AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782213024622
228 pages
Fayard (14/03/1990)
3.86/5   7 notes
Résumé :
A la mi-temps de la vie, Quadras, quinquas et sexas se trouvent
confrontés au problème de leurs parents vieillissants.
Comment leur faire admettre que leurs principes, leurs habitudes, leurs certitudes ne correspondent plus aux nécessités des temps actuels ?
Comment établir avec eux une communication positive pour éviter l'indifférence ou les conflits ?
Comment apprendre à ne plus attendre d'eux une réponse à nos fragilités ?
Comme... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
scaalaire68
  13 juin 2014
Ecrit il y a 24 ans par une dame de la génération de ma mère, ce livre a pris très peu de rides tellement sa psychologie reste juste de nos jours.
Christiane Collange nous livre un portrait des relations entre les quinquas « cheveux gris » et leurs aînés, les septuas et plus « cheveux blancs » avec beaucoup de tendresse, une grande impartialité quant aux deux « camps » et surtout sans langue de bois.
Il y a un quart de siècle on s'interrogeait déjà sur le devenir d'une population vieillissante et ce phénomène ne s'est pas arrêté, bien au contraire. En s'appuyant sur quelques statistiques l'auteure enquête sur ce phénomène de société inédit au 20ème siècle.
Puisant de nombreux exemples auprès de ses proches et de témoignages divers, Christiane Collange alors « quinqua » avait déjà vu juste quant aux relations saines et sans conflits devant être établies avec nos chers « vieux » parents.
Commenter  J’apprécie          130
Louise1200
  14 janvier 2022
Ecrit en 1990 par Christiane Collange, née en 1930, cet ouvrage parle de la génération baby-boom prise en sandwich entre des adolescents attardés (lire Moi, ta mère) et des parents - surtout des mères ou belles-mères - très âgés. Elle a écrit ce livre après le décès de sa propre mère, tant il est difficile de dire certaines vérités à nos proches, qui acceptent difficilement le renversement des rôles et de devenir dépendant de leurs enfants. D'autant plus que ces "enfants" sont souvent eux-mêmes parents, voire grands-parents.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
scaalaire68scaalaire68   06 juin 2014
Cette idée qu'on puisse avoir peur à cinquante à l'heure fait la joie de mes petits-fils, eux qui t'ont encore connue au volant d'une voiture. Ils n'étaient heureusement pas à l'arrière quand tu t'es fait arrêter à quatre-vingt ans passés pour excès de vitesse !
Nous sommes sans doute en train d'assister aux toutes premières relations entre de très petits enfants et leurs aïeux – ne faudrait-il pas dire leurs ancêtres ? Les arrière-grands-parents étaient jadis une denrée rarissime dont on inscrivait les noms et prénoms sur les branches de son arbre généalogique. Parfois, des photos jaunies dans un ovale en carton permettaient de deviner une ressemblance, de trouver quelque vague air de famille avec une mariée un peu grassouillette ou un bidasse en bandes molletières, jamais revenu des tranchées de Verdun. Les ancêtres gardaient toujours l'air jeune puisqu'ils devenaient rarement vieux.
Désormais, c'est dans la proportion d'un sur quatre que les enfants connaissent, au moins pendant quelques années, un ou plusieurs grands-parents de leurs parents. Ils garderont des souvenirs étonnés de leurs rencontres avec eux. Grâce à ce contact avec leurs arrière-grands-parents, ils descendent profond dans l'intimité de leur passé, apprennent très jeunes la relativité du temps humain, vérifient et ressentent la rapidité avec laquelle le monde change.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Louise1200Louise1200   10 juillet 2019
Les ancêtres gardaient toujours l'air jeune, puisqu'ils devenaient rarement vieux.
Commenter  J’apprécie          20

Video de Christiane Collange (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Christiane Collange
Christiane Collange "Sacrées grands-mères!" aux éditions Laffont.
Dans la catégorie : Personnes agéesVoir plus
>Groupes sociaux>Groupes d'âge>Personnes agées (16)
autres livres classés : Conflit de générationsVoir plus
Notre sélection Non-fiction Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1301 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre