AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782811238346
Éditeur : Milady (26/09/2018)

Note moyenne : 4.3/5 (sur 28 notes)
Résumé :
« Sombre et intense, la série ?Hades Hangmen? est toujours la promesse d'une romance inoubliable qui vous tient en haleine et qui vous fait vibrer pour ses personnages terriblement attachants. » - Hypable« Un roman poignant, hypnotisant, et addictif ! » - Total Book Geek

Même les êtres les plus brisés peuvent trouver le bonheur grâce à l'amour... Sergent du gang des Hades Hangmen, Xavier AK Deyes est hanté par ses démons. Lorsque l'occasion se présen... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
Beli_LivreSaVie
  21 septembre 2018
Une série que j'affectionne tout particulièrement, impossible de ne pas craquer dès qu'un tome arrive chez moi, je suis complètement accroc au monde des Hadès Hangmen ! La série aurait pu s'arrêter au tome précédent qui bouclait une boucle comme on dit, avec la destruction de l'Ordre, mais il restait encore bien des ombres à découvrir de cet univers si sombre que nous propose Tillie Colle dans cette série. Et puis, elle a l'art et la manière de rebondir avec des personnages forts et des situation qui vous provoquent énormément d'émotions à chaque fois.
Tillie Cole continue de nous éprouver en abordant les sévices que toutes les femmes de cette série subissent. La vie qu'elles ont vécu, elles n'ont connu que cela et ici nous abordons encore un autre aspect de ce que l'Ordre a fait endurer aux femmes qui en faisaient partie, en dehors des Maudites. le personnage de Phebe offre encore bien des complexités et elle nous permet de découvrir ce que à quoi étaient destinées les autres femmes au sein de la secte. On l'aura compris, les hommes prévalent et les femmes ne sont là que pour les servir, elles n'ont donc jamais occupé une place qui leur permet d'exister en tant que telle. Phebe a été choisie pour être une soeur sacrée, son rôle étant alors d'attirer et de satisfaire les hommes par le biais du sexe, comme un appât. Elle fut enrôlée très jeune et a suivi un apprentissage pour apprendre à combler un homme, on imagine bien qu'elle a pu être le vécu de cette jeune femme, qui a été conditionnée par le sexe et qui ne connait que cela depuis l'enfance.
Le conditionnement des gens enrôlés dans la secte ressort d'autant plus ici, même si l'Ordre n'est plus, nous continuons de découvrir quelle est histoire de tous ses membres. Nous ne cessons de découvrir encore et encore les horreurs qu'ils ont pu être perpétrées, sous prétexte de servir un prophète. Dans les tomes précédents, Tillie Cole évoquait des communauté, des clans réunissant des hommes sur le modèle du Ku Klux Klan où la suprématie blanche était le maitre mot de toutes leurs actions. le personnage de Phebe qui appartenait à l'Ordre a disparu suite à la destruction de l'Ordre de Zion et elle a été offerte au Klan. Les Hades Hangmen se sont engagés à libérer Phebe, car elle a un lien de parenté avec l'une des leurs, Lila, c'est sa soeur. le personnage d'AK tout particulier se sent lié à elle, depuis qu'il la laissé ligotée à la merci de l'Ordre.
C'est tout en complexité que nous allons découvrir la personnalité de nos deux personnages. Ce sont les démons de leur passé qui vont leur permettre de combattre ces attitudes destructrices qui assouvissent Phebe. le sexe est le maitre mot de sa vie et donc de sa façon de s'exprimer, elle n'a connu aucune éducation en dehors de celle de soumission aux hommes. Découvrir cette façon qu'elle a de systématiquement se contrôler est profondément blessant, tellement nous nous rendons alors compte qu'elle n'a pas eu de vie, ni de choix de vie. AK va très vite comprendre Phebe et il va se sentir profondément lié à elle, parce que lui aussi a ses propres démons et qu'il comprend de quelles façons elle a été conditionnée à vivre de cette façon. C'est ainsi qu'ils vont se rapprocher, tous deux ont des vécus très difficiles, forgés dans la haine et la douleur. Des similitudes qui permettent de comprendre l'autre, en l'aidant AK s'aide aussi, ce but lui permet de tenir le coup en se concentrant sur quelqu'un que lui. Découvrir son personnage à lui aussi reste toujours aussi passionnant, les membres des Hades ayant chacun un vécu très particulier et différent.
C'est avec un schéma récurrent chez Tillie Cole : le huit clos, qu'elle va permettre à ses personnages de se connaitre et de s'apprivoiser. Ici AK va rapidement constater et prendre en compte l'état de dépendance de Phebe. Pour faire en sorte qu'elle ne soit plus accroc à toutes ces drogues qu'on lui a injecté, il va aller envers et contre tous et s'isoler avec elle, forçant un peu les choses pour qu'elle puisse s'en sortir. En retrouvant la liberté, au départ, elle va se dévoiler telle qu'on lui a appris à être : une pute au service des hommes, ce en plus des dépendances aux substances qui lui permettent de tout oublier. Un fait déstabilisant, car n'apparait nullement la vrai personnalité de Phebe dans ces cas-là et elle aura alors un long travail à faire sur elle-même pour oublier tout ce qu'on lui a appris et ce dès son plus jeune âge. Au fil des pages, nous découvrons toute l'histoire de Phebe, pleine d'horreurs et c'est avec émotion que nous apprenons ce qu'elle a vécu, les sacrifices qu'elle a du faire. Elle a bien entendu peu d'estime d'elle, elle s'en rend compte de plus en plus, quand elle perd aussi cette dépendance à la drogue, révélant bien des pans de son passé atroces.
A travers l'aide que fournis AK à Phebe, nous appréhendons son propre passé. Aider son prochain fait partie de sa personnalité, c'est certain mais en Phebe, il retrouve aussi cette dépendance qu'il a connu chez un être proche. Son histoire à lui et à cette personne nous est dévoilée, elle est bouleversante, c'est triste de constater les méfaits que provoque la guerre chez les soldats. Tillie Cole nous présente deux personnages dont les histoires occasionnent beaucoup d'émotions, beaucoup d'empathie aussi, nous nous y attachons à chaque tome, comprenant ce qu'ils peuvent ressentir et le désespoir dans lequel ils se trouvent. C'est aussi pour cela que leur engagement vis à vis de l'autre est aussi si intense, cela devient primordiale pour eux, car l'autre est celui ou celle qui leur permet d'apercevoir l'espoir d'être de nouveau heureux.
C'est une série que j'apprécie toujours autant, les univers que nous proposent de découvrir Tillie Cole sont travaillés et très approfondis. Elle n'hésite pas à aborder la monstruosité des hommes de ces milieux, où la femme n'a pas droit à la parole et où elle ne sert que d'esclave sexuelle. Elle assume aussi des scènes crues où le comportement de ces hommes est abjecte et c'est sans filtre que nous découvrons ce que les femmes vivent au sein même de ces groupes. C'est encore un très bon tome, qui réussit à capter notre attention malgré le fait que l'Ordre ne soit plus d'actualité, il y a tellement de communauté de ce type ou encore différentes mais tout autant nocives qui permettent à l'auteure d'aborder d'autre thèmes. Je trouve toutefois que ce n'est pas évident de rebondir après toute cette histoire liée à la secte, et il fallait bien une communauté de l'envergure du KKK pour attiser les haines ! Après avoir découvert les Maudites, c'est le rôle des soeurs sacrés qui va nous être dévoilé ici, une vie où les femmes ne contrôlent rien et n'ont pas le choix que d'obéir aux ordres.
Lien : http://www.livresavie.com/ha..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
MaynaOrevesdesmots
  17 janvier 2020
Quel roman et quelle histoire, encore un pur régal pour ce nouveau volet de la saga des Hades Hangmen.
A la fin du quatrième tome, on apprend que Phebe a été kidnappé par Meister, allemand croyant à la supériorité de la race blanche qui faisait du business avec Juda le faux prophète de l'ordre. Il l'a emmené avec lui juste avant le coup de folie de Juda amenant son peuple au suicide collectif. Les Hangmen apprennent son enlèvement et Ky veut la retrouver pour Lila sa femme qui est la soeur de Phebe. Mais venant d'adopter Grace, le trio des psychopathes suivi de Hush et Cowboy s'engagent à la libérer pour qu'il puisse s'occuper de sa famille. Tanner ancien membre et fils du chef du KKK, doué en informatique va hacker la base de données du Klan et retrouver la trace de Phebe dans une ville fantôme sur les cartes. Il s'agit en effet de la base de Meister qui sert comme source financière pour leur cause, il récupère des filles, les shoote à l'héroïne et les prostitue pour les membres du Klan qui payent ces services. Mais Phebe est une véritable obsession pour Meister qui l'a garde rien que pour lui et lui inflige bons nombre de sévices à la hauteur de sa folie. Elle va alors vivre le pire, bien pires que tous ces sévices mais Meister va lui enlever ses souvenirs avec des drogues. Et c'est dans ces conditions tragique que les Hangmens vont trouver Phebe après s'être infiltrés. AK s'investi plus que de raison dans cette mission, étant ancien Sniper des Marines, il maîtrise le terrain mais il y a bien plus que cette raison pour que cela lui tienne tant à coeur. Il finit par la libérer à l'aide de ses comparses et la prend sous son aile pour l'intégrer dans cette nouvelle vie et surtout pour l'aider à se remettre des traitements infligés par Meister.
Que cache le passé d'AK ? Pourquoi s'investit-il autant ? Que cache Phebe également ? Qu'a-t-elle oublié ? Comment va-t-elle s'adapter et vivre avec l'enfer subit ? Et surtout va-t-elle finir par retrouver la mémoire ?
Phebe si douce, si prévenante, prête à tout pour le bonheur des autres. Victime toute sa vie d'abord par la secte dont elle a été déclaré soeur sacrée : elle devait sortir, séduire le hommes en couchant avec eux pour les ramener à la secte et les convertir, autant dire qu'elle a été utilisé comme prostitué pour la secte ; puis aussi par Juda qui en a fait sa première épouse et lui a infligé bon nombre de supplice avant de l'offrir à Meister si violent et dément. Malgré cela elle garde toujours un sourire et tient le coup pour son plus sombre secret. C'est une âme brisée par la vie qui va trouver son égal dans celle d'AK pour se pardonner et apprendre à revivre.
AK, bon sang, il m'a totalement conquise. Quel homme, on en apprend plus sur lui dans un prologue qui se déroule 11 ans avant l'histoire de ce tome, il vit avec son frère Devin, sa belle-soeur Tina et leur fils Zane. Il s'appelle à l'époque Xavier Deyes ou X pour son frère et décide de suivre les traces de ce dernier, son héro dans les Marines. Zane et lui sont très proches et le voir ainsi est très touchant. Dans le présent de l'histoire on le retrouve également très prévenant avec ceux qui l'entoure il prend soin de Ptit Cendre, frère de Flamme et prospect, mais aussi de Flamme lui-même. Mais son comportement entre le prologue et le présent a totalement changé, des démons l'accapare la nuit et lui font revivre l'enfer, son enfer. C'est également une âme brisée qui va trouver sa rédemption au côté de Phebe, il a autant besoin d'elle que lui. Il n'en reste pas moins un pilier fort sur lequel elle va pouvoir s'appuyer.
Quel retour chez les Hangmens !!!!! Je ne m'en remets toujours pas. le talent de Tillie Cole est incroyable et indéniable. Peu importe le style, je succombe à chaque fois. le travail de recherche en amont et ses connaissances permettent une lecture toujours juste et intense. Elle nous embarque avec elle pour des aventures toujours plus dures et folles dans cette série.
Et de la folie on va en avoir, on ne peut que être révolté et en colère face aux atrocités que les femmes subissent : drogues, esclavages sexuels et violences en tout genre. Ces hommes sont des brutes et n'ont aucune morale Meister encore moins. Et c'est là qu'on voit tout le talent de l'auteure car dans ce chaos elle arrive à nous faire ressentir tellement de belles émotions. AK m'a totalement bouleversé, son passé est poignant et sa guérison touchante. Et Phebe qui traverse tant de fois le pire qui est toujours là parfois si rebelle mais si attachante, ses récits de son passé sont eux aussi très durs. Mais leur rédemption l'un aux cotés de l'autre est émouvante et magnifique, le chemin parcouru pour obtenir l'aube dont ils ont toujours rêvé est semé d'embuches mais tellement beau.
Je ne ressors à nouveau pas indemne de cette lecture. Et l'épilogue me laisse tellement d'espoir pour une futur tome sur le personnage de j'ai tant aimé découvrir dans ce volet. Il me tarde de retrouver le MC et la délicieuse plume de Tillie Cole.
Lien : https://auxrevesdesmots.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
TheLovelyTeacherAddictions
  26 octobre 2018
Quel plaisir de retrouver les Hades Hangmen pour une nouvelle traversée de l'enfer. Cette fois ci l'Ordre n'est pas l'ennemi à abattre mais le Klan et un personnage en particulier va perpétuer les atrocités faites aux femmes. Une fois de plus au nom de la religion , de la foi et de la suprématie des blancs, les femmes ne seront plus que l'ombre d'elles mêmes . La violence, le viol et bien d'autres traumatismes seront au rendez vous.
Phebe est un personnage que nous avions découvert dans les tomes précédents et nous avions découvert le lien qu'elle entretenait avec une des femmes sauvées par les Hades Hangmen. Elle est restée au coeur de l'enfer et a préféré se sacrifier que de faire subir à une jeune enfant ce qu'elle avait vécu. Nous allons donc découvrir son passé, son passif et son rôle dans la prophétie. Si Juda n'est plus là pour perpétrer les horreurs dont il était capable, le Klan a pris le relais et le monstre a juste changé de visage avec Meister. Aux noms d'idéaux raciaux, il veut poursuivre la guerre entamée par l'Ordre et purifier le monde pour restaurer la suprématie des blancs. Si Juda était fou , lui est un cran au dessus et ce qu'il fait subir à Phebe entre autres est innommable. Il se targue de la protéger mais il lui a ôté toute volonté et toute mémoire.
Elle ne sera donc plus assez lucide pour s'en sortir et sans l'intervention de nos chers bikers, elle aurait pu mourir. Mais en étant "sauvée" de cet enfer, elle n'est pas pour autant sauvée car elle va devoir combattre de nouveaux démons. Elle pourra compter sur AK pour lui venir en aide et lui donner de nouveaux outils pour se battre. Pourtant même si le combat sera très difficile, il lui restera une autre étape à franchir pour ne plus souffrir. La culpabilité et les remords seront aussi des notions qu'elle devra affronter car bernée par la foi , la Prophétie dont on a détourné les règles, elle doit payer les conséquences de ces années passées dans un monde artificiel et dénué de toute bonté. J'ai adoré ce personnage car nous avons été les témoins privilégiés du combat qu'elle a mené depuis deux tomes et on espère qu'elle aussi aura droit à la rédemption et la paix dont elle a tant besoin.
AK est un biker dont nous avions déjà entendu parlé et dont nous découvrons l'histoire dans ce tome. Sniper émérite , il est un atout indispensable des Hades Hangmen. Il est à l'écoute des autres et saura apporter une aide précieuse à de nombreux personnages. Il forme avec Flamme et Viking le trio des psychopathes mais nous allons comprendre pourquoi quand son histoire personnelle sera dévoilée. Encore un passé fort en émotions et en séquelles que nous découvrirons donc et je dois avouer que j'ai eu par moment la larme à l'oeil en découvrant certains pans de son histoire. Son amitié avec Flamme était déjà géniale mais je la vois sous un nouvel angle encore plus émouvant dans ce tome notamment avec un personnage attendrissant comme Petite Cendre. Il a ce côté fraternel qui est admirable et s'il sait être à l'écoute des autres, on aimerait qu'il se livre plus.
Les rebondissements seront de nouveau palpitants et j'adore toujours autant avoir des nouvelles des anciens personnages. Flamme est encore plus touchant dans ce tome et il continue de s'ouvrir aux autres grâce à AK et à Maddie. Il est d'autant plus touchant qu'il est maladroit dans ses paroles. Rider est aussi un élément important de ce tome et s'il n'est toujours pas question de réintégrer les bikers, il saura se montrer efficace et utile. Tanner est un personnage que je veux de plus en plus découvrir car il agit toujours dans l'ombre et j'ai envie d'en savoir plus sur ce petit génie de l'informatique. Ky et Lia sont évidemment toujours présents et j'ai aimé voir l'intrigue les concernant se développer de nouveau.
Bref, je suis toujours aussi fan de la saga des Hades Hangmen de Tillie Cole. Ce nouveau tome nous offre une nouvelle plongée dans l'antre de l'enfer sur Terre. On se demande si la folie, la barbarie et les violences arriveront à terme un jour. Les rebondissements rendent cette saga de plus en plus addictive et à présent, il n'y a plus qu'à attendre de découvrir le prochain tome qui nous promet de nouveaux rebondissements avec des personnages qu'on a hâte de découvrir.
Lien : https://thelovelyteacheraddi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
VirtuellementVotre
  21 septembre 2018
Je suis frustrée, en colère et j'ai même envie de crier devant mon écran pour évacuer tout cela une bonne foi pour toute. Non, mais vraiment, parce que je suis une addict de l'auteure depuis ses débuts en France, parce qu'elle a su toute de suite me happer par ses histoires hors du commun, bien que dures, mais toujours heureuses… Et là, je me retrouve avec ce sentiment de vide, cette lassitude qui fait que je n'arrive plus à me projeter dans son monde et à dire vrai je me suis ennuyée durant les trois quarts de ce livre.
Comment l'expliquer ? Et bien tout d'abord, je pense que le récit semblable à ses prédécesseurs y est pour beaucoup. En effet, j'avais déjà eu ce ressenti sur la saga les Ecorchés et force est de constater que si Tillie Cole a de bonnes idées elle puise inlassablement dedans et suit le même schéma tout au long d'une série. J'ai pourtant beaucoup aimé les premiers chapitres qui se voulaient différents et prometteurs. Meister semblait être un adversaire à la hauteur des HH et il me tardait de savoir ce qu'il complotait et surtout de le voir affronter les bikers avec férocité et machiavélisme.
Bien mal m'en a pris puisque qu'après un démarrage en trombe comme sait si bien le faire l'auteure, j'ai fait face à bon nombre de chapitres plats, avec certes des sujets importants, mais qui tournent en boucle au point de se répéter indubitablement. Arrive ensuite le dernier rebondissement similaire à tous les tomes et le feu d'artifices habituels qui s'en suis. Je suis profondément déçue par le déroulement de ces derniers événements, car je m'attendais à bien plus de difficultés.
Là vous vous dites : ok, elle n'a rien aimé du tout et elle s'acharne. Et bien d'un côté, je ne peux cacher ma frustration en finissant ce roman, mais de l'autre, je suis aussi capable de vous donner des points positifs, car j'ai été véritablement touchée par le vécu de AK. Alors vous me direz : Mais Phebe elle a dégusté aussi. Et je vous répondrai que oui c'est horrible, mais que depuis le début des Hades Hangmen, nous sommes habitués à ce genre de situation alors que le passé de Ak est tout aussi dévastateur et m'a intensément marquée. Autre bon point, à mes yeux, les chapitres qui laissent la voix à Flamme et offrent un aperçu des changements qui s'opèrent en lui au contact de Cendre. Et enfin dernier aspect sympa — mais qui aurait pu être approfondi — la présence de Rider. Je ne vous en dis pas plus le concernant et vous laisse découvrir ce qu'il se passe.
Bref, La loi du silence est sûrement le tome qui signera la fin de ma lecture de cette saga. Je ne veux pas continuer sur ma lancée sachant que le fond restera toujours plus ou moins le même. Ma lecture s'est faite en dent de scie et m'a fait sortir de mes gonds. Cet avis sera sûrement très en contraste avec les autres, mais je ne peux cacher ma désillusion et vous livrer une chronique plus enjouée.
Lien : http://www.voluptueusementvo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          12
Luxnbooks
  02 octobre 2018
Un cinquième opus qui parvient à se démarquer, tout en concernant les émotions qui m'avaient tant plus dans les précédents. Certains trouveront qu'on est dans la surenchère, pour ma part la magie opère toujours avec la plume de Tillie Cole et ce tome apporte une touche d'espoir qui m'a ému. La fragilité qui ressort des deux héros rend cette histoire encore plus troublante et la violence vécue fait toujours bondir mon coeur face à tant d'injustice et des croyances absolument abjectes et révoltantes. Préparez-vous à approuver de vives émotions.
Phebe a été élevé dans une religion qu'elle n'a jamais contestée, pour elle la vie qu'elle avait dans la communauté a toujours été en accord avec ses croyances. Seulement après plusieurs années à accepter sa souffrance et celle des autres, la jeune femme a commencé à remettre en cause ses convictions et bien que faible, les premiers signes de révoltes vont progressivement se déceler dans les autres tomes. Je me mets à la place de cette soeur, qui n'a jamais rien connu d'autres et participe aux croyances d'un peuple en décalage avec l'extérieur. Difficile d'oser s'émanciper quand ta seule famille est à tes côtés, pourtant à travers des gestes désintéressés ce personnage va nous montrer qu'elle est une belle âme et qu'elle aussi mérite d'être sauvée. Phebe n'aurait jamais cru ses sauveurs seraient les Hades Hangmen et AK est déterminée à la sortir de cet enfer.
Xavier « AK » Deyes est hanté par les erreurs de son passé, l'une d'elles a besoin de son aide pour s'en sortir, alors lorsque le Vice-Président envoi des hommes pour sortir la soeur de sa femme des grilles Meister, un membre du Klan, AK n'hésite pas et le sergent est prêt à tout pour récupérer cette superbe rouquine qu'il a laissée derrière lui. Immédiatement face aux démons de Phebe il ressent un écho à ses propres souffrances et alors qu'il pensait avoir laissé le passé derrière lui, il est envahi par sa propre souffrance menaçant de tout engloutir sur son passage. Venir en aide à cette superbe jeune femme c'est mettre en sourdine ses propres fantômes, tout est réuni pour se perdre corps et âme l'un dans l'autre. Et lorsque le passé ressurgit, préparez-vous au pire.
Ce tome s'éloigne un peu des pratiques du club et même si les bikers ne sont jamais bien loin, on ressent que AK n'a pas été élevé au sein du club. Les mentions de l'extérieur sont beaucoup plus présentes et j'ai apprécié découvrir le parcours de ce sniper qui à contribuer à intégrer de nouveau membres, tel que Flamme et qui malgré son passé, fait partie intégrante du trio de psychopathe. Les épreuves que nos héros ont traversées ont contribué à ceux qu'ils sont désormais et immédiatement j'ai ressenti de l'attachement pour AK qui n'a pas eu une vie facile et il est appréciable de voir la vie lui sourire un peu avec l'arrivée de Phebe à ses côtés. Les évènements s'enchainent de manière cohérente et une nouvelle intrigue semble se profiler. Sans compter que la jeunesse semble avoir beaucoup à offrir. Il me tarde de lire le prochain tome ! Ma seule crainte réside dans le fait que les tomes sont de plus en plus durs et j'ai peur de découvrir jusqu'où nos personnages vont souffrir.
Lien : https://wp.me/p4u7Dl-4ek
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
EppupuceEppupuce   31 octobre 2019
- Aucune solution n'est rapide, et aucun remède ne fait disparaître la douleur par magie. Mais je crois que nous devons affronter la souffrance que nous ressentons pour aller de l'avant.
Commenter  J’apprécie          10

Video de Tillie Cole (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Tillie Cole
sheReader interview with Tillie Cole from The Occasionalist.
autres livres classés : nouvelle vieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3876 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre

.. ..