Cette personne âgée se révèlera bien mystérieuse et son secret le sera tout autant. Cet album se veut plus complexe, dévoilant les personnalités de chaque personnage ou bien les relations tendues qu'il peut y avoir entre elles. Même si le scénario met un peu de temps à susciter l'intérêt, il n'en reste pas moins que ces aventures se savourent, le dessin et les couleurs d'Aurélie Neyret se révélant tout aussi superbes. Les couleurs, ici estivales, rayonnent et le trait est toujours aussi fin. Chamblain tient ici un personnage attachant. Aurons-nous droit à de nouvelles intrigues?
Les carnets de Cerise, le livre d'Hector... à réserver!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          520
manU17
  27 janvier 2014
C'est l'été et Cerise est enfin en vacances. En l'absence de ses deux meilleures amies, Line, partie s'occuper de son neveu chez sa soeur, et Erica, partie en colonie de vacances, elle partage son temps entre la piscine avec sa mère et l'écriture suivant toujours les précieux conseils de la romancière Annabelle Desjardins sa voisine et amie.
Après un mois de juillet plutôt calme, ses amies sont de retour et ça tombe bien puisqu'un nouveau mystère s'offre à elle. En effet, Cerise a remarqué une vieille dame qui fait invariablement chaque mardi le même trajet en bus, toujours avec le même objet en main. Entrainant ses amis dans sa quête, elle finit par découvrir que la vieille dame en question réemprunte chaque mardi le même livre et ce depuis des années.
Qu'est-ce qui peut bien pousser cette vieille dame à se comporter de la sorte ? Voilà un mystère que Cerise, toujours coiffée de son chapeau à la Indiana Jones, n'aura de cesse d'élucider quitte à créer des tensions avec sa mère et se mettre ses amies à dos.
Et voilà aussi ce qui m'aura sans doute le plus gêné dans cette histoire. J'ai trouvé les réactions de ses amies comme de sa mère un peu excessives et du coup peu crédibles. de la même manière, le coup de la salle de la bibliothèque fermée depuis plus de trente ans, même si j'adore l'idée, j'ai trouvé ça aussi un peu artificiel.
Ceci étant dit, ce ne sont que de petits bémols, je n'ai pas boudé mon plaisir. J'ai comme dans le premier tome aimé le traitement des relations entre les générations, on a toujours à apprendre les uns des autres en dépit de nos différences d'âge. C'est aussi ce qui doit me plaire chez la Mamette de Nob. le graphisme est toujours aussi réussi, les carnets de Cerise sont toujours aussi attrayants, amusants et touchants, c'est le vrai plus de cette série. Enfin, le mystère élucidé se révèle émouvant, plein de tendresse et d'humanité mais chut…
Les Carnets de Cerise, le Livre d'Hector, de ne pas le lire, vous auriez bien tort !
Lien : http://bouquins-de-poches-en..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          405
gouelan
  03 janvier 2015
Dans ce tome 2, Cerise se retrouve seule au début des vacances d'été, avant sa rentrée au collège.
C'est donc seule qu'elle va démarrer une nouvelle enquête, en s'interrogeant sur les mystérieuses allées et venues d'une vielle dame, de son domicile vers la bibliothèque.
À première vue , rien de surprenant. Mais, c'est sans compter sur le sens de l'observation de notre enquêtrice en herbe, qui remarque que la vieille dame porte toujours le même livre entre les mains...
Le retour de ses amies ne se passe pas très bien, celles-ci ayant du mal à supporter les obsessions de Cerise. Sa passion des histoires, sa manie de s'occuper de la vie des autres et ses mensonges répétés pour parvenir à ses fins agacent aussi sa mère.
Heureusement Annabelle Desjardins, romancière, est là pour apporter ses conseils et remettre les choses dans l'ordre.
Le scénario est tout aussi émouvant dans ce tome. Mission accomplie pour Cerise, elle apporte beaucoup de bonheur à la vieille dame. Et de son côté, elle répare les dégâts causés par sa passion envahissante.
Beaucoup de petites filles se reconnaitront dans cet album : celles qui lisent beaucoup et qui inventent des histoires, qui laissent courir leur crayon sur les pages de leurs jolis carnets, et qui rêvent...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          371
TheWind
  18 juillet 2014
Involontaire, impromptue, isolée et totalement imprévisible, je n'ai pu retenir cette petite larme.
Que voulez-vous, j'ai la larme facile. Je chiale pour un oui, pour un non. Une vraie madeleine !
Bon là d'accord, il ne s'agissait que d'une toute petite larme.
Mais je ne l'ai pas du tout senti venir, la fourbe !
J'étais tranquillement allongée dans mon jardin à lire le deuxième tome des "carnets de Cerise", en plein soleil. J'avais déjà lu le premier tome il y a quelques mois. J'avais vraiment bien aimé (sans doute chialé aussi...) et ce n'était donc pas une découverte à proprement parler. Des aquarelles douces et agréables, un carnet intime style pré-ado en passe de faire sa crise - je la fais maintenant ma vraie crise d'ado ou j'attends encore un peu ?-, un scénario de bd pas renversant mais plutôt sympathique, une héroïne délurée et attachante.
Bref, rien de nouveau, si ce n'est un nouveau mystère à élucider pour notre chère héroïne Cerise.
J'en étais même à me dire que sa copine Érica n'avait pas tout à fait tort de penser qu'elle était pénible avec ses enquêtes mystérieuses ! C'est vrai quoi, à dix ans,il y a quand même d'autre activité plus passionnante que de suivre les allées et venues d'une petite mamie au visage fermé et triste.
Mais c'était une histoire de livre, alors forcément (vous auriez fait la même chose, vous tous amis de Babelio ) j'ai continué ma lecture.
Et, je me suis laissée porter par cette gamine pleine de vie, un peu trop fonceuse mais diablement attendrissante.
Alors, il y sans doute des éléments un peu désuets, des événements peu crédibles dans cette bande dessinée, mais l'émotion était là, bien palpable au creux de mes paupières.. et dans ce cas, je ne peux qu'applaudir les auteurs pour avoir reçu le Prix jeunesse du Fauve d'Angoulême 2014.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          320
RosenDero
  15 janvier 2019
Désoeuvrée durant ses grandes vacances, Cerise n'a qu'une hâte : que ses amies reviennent afin de les embrigader dans de nouvelles enquêtes mystérieuses. Cette fois-ci, l'attention de la jeune fille se porte sur une vieille dame à la routine énigmatique...
---
Et bien, encore un bel album que ce deuxième des carnets de Cerise. Aussi, merci @Neneve pour cette pioche BD !
L'émotion est au rendez-vous dans ce tome (j'ai eu ma petite larme à l'oeil), ainsi que les réflexions intelligentes et sans grands sermons sur l'égoïsme et le principe de "la fin justifie les moyens".
Même si j'ai trouvé plusieurs éléments peu crédibles, pas tant dans les réactions des personnages (encore que la copine qui prend la mouche pour un rien a réussi à m'horripiler) que dans les situations (la bibliothèque en travaux depuis des décennies, un catalogage en chiffres énigmatique, la justification du non emprunt d'un ouvrage par son absence en rayon alors que la bibliothèque dispose d'un catalogue en ligne, etc.), je trouve que l'album fait mouche, et que sa morale ("quand on aime quelqu'un, mieux vaut lui dire avant qu'il ne soit trop tard") passe aisément.
Un joli tome, toujours soigné, des effets "carnet" agréables et toujours présents, je regrette une police un peu petite pour les dialogues (d'habitude je n'ai pas de soucis, mais là c'était vraiment petit... et non, ce n'est pas l'âge qui me guette... Je te retiens toi, au fond, là !).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          305

critiques presse (5)
Auracan   06 janvier 2014
Cette série est une très bonne surprise dans le paysage trop souvent formaté de la bande dessinée. Sorte de journal intime écrit à la première personne, agrémenté de photos, de dessins, d’annotations… mais aussi de passages BD mettant en scène les différents protagonistes, on se retrouve donc avec un objet original, singulier, mais toujours cohérent.
Lire la critique sur le site : Auracan
BulledEncre   16 décembre 2013
Auréolés de nombreux prix pour le premier tome, les auteurs des Carnets de Cerise reviennent avec une suite à la hauteur de tous les espoirs placés en eux [...] un récit surprenant et intelligent.
Lire la critique sur le site : BulledEncre
ActuaBD   26 novembre 2013
On est franchement séduit par la double narration de Joris Chamblain qui alterne des pages du journal intime de Cerise et la bande dessinée, et par un dessin chaleureux. Le tout dans une belle édition : ne boudons pas notre plaisir ! Encore une jolie perle de la collection Métamorphose.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
BDGest   19 novembre 2013
L’immersion est immédiate, il ne reste plus qu’à se laisser porter par la magie et la poésie que petits et grands, chacun à leur niveau, trouveront à la découverte de cette aventure.
Lire la critique sur le site : BDGest
Sceneario   04 novembre 2013
Une belle leçon de BD, généreuse, sensible et très touchante !
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (39) Voir plus Ajouter une citation
darkodarko   17 novembre 2013
C'est bizarre les souvenirs. Suivant le moment où on les évoque, ou avec qui on les a vécus, ils peuvent être tristes ou joyeux, faire sourire ou souffrir.
Commenter  J’apprécie          390
tchouk-tchouk-nougattchouk-tchouk-nougat   02 janvier 2014
Ne fais pas la même erreur qu'Hector, car quand on enferme ce que l'on ressent tout au fond de soi, on finit pas en devenir prisonnier. Parle, n'aie pas honte de ce que tu ressens, exprime tes doutes, tes peurs. Dis à ceux que tu aimes ce que tu as dans le coeur, ils te seront à jamais reconnaissants.
Commenter  J’apprécie          160
gouelangouelan   03 janvier 2015
Alors, peut-être devrais-tu changer ton point de vue, parfois, il est important de prendre du recul sur les choses pour les analyser, tu sais?
Surtout quand on veut être romancière.
Commenter  J’apprécie          270
Les-experts-du-livreLes-experts-du-livre   01 décembre 2015
Je suis fâchée pour de bon avec les deux seules amies que j'ai jamais eues. Et tout ça par ma faute, par obsession pour ce livre et et ce qu'il cachait. A trop m'occuper de la vie des autres, j'ai détruit une partie de la mienne.
J'ai choisi ce passage car il est émouvant. L'amitié est quelque chose de très important pour moi. Je me mets à la place de Cerise, je serais triste de perdre mes meilleures amies.

cloclo25
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
JumaxJumax   18 novembre 2013
Par amour, Cerise. Son regard ne mentait pas, il m'aimait, mais il n'a plus jamais réussi à me le dire... Lire ce livre est un moyen d'entendre la voix de mon mari, lui qui ne pouvait plus parler...
Commenter  J’apprécie          160
Lire un extrait
Videos de Joris Chamblain (17) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Joris Chamblain
Vidéo de Joris Chamblain
autres livres classés : journal intimeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Carnets de Cerise T.2

Quel est le sous-titre de ce livre?

Le livre d'Hector
Le livre de Victor
Le livre d 'Igor

10 questions
29 lecteurs ont répondu
Thème : Les carnets de Cerise, tome 2 : Le livre d'Hector de Joris ChamblainCréer un quiz sur ce livre