AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782226053145
200 pages
Albin Michel (05/04/1991)
3.6/5   88 notes
Résumé :
Au cœur du Jura, le Grandvaux est un pays austère et cerné de forêts. C'est une terre si ingrate, sous un climat si rude, qu'elle pousse les fermiers sur les routes, comme transporteurs de marchandises. Au début du siècle passé, Ambroise Reverchon est l'un de ces rouliers farouches, cravachant son attelage à travers l'Europe, de foire en foire, de Nijni-Novgorod à Gibraltar. De tous les fardeaux que lui a fait porter sa dure existence, son sens de l'honneur est sort... >Voir plus
Que lire après Meurtre sur le GrandvauxVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
3,6

sur 88 notes
5
1 avis
4
5 avis
3
2 avis
2
1 avis
1
1 avis
Il m'a fallu un certain temps pour finir Meurtre sur le Grandvaux, mais pas du tout pour les raisons que l'on pourrait croire. Ce court roman m'a en effet beaucoup plu, mais je voyais bien que cela allait finir en drame...Et mon coeur tendre de lectrice était attaché aux personnages!
Campons le drame: Ambroise, roulier, revient d'un de ces interminables voyages aux les hommes emmenaient des marchandises aux quatre coins de l'Europe en voiture à cheval, vendant, rachetant, ne roulant jamais à vide. Il revient pour trouver sa femme morte et sa fille, pas mariée, enceinte, mais après quelques explications avec le bonhomme, le voici pourvu d'un gendre. Et la vie est douce dans la ferme; le gendre, orphelin de père, adore sa femme et en vient très vite à aimer le roulier comme le père qu'il n'a pas connu. Hélas, un drame couve...
Je crois que c'est une preuve du talent de Bernard Clavel que j'ai eu du mal à accepter de finir ce livre: ses personnages étaient si vivants que j'ai eu du mal à les laisser partir!
Commenter  J’apprécie          150
J'ai emprunté ce livre il y a tout juste un an pour le lire dans le cadre du Challenge Solidaire 2022. Avant ça, il trônait dans la bibliothèque de mes parents dans leur maison... du Haut-Jura ! Autant dire que les lieux qui accueillent ce roman rural me sont familiers ! Ce sont les lieux de mon enfance : la combe du Grandvaux, les villages et villes tels que Saint-Laurent, Pont-de Poite ou encore Lons. Je connais donc les noms mais également les paysages, la nature, l'ambiance et le caractère rudes voire rustres de ce milieu paysan. Et je les ai retrouvés avec plaisir dans l'écriture de Bernard CLAVEL, une écriture simple mais vraie qui restitue le tout avec beaucoup de justesse.

Ce roman met en scène la région du Grandvaux mais aussi des personnages au caractère fort et marqué, des personnages touchants et attachants dont Ambroise Reverchon, un homme dur qui sillonne les routes de France et d'Europe pour faire du commerce. Cette histoire est celle d'un drame familial, d'une tranche de vie sombre et triste ; un drame que l'on pressent mais dont on sait rapidement qu'il ne pourra être évité. Car le titre de ce roman rural noir, court mais intense, ne laisse pas beaucoup d'illusions quant à son issue ; même si on se surprend à espérer en parcourant les derniers chapitres...

Et à présent, après cette lecture qui fut rapide et agréable, Ambroise, Emilienne et Léon vont reprendre leur place dans le Grandvaux, dans la maison de mes parents, un ancien relais de diligence qui a certainement vu passer des équipages de rouliers, tirés par des Nestor et accompagnés par des Rognard...
Commenter  J’apprécie          120
On assiste dans Meurtre sur le Grandvaux à un retour triomphal d'Ambroise Reverchon , un roulier qui vient de parcourir l'Europe avec ses chevaux et un chien à sa province de Grandvaux, seulement il ne trouve pas le choses comme il les avait laissé. Peu à peu, on découvre son caractère pétulant d'un dur à cuir au fouet très agile que tout le monde craint d'énerver car on le sait, on ne cherche pas le vieux Ambroise , quand le cherche et on le trouve vraiment...
Commenter  J’apprécie          160
Un roman rural noir très réussi.

Une écriture franche, des personnages attachants aux aspérités prononcées, une ambiance authentique et des dialogues savoureux et rudes comme le "pays" théatre des évènements .

Dans Meurtre sur le Grandvaux, Bernard Clavel, nous conte l'histoire d'Ambroise Reverchon, roulier, qui quitte sa ferme plusieurs mois par an -voire plus - pour aller vendre à travers le pays mais aussi aux 4 coins de l'Europe des marchandises confectionnées dans le Jura.
Après une énième campagne, en arrivant à la ferme il apprend par sa fille que sa femme est morte quelques mois plus tôt d'un mauvais rhume. Sa fille lui apprend également qu'elle est enceinte.
Nous sommes en 1844. Etre enceinte sans être mariée est un drame et une honte.
Voilà donc 2 très mauvaises nouvelles pour cet homme qui rentre au foyer.
Qu'à cela ne tienne, Ambroise a du caractère et il compte bien régaluriser la situation de sa fille au plus vite avant que la honte ne s'abatte sur lui et sa ferme.

Très rapidement, on sent le drame poindre.
Je n'en dirais pas plus pour ne pas dévoiler l'intrigue.

C'est parfaitement écrit, efficace et précis.
Bernard Clavel en quelques pages réussit à transmettre dans ce huis clos familial toute la rudesse d'une époque.


Commenter  J’apprécie          90
Ce court roman d'une efficacité brutale évoque la dureté de la vie paysanne dans un coin reculé du Jura dans le milieu du 19e siècle.

Nous entrons doucement dans la vie d'un homme, qui après une longue absence due à son métier de roulier, rentre chez lui. Sa fille lui apprend la mort de sa mère. Sans véritable état d'âme, la vie reprend à la ferme quand il apprend également que sa fille est enceinte. Un pauvre diable, désigné comme le père, accepte d'épouser la jeune femme. Mais est-il véritablement le père ? Les non-dits, les rumeurs amènent le roulier à enquêter et à découvrir la vérité.

Avec une écriture, directe, dure et précise, la tension est à son comble et va crescendo jusqu'à un épilogue dramatique qui aurait peut-être pu être évité avec seulement un peu de dialogue, mais dont étaient incapables les protagonistes.
Commenter  J’apprécie          100

Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
-Mon père, j'm'en souviens très bien. Pourtant, j'avais tout juste trois ans et demi quand il est mort.
Comme il se tait, le roulier fait, d'une voix à peine perceptible:
-Ah!
-Tué en débardant.
Il marque encore un temps. Autour d'eux, c'est le silence du plateau. Un silence gris, prisonnier du noir des forêts épaisses. Toujours de sa même voix douce, Léon Seurot reprend:
-Écrasé par une bille énorme. Paraît qu'il était tellement collé au chemin qu'on ne pouvait pas le ramasser...Les gens ont même pas voulu que ma pauvre mère le regarde, c'est vous dire!
Commenter  J’apprécie          30
Ambroise Reverchon respire à petits coups cette aube où se mêlent les senteurs du plateau et les odeurs plus fortes de la maison. La fumée qui rabat un peu, la tiédeur des bêtes repoussant le parfum que la rosée fait monter des embouches.
Le roulement de la voiture, le pas de la Grise sur la caillasse et le tintement de son maigre grelot ont complètement disparu. Il n'y a plus sur la terre où la petite aube rampe lentement que la respiration lointaine de la Joux-Devant; noire forêt qui ferme le vaste vallonnement du Grandvaux.
Commenter  J’apprécie          30
– Mieux vaut qu’elle soit partie avant de voir ça. Seulement moi, je reste avec la merde sur le dos. C’est pas toujours les vivants qui tiennent le meilleur bout, dans ce putain de monde !
Commenter  J’apprécie          80
- Bon Dieu, fait Léon en se précipitant, c'est pas possible !
c'est pas possible ! Jésus, Marie !...
- Tu peux aussi ajouter Joseph, lance le roulier avec un rire bref et dur.
Léon accroche la lanterne au pilier le plus proche.
- Détache-la, ordonne Ambroise.
- Certain, que je vas la détacher.
p.161
Commenter  J’apprécie          30
L’Irma, c’était une solide. Mais y a pas de solide qui tienne. On est tous pour y passer. Seulement, quarante-huit ans c’est un peu jeune.
Commenter  J’apprécie          50

Videos de Bernard Clavel (26) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Bernard Clavel
Bernard Clavel
autres livres classés : franche-comtéVoir plus
Les plus populaires : Polar et thriller Voir plus


Lecteurs (222) Voir plus



Quiz Voir plus

Bernard Clavel

Né dans le Jura en ...

1903
1913
1923
1933

12 questions
50 lecteurs ont répondu
Thème : Bernard ClavelCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..