AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Wollodrïn tome 3 sur 10
EAN : 9782756031071
53 pages
Delcourt (05/09/2012)
4.04/5   57 notes
Résumé :
Onimaku l'humaine et Hazngar l'orc, unis depuis l'anéantissement du clan de ce dernier, cherchent fortune au gré de leurs errances... Jusqu'à ce que leur chemin croise celui de pionniers en route pour le lointain pays d'Hingell. Ces derniers, abandonnés par leurs guides, les enrôlent pour être menés jusqu'à la terre promise. Mais certains sont prêts à tout pour que le convoi n'arrive jamais à bon port...
Que lire après Wollodrïn, tome 3 : Le convoi 1/2Voir plus
Aslak, tome 1 : L'oeil du monde par Hub

Aslak

Hub

3.41★ (296)

6 tomes

Servitude, tome 1 : Le chant d'Anoroer par David

Servitude

Fabrice David

4.20★ (962)

6 tomes

Le sang du Dragon, Tome 1 : Au-delà des brumes par Istin

Le sang du Dragon

Jean-Luc Istin

3.82★ (705)

12 tomes

Piège sur Zarkass, tome 1 : Une chenille pour deux par Yann

Piège sur Zarkass

Yann

3.21★ (136)

3 tomes

Critiques, Analyses et Avis (16) Voir plus Ajouter une critique
4,04

sur 57 notes
5
5 avis
4
8 avis
3
3 avis
2
0 avis
1
0 avis
Ce troisième tome est dans la continuité des précédents, c'est à dire très bon, avec les mêmes qualités scénaristiques et graphiques, je n'en demandais pas plus.
Si le scénario est si bon, c'est qu'il est soigné, ici les auteurs prennent le parti de faire un focus sur deux personnages seulement, à savoir Onimaku, l'éclaireuse de l'équipe de départ et Hazngar, l'orc, ils forment désormais un couple atypique et redoutable et sont seuls depuis l'anéantissement du clan orc qui détenait la captive, objet de la quête de départ.
De façon surprenante, l'histoire prend donc une trajectoire inattendue en occultant complètement l'intrigue initiale qui sera, on en doute pas, l'objet de tomes futurs, en attendant, exit les autres personnages qui ont pourtant retrouvé la captive.
Nos deux rescapés sont livrés à eux-mêmes mais n'en ont pas moins besoin de ressources et de moyens de subsistance, ils se font embaucher comme guide pour acheminer un convoi vers sa destination, une entreprise qui va s'avérer plus compliquée que prévu.
Je continue à prendre du plaisir avec cette bande dessinées qui s'apparente à une saga assez complexe, j'ai hâte de voir ou elle va bien pouvoir me mener.
Commenter  J’apprécie          670
Cette série est décidément étonnante.

A dire vrai, je ne sais pas trop sur quel pied danser, avec la fin d'un tome 2 qui a donné l'impression de mettre fin à une intrigue que j'imaginais être la trame principale, et un tome 3 qui part sur quelque chose de bien différent. Comme j'ignore où l'on m'emmène, je ne prendrai pas le risque de me prononcer. Wait and see.

Je suis toutefois agréablement surpris par la façon dont les Orcs sont dépeints, et par le couple que forment Haz et Onimaku. de belles planches également !

Mais ce sera tout en ce qui concerne les points positifs. Pour être honnête, je me suis un peu ennuyé et j'attends un peu plus du tome 4 et de cette série, qui a pourtant si bien débuté avec un très bon premier tome.
Commenter  J’apprécie          486
On plus je lis cette série, on plus je m'attache aux personnages, surtout que là, les auteurs s'attaquent à un nouveau cycle et que j'accroche de plus en plus je dois dire.

Qui aurait pu imaginer que notre héroïne, la belle rousse au doux nom d'Onimahu, après avoir été capturée par le peuple des Orcs, prendrait l'un d'entre eux pour compagnon ? Inimaginable et pourtant, c'est ce qui m'a le plus attendri dans ce troisième tome. Comme quoi, derrière les apparences à première vue hideuses de cette créature qui en effraie plus d'un, peuvent parfois se cacher un être sensible et doué de raison, attachant même !
Mais là, n'est pas notre intrigue principale, vous vous en doutez bien.
Nos deux tourtereaux, après être tombé sur un groupe de voyageurs en route pour le pays d'Hingell, en voyant que leur guide leur a fait faux bond (disons plutôt qu'il, était ivre mort lorsqu'ils l'ont retrouvé), décident de les mener à bon port -même s'ils en ignorent tous deux la destination. Cependant, quand on est payé, logés et nourris, on ne peut pas trop jouer les didfficiles. Disons qu'un orc aux forces surhumaines et une bonne guerrière ne seront pas de trop pour se jouer les garde-du-corps auprès de ces voyageurs, aux moeurs on ne peut plus étranges et assez draconiennes. Anëte, une jeune fille du clan, paraît la seule à ne pas )être effrayée par ce couple hors norme et va même rechercher, contre l'avis de sa mère, le plus souvent possible leur compagnie. le sort prouvera qu'elle ne s'était pas trompée mais je ne vous en dévoilerai pas plus sur les étranges dangers qui attendent notre convoi hors norme tout au long de leur périple et, c'est loin d'être fini ...d'où la raison pour laquelle j'ai hâte de me plonger dans la lecture du quatrième tome !

Un graphisme toujours aussi bien travaille (j(adore) et une intrigue qui fait son petit bonhomme de chemin !
A découvrir et à faire découvrir !
Commenter  J’apprécie          191
Contrairement à ce que j'espérais, ce second diptyque n'est pas la suite de l'intrigue du premier. Il n'a pour seul lien que le duo de personnages amoureux et peu banal d'une humaine et d'un orc.
Ce duo est d'ailleurs l'un des points positifs de ce tome car, malgré les clichés qu'il contient, permet de réaffirmer l'ineptie des idées préconçues et du racisme aveugle. Oui, car si l'antigobelinisme est la norme en fantasy, certains ont fait le pari de faire des peaux-vertes des races humanoïdes intelligentes à envisager sous l'oeil de l'ethnologue plutôt que du fanatique. Finalement, cela ne rend leur univers que plus crédible.
Mais passons, car à côté de ce duo que l'on ne prend pas assez le temps de suivre, le scénario est drôlement aride.
Une bande de colons mormons en goguette se fait lâcher par ses guides et embauche donc notre duo. Malheureusement, des sabotages ont lieu et visent les vivres et l'eau. On nous montre les instigateurs de ces calamités et on sent immédiatement que ce diptyque sera un mélange de visuels et de répliques piquées au Seigneur des anneaux.
Finalement, si l'idée de départ de ce tome 1 est sympathique, le traitement est tourné vers un but qui se révèlera catastrophique (tome 2).
The Walking Dead by Tolkien est mort avant d'être devenu tendance...

Points positifs : le convoi vérolé par un ennemi intérieur ; le duo de héros atypique ; l'influence de la "nature" (les petites bébêtes (possédées ?)) ; les mises en gardes d'un véritable guide
Points négatifs : le cliché des mormons et le manque de développement par la suite ; la copie conforme du visuel SdA

Avec une fin de ce type, difficile de faire du bon pour la suite, mais on espère toujours.
Commenter  J’apprécie          185
En Résumé : On ne change pas une équipe qui gagne et les auteurs, avec le premier tome de ce nouveau cycle de Wollodrïn, nous offre une intrigue, certes peu originale, mais qui se révèle toujours aussi prenante, haletante et efficace plongeant facilement le lecteur dans l'histoire. L'univers, très Tolkienien se révèle vraiment efficace et colle parfaitement à l'histoire et au monde mis en place par les auteurs. Les personnages sont vraiment réussis, ambigus, et captivants et surtout on les découvre autant par les dialogues que par leurs gestuelles, leurs façons de réagir ce qui les rend vraiment attachants. Concernant les graphismes il n'y a rien à redire on retrouve un trait réussi et efficace nous offrant des paysages vraiment magnifiques et des personnages vivants le tout avec une colorisation un peu plus sombre que les précédent, mais qui colle parfaitement à l'histoire. J'attends maintenant la suite avec impatience.

Retrouvez ma chronique complète sur mon blog.
Lien : http://www.blog-o-livre.com/..
Commenter  J’apprécie          160


critiques presse (3)
Bedeo
15 octobre 2013
Un rythme fou-fou-fou, de la tripaille, des bonnes vannes [...] Les avis vont sûrement diverger mais affirmer que ce dernier tome est le meilleur de la série n’est pas du tout un crime. A vous de juger, amis lecteurs...
Lire la critique sur le site : Bedeo
Sceneario
13 septembre 2012
Cette première partie du Convoi est un très bon plaisir de lecture. Aventures et suspenses nous font passer un bon moment. Une nouvelle fois, Chauvel et Lereculey signent une oeuvre qui mérite qu'on s'y intéresse de près.
Lire la critique sur le site : Sceneario
BDGest
07 septembre 2012
Comme pour les deux albums précédents, la force de David Chauvel réside en sa capacité à s’approprier les codes de ce type d’aventure et à les agencer de façon crédible, distillant actions, rebondissements et révélations qui, loin d’apporter des réponses, attisent la curiosité sur l’origine des entités qui cherchent à empêcher le charroi d’arriver à bon port et sur les motifs qui les animent.
Lire la critique sur le site : BDGest
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
"Dans un couple, le plus fort des deux n'est jamais celui qu'on pense..."
Commenter  J’apprécie          130
-Saloperies de Gobelins, on devrait en finir une bonne fois pour toutes avec ces dégénérés.
-Vraiment? Ils pensent sans doute la même chose de vous...
-Quoi?
-Que vous êtes un dégénéré...
-Vous n'allez pas me dire que vous êtes... de leur côté ?
-Je ne suis du côté de personne.
Commenter  J’apprécie          20
Je suis la loi, ici, et la loi n’a aucune imagination, elle se contente de faits, de preuves et de témoignages.
Commenter  J’apprécie          40
- Mais qu'est-ce qui se passe, ici ?! J'aime pas ça... J'aime pas ça... du tout !
- Quoi se passer, ici ?!
- Alors ça mon vieux... Je n'en ai pas la moindre idée. Mais quelque chose me dit qu'on n'aurait jamais dû venir...
Commenter  J’apprécie          00
- Une bagarre qui a mal tourné... Ça arrive tout le temps, ici...
- Ils sont tous morts ?
- Non, ils font mine.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de David Chauvel (18) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de David Chauvel
Des premiers pas de la Mano Nera à la chute de Lucky Luciano, un demi-siècle d'histoire de ce crime organisé new-yorkais qui a tant marqué son époque. Ceci est l'histoire d'une nation. Celle qu'on a surnommée le cinquante-deuxième état. Mafia, Cosa Nostra, Camorra, Organisation, Syndicat... Appelez-la comme vous voudrez. C'est aussi l'histoire des hommes qui l'ont bâtie : Rothstein, Luciano, Lansky, Costello... C'est enfin et surtout l'histoire de leur ville : New York. Alors que se dessine une crise dévastatrice, la guerre des gangs fait rage.
Retrouvez-nous sur le site internet et réseaux sociaux pour plus de BD : https://www.editions-delcourt.fr/ https://www.facebook.com/editionsdelcourt https://www.instagram.com/delcourt_soleil_bd/ https://twitter.com/DelcourtBD Achetez cette BD :
-Amazon : https://www.amazon.fr/dp/2413079025/ref=nosim?tag=editidelco-21 -Fnac : https://www.fnac.com/a18165679/Les-Parrains-Les-Parrains-Il-etait-une-fois-a-New-York-T02-David-Chauvel#omnsearchpos=1 -Cultura : https://www.cultura.com/search/results?search_query=9782413079026 -BDfugue : https://www.bdfugue.com/catalog/product/view/id/435905/s/les-parrains-il-etait-une-fois-a-new-york-integrale-tome-2/
+ Lire la suite
autres livres classés : bande dessinéeVoir plus
Les plus populaires : Bande dessinée Voir plus


Lecteurs (116) Voir plus



Quiz Voir plus

Wollodrïn

Dans quelle cellule sont enfermés les personnages au début du premier tome ?

La XVII
La XXVI
La XXVII
La XXXVII

10 questions
5 lecteurs ont répondu
Thème : Wollodrïn - Intégrale 01 : Le matin des cendres de David ChauvelCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..