AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2302064925
Éditeur : Soleil (22/11/2017)

Note moyenne : 4.54/5 (sur 253 notes)
Résumé :
Cerise, onze ans, vit seule avec sa mère et rêve de devenir romancière. Elle a déjà commencé à écrire ses carnets ! Son sujet favori : les gens, et surtout les adultes. Elle les observe pour tenter de deviner leurs secrets les plus enfouis... Au fil de ses enquêtes, elle a compris à quel point son passé lui manquait et faisait tout pour ressurgir. À travers une correspondance avec sa mère, Cerise va replonger dans ses souvenirs, dans son enfance - des premières renc... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (86) Voir plus Ajouter une critique
marina53
  02 février 2018
Cerise écrit toujours son journal intime. Cette fois-ci, c'est à la recherche d'elle-même qu'elle se lance... Échangeant avec sa maman, elle lui révèle combien elle regrette aujourd'hui de ne plus beaucoup se souvenir de son papa, décédé alors qu'elle n'avait que 4 ans. Avec l'aide de sa maman qui lui promet de l'aider et de ne jamais lui lâcher la main, elle va tenter de reconstruire son puzzle intérieur. De son arrivée au village à ses premiers pas à l'école en passant par sa rencontre avec Line et Érika ou encore les sorties en forêt avec son papa, Cerise déroule peu à peu le fil de ses souvenirs...

Dernier tome des aventures de la pétillante et attachante Cerise... Ce n'est pas une enquête que mènera cette fois la jeune fille ni des secrets cachés qu'elle tentera de percer mais c'est un voyage introspectif et profondément intime qu'elle fera. Joris Chamblain aborde avec délicatesse et sensibilité les souffrances de l'enfance. De ce papa parti trop tôt et dont les souvenirs s'effacent, Cerise tentera d'en redessiner les contours, de comprendre les étapes du deuil et de la possible reconstruction, de déterrer les douleurs si profondes qui font ce qu'elle est aujourd'hui. Ce dernier tome, authentique et émouvant, conclut parfaitement cette série. Graphiquement, Aurélie Neyret nous offre de magnifiques planches aux couleurs douces et délicates. Les différents supports utilisés (croquis, carnet...) apportent originalité et rythme.
Une série touchante et poétique...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          665
TheWind
  25 février 2018
La dernière page est tournée.
Une pluie d'étoiles filantes entonne un chant d'adieu...
Au revoir, Cerise. Bon vent.
Il est l'heure de se quitter, l'heure de dire :"Merci".
Merci à Joris Chamblain qui a si admirablement mis en scène quelques épisodes de la vie de cette adolescente si attachante. Merci à lui d'avoir trouvé les mots justes. Merci à lui d'avoir créé de l'émotion à chaque page. Merci à lui d'avoir été le "Papa" de Cerise.
Merci à Aurélie Neyret qui a su peindre avec délicatesse tous les moments de joie et de peine, dans de subtiles dessins tout en harmonie avec le texte.
Merci à eux deux de m'avoir replongée dans l'enfance, la tête dans les livres, la tête dans les étoiles, la tête dans mon journal intime, main dans la main avec mes deux meilleures amies à faire les quatre cents coups, à s'abandonner en forêt, à s'y inventer une cabane dans les arbres, à discuter pendant des heures, rire et pleurer...
Merci surtout à eux deux d'avoir donné à mes trois filles l'occasion de lire une bande dessinée de grande qualité, de les avoir aidé à grandir, aussi, sans doute...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          350
lemillefeuilles
  21 avril 2019
Ce livre marquait la fin de la saga Les carnets de Cerise, qui nous a accompagné·e·s durant plusieurs années. C'est donc avec une pointe de tristesse que j'ai tourné la dernière page, tout en ressentant diverses émotions. de la joie parce que cette histoire était belle mais aussi un brin de nostalgie à l'idée que ce serait terminé.
Alors, qu'est-ce que Joris Chamblain et Aurélie Neyret nous ont réservé ? Un final éblouissant ! C'est l'occasion pour le scénariste de revenir sur certains personnages que nous avons rencontrés dans le zoo pétrifié, le livre d'Hector, le dernier des cinq trésors ou encore La déesse sans visage.
Cette fois, l'enquête de Cerise (toujours accompagnée de Line et Erica, bien qu'elles soient moins présentes dans ce tome) sera bien différente puisqu'elle va chercher à comprendre son propre passé, et plus particulièrement sur la mort de son père, survenue alors qu'elle n'avait que quatre ans, qui l'a beaucoup affectée. La jeune fille veut savoir ce qui s'est passé pour pouvoir avancer, et elle va travailler de concert avec sa mère, ce qui va leur permettre de - peut-être - pouvoir enfin se rapprocher.
C'est probablement un de mes tomes préférés (bien qu'ils aient tous été de véritables pépites), puisqu'on en apprend plus sur l'enfance de Cerise, sur la vie de sa mère et sur son père. Joris Chamblain a ainsi pu nous servir une palette d'émotions avec cet ouvrage plein de tendresse et de délicatesse.
Et les illustrations d'Aurélie Neyret sont parmi les plus belles de toute la série (ce n'est pas peu dire !). En effet, les planches qui prennent l'espace d'une page sont époustouflantes et absolument magnifiques. le travail de colorisation qu'elle a réalisé avec Fabien Blanchot est vraiment appréciable, et rehausse encore la qualité de la bande-dessinée.
C'était une superbe saga qui m'aura accompagnée durant plusieurs années, et que je vous invite à découvrir si ce n'est pas déjà fait.
Lien : http://anais-lemillefeuilles..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
blandine5674
  06 septembre 2018
Un tome 5 aussi réussi que les autres, si ce n'est plus, même s'il est parfois triste. Enfin, le mystère autour de son père est dévoilé. de beaux moments d'émotion.
Cerise ne peut que rassembler les enfants, les parents, les grands-parents par ce partage de lecture inégalée. A mettre entre les mains de ceux que l'on aime.
Commenter  J’apprécie          270
dedanso
  09 décembre 2017
Et voilà. La série se termine avec ce tome 5 des Carnets de Cerise. Et elle se termine de belle façon : les images sont toujours aussi magnifiques, le scénario toujours aussi fort en émotions.
Joris Chamblain s'attache ici plus particulièrement au mystère de l'enfance de Cerise et à la "disparition" de son papa. Je ne vous en dirais pas plus, afin que vous puissiez laisser les émotions vous pénétrer au fur et à mesure que les pages se tourneront. Et c'est l'impression qui reste au final, que la page est tournée . Cerise et sa maman vont enfin pouvoir se retrouver pleinement, être heureuses et croquer la vie à pleines dents.
C'est à la fois triste et lumineux (les illustrations n'y sont pas pour rien car Aurélie Neyret a encore fait un travail formidable, tout particulièrement sur les effets de lumière), tendre et violent.
Cette série est particulièrement adaptée aux enfants qui doivent faire face au deuil. Mais pas que. Je pense sincèrement qu'elle peut plaire à n'importe quel âge, dès que la lecture est acquise jusqu'à bien plus vieux... Vous auriez tort de passer à côté de ce petit bijou !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          212

critiques presse (3)
BDGest   09 janvier 2018
Grâce à une conclusion qui dépasse les attentes, Aurélie Neyret et Joris Chamblain offrent le plus beau des cadeaux à leur lectorat : une fin heureuse malgré tout, qui fait indubitablement des Carnets de Cerise une magnifique série dont la qualité n'aura cessé de croître.
Lire la critique sur le site : BDGest
BoDoi   20 décembre 2017
Il faut une nouvelle fois saluer le travail d’Aurélie Neyret qui donne vie de manière séduisante à tout ce petit monde. Ses planches, tout comme ses pages de carnets, sont empreintes de douceur et de bons sentiments.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Sceneario   11 décembre 2017
La narration est d'une qualité rarement égalée, les illustrations d'une justesse et d'une douceur incroyable. Le tout est mené par un duo d'auteurs fantastiques.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (32) Voir plus Ajouter une citation
manU17manU17   29 novembre 2017
J'avais quatre ans quand papa est parti. Je ne me souviens presque plus de son rire, de son odeur... Je n'ai que très peu de souvenirs de lui.
Est-ce que c'est mal de ne plus se souvenir, maman ?
Tu veux bien m'aider à me rappeler ?
Commenter  J’apprécie          202
tchouk-tchouk-nougattchouk-tchouk-nougat   23 décembre 2017
-Aujourd'hui nous allons rencontrer Annabelle Desjardins. Elle est romancière. Vous savez ce qu'est une romancière, les enfants?
-C'est quelqu'un qui habite à Rome?
Commenter  J’apprécie          130
grasshopersgrasshopers   07 décembre 2017
La mémoire nous joue parfois des tours pour effacer les choses trop pénibles.
Elle préfère un joli mensonge plutôt que d'affronter la vérité.
Commenter  J’apprécie          140
PegLutinePegLutine   05 janvier 2018
J'ai alors compris que c'était uniquement à moi que tu ne voulais plus parler depuis tout ce temps. (...)
Ça m'a brisé le coeur. Mais l'important était que tu ailles mieux.
Commenter  J’apprécie          100
KorriganKorrigan   06 janvier 2018
On a tous un secret au fond de nous, que l'on ne dit pas mais qui fait ce que nous sommes, paraît-il.
Commenter  J’apprécie          170
Lire un extrait
Videos de Joris Chamblain (17) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Joris Chamblain
Vidéo de Joris Chamblain
autres livres classés : pèreVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Carnets de Cerise T5 (facile)

Ou est le père de Cerise ?

Il est parti
Il est mort
il est en prison

7 questions
11 lecteurs ont répondu
Thème : Les carnets de Cerise, tome 5 : Des premières neiges aux Perséides de Joris ChamblainCréer un quiz sur ce livre
.. ..