AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782757820537
Éditeur : Points (24/08/2017)
4.04/5   58 notes
Résumé :
Qui Kelli a-t-elle retrouvé sur le mont Crève-Coeur, ce jour fatal de 1962 ? Trente ans après, personne n'a compris. Pas même moi. Car il n'y en avait pas deux comme elle : fervente avocate de la cause des Noirs, belle et passionnée. Son souvenir hante notre petite communauté blanche et conservatrice, ici à Choctaw, Alabama. Je dois parler. Je dois raconter ce rêve d'amour devenu cauchemar qui a distillé le poison.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (26) Voir plus Ajouter une critique
4,04

sur 58 notes
5
11 avis
4
12 avis
3
2 avis
2
1 avis
1
0 avis

iris29
  28 novembre 2016
" Voici le récit le plus tragique qu'il m'est été donné d'entendre . Toute ma vie , je me suis évertué à le garder pour moi ."
C'est les deux premières phrases de ce roman qui n'est pas vraiment un roman policier mais plutôt le récit de cette tragédie , raconté par Ben avec des allers-retours dans le temps .
Ces allers-retours balaient trente ans de vie , trente ans d'amitié et trente ans de secrets, et de non-dits .
On est en 1962 , dans une petite ville du sud des USA , en Alabama , et le corps de la jeune Kelli a été retrouvé en très mauvais état sur les hauteurs du Mont Crève coeur . Que s'est-il passé cet après-midi ?
On est en 1961, et la rentrée au lycée voit tout un petit groupe de jeunes gens se lier d'amitié . Ben est nommé directeur du journal et se voit rejoint par Kelli (recommandée par une prof) . Entre ces deux -là nait une formidable complicité intellectuelle, qui du coté de Ben relève plus de l'amour avec un grand A , un premier amour dévorant et unilatéral ... Mais cette vénération l'empêche de faire le premier pas , et Kelli sort bientôt avec Todd , lequel était adulé par sa petite amie qui voit d'un très mauvais oeil , le rapprochement entre ces deux êtres charismatiques .
On est en 1961, et il fait bon vivre en Alabama . Enfin, tout dépend de sa couleur de peau ...
Les premières manifestations organisées par des Noirs ont lieu dans la ville voisine et Kelli, en vraie journaliste engagée , défendra cette cause dans le journal du lycée , quitte à se faire quelques ennemis dans la communauté conservatrice .
Trente ans plus tard, Ben est devenu médecin , aucun de ses amis ne s'est remis de ce qui est arrivé cet après midi sur les hauteurs du Mont Créve coeur ...
Fait-divers raciste, ex petite- amie plaquée, ou amoureux éconduit ? le meilleur ami de Ben , est persuadé qu'il en sait plus . Questions , souvenirs, nostalgie, flash-back, Ben nous entraine dans son obsession pour ce premier amour , lequel a déteint sur toute sa vie .
Des fois les tragédies surviennent de pas grand chose ...
Un suspens psychologique tout en pudeur et retenue , lancinant , dont je n'avais pas deviné la fin . Une fois refermé, ce livre résonne longtemps encore .
Oui , des fois les tragédies pourraient être évitées ... .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          7810
nameless
  03 mars 2019
Alors qu'il a toujours rêvé de s'échapper de Choctaw, petite ville de l'état d'Alabama à la devise éloquente : « Audemus jura nostra defendere – Nous osons défendre nos droits », Ben Wade est pourtant rentré au bercail après ses études de médecine pour installer son cabinet au sein de cette communauté encore confédérée, à la morale rigide, confite dans ses préjugés sociaux et raciaux parce qu'il considère avoir une dette à rembourser. Ben est en effet rongé par la culpabilité depuis qu'en mai 1962, une agression sauvage a été perpétrée contre Kelli Troy qui se promenait pour une raison inconnue au sommet du Mont Crève-Coeur. Que s'est-il passé ? Avec qui Kelli avait-elle rendez-vous ?

Depuis trente ans Ben torture sa mémoire et ses souvenirs, revient inlassablement sur la journée maudite de mai 62 et sur la rentrée scolaire 1961 qui a vu arriver cette jeune et jolie lycéenne yankee, fille unique d'une maman célibataire assumée, et qui a rapidement exercé sur lui une attraction amoureuse, séduit par son accent du nord, sa vivacité intellectuelle, son intérêt pour l'histoire locale, son ouverture d'esprit dans un contexte de lutte pour les droits civiques. Mais parce que l'on a toujours peur d'une fille dont on tombe amoureux, parce qu'aimer quelqu'un n'oblige pas cette personne à vous aimer en retour, Ben ne parvient pas à exprimer cet amour qui s'est insidieusement planté en lui comme une fine épine avant de s'enkyster et provoquer une douleur dont l'intensité augmente peu à peu jusqu'à infecter son esprit.

Le drame survient, peu après une représentation de Roméo et Juliette, pièce jouée au lycée. Qui a fait du mal à Kelli et pourquoi ? Tuer par haine ou par amour fait-il une différence ? Faut-il blâmer le monde entier pour une seule victime ? Trente ans que Ben se pose ces lancinantes questions, fait remonter à la surface le détail le plus insignifiant ; rêve de retourner dans le passé pour effacer tel ou tel événement ou procéder à telle ou telle légère modification qui changerait à jamais le cours des choses ; se remémore les pièges de la vie qui estropient et égarent, brisent les rêves de jeunesse, transforment des débuts passionnés en fins médiocres ; subit la malédiction des souvenirs et passe en revue tous les possibles ; envisage ce qui aurait pu se produire ou ne pas survenir si...

Dans ce roman, Thomas H. Cook est au sommet de son art. Dans un style éblouissant, il raconte, avec un souci du détail psychologique et sociologique qui force l'admiration, l'histoire tragique de Ben, dont l'adolescence a été marquée au fer rouge par un amour infini, platonique et mortel. Les histoires d'amour finissent mal en général. Certains reçoivent le pardon, d'autres le châtiment.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          737
marina53
  08 octobre 2018
Choctaw, Alabama, 1961. Ben fait sa première année au lycée. Il se lie d'amitié très vite avec Luke, âgé d'un an de plus que lui. Un jour où ils jouent au tennis, ils remarquent une très belle jeune fille, assise sur un banc non loin d'eux. Ben tombe aussitôt sous le charme. Quelle n'est alors pas sa surprise de la voir déambuler dans les couloirs du lycée peu de temps après. Ben suit le même cours de littérature que Kelli Troy et tente de l'approcher, tant bien que mal. Devenu, en cette rentrée, rédacteur du journal du lycée, il est bientôt rejoint par l'adolescente. Un lien unique, impénétrable, va bientôt les unir... Malheureusement bien vite rompu suite au drame survenu sur les hauteurs du mont Crève-Coeur...
Trente ans plus tard, Ben se souvient du début des années 60. Des années qui marquèrent à jamais l'adolescent amoureux et l'adulte qu'il est devenu...
Qui donc Kelli Troy, jeune yankee fraichement débarquée de Baltimore, allait-elle rejoindre sur le mont Crève-Coeur ? Qui, empli de haine, a bien pu s'en prendre à cette jeune fille lumineuse et si gentille? Trente ans plus tard, Ben se le demande encore. Autant de questions qui le tourmentent et auxquelles il ne trouve pas de réponse. Il se remémore, bien des années plus tard, l'arrivée de Kelli à Choctaw, son amitié puis son amour pour elle, les personnes qui l'ont entourée. Marqué par ce drame, le médecin qu'il est devenu aujourd'hui tente de mettre des mots sur la tragédie. Voilà un magnifique roman que nous offre Thomas H. Cook. Il déroule, à l'aide d'incessants allers-retours entre le passé et le présent, les événements. Il nous plonge dans une ambiance étouffante, au coeur de la petite ville de Choctaw, où le calme semble régner mais où la lutte pour les droits civiques émerge. Il aborde avec finesse et virtuosité des sujets tels que l'amitié, l'amour inavouable, le racisme, les préjugés, les secrets, les jalousies... Tous les personnages, aussi bien Kelli, Ben que la galerie qui les entoure, sont parfaitement campés, approfondis et poignants. Un très beau roman sombre, habilement construit et mâtiné d'un suspense lancinant. Une plume admirable et remarquable. Un auteur au sommet de son art...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          730
Crossroads
  10 juillet 2018
Cook adore les titres bucoliques.
Celui-ci ne fait pas exception.
Tout comme il aime à puiser dans le passé pour raviver d'anciennes blessures refaisant immanquablement surface, perturbant à loisir le héros du jour tout en offrant au lecteur les joies ineffables de l'essuie-glace spacio-temporel.
Kelli n'est plus depuis cette funeste balade sur le Mont Crève-Coeur, il y a près de 30 ans.
Une fille épatante à l'ouverture d'esprit affirmée, ça peut contrarier une petite communauté aux préjugés fortement ancrés.
Ben était proche, il se souvient.
Se remémore cette fille lumineuse qui faisait palpiter son p'tit coeur plus que de raison.
Cook déçoit rarement.
Cet opus s'inscrit en droite ligne de ses meilleurs romans. Accroche immédiate, efficacité redoutable, ce diable d'homme parvient à intriguer sur un rythme à même de faire passer un train de sénateur pour un TGV, provoquant ainsi joie et félicité des petits et des grands peu adeptes du décrochage de mâchoire intempestif. Dr ès suspense, le brigand distillera un soupçon légitime sur moult candidats au meurtre sans qu'aucun ne soit ouvertement élu assassin en chef. Amis de la cogitation perpétuelle, bonsoir !
S'il est un domaine dans lequel Cook excelle itou, c'est bien celui de faire monter la sauce puis de vous la balancer frontalement dans les tout derniers feuillets.
D'une écriture toujours aussi travaillée, il dézingue les préjugés raciaux et la jalousie, véritables poisons du coeur, auteurs des plus basses vilenies.
Un très grand Cook !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          636
Phil56
  08 janvier 2019
Que n'ai-je abordé cet auteur plus tôt !
Encore une fois merci à celles et ceux (ils et elles se reconnaîtront) qui m'ont motivé à faire sa connaissance.
Salué comme l'un des plus grands auteurs de polars états-uniens, Thomas H. Cook, originaire et, à ma connaissance, résidant toujours en Alabama, se révèle, à tout le moins dans le présent roman, être avant tout un observateur lucide et avisé de la société qui l'a vu naître, d'un milieu dont il a, manifestement en vain, souhaité un temps s'éloigner mais dont il a finalement apprivoisé les codes pour mieux les mettre à plat, les démonter.
Sa démarche, son cheminement, son écriture m'autorisent à l'apparenter à Russell Banks son illustre et talentueux compatriote nordiste témoin tout aussi attentif et clairvoyant du New Hampshire de ses années d'enfance et d'adolescence.
L'un et l'autre s'inspirent de leur "terroir" respectif pour in fine nous proposer une oeuvre littéraire tout en finesse, alliant regard acerbe et bienveillance dépourvue d'angélisme, s'attachant à dépeindre une humanité en souffrance au départ de personnages ordinaires, à notre image, au parcours de vie semé d'embûches, parfois chaotique et à la recherche éperdue d'une possible rédemption.
J'ai donc bien l'intention de poursuivre avec, je l'espère autant de satisfaction, ma découverte des écrits de cet auteur qui m'a incontestablement séduit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          383

Citations et extraits (34) Voir plus Ajouter une citation
iris29iris29   27 novembre 2016
Nous l'imaginons tapi derrière une porte .
Nous le discernons dans l'éclat d'une lame ou le canon bleu acier d'un pistolet . C'est sensé nous surprendre à la sortie d'un virage en épingle à cheveux ou surgir de la nuit gagnée par le brouillard et, souvent , nous le projetons en silhouette qui rôde dans l'ombre , menaçante , s'avançant vers nous du fond la ruelle , nous observant de ses petits yeux malicieux .[...]
" Seule la haine peut pousser quelqu'un à commettre un tel acte ."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          370
santorinsantorin   23 novembre 2017
A présent, je suis assez âgé pour savoir qu'il arrive que les personnalités de feu se consument trop tôt et que ceux qui, jeunes, semblent les plus vifs ne sont pas forcément ceux qui, plus tard, laissent leur marque. La vie triche au jeu, il ne faut jamais l'oublier, elle ramasse de nombreux plis, et lorsque je considère qu'Eddie Smathers est l'un des habitants les plus riches et les plus respectés de Choctaw, que Todd Jeffries gît déjà six pieds sous terre que l'existence de Sheila Cameron est nimbée d'un chagrin inconsolable, je suis frappé de voir avec quelle facilité elle peut abattre un atout. Kelli aussi serait peut-être tombée dans l'un de ces nombreux pièges qui nous estropient et nous égarent, brisant nos rêves de jeunesse, transformant des débuts passionnés en fins médiocres. Au fil du temps, elle se serait peut-être révélée aussi peu douée que la majorité d'entre nous pour improviser une échappatoire aux traquenards banals que nous tend Le destin.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
marina53marina53   12 octobre 2018
J'éprouvai sans doute ce que tous les hommes ressentent au stade de leur vie où ils rêvent de conquérir un coeur inexpugnable - le besoin d'être bon, juste, serviable, dévoué et courageux, digne de confiance et aux ordres, toujours prêt à partir terrasser les dragons. En vérité, c'est peut-être le seul trait de l'amour courtois que nous soyons capables de prendre, un moment, aussi fugace soit-il, où la chevalerie ne relève pas de la fiction du temps jadis, mais de la pleine force et de la passion structurante de notre vie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
iris29iris29   26 novembre 2016
Je me rappelle que les azalées scintillaient de mille feux , leurs fleurs rouges et blanches semblables à de petites explosions juste au-dessus du sol , que les délicates grappes jaunes pendaient aux mimosas , que même les majestueux magnolias semblaient peiner sous le fardeau de leur floraison inodore . Et surtout que les murets des jardins ainsi que toutes les jardinières débordaient de violettes , inondant la ville d'un torrent de fleurs mauves qui saturaient l'air de leur parfum poudreux et douceâtre .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
marina53marina53   08 octobre 2018
Certaines personnes ne sont pas des points de la tapisserie de la vie, mais en sont le motif même, et quand une telle personne nous est retirée, ce n'est pas seulement elle qui nous est enlevée, mais une petite part de tous ceux qu'elle a connus ou a pu connaître.
Commenter  J’apprécie          260

Videos de Thomas H. Cook (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Thomas H. Cook
Evidence Of Blood Trailer 1998
autres livres classés : droits civiquesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les liens du sang

Comment Dave surnommait son père?

Père
Le Vieux
Papi

15 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : Les liens du sang de Thomas H. CookCréer un quiz sur ce livre

.. ..