AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782258081000
324 pages
Éditeur : Les Presses De La Cite (01/04/2010)

Note moyenne : 3.55/5 (sur 10 notes)
Résumé :

La jeune comtesse Isabelle de Sion veille seule sur son vaste domaine et sur ses sujets, en attendant de voir revenir son époux Geoffroy et ses chevaliers, partis en croisade. Leur retour est enfin annoncé.

Pour les festivités, jongleurs, ménestrels et forains s'installent au village. Parmi eux, l'énigmatique Wulff. Conteur exceptionnel, homme solitaire et fascinant, vivant dans les bois en compagnie d'un loup, il trouble Isabelle et déra... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Caran
  16 mars 2020
Si je me suis risqué sur cet historique, c'est par l'intermédiaire d'une consigne d'un challenge que je viens tout juste de débuter. Bon, j'ai fait un peu traîner le truc car mon planning lecture pour l'année 2020 est complet et comme j'avais un emprunt bibliothèque à faire, je me suis dit que l'occasion était très belle… Et je ne fus pas du tout déçu de mon emprunt, bien au contraire. Quand je dis que l'historique est un genre que je suis en train d'idolâtrer. Certes, les terres sur lesquelles se déroule l'histoire ne sont pas les miennes mais cela ne me pose aucun souci, sûrement grâce aux lectures de terroir. Et mine de rien, l'auteur propose, à travers ce roman, plusieurs intrigues et pour certaines, je n'ai rien vu venir. Par contre, même si la note attribuée est très belle, j'ai quelques points négatifs à évoquer avant d'aborder celles, dites, positifs.
Points négatifs :
- Je n'ai pas trop aimé la grosse dose de christianisme présente dans ce livre. Je suis croyant mais la religion que je pratique n'a rien à voir avec celle-ci. J'aurais aimé que son évocation soit beaucoup moindre mais bon, on ne peut pas tout avoir.
- La romance entre Isabelle et Wulff. Bon, elle ne m'a pas vraiment dérangé lorsque l'évidence est venue frapper mon esprit. Néanmoins, vers la fin du livre, ils se retrouvent ensemble pour en discuter et là, j'ai un peu mis les pieds dans la romance que je déteste, celle dite mièvre. Fort heureusement pour moi, l'échange n'a pas duré longtemps mais le peu a été suffisant à mes yeux.
- Enfin, j'estime que la fin a été trop expéditive à mes yeux. Dommage car jusqu'à la conclusion, l'histoire était vraiment excellente à mes yeux.
Points positifs :
- La taille aléatoire des chapitres.
- Les nombreuses annotations qui permettent de comprendre l'origine des termes et autres expressions rédigés au sein de ce roman.
- Les intrigues. Mine de rien, elles sont nombreuses et j'ai aimé la fin de certaines d'entre elles, surtout en ce qui concerne les manigances du frère Otton. Cet être n'a pas mis très longtemps à me sortir des yeux et à chaque fois qu'il lançait une manipulation, j'avais très envie de faire mon entrée dans l'histoire afin de lui mettre mon poing à travers sa bouille. - Comme si ce n'était suffisant, ce dernier se trouve un bras droit pour mettre à exécution ses tentatives et là encore, un besoin de justice s'est très vite manifesté. Il est juste dommage qu'un personnage hautement sympathique y perd la vie pour servir la cause de ces deux êtres perfides.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
brinvilliers
  05 mai 2012
XIIIè siècle, Isabelle de Sion est émue par Wulff, mais le chapelain Otton veille au grain, et déchainera toutes les haines conter Wulff
Commenter  J’apprécie          10
Bebelle1725
  17 août 2019
Histoire prenante, un bon style d'écriture qui donne envie de lire d'autres romans de cet auteur.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
brinvilliersbrinvilliers   28 août 2013
La santé du compte s'était subitement détériorée. Isabelle avait fait appel aux meilleurs médecins. Elle n'avait ménagé ni sa peine, ni son or. Elle avait veillé cette homme, qu'elle était heureuse d'appelé "père", tout au long de son agonie. Jusqu'au dernier instant, Garin lui avait dispensé son enseignement. Un soir, il avait dit:
" Tu en sais, désormais, autant que je puis l'espérer. Le reste, tu le découvriras par toi-même. Ne crains pas de commettre des erreurs; si tu sais les reconnaître, elles te seront riches d'enseignements".
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Paul Couturiau (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Paul Couturiau
Mirabelle TV - De vous à moi - Paul Couturiau
autres livres classés : croisadesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2155 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre