AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782020398176
304 pages
Éditeur : Seuil (18/02/2000)

Note moyenne : 3.4/5 (sur 15 notes)
Résumé :
Les réflexions issues des débats historiques du Bicentenaire offrent des perspectives neuves et originales sur la Révolution française que l'on retrouve dans ce petit essai de Roger Chartier, grand spécialiste d'histoire de la lecture et d'épistémologie historique,. L'auteur se met en quête des mutations de croyance et de sensibilité qui ont rendu acceptable la destruction si rapide et si profonde de l'ancien ordre politique et social. En ce sens, il émet l'hypothès... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Henri-l-oiseleur
  29 janvier 2019
Le lecture de cet ouvrage m'a coûté des efforts que je regrette un peu. D'abord, le non-historien sera un peu perdu aux chapitres où l'auteur prend position dans des discussions de spécialistes avec ceux qui l'ont précédé, prédécesseurs que j'ai le malheur de n'avoir pas lus. Ensuite, même s'il pense clairement et établit nettement ses thèses, l'auteur use d'un langage extrêmement pesant, légèrement jargonneux et toujours sans charme. Il faut donc être historien et avoir besoin de cet ouvrage pour le lire, mais il n'est pas fait pour un amateur, un non-professionnel qui ne le lirait que par curiosité. On y apprend toutefois de nombreuses choses utiles, sur l'effondrement de la foi chrétienne après 1750 (déduit des états de paroisse et des colportages de livres), sur les mutations culturelles affectant aussi bien le peuple que les élites, enfin sur la construction a posteriori des "Lumières" par le mouvement révolutionnaire, désireux de se forger une légitimité historique et d'illustres précédents.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          144
vincentf
  25 avril 2015
La question est complexe. Un événement aussi inattendu, aussi en rupture avec l'Ancien Régime, peut-il être expliqué ou pressenti par l'évolution de la société qui précède sa manifestation brutale? L'évolution provoque-t-elle la Révolution? Ce livre explore quelques changements majeurs sans lesquels aucune révolution n'aurait été possible : l'apparition d'une véritable opinion publique, la diffusion de livres critiques, la diminution de la pratique religieuse, la désacralisation du roi, etc. Il montre également que, paradoxalement, c'est la puissance du système monarchique, son emprise sur la totalité de la société, qui a suscité sa perte, étant donné que toutes les critiques pouvaient se concentrer sur le roi et sur sa cour. Si l'on se révoltait, ce n'était désormais plus contre le seigneur local, mais contre le système (l'expression reste d'actualité, même si elle ne veut pas dire grand chose). Bien entendu, il y a des causes de la Révolution que ce livre ne traite pas, les causes économiques par exemple, mais il a néanmoins l'intérêt de montrer qu'aucun événement ne naît de rien, qu'il n'y a aucun révolution qui ne soit l'aboutissement d'une évolution préalable.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Freio
  27 décembre 2018
Je ne vous apprends rien en disant que Roger Chartier est un grand historien, mais le lire ou le relire permet d'en prendre toute la mesure. Les origines culturelles de la Révolution française est un ouvrage à recommander, bien que déjà ancien d'un point de vue historiographique, à qui se destine aux études historiques. C'est un modèle de problématisation. On suit l'historien dans ses questionnements, ses hypothèses qu'il passe au peigne des faits et des mises en pespectives. On apprend aussi beaucoup et le livre ne saurait être qu'une leçon de méthode. Des chapitres sont consacrés à la circulation des « livres philosophiques », aux transformations des comportements chrétiens et aux mutations des perceptions de la personne royale qui sont autant de formes de détachements à l'égard des institutions d'Ancien régime et des croyances anciennes.
D'ailleurs, je serais curieux de savoir si les thèses avancées dans l'ouvrage ont été validées par les travaux historiques récents.
Bref, vous l'aurez compris, on ferme le livre avec une vision bien plus complexe et plus riche des années pré-révolutionnaires, qui va souvent à l'encontre de quelques clichés faciles que charrient les discours convenus sur la période.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          53

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
FreioFreio   13 décembre 2018
Et ce, d'autant que la notion d'origine est lourde d'un autre risque : proposer une lecture téléologique du XVIIIe siècle qui ne le comprend qu'à partir de son aboutissement obligé - la Révolution - et qui n'en retient que ce qui conduit à cette fin nécessaire - Les Lumières. Or, ce qu'il faut justement interroger, c'est l'illusion rétrospective inhérente à ce "mouvement à rebroussepoil qui permet de lire les signes avant-coureurs lorsque l'évènement est arrivé à terme et qu'on regarde le passé de ce point d'achèvement qui n'était peut-être pas nécessairement son avenir. En affirmant que ce sont les Lumières qui ont produit la Révolution, l'interprétation classique n'inverse-t-elle pas l'ordre des raisons et ne faudrait-il pas plutôt considérer que c'est la Révolution qui a inventé les Lumières en voulant enraciner sa légitimité dans un corpus de textes et d'auteurs fondateurs, réconciliés par-delà leurs différences vives, unis dans la préparation de la rupture d'avec l'ancien monde ? Par la constitution, non sans débats, d'un panthéon d'ancêtres qui réunit Voltaire et Rousseau, Mably et Buffon, Helvétius et Raynal, par l'assignation à la Philosophie, d'une fonction radicalement critique, les révolutionnaires ont construit une continuité qui est avant tout œuvre de justification et recherche de paternité. Repérer dans les idées du siècle les "origines" de l'évènement serait donc redoubler sans le savoir le geste même des acteurs de l'évènement et tenir pour historiquement avérée une filiation idéologiquement proclamée. (p. 16-17)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          31
FreioFreio   06 décembre 2018
Il n'est pas d'approche possible d'un problème historique en dehors du discours historiographique qui l'a construit.
Commenter  J’apprécie          50

Videos de Roger Chartier (33) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Roger Chartier
Le livre : objet matériel et oeuvre intellectuelle - Roger Chartier .Roger Chartier est titulaire de la Chaire d?Ecrit et cultures dans l?Europe moderne http://www.college-de-france.fr/site/roger-chartier/
autres livres classés : révolution françaiseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2021 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre