AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782918799498
240 pages
Éditeur : Anacaona (04/03/2014)
4.33/5   9 notes
Résumé :
Une partie fiction et une partie documentaire 18 nouvelles : Des nouvelles nerveuses et revendicatives, inquiètes et désabusées, poétiques et nostalgiques, fières et impolies... Des histoires qui montrent une favela libérée des préjugés, consommatrice, hyper active, amoureuse, débrouillarde, mais toujours violente, exclue. Je suis toujours favela et j écris mes espoirs, mes déceptions, mes ambitions, mes joies. 7 articles et entretiens : Le Brésil a changé ces dix d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
chachourak
  20 juillet 2015
Après Je suis favela, les Editions Anacaona nous proposent maintenant Je suis toujours favela, une anthologie qui vient compléter et actualiser la précédente. Si on retrouve dans ce deuxième volume certains auteurs déjà présents dans le premier (Rodrigo Ciriaco, Ferréz, Marcelino Freire...), quelques nouveaux s'ajoutent aussi à cette nouvelle parution (Ana Paula Maia, Arlindo Gonçalves, Duda Tajes).
Les nouvelles ont ici été rassemblées par auteur et non pas par thème, on repère ainsi plus facilement le style propre à chaque écrivain et on retient mieux les noms que l'on a appréciés - encore une fois, ma préférence va aux nouvelles de Rodrigo Ciriaco. Point positif, on ne perd pas en cohérence pour autant, au contraire : ce deuxième opus se concentre plus sur l'aspect social des favelas, leur évolution en termes de travail, d'embauche et d'argent et l'intégration de ses habitants dans la société. Aussi, les 25 nouvelles de cette anthologie parlent à leur manière de la « nouvelle classe moyenne » à laquelle appartiennent les favelados, et sont enrichies d'un dossier thématique encore une fois très complet et passionnant. Alors que le dossier du premier opus se concentrait plutôt sur les dimensions historiques et culturelles des favelas, le second rassemble des informations plus politiques et sociales en proposant par exemple des informations sur les mesures prises par Dilma Roussef, leurs conséquences, leurs réussites et leurs échecs. Enfin, Je suis toujours favela nous donne à voir une image moins sombre des favelas que celle véhiculée par le premier ouvrage. La criminalité y est moins présente, mais on constate toujours que les conditions de vie et la situation sociale des habitants restent très précaires et surestimées. Petit précision : il se lit sans problème indépendamment du premier ! Un très bon livre avec à nouveau de belles découvertes d'auteurs et des informations sociales et politiques très intéressantes et très complètes.
Lien : http://ulostcontrol.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          11
Editions Anacaona
  15 juin 2015
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
chachourakchachourak   18 juillet 2015
- J'ai l'impression qu'aujourd'hui les gens préfèrent dire communauté...
- Pas moi. Moi, je préfère parler de favela. Je vois encore la misère, l'occupation policière, la violence - et ça, c'est la favela. Vous, les chercheurs, les journalistes, vous aimez bien mettre des jolis noms pour masquer la réalité des choses. La favela, c'est la favela. Tant que je verrai autour de moi pauvreté, peur, insécurité, j'appellerai ça la favela. (Rodrigo Ciriaco dans Communauté XXIe siècle)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
chachourakchachourak   18 juillet 2015
La jeune fille harcelée par la méchanceté de ceux qui maltraitaient les autres pour se valoriser s'était transformée. La chenille entrée dans le cocon de la littérature s'était transformée en poétesse. Comme un papillon. (Rodrigo Ciriaco dans Poétesse)
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Rodrigo Ciriaco (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Rodrigo Ciriaco

Je suis Favela - Solo lit Cervelle frite, de Rodrigo Ciriaco
Soirée de lancement de Je suis Favela. Solo à la lecture : Cervelle Frite, une histoire écrite par Rodrigo Ciriaco. "Mon rêve, c'est de tuer mon beau-père. C...
autres livres classés : brésilVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Autres livres de Rodrigo Ciriaco (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Les classiques de la littérature sud-américaine

Quel est l'écrivain colombien associé au "réalisme magique"

Gabriel Garcia Marquez
Luis Sepulveda
Alvaro Mutis
Santiago Gamboa

10 questions
310 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature sud-américaine , latino-américain , amérique du sudCréer un quiz sur ce livre