AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 281122260X
Éditeur : Milady (23/01/2019)

Note moyenne : 4.1/5 (sur 20 notes)
Résumé :
Arthur Kilian est le président du gang Pure Corruption. Détruit après la mort de Cleo, son amour d'enfance, il ne vit que pour prendre sa revanche sur ceux qui lui font du tort. Mais, une nuit, tout bascule lorsqu'il plonge son regard dans les yeux verts d'une jeune femme amnésique, captive de son gang, lui rappelant étrangement Cleo. Tous deux sentent dès lors une connexion aussi intense qu'inexplicable. Ne sachant plus qui elle est, la jeune femme désire avant tou... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (17) Voir plus Ajouter une critique
Beli_LivreSaVie
  14 janvier 2019
Les débuts de ce roman m'ont laissé un peu perplexe, tout simplement car je n'arrivais pas à me positionner, ne sachant pas trop quoi en penser. Il m'a fallu un peu de temps pour m'y sentir "bien" et pouvoir ainsi prendre plaisir à découvrir cette histoire. Je ne serai pas trop vous dire pourquoi j'ai mis du temps à l'apprécier. Peut être est-ce justement ce "no man land" dans lequel les personnages gravitent et plus particulièrement cette héroïne qui subit tant de pression et ce sans avoir la possibilité de se rappeler qui elle est et d'où elle vient. de ce côté-là, je dirai que Pepper Winters a su recréer cette atmosphère de pesanteur et de mal être qu'éprouve son héroïne puisque c'est aussi ce que j'ai pu ressentir.
C'est au fil des pages et des souvenirs qui refont surface que l'héroïne de ce roman va se rappeler qui elle est. Nous, lecteur découvrons comme elle : qui elle est, ce qu'elle a vécu et c'est bien complexe de découvrir qu'au delà de se rappeler qui elle était au moment de son enlèvement, ce sont de plus lointains souvenirs qui refont surface et la rattache indéniablement à ce personnage qui est maitre de son destin et décisionnaire de son avenir : Kill, le Pres' des Pure Corruptions, un club de bikers. Il est difficile de conter le récit sans spoiler, puisque tout se joue sur les réminiscences de ce passé qui vont nous dévoiler qui sont ces deux personnages.
La jeune femme débute cette histoire, en bien mauvaise posture : elle vient d'être kidnappée et livrée à des hommes sans scrupules. Elle semble complètement perdue car elle ne souvient de rien : ni ce qu'elle a vécu à l'instant, ni de son passé proche comme lointain. le vide totale, une situation déstabilisante qui va changer quand elle croisera le regard vert de son XXXX, elle ressent à ce moment-là un très fort sentiment qui lui apporte une étincelle d'espoir d'obtenir des réponses à ses questions. Il la connait et lui seul va pouvoir répondre à ses attentes, mais elle est destinée à être vendue comme une simple marchandise et elle va tout faire pour le faire parler avant que l'on se débarrasse d'elle tout simplement. Lui, c'est Kill, le Prés' d'un club de bikers, et on ressent de suite son mal être : entre colère et désespoir, il semble complètement paumé face à l'apparition de cette jeune femme rousse, aux yeux vers dont le corps recèle de nombreuses caractéristiques physiques détenant bien des secrets. Elle va l'ébranler plus que de raisons et entre eux, il se passe quelque chose que nous comprendrons au fil des pages qui défilent. Nous avons là deux personnages encrés dans un présent qui semble être irréel et dont ils ne contrôlent aucun instant, comme si tout dépendait d'une volonté qui n'est pas la leur.
Ce sont deux personnages que nous découvrons de différentes façons : à leurs débuts, alors qu'ils étaient tous deux innocents, inconscients, amoureux et plein de promesses et de projets. Les découvrir dans leur passé, nous permet de bien nous encrer dans leur histoire et de comprendre ce qui les a unit. Les découvrir aujourd'hui, tous deux perdus : lui dans la vengeance, elle dans la recherche de son identité, nous plonge alors dans leur monde, celui des bikers. L'illégalité, le pouvoir, le danger sont alors ce qu'ils vont devoir affronter alors qu'ils se retrouvent enfin après tant d'années sans espoir d'être ensemble de nouveau. Pepper Winters a construit son roman de façon à passer de l'un à l'autre, du présent aux passés, nous apportant des bribes d'informations parsemées dans le texte au grès des souvenirs ou des révélations pour que tout se remette en place. Malgré toutes ces découvertes, on notera toutefois que Kill a toujours avoué lui cacher des choses, qu'elle n'était pas prête à entendre et que cela risquerait de parasiter ses propres souvenirs de son passé. Sa position délicate le met en danger, vis à vis d'elle et des sentiments qu'ils éprouvent l'un pour l'autre, leur relation est plus que jamais en péril.
Lorsque l'on commence une série de bikers, il est assez récurant de faire connaissance avec tout le club, nous rappelant ainsi qu'ils forment tous une famille. Les liens qui les unissent font d'eux qu'ils puissent perdurer et combattre ceux qui tentent de les détruire. Ici, l'ambiance n'est pas la même : d'abord nous sommes très concentrés sur les deux personnages principaux, autour de leur couple qui reste l'élément central de cette histoire. Nous découvrons quelques membres du club, oui mais peu d'eux, juste leur présence sans que l'on sache réellement ce qu'ils sont. C'est un point de vue particulier mais intéressant, car huit ans après le drame qui les a séparé, Kill est sur le point de se venger enfin et c'est cela et uniquement cela qui l'a tenu en vie jusque là. le club n'est pas sa raison de vivre, comme il se devrait, c'est différent des autres histoires de bikers, il suit un destin écrit et contrôlé par un autre et cela ajoute une part de mystère avec tout ce qu'il a accompli durant ces longues années. Son intelligence et ses facilités lui ont permis de connaitre sa bien aimée quand ils étaient jeunes et aujourd'hui, cela va lui permettre de la venger. Il a une vie prospère, vie qu'il a offerte aux autres membres du club car il a su mener les chiffres dans son sens, et nous découvrons ainsi une particularité qui diffère un peu de l'univers des bikers que l'on connait.
Ce roman, c'est leur histoire à tous deux : les passés, le présent, eux deux ensemble, séparément, en tant que telle ou telle personne. C'est aussi les revendications des uns et des autres, leurs aspirations, leurs projets qui soient du côté du mal ou du bien. Ce sont aussi des sacrifices, des obligations, des actes cruels que l'on vous force à exécuter sous la menace.... bien des choses se sont passées durant toutes ces années et les découvrir est assez passionnant. Tout ce qui se déroule, se passe sur du long terme, rien n'est gratuit et tout est programmé. Pepper Winters nous offre un condensé d'informations qui mises bout à bout nous conte une histoire : l'histoire d'un couple qui a été manipulé et c'est captivant de les accompagner tous deux, chacun pour savoir ce qu'il en est véritablement de ce qui s'est passé pour qu'ils finissent ainsi. Certains actes sont dictés et il ne peut en être autrement, ils ne sont pas maitres de ce qu'il pourrait arriver et même s'il n'est pas réellement dit tout haut, la menace rode autour d'eux, surtout depuis qu'elle est revenue !
Si j'ai eu du mal à me mettre dedans au départ, ce fut pour finir par littéralement plonger dans le récit ensuite, je n'avais qu'une envie : tout découvrir. Mais aussi apprendre à mieux connaitre ces deux personnages, Kill montre de lui une image bien loin de ce qu'il était avant et elle, ayant perdu toute l'innocence qui caractérisait son personnage d'antan, n'est plus la jeune fille qu'elle était, à la limite de l'enfance. Impossible alors de lâcher la lecture de ce roman. J'ai été complètement happée par cette histoire et Pepper Winters a cette facilité à nous capturer en nous proposant de découvrir graduellement son intrigue, qui s'enchevêtre ici à travers le présent, et plusieurs passés qui s'affrontent pour mieux nous permettre de connaitre les personnages. Nous courons tout du long après la vérité, les preuves, les souvenirs qui pourraient faire la différence. D'un côté, un personnage qui connait toute l'histoire de leur passé commun mais souhaite qu'elle se rappelle seule. de l'autre côté, une jeune femme perdue dans ses bribes de souvenirs, qui s'emmêlent et qu'il faut savoir interpréter de la bonne manière.
C'est un premier tome assez conséquent, plus de six-cent pages : au début j'ai eu peur, mais très vite je ne les ai plus vu défiler tellement j'étais encrée dans l'histoire. Il me tarde de lire la suite, car les deux personnages se retrouvent en fâcheuse posture et tous les secrets n'ont pas été dévoilés. Pepper Winters nous offre une histoire assez additive, qui dont l'enchevêtrements des révélations vous pousse à vouloir toujours en savoir plus, encore et encore. Ce qui lit les personnages, ce qui ne fait aucun doute, c'est l'amour qui les unit et aussi la confiance malgré de nombreux actes et doutes passés qui risquent de les mettre en péril. J'ai hâte de découvrir ce que le second tome nous réserve, voir un peu comment ils vont réussir à vivre ensemble, malgré tout cet environnement malsain.
Lien : http://www.livresavie.com/pu..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          11
Marlene_lmedml
  20 février 2019
PEPPER WINTERS EST DE RETOUR AVEC UNE SAGA HALETANTE, SOMBRE ET INTENSE !
La saga Pure corruption démarre sur les chapeaux de roue avec ce premier opus sombre et haletant. J'aime beaucoup l'univers de bikers et je peux vous dire que Pepper Winters a su me surprendre avec ce premier opus qui sort vraiment des standards du genre. Elle a su s'approprier un milieu codifié pour en faire quelque chose de diablement bien ficelé.
Au menu ? Vengeance, violence, enlèvement, amnésie, souvenirs hantés et amour de jeunesse ! Pepper Winters n'y va pas de main morte pour nous entraîner dans une histoire pleine de danger.
DES PERSONNAGES EN CONSTANTE OPPOSITION…
Ce premier opus est entièrement narré par notre héroïne… Nous avons les pensées de Kill, notre héros, à chaque début de chapitre, mais cela reste succinct… Nous plongeons donc dans les méandres de l'esprit de notre héroïne qui a oublié une partie de son existence. Amnésique depuis des années, elle lutte pour retrouver sa véritable identité.
La rencontre de nos héros est très particulière, je préfère faire l'impasse sur les détails car même le résumé n'en parle pas et c'est très bien comme cela. Bref, nos héros vont être confronté à leurs pires cauchemars. Ils vont devoir aller au devant du danger pour obtenir des réponses et retrouver un sens à leur vie.
Arthur Killian, « Kill », ne s'est jamais remis d'avoir perdu son amour de jeunesse, il en a payé le prix fort et ne vit que pour se venger… Kill est un homme dangereux, rongé par la soif de vengeance, mais il est bien plus que le président du gang de bikers, « Pure corruption ». C'est un homme surprenant, vous allez sûrement vous poser une tonne de question à son sujet. Personnellement, j'ai aimé sa personnalité sombre et tourmentée, j'ai aimé l'homme qu'il est devenu et les obstacles qu'il a surmonté. C'est un personnage bien construit qui propose de la nouveauté dans un milieu qui est exploité différemment.
Notre héroïne est quant à elle très intéressante. En proie aux doutes mais à une certaine certitude. Elle va vivre l'enfer dans ce premier opus, j'ai aimé sa force de caractère, elle n'a pas froid aux yeux et elle a de l'aplomb. Et tenir tête à Kill n'était pas une mince affaire !
Vous allez côtoyer une multitude de personnages qui mettent en place une intrigue très prenante rythmée par la violence, le danger, le mystère et le sexe…
DES TENANTS ET DES ABOUTISSANTS COMPLEXES ET CAPTIVANTS !
Malgré un élément très prévisible, ce premier opus est excellent, j'ai adoré l'intrigue plus complexe qu'il n'y paraît, il y a beaucoup de zones d'ombres dans le récit, ce qui ne ménage pas notre imagination. Je ne me suis pas rendue compte tout de suite de l'ampleur de l'intrigue, j'étais un peu perdue comme notre héroïne. J'ai encaissé chaque rebondissement, toutes les scènes assez dures et violentes.
J'ai été captivée par l'ensemble de l'histoire qui a énormément à offrir aux lecteurs. Pepper Winters a su me captiver, elle a su bien doser les émotions, certains passages sont très rudes, la première moitié du récit est clairement dark et j'ai adoré ça !
L'érotisme a une place importante dans ce premier tome, il accentue la noirceur de l'histoire et je dois vous avouer que pour une fois j'aurais aimé qu'il y aie moins de scène de sexe, certaines sont clairement indispensables par rapport aux contexte historique, d'autres sont assez inutiles et l'accumulation de scènes similaires entraîne malgré tout un effet lassant.
A contrario, j'ai adoré le lien très intense entre Kill et notre héroïne. C'est à mes yeux la plus belle chose dans l'histoire, c'est cette relation particulière, ses sensations qui s'imposent et troublent nos héros.
EN BREF :
La saga [Pure corruption] a beaucoup à offrir aux lecteurs. Pepper Winters ne s'est pas contentée d'explorer l'univers des bikers, elle a su tisser une intrigue absolument dingue qui m'a captivée du début à la fin. Les personnages sont géniaux et l'histoire très addictive, un peu trop de sexe à mon goût mais cela n'entache pas l'excellence de l'histoire. A découvrir absolument !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
TheLovelyTeacherAddictions
  23 janvier 2019
Pepper Winters est une auteur que j'ai découvert par le biais de ses précédentes sagas Monsters in the Dark et Dollars et je suis fan de sa plume . Elle est une auteur de Dark Romance qui est juste géniale. Je dirais que cette nouvelle saga est certes très sombre mais on est dans une dark romance un peu plus abordable pour un public averti. L'histoire reste évidemment sombre et violente mais nous n'atteignons pas certains niveaux de dark romance par rapport à ses précédentes sagas.

Arthur Killian est le héros de cette saga et comme dans les autres sagas écrites par Pepper Winters, il n'est en aucun cas le héros classique. Il n'est absolument pas le chevalier blanc qui vient sauver la princesse des flammes de l'enfer car il a des failles et des secrets qui pourront susciter de la souffrance. Il est à le président des Pure Corruption et compte bien régler les choses à sa manière. Quand on lui fait une livraison non désirée et qu'il se réalise qu'il y a un paquet de trop, cela pourrait vite dégénérer. Kill est donc un personnage que nous allons découvrir non seulement par le biais des citations qui ouvrent chaque chapitre mais surtout par les scènes décrites de son point de vue. Il ne se livre pas même si nous avons des flashbacks nous montrant qui il était. Ce sera à nous , lecteurs, de rassembler les indices qu'il égrène au fil des pages afin de reconstituer le puzzle et le mystère qu'il représente. J'ai adoré la complexité de ce personnage car il est très intriguant, très ambivalent mais surtout très envoûtant. On ne sait pas sur quel pied danser avec lui et une grande partie de l'intrigue repose sur cette dynamique. Il était un être dévoilant sans complexe ses émotions mais à 18 ans, sa vie a basculé et il est devenu un homme dénué de tout sentiment humain. Ses relations avec les femmes sont très codées et un personnage pourrait bien venir distiller le trouble dans son esprit.

Cleo Price n'est plus. Elle a été tuée il y a quelques années mais son souvenir reste bien puissant et très au coeur de l'intrigue. Comme nous le découvrirons , cette jeune femme de caractère est née chez les Dagger Rose et elle semblait avoir un caractère bien forgé. Nous la découvrons alors qu'elle n'avait que 10 ans et pourtant ses idées étaient bien aiguisées. Elle a vécu dans une famille aimante et elle a cru tomber amoureuse dès le plus jeune âge. Peut on vraiment aimer quelqu'un alors que celui ci n'a que 13 ans? N'a t-elle pas confondu l'amour fraternel avec le fait d'avoir trouvé son âme soeur. Elle est la clé involontaire d'une intrigue très prenante et sa présence reste palpable plus de 8 ans après les faits. Sarah Jones quant à elle est une jeune femme amnésique qui se retrouve dans un lieu inconnu , face à des inconnus et qui ne comprend absolument pas ce qu'il lui arrive. Elle est très curieuse et cet aspect de sa personnalité pourrait susciter des réactions lourdes de conséquences. C'est une femme de caractère qui va lutter pour sa liberté mais qui devra aussi parvenir à retrouver des bribes de sa vie passés. Les quelques bribes de mémoire lui reviennent de temps en temps mais peut elle vraiment s'y fier?

Pepper Winters nous plonge cette fois ci dans l'univers des bikers mais une fois de plus , elle le fait à sa sauce car nous n'avons pas comme dans les autres romances les règles, les autres membres ou les dangers. Nous faisons la connaissance de Wallstreet et je dois dire que je ne sais pas encore dans quelle catégorie je le range. Je pense qu'il est un véritable atout pour les deux personnages principaux mais je ne parviens pas à lui faire intégralement confiance. Nous faisons de ce fait connaissance avec les Pure Corruptions, qui offre une vision "nouvelle" des clubs de bikers. Ce club a dû renaître de ses cendres et il semblerait qu'une guerre imminente contre les Dagger Rose se profile à l'horizon. Nous découvrons aussi quelques personnages tel que Grasshopper qui , j'en suis sûre, auront leur importance dans le prochain tome.

Bref, je ne vous en dis pas plus car il est absolument nécessaire que vous plongiez dans l'ambiance très pesante de ce premier tome. Comme d'habitude, la montée en puissante nous plonge dans un univers ténébreux et prenant où la confiance n'est pas de mise. Je vous avoue que j'ai eu un peu de mal à me mettre dans l'histoire au début car j'avais une sensation de confusion qui était le reflet parfait de ce que pouvait ressentir cette jeune femme qui ne sait plus qui elle est et quel rôle elle va jouer. Mais une fois l'intrigue installée, l'addiction est là et les 600 pages se dévorent en un clin d'oeil. Une chose est sûre , j'attends avec impatience le tome 2.
Lien : https://thelovelyteacheraddi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LireEnBulles
  12 mars 2019
Les lecteurs français ont pu découvrir Pepper Winters l'année dernière avec deux sagas estampillées Dark Romance intitulées Monsters in the Dark et Dollars. C'est à présent au tour de Pure Corruption d'arriver sur les étagères, portant à croire que les éditions Milady ont eu un coup de coeur pour son écriture. Mais pourquoi ? Dans le paysage de la Dark Romance on peut citer quelques noms comme Penelope Douglas, C.J. Roberts, Tillie Cole, Ker Dukey, Monica Murphy ou encore les françaises Amélie C. Astier, Mary Matthews, et C.S. Quill. La particularité de ce sous-genre de la romance se trouve dans le fait que les récits abordent des thèmes violents et noirs (réseau de prostitution, trafics, esclavage, meurtres, etc.) En résumé, c'est un peu la rencontre d'un thriller psychologique et de la romance. du coup, ce sont des romans destinées à un public averti. Pepper Winters se trouve pile poil dans ce milieu. le premier tome de Pure Corruption sous-titré Vice et Vertu se passe dans le milieu des gangs de motards – très en vogue – avec son président Arthur Killian hanté par la mort de Cleo, son amour d'enfance, et qui ne vit que pour prendre sa revanche sur ceux qui lui font du tort. Mais, une nuit, tous bascule quand ses yeux se pose sur une jeune femme amnésique lui rappelant étrangement Cleo. Entre eux, une connexion se créée de manière inexplicable et intense. Cleo doit à présent découvrir son passé pour pouvoir reconstruire sa vie. Elle devra alors se tourner vers Kill, le seul homme qui pourrait aussi s'avérer être son pire ennemi… Lors de ma “rencontre sur papier” avec Pepper Winters sur Monsters in the Dark [mon avis sur le tome 1], j'avais été frappée par la noirceur de son style. Attention, nous ne sommes pas en présence d'une plume dépressive, non, mais plutôt d'une manière d'aborder des thèmes très sombres en explorant les méandres de l'esprit humain. Malgré le fait que les deux sagas possèdent le même schéma de départ, Winters arrive à tisser des univers bien différents. Comme pour les romances classiques – entre autres – ce sont les psychologies et les émotions qui donnent une identité à l'histoire. C'est le cas avec Vice et Vertu où les bikers sont mis à l'honneur. Ce milieu je l'ai découvert avec la saga Hades Hangmen de Tillie Cole [aussi chez Milady], où l'univers est posé de manière totalement différente. Certes certaines bases sont presque universelles, mais ce sont deux lectures bien distinctes au final.
Déjà, il y a nos deux protagonistes principaux dont les échanges vifs et intelligents nous montrent à quel point chacun est déterminé dans leurs convictions. L'attirance entre l'un et l'autre est évidente mais obscurcie par la méfiance. Que ce soit Killian ou Cleo, chacun possède son caractère, sa force, sa violence ou sa bonté sous-jacente. Autour d'eux, le contexte n'est pas à sous-estimés. Trafic d'êtres humains et autres “merveilleuses choses” de la vie sont présents dans ces pages. Néanmoins, que l'on soit amateur de ce genre ou simplement curieux, on se retrouve parfois à faire les gros yeux face à certaines situations. Je vous ai dit que l'auteure explorait les recoins malsains et sombres de l'âme humaine, non ? Il faut également signaler que comme pour les romans de Tillie Cole, l'auteure y distille une certaine lumière. Rassurant, n'est-ce pas ? En conclusion, ce premier tome de Pure Corruption me conforte dans l'idée que Pepper Winters a toute sa place dans l'univers de la romance de ce genre-là. Mystérieux, méticuleux, Vice et Vertu lance avec force un récit palpitant où le coeur et la violence se mélange dans la grâce.
Lien : https://lireenbulles.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Luxnbooks
  19 mars 2019
Présenté comme la reine de la Dark Romance, Pepper Winters fait désormais partie de mon paysage littéraire donc il était difficile de passer à côté de cette nouvelle histoire sombre au coeur d'un gang de motards. Comme à son habitude l'auteure plonge le lecteur au coeur de l'action dès les premiers chapitres, mais à mon sens cette série se démarque des deux autres séries parues chez son éditeur, mais un univers toujours aussi addictif.
Tout commence par un kidnapping et une victime amnésique, au coeur d'un règlement de comptes entre bikers. Pourtant malgré la situation préoccupante la jeune femme n'éprouve aucune crainte, ni hystérie face à un tel cauchemar. Lorsque son regard croise celui de Arthur Killian, le président du gang Pure Corruption, elle éprouve la certitude que cet homme a déjà croisé sa route. Habitée par une volonté féroce de connaître la vérité sur son passé, la jeune femme n'hésite pas à se tourner vers Kill, qui semble desceller quelque chose en elle. de son côté, le Président affronte ses propres démons et les yeux verts de sa victime, le plonge face à son troublant passé.
J'ai apprécié la complexité du personnage de Kill, d'un côté nous avons un homme d'action qui dirige un gang de motards et soyons clair, avec qui il ne faut pas déconner. Pourtant, son monde déjà précaire va vaciller lorsque son regard va rentrer les yeux verts d'une jeune femme amnésique. Ces yeux vont être comme un coup de poing et le mettre face à ses démons, ce passé qu'il n'a jamais réussi à oublier, mais auquel il tente de survivre. Perdre son amour d'enfance a été une épreuve pour notre héros et Cleo est la seule femme qui puisse provoquer la faiblesse du biker. Et c'est ce contraste qui en fait un personnage intéressant, car on alterne sur plusieurs émotions, le doute, la colère, l'espoir et surtout beaucoup de rage, provoquant des humeurs changeantes.
Notre héroïne n'a rien à voir avec les personnages féminins de Dark Romance et même avec une amnésie, qui la fragilise, elle garde cette combativité qui rend son personnage unique. Elle a beau se trouver dans une situation où elle est en danger, elle reste focalisée sur les sensations qui l'habitent. Elle garde la tête froide, analyse son environnement, ses souvenirs ne lui sont d'aucune aide et elle va se fier à des pressentiments, la poussant à croire que son ravisseur ne lui est pas inconnu. Au fil des chapitres, le lecteur plonge dans une histoire où les secrets vont progressivement nous être révélés par bribes, ne faisant que grimper la pression dans l'attente des révélations.
L'écriture est un point qui m'a toujours séduite chez Pepper Winters, ses séries sont toujours assez descriptives et il y a toujours un bon nombre de pages, mais la fluidité du récit contribue à faire défiler les pages. L'intrigue est bien construite et malgré l'évidence, les questions sont nombreuses et on a envie d'obtenir des réponses. le seul bémol à mon sens, c'est le côté un peu répétitif des échanges entre les deux héros, même face à l'évidence, on se heurte à un refus et celui-ci va se réitérer plusieurs fois, donc ça accentue l'impression de tourner en rond. Hormis cet aspect de l'histoire, on a un bon équilibre entre le passé et le présent et les flash-back sont bien amenés. Malgré les secrets qui maintiennent les héros à distance, l'alchimie est là, mais il faut être conscient que le vocabulaire peut s'avérer choquant pour un lectorat qui n'a pas l'habitude des paroles crues et les scènes de sexe confirment que c'est une lecture pour un public averti. Les derniers chapitres s'avèrent surprenants et ça laisse supposer que l'auteure n'a pas joué toutes ses cartes concernant les secrets. Impatiente de me procurer la suite.
Lien : https://wp.me/p4u7Dl-4r2
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
EppupuceEppupuce   26 février 2019
Autrefois on m’a aimé.
J’ai aimé en retour.
Je me suis donné entièrement sans la moindre retenue.
Et j’ai reçu son amour sans équivoque.
Posséder un être aussi précieux avait fait de moi l’homme le plus riche au monde, et sa perte m’avait précipité dans une misère si sombre que je n’avais aucune chance de quitter les ténèbres.
Je n’en avais pas envie.
J’en étais incapable.
Il me ne restait rien d’autre que la souffrance.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Marlene_lmedmlMarlene_lmedml   20 février 2019
« Arthur Killian était la clé qui me permettrait de retrouver la mémoire. J’ignorais comment je le savais. Je n’avais pas envie de le questionner. Mon coeur était aux commandes pendant que mon esprit prenait des vacances forcées.
Avec un soupir, je regagnai la Triumph.
Je resterais.
Pour le meilleur et pour le pire. »
Commenter  J’apprécie          10
FiftyShadesDarkerFiftyShadesDarker   10 mars 2019
- Je sais. Tu es née pour moi, Cleo. Ma Sagittaire à moi, tombée du ciel.
Commenter  J’apprécie          30
FiftyShadesDarkerFiftyShadesDarker   10 mars 2019
- Je vais te dire d'où on se connait, me souffla-t-il à l'oreille. Je suis ton pire cauchemar, et maintenant, c'est moi qui gère la situation.
Commenter  J’apprécie          10
FiftyShadesDarkerFiftyShadesDarker   10 mars 2019
- Je suis désolé. Telle désolé. Je te le dirai tous les jours jusqu'à la fin de nos vies. Je te revaudrai ça, je te le promets.
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : dark romanceVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3554 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre
.. ..