AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782080677297
180 pages
Éditeur : Flammarion (08/04/1999)
  Existe en édition audio
4.89/5   9 notes
Résumé :
J'aime penser que les territoires de l'existence, concrets, charnels, inestimables, sont traversés par le souffle de l'imaginaire, de la fable, de la poésie. J'ai inclus ces textes multiples et variés entre deux poèmes portant le même titre, " Territoires du souffle ".
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Norlane
  31 mars 2021
Andrée Chédid va à l'étincelle des mots, leur noyau, sans pour autant oublier le rythme : c'est une poésie assez directe qui va dans la profondeur des questions existentielles. Bien qu'âgée de 79 ans à la publication de ce livre qui ne reprend pas des textes de jeunesse, les adolescent-e-s et les jeunes adultes peuvent s'y retrouver et, bien qu'écrits au siècle dernier (les années 1990), ces Territoires du souffle sont d'actualité dans notre contexte de confinement interminable. Toute l'intemporalité d'un classique.
Plusieurs parties dans ce recueil (et la page de titres de chaque partie n'est pas loin d'un poème), dont une de réflexions autour de ce qu'est la poésie, qui font un tout diversifié où il est question de la vie dans ses contrastes.
(En rouvrant ce livre des années après l'avoir découvert, je réalise combien il a laissé de traces dans ma mémoire et... dans mon écriture qui, bien qu'aimant les rimes, a comme un cousinage de racines...)
Commenter  J’apprécie          130
Cath36
  20 février 2011
Andrée Chedid a le verbe fort et l'image juste. Son écriture, d'une force inouïe, ne se perd ni dans les longueurs ni dans les redites, elle cerne l'idée au plus près, et pour cela demeure relativement facile à lire, d'autant plus qu'on "voit" ce dont elle parle.. Chacun peut y trouver des éclairages sur les grandes interrogations de sa vie, et, comme le faucon qui atterrit sur le main de son dresseur "frappe au poing" , la poésie d'Andrée Chedid frappe au coeur. A lire et à relire, pour retrouver cette complicité entre les mots et l'expérience qui fait de chaque grand écrivain un ami.
Commenter  J’apprécie          90
mondedegaia
  24 mai 2012
Incroyable fluidité des mots d'Andrée Chedid!
On dirait qu'ils déroulent devant nous les secrets de la vie, comme s'ils étaient descendus du ciel pour nous faire signe.
Quelque soit le thème abordé, on a l'impression de percer les apparences pour sonder directement l'essentiel, la profondeur.
J'ai beaucoup aimé "Territoires du souffle", qui se lit facilement et est d'une puissance évocatrice merveilleuse.
Cet opus m'a donné envie de lire ou de relire Andrée Chedid, des poèmes ou des romans, et de retrouver la lumière si particulière que son regard porte sur le monde.
Commenter  J’apprécie          50
MIOP
  09 février 2012
C'est un des éléments intéressants et émouvants de cette édition audio de pouvoir entendre Andrée Chedid dire ses poèmes. On y retrouve, grâce à cette sélection choisie, les grandes orientations de son oeuvre : quête des valeurs donnant un but à l'existence ; questionnement sur la condition humaine à travers les thèmes du Temps, l'Amour, la Vie, la Mort, la Souffrance du monde...et traversé par un hymne en faveur de la Solidarité et de l'Altérité ; interrogation sur la Poésie et l'Ecriture poétique.
Ces textes, dans une langue simple et transparente, mais explorée dans toutes ses ressources, porteuse de sens, touchent profondément. Elle parle d'un temps révolu mais se tourne vers l'avenir. Elle décrit un monde préoccupé par ses peurs et ses doutes et parle aussi d'espoir.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (28) Voir plus Ajouter une citation
sabine59sabine59   07 octobre 2018

Devant la faillite des croyances, la pénurie de l'espoir,
Il est urgent que soit la poésie.
Elle ne console de rien, elle ne possède rien, sa loi n'est pas de marbre.
Mais prenant et délivrant la parole, elle multiplie nos vies.
Commenter  J’apprécie          240
LaliLali   16 juin 2011
Saisons contradictoires

Certains ciels d’été
En perte de bleu
Se rétractent
Sous le poids des brumes
Qui ankylosent la cité
Épuisent l’espace
Engourdissent les passants

Certains ciels d’automne
En perte de fééries
Hésitent
Entre la fièvre
Des crépuscules
Et le moisi
Des feuilles

Certains ciels d’hiver
En perte de rigueur
Bousculent les nuages
Pour se parer d’azur
Leurs branches éperdues
Découvrent alors l’ivresse
D’un soleil orphelin

Certains ciels de printemps
En perte d’allégresse
Déchaînent des tempêtes
Sur nos terres hallucinées
Exterminent ses soleils
Criblent de grêlons
Tous nos chemins de mai.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
LaliLali   20 juin 2011
Énigme

La vie
Secrète
L’insondable énigme

Le temps
Réduit
Cette avenue du souffle
À l’aune d’un sablier

En nos corps dissemblables
En nos visages divers
Quelle symphonie traduisons-nous
Quel récit Quel livre ouvert
De notre chair si concrète
D’où tirons-nous lumière?

Chacun côtoie
Le fleuve des présences
Personne n’escorte
La mer.
Commenter  J’apprécie          60
ninachevalierninachevalier   13 novembre 2018
Automne
Les jours chavirent
Dans les fossés du temps

Le soleil assoupi
Abrège sa course

Les feuilles frissonnent
Sous les rumeurs du vent
Commenter  J’apprécie          150
LaliLali   14 juin 2011
Territoires du souffle

Parcourant
Les territoires du souffle
La Poésie
Ne thésaurise rien

Nulle empreinte
N’ossifie son essor
Nul usage
Ne pétrifie sa flamme

Elle insuffle son et sens
Dans les parcelles du monde

Disant sans vraiment dire
Elle ravive le désir
Multipliant les signes
Elle demeure
À l’avant.
Commenter  J’apprécie          60

Videos de Andrée Chedid (46) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Andrée Chedid
La famille Chedid se réunit autour d'un livre-disque événement ! Pilou ne supporte plus les moqueries de ses copains au sujet de ses grandes oreilles. Mais alors que la nuit tombe, Pilou voit ses oreilles grandir, s'ouvrir, devenir si énormes qu'il se sent sur le point de s'envoler… Réunis autour du premier album jeunesse d'Andrée Chedid écrit dans les années 1970, Émilie, Louis et Matthieu ont mis en commun leurs talents au service d'un conte musical poétique et fabuleux sur la différence et l'acceptation de soi.
Pour en savoir plus : https://www.lisez.com/livre-cartonne/...
autres livres classés : poésie moderneVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
976 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre