AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782266220439
608 pages
Éditeur : Pocket (13/09/2012)

Note moyenne : 3.65/5 (sur 55 notes)
Résumé :
Coup de chaud sur la banquise. Pour Matthew Pike, taciturne gardien des eaux et forêts de l'Alaska, porter secours aux rescapés d'un crash aérien n'est pas un acte d'héroïsme : c'est le quotidien.
Mais cette fois, il s'agit d'un sauvetage à haut risque. L'unique survivant, un journaliste américain, n'a rien du touriste lambda. Sa venue semble liée à la découverte de cette station soviétique abandonnée, au cœur d'un iceberg, pleine de corps en lambeaux.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
anastasibia
  29 avril 2020
A la suite du sauvetage d'un journaliste rescapé d'un crash aérien, un gardien des Eaux et Forêts d'Alaska se retrouve embarqué dans une aventure « mortelle » malgré lui. Deux tueurs les poursuivent à travers les paysages enneigés et ils essaient de trouver refuge auprès du seul shérif de la région… Mais pourquoi ce journaliste est-il traqué ? Qu'a-t-il appris pour que cela entraîne sa mort ?
Dans l'Arctique, deux sous-marins, américain et russe, jouent au chat et à la souris après la découverte d'une base sous-marine, vraisemblablement abandonnée depuis de très nombreuses années… Mais l'est-elle vraiment ?
Les chapitres sont très longs, parfois trop longs. On a parfois des difficultés à comprendre les décisions prises, les scènes d'action sont trop nombreuses pour être crédibles. Les protagonistes sont voués à une mort certaine avec tous ses ennemis, mais non ils sont toujours en vie malgré toutes les péripéties. On dirait un film hollywoodien ! A chaque chapitre, cela devient invraisemblable, on a du mal à s'attacher aux personnages. Je suis tellement déçue, le synopsis me semblait réellement très prometteur mais l'histoire est plate. J'ai continué pour connaître la fin mais parfois j'aurais aimé couper des passages pour aller à l'essentiel.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          11
littleone
  31 octobre 2012
James Rollins, James Clemens... c'est le même auteur, que je ne connaissais pas. J'ai essayé de me plonger dans la lecture de ce thriller, mais lorsque je me suis retouvée, avec les protagonistes du roman bloqués au centre de l'iceberg, poursuivis par des monstres, des russes, des américains, et j'en passe, j'ai trouvé que cela faisait beaucoup, et à bout de souffle, à demi gelée, je me suis désintéressée de l'histoire avant que tout se déchaîne. J'ai tenté de me rassurer en allant voir tout à la fin du livre... mais je vous laisse le soin de le découvrir, ou pas... selon vos envies de lectures. En ce qui me concerne je l'ai rendu à la bibliothèque... sans l'avoir terminé !
Commenter  J’apprécie          40
Chatton
  28 mai 2013
James Rollins ... Autant j'adore ses bouquins sur Sigma Force, autant les autres me laissent un goût d'inachevé.
Celui-ci ne fait pas exception à la règle, trop fantaisiste/gentil à mon goût. C'est bien la première fois de la part de cet auteur !
Sinon la lecture ce fait facilement comme d'habitude et ça reste un bouquin correct.
Commenter  J’apprécie          00
umezzu
  03 janvier 2016
Un thriller fantastique sur fond de base secrète sur la banquise polaire. le roman se lit bien, s'oublie tout aussi facilement. Un livre qui ne sollicite pas trop les méninges.
Commenter  J’apprécie          10
zakfm
  13 janvier 2017
Première moitié très bien, puis cela dégénère en courses poursuites répétitives à la manière de ces films américains à grands succès et effets spéciaux. Il n'en restent pas moins des personnages bien décrits et une situation générale plutôt originale.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
ChattonChatton   28 mai 2013
Lui aussi avait perdu toute confiance dans la glace depuis trois ans : elle avait beau paraître solide, elle ne l'était pas. Il n'y avait jamais de certitude. Elle donnait une illusion de robustesse, un faux sentiment de sécurité qui trahissait le promeneur au moment où il s'y attendait le moins. Il suffisait de tourner le dos pendant une seconde... un bref instant de distraction...
Commenter  J’apprécie          00
mionmionmionmion   04 mars 2013
Dans son désir de progrès, la science ne peut pas mépriser la morale.
Commenter  J’apprécie          30
ChattonChatton   28 mai 2013
Ce n'est pas le froid qui tue, c'est le vent, disait un vieux proverbe inuit.
Commenter  J’apprécie          10
ChattonChatton   28 mai 2013
Il avait oublié la règle n°1 du bon militaire et commis l'erreur de croiser le regard de l'homme - ou plutôt du garçon - qu'il tuait.
Commenter  J’apprécie          00
ChattonChatton   28 mai 2013
Ce qui est considérer aujourd'hui comme myerzost, c'est-à-dire une "abomination", faisait autrefois partie de la science.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de James Clemens (26) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de James Clemens
James Rollins Interview
autres livres classés : IcebergsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1912 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre