AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 235207696X
Éditeur : Audie-Fluide glacial (07/06/2017)

Note moyenne : 3.1/5 (sur 10 notes)
Résumé :
Fane hérite d'une maison dans un petit village de province lors d'un été caniculaire. Il hérite également d'une ancestrale querelle de voisinage. La présence de Lilas, magnifique sotte et récente compagne de Fane, aggravera convoitise, jalousie et haine jusqu'au final dramatique et inattendu.

Roman de Pierre Pelot écrit en 1980, L'Été en pente douce est devenu culte grâce au film éponyme (avec Pauline Lafont, inoubliable, Jean-Pierre Bacri et Jacques ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (3) Ajouter une critique
greg320i
14 juin 2017
En préambule de cet ouvrage à bulles ,comprenez bande Dessiné, je tiens à remercier la bien belle masse critique de Babélio, jamais critiquable mais toujours impeccablement servi à notre table pour un plaisir de polyvalence intense et dont le choix n'en reste que plus Génial.
Merci l'éditeur pour sa carte postale , j'en suis Touché.
En voici donc ma patte .

L'été en pente douce, ô si douce, tel une vallée tentante à la vision,prenante au cou , entraînante par de sa longueur ,, que j'ai envie de chanter (pour moi,,)
LAa, a,♪ a, Musique ♫ euhh, ♪ ? NON ?
Alors bon, sauvegardons et préservons l'ouïe de nos apôtres ici et gardons
Nicoletta pour d'autre occasion oui :une star Academy peut-être ?
Avis aux amateurs.OU pas.Ou à demi seulement et encore,,Au corps (surtout)
Mais si douce, -pourvue qu'elle reste douce-,, je fonds devant la dame .
Premier regard oblique, oh que je n'en souhaite pas forcément lubrique ,
cette pente là, m'est ma foi trop forte à mon goût pour m'en cacher le côté pair . .de ce vers
Que voulez-vous, je n'en suis pas voyou , mais j'aime faire rimer certaine valeur verticale avec Nec-plus-Ultra , ,c'est un peu ma mode à moi .

BREF,;
Revenons à ce charmant paysage; ce personnage de couverture qui semble aimer les deux côtés majestueux pour se Prendre au jeu . .
Et jamais sans scènes déplacés s'il vous plait !
Le livre reste correct; dialogues de même,quoi qu'un tantinet répétitifs..
Alors oui , de derrière ou devant, debout,de dos, le pantalon reste levé.
Nous verrons bien quelques petits oreillers glisser sur desseins aperçu,
A moindre classe pour le côté x;mais ce n'est que prix à payer s'il l'on Veux
Persévérer. La lecture . Coûte que coûte, vaille qui vaille ..
Sans perdre courage des obsessions premières (avouons le péché) le tout tourne à la manière de 'comment Fane prendre Lilas ' sous couvert de quelques astuce bien triste au regard de la fin ,,

En tête il me reste donc: les cheveux sublimes, le côté coquine, l'envie Intense parfaitement décalé en rapport à l'histoire ( Quelle histoire au fait ?? ) et ce bon Matou de Criminou . Non, ne riez pas, c'est son nom ..
Le chat oui,parlons-en un brin,il appartient à ce doux simplet de MO
Attardé selon vilaine expression,mais dont la pression ultime va portant,
NON:résistons au S'poil.Tout comme il résista lui-même..ou pas..
A l'ultime coup coupable pour venger son 'Criminel' (Alias Criminou.. mdr)
Résumé de mon avis :
Vous l'aurez compris (j'espère) Avec cette pente dont l'auteur nous arpente
L'été sera chaud,l'été s'ra Chaud ! Des côtes d'Azur bronzée à ces seins- maillot-mouillé.
De jolis dessin pour un destin qui prendra rapidement court.
Un prétexte comme un autre pour prendre son pied .
Mais allez-y ; lisez, lisez , déguster le conte de fée, il en vaut le secret.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          254
littleone
20 juin 2017
"L'été en pente douce" ce titre vous dit sans doute quelque chose ? le livre écrit en 1980, le film il y a trente, lequel a rencontré un vif succès populaire. Pour fêter cet anniversaire, une bande dessinée, réécrite par son auteur Pierre Pelot, illustrée et coloriée à l'aquarelle par Jean-Christophe Chauzy vient tout juste de paraître ! J'ai la chance de l'avoir reçue de Fluide Glacial grâce à ma participation à Masse critique. Un grand merci à tous.
Fane, enfant du pays, revient au village après une longue absence, juste au moment de l'enterrement de sa mère ! Il est accompagné de Lilas une pin-up incendiaire vers qui tous les regards se tournent ! Fane retrouve Mo, son frère, un débile léger. Gamins ils jouaient dans la rivière quand une grenade oubliée par la guerre leur a pété à la figure ; l'un y a laissé des doigts, l'autre y a perdu la raison et craint qu'on ne le mette à l'hôpital. C'est l'été, il fait très chaud, le trio s'installe dans la maison de la mère, un petit coin de paradis d'après Lilas qui a suivi son voisin de HLM pour échapper au mec qui la brutalisait. Mais la maison est convoitée par les garagistes voisins prêts à tout pour l'absorber ! Jalousies et querelles de voisinage se réactivent tandis que le trio mène une vie plutôt agitée ! les sentiments sont exacerbés, avec sous-jacentes les difficultés liées au retour au pays. La tension monte, jusqu'au drame...
A mon humble avis, c'est parfaitement réussi, et des trois versions je crois que c'est celle que je préfère, bien que n'étant une spécialiste de la BD. Il y a ce qu'il faut de texte, un dessin très fin, expressif, avec le souci des détails, juste à la limite de la décence ! C'est très suggestif tout de même ! A tout ceci s'ajoute le jeu des couleurs ce qui donne vie à toutes les émotions, car comme le dit Pierre Pelot : "Chauzy a vraiment transcendé mon scénario... les potes qui boivent de la bière, ça transpire de partout... A les voir on est mort de rire !! c'est rudement bien mis en scène" ! Je suis plutôt d'accord avec lui ! la maison, le garage au bord de la route, l'atmosphère, tout y est !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
soazcongar
10 juillet 2017
Fane vient d'hériter de la maison de sa mère puisque celle-ci vient juste de se faire « tartiner » par un camion sur la Nationale qui passe devant chez elle. Il s'y installe avec Lilas la jolie pin-up aux tenues légères et suggestives. Shawenhick, le mec de Lilas, l'a laissé partir contre un lapin, une caisse de bières et cent balles. L'arrivée inattendue de Fane et de sa « poule » vont permettre à Mo, le grand frère à l'esprit troublé et obsessionnel, de rester vivre dans la maison familiale.
Dans la moiteur de cet été suffocant et torride qui glisse en « pente douce » les conflits de voisinage vont se réactiver. Les garagistes voisins veulent acheter la maison de Fane et de Mo pour pouvoir agrandir et moderniser leur entreprise.
Trente-sept ans après la sortie de son roman, trente ans après le film éponyme, Pierre Pelot réinvente l'histoire de Fane, de Mo et de Lilas en s'alliant avec Jean-Christophe Chauzy dessinateur de bandes dessinées. L'association est plutôt heureuse, ils signent ici une oeuvre réaliste et minutieuse. La vie de débauche, la lascivité des personnages transpirent et débordent de chaque planche créant une atmosphère pernicieuse et malsaine. Chaque dessin, chaque élément de l'histoire concourent à la chute finale et inévitable.
Si je reconnais de grandes qualités à cette bande dessinée, la précision descriptive des dessins, le choix des couleurs, je ne me suis jamais accordée avec ces personnages que j'ai trouvés veules, violents, cupides et balourds. La tension dramatique se délite dans la fournaise des premiers dessins qui annoncent déjà l'épilogue ! Un rendez-vous inaccompli entre cette histoire torride et moi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          74

Les critiques presse (3)
Sceneario24 juillet 2017
Une excellente adaptation du roman de Pierre Pelot, revue pour l’occasion dans une finalité dramatique qui ne vous laisse pas indemne. Un très bon moment de lecture pour cet été !
Lire la critique sur le site : Sceneario
BDGest02 juillet 2017
Pelot et Chauzy livrent, avec L’Été en pente douce, ce que la bande dessinée est capable de meilleur dans le registre du polar français.
Lire la critique sur le site : BDGest
BDZoom19 juin 2017
Ses couleurs réalisées à l’aquarelle subliment personnages et décors, accentuent la tension palpable de l’intrigue, jusqu’à sa bouleversante conclusion : une rencontre réussie entre deux auteurs que rien ne semblait pouvoir réunir un jour.
Lire la critique sur le site : BDZoom
Videos de Jean-Christophe Chauzy (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Christophe Chauzy
Interview de Caroline Fourest & Jean-Christophe Chauzy - La Vie secrète de Marine le Pen .Caroline Fourest, journaliste, et Jean-Christophe Chauzy, dessinateur, auteurs de la bande dessinée La Vie secrète de Marine le Pen (Drugstore, février 2012), présentent leur album.
autres livres classés : pierre pelotVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
2717 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre