AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 978B0018GAXTS
Éditeur : (30/11/-1)
4.71/5   7 notes
Résumé :
Mémoires de guerre et ouvrage historique de Winston Churchill. Les Mémoires débutent en 1919, lors de la signature des traités de paix, Versailles, Trianon et Saint Germain en Laye. Ce premier tome va jusqu'en 1939, à la veille du déclenchement de la seconde guerre mondiale.
Churchill entre dans les cabinets britanniques et observe, analyse, participe, à cette période historique essentielle du XXème siècle. Son intelligence, son expertise, son acuité, font de... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
ASAI
  20 juillet 2021
Edifiant. A tout point de vue.
Une oeuvre qui court de 1919 à 1941.
Ecrite par un témoin de première ligne mais pas que... car bien souvent il a quitté la ligne de front, ce qui lui a permis d'analyser sans être ni juge ni parti. Une place de choix. Ce que l'on peut lui arguer, de temps en temps, facile après coup de dire que les uns ou les autres auraient mieux fait de faire différemment. Mais l'auteur le sait bien et il le signale à plusieurs reprises.
C'est remarquablement bien écrit, parfois trop bien écrit, dans les précisions, les détails.
Il faut aimer l'histoire et particulièrement cette période de l'entre deux guerres pour digérer cette multitude d'informations. Il faut aussi, je pense, la connaître un peu avant de se lancer dans cette lecture.
Tant de détails, tant d'histoires dans les histoires.
Churchill est un sujet de sa Majesté, sujet britannique et la lecture de ses Mémoires ne nous le fait jamais oublier.
Toute sa vision de l'histoire de l'Europe, des relations entre le Royaume Uni, la France et l'Allemagne essentiellement est d'une acuité remarquable : la mollesse au nom d'un pacifisme irréaliste des gouvernements anglais, la mollesse des alliances, les stratégies qui se tricotent et se détricotent et qui laissent un boulevard aux fascismes et aux dictatures, tout cela est décrit et analysé précisément, avec moult détails, et avec une patte humaniste et l'on retrouve souvent son talent oratoire (ses célèbres discours sont retranscrits) et son humour, pince sans rire souvent, mais parfois brut de décoffrage.
Certes, on aura beau dire... ah ah c'est facile après coup de dire ceci et cela. Mais ce n'est pas l'intention de Churchill de donner des leçons ou de se poser en moralisateur. Il a l'art d'écrire un témoignage mais aussi de prendre déjà suffisamment de recul pour tirer des leçons de l'histoire (comme on dit).
Foisonnant, vivant, cet ouvrage est d'une richesse remarquable.
Nonobstant, sa lecture en est longue et exigeante.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
ay_guadalquivir
  23 mai 2014
De 1919 à 1939, Winston Churchill est un acteur engagé des affaires politiques et militaires en Grande-Bretagne, et un observateur avisé des soubressauts de l'Europe continentale. Ecrites après la guerre, ces mémoires relatent les événements tels qu'il les a vécus. C'est du moins ce qu'il dit, et je crois que pour l'ensemble, ce crédit peut lui être fait. Au fil des déclarations devant le Parlement, Churchill fustige la faiblesse, l'immobilisme, l'impréparation et la petite stratégie. Il voit peu à peu, l'une après l'autre, les opportunités de résister au va-t'en-guerre hitlérien et de sauver la paix.
Je n'ai pas lu encore les autres volumes, dont on peut penser qu'ils prendront au fil des événements une autre tonalité. Mais j'ai trouvé ce livre pessimiste, en ce sens qu'il démontre que les erreurs ne deviennent jamais des leçons pour l'avenir, que le bélliqueux a toujours raison sur l'indécis, pour un temps au moins. Il faut croire qu'ayant vécu la première guerre modiale à la tête de l'Amirauté, Churchill aura observé la répétition.
Ce livre est aussi une occasion de plonger dans la politique anglaise d'avant-guerre, de comprendre sa vision des relations avec la France et le continent. On pourra le lire sous la lumière de tout ce que fit cet homme pour son pays, dans une sorte d'héritage complexe de conservatisme et de vision. Passionnant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
IansougourmerIansougourmer   06 avril 2013
Les dispositions du traité de Versailles étaient si perverses et absurdes qu'elles se révélèrent évidement illusoires. Elles condamnaient l'Allemagne à payer des indemnités faramineuses. Ces dictats exprimaient la colère des vainqueurs, mais elles montraient aussi que leurs populations ne mesuraient pas qu'aucune nation, qu'aucune communauté ne peut, jamais, payer un tribut qui compense les coûts d'une guerre moderne.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
ay_guadalquiviray_guadalquivir   15 novembre 2013
"Les guerres arrivent très brusquemment. J'ai déjà vécu une époque où, comme aujourd'hui, on regardait l'avenir avec beaucoup d'inquiétude et d'incertitude. Soudain, quelque chose d'effroyable surgit, quelque chose de rapide, d'écrasant et d'irrésistible."
Commenter  J’apprécie          160
ay_guadalquiviray_guadalquivir   22 novembre 2013
"Si les bombardements aériens de nos villes peuvent être limités ou prévenus, le risque (illusoire, peut-être, en tout état de cause) de voir notre moral s'effondrer sous l'effet de la terreur se dissipera, et la décision appartiendra en fin de compte aux armées et aux flottes. Plus nos défenses antiaériennes intimideront l'ennemi, et plus nous aurons de chances de détourner de nous le fléau d'une guerre purement aérienne."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
ASAIASAI   25 juillet 2021
Un sincère amour de la paix ne peut servir d'excuse pour embarquer des centaines de millions de pauvres gens dans une guerre totale. Les acclamations d'assemblées aussi pleines de bonne volonté que de faiblesse cessent vite de trouver un écho, et leurs votes ont vite perdu toute importance. Le destin était en marche.
Commenter  J’apprécie          60
ASAIASAI   25 juillet 2021
Les masses restaient plongées dans l'ignorance des réalités économiques les plus élémentaires, et leurs chefs, ne pensant qu'aux élections, n'osaient pas les détromper. Les journaux, selon leur habitude, se faisaient l'écho fidèle ou amplifié des opinions dominantes.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Winston Churchill (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Winston Churchill
Winston Spencer Churchill ou l'Angleterre (1965 / France Culture). Par Francis Crémieux. Assistant : Gilbert-Maurice Duprez. Avec la participation d'Emmanuel d'Astier de La Vigerie et de Jean Vilar. Photographie : Winston Churchill • Crédits : Wikimedia Commons. Diffusion sur France Culture le 5 février 1965. Présentation des Nuits de France Culture : « Il avait prévenu Joachim von Ribbentrop : “Lorsque vous parlez de guerre - et il s'agirait d'une guerre générale -, il ne faudrait pas sous-estimer l'Angleterre. Oui, c'est un pays curieux l'Angleterre, dont peu d'étrangers parviennent à comprendre la mentalité.” Il ajoutait : “Vous verrez de combien d'actions inattendues seraient capables le gouvernement et la nation britanniques.” Il ? Winston Spencer Churchill. “Un air de vieux nouveau-né”, selon l'invité principal de Francis Crémieux ; “un merveilleux comédien”. “Winston Spencer Churchill ou l'Angleterre” : un mauvais sous-titre, disait le même Francis Crémieux. Première diffusion sur France Culture le 5 février 1965, quelques jours après la disparition du “Vieux Lion”. » Winston Leonard Spencer-Churchill est un homme d'État britannique, né le 30 novembre 1874 au palais de Blenheim (Woodstock, Oxfordshire, Royaume-Uni) et mort le 24 janvier 1965 à Londres. Sa lucidité face au nazisme, son action décisive en tant que Premier ministre du Royaume-Uni de 1940 à 1945 durant la Seconde Guerre mondiale, joints à ses talents d'orateur et à ses bons mots, en ont fait un des grands hommes politiques du XXe siècle. Ne disposant pas d'une fortune personnelle, il tire l'essentiel de ses revenus de sa plume. Ses dons d'écriture seront couronnés à la fin de sa vie par le prix Nobel de littérature. Il est également un peintre estimé.
Sources : France Culture et Wikipédia
+ Lire la suite
autres livres classés : entre-deux-guerresVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2444 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre