AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2072477395
Éditeur : Gallimard (13/02/2014)

Note moyenne : 5/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Le nom d’Alain-Fournier, pseudonyme d’Henri-Alban Fournier (1886-1914), reste attaché au Grand Meaulnes, roman publié en 1913. Mort le 22 septembre 1914, à la lisière du bois de Saint-Remy, il est l’auteur d’une œuvre plus ample – correspondance, nouvelles, poèmes, chroniques et critiques – sur laquelle s’appuie Ariane Charton, nous donnant une image très vivante d’un écrivain marqué par son enfance campagnarde. Ami de Jacques Rivière, Alain-Fournier veut trouver la... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Malice
  02 mars 2014
Alain-fournier par Ariane Charton est une biographie passionnante et magnifiquement documentée. J'ai beaucoup apprécié de savoir comment a été écrit et publié le Grand Meaulne, j'ai une grande tendresse pour l'unique roman d'Alain Fournier, la raison pour moi est la suivante j'ai découvert ce roman très jeune : le Grand Meaulne. Je possède plusieurs exemplaires de ce roman dans ma bibliothèque. Je me suis régalée avec la chapitre la publication du Grand Meaulnes, passage émouvant surtout si l'on s'intéresse à l'histoire de l'édition française. Cette biographie est un véritable régal, un grand plaisir de lecture, bien sûr la vie d'Henri-Alban Fournier (Alain Fournier) fait écho dans son unique roman.
Commenter  J’apprécie          50
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
BibaliceBibalice   09 avril 2014
Fournier parlera plusieurs fois d'Yvonne de Quiévrecourt comme d'une demoiselle hautaine. Ce caractère, réel ou supposé, interdit à l'écrivain de lui faire des reproches. Elle le domine par sa cruelle pureté. Elle est une âme mystérieuse, telle qu'il en rêve. Une âme qui, croit-il, serait capable de le suivre "pour le royaume inconnu".
Commenter  J’apprécie          90
BibaliceBibalice   17 février 2014
Henri Fournier s'abandonne toujours si facilement à ses chimères qu'il conclut sa lettre à Jacques Rivière du 25 juillet par un "je suis content". Il est ainsi capable de s'inventer des vies, des projets fous auxquels il croit quelques heures, quelques jours, à la différence de Rivière qui, même dans ses instants d'exaltation, garde un discours réaliste.
Commenter  J’apprécie          80
BibaliceBibalice   17 février 2014
Henri Fournier [...] porte un regard critique sur les professeurs et le contenu de leurs leçons. Il s'insurge ainsi contre ces "gens dont le métier est de mettre le coeur et l'âme du passé en formules". A ses yeux, l'enseignement universitaire, ce n'est pas le présent, ce n'est pas la littérature et à aucun moment il n'exprimera une quelconque vocation de professeur. Les cours vont, certes, participer à sa formation mais, bien souvent, il verra en Lakanal une prison, non pas physique comme à Brest ou à Bourges, mais intellectuelle. [...] Sa scolarité est un lent mais irrémédiable échec.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
MaliceMalice   22 février 2014
Alain-Fournier doute de lui. Il se sent prêt à renoncer à son grand projet littéraire qu'il n'est pas inspiré. Ecrire ou ne pas écrire son roman prend la forme d'une question métahysique sur le but de l'existence. Pourquoi écrire ? Pour quoi ? Pour qui ? L'image d'Yvonne de Quiévrecourt entrain de le lire le hante.
Commenter  J’apprécie          10
Lire un extrait
Videos de Ariane Charton (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ariane Charton

Les déblogueurs à St-Maur en poche 2012 - Ariane Charton
Invitée de Saint Maur en poche 2012, Ariane Charton nous parle de ses ouvrages et de son coup de coeur en poche.
autres livres classés : biographieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
748 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre