AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2258063744
Éditeur : Les Presses De La Cite (01/11/2004)

Note moyenne : 3.33/5 (sur 12 notes)
Résumé :

Au début des années 1950, à Paris, Maurice Chatrian est attiré par la une d'un quotidien. A Saigon, l'explosion d'une grenade a semé la désolation à la terrasse d'un café. Sur la photo qui illustre l'article, une jeune femme fixe l'objectif, les yeux hagards. C'est le coup de foudre. Pour elle, Chatrian va tout quitter, sans laisser d'adresse. Dans sa quête, il fera des rencontres suspectes, qui lui vaudront d'être pris pour un agent secret. Lui qui ne se se... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
zabeth55
  19 janvier 2016
Un roman pas désagréable.
Un écrivain quitte tout et part à Saïgon pour retrouver une femme inconnue dont il a vu la photo sur un journal. Là, des intrigues se jouent, ça tourne au polar, sur fond de guerre d'Indochine.
On se laisse prendre au jeu. Dire qu'on s'en souviendra longtemps, ça c'est autre chose.
Commenter  J’apprécie          200
OncleDave
  22 décembre 2013
Se déroulant sur fond de guerre d'Indochine, ce roman est une véritable enquête policière mêlée à une histoire d'amour pour le moins originale. Deuxième livre sur l'époque indochinoise que je lis de cet auteur après "Cent ans avant de nous séparer", il est évident que ma curiosité de découvrir ses autres romans ayant pour thème le Viêtnam et ses liens avec la France sera comblée après la lecture des ses autres ouvrages.
Commenter  J’apprécie          40
Exuline
  20 mars 2015
J'ai beaucoup aimé ce livre : la période, l'ambiance électrique de l'Indochine et j'ai trouvé l'idée originale : pourquoi tout quitter pour une fille en photo dans une coupure de journal et vouloir aller à l'autre bout du monde dans un contexte politique extrêmement tendu. C'est ce que va pourtant faire Maurice, et nous allons le suivre dans des ghettos, dans des hôtels miteux, mais ce livre nous envoute de part le style de l'auteur qui nous entraine dans son aventure comme sur une jonque sur la rivière de Saigon. Et nous aussi nous souhaitons tout autant savoir qui est cette inconnue.
Lien : http://exulire.blogspot.fr
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   28 juillet 2018
Efficaces ? Elles le sont, oui. Sur le papier ! Seulement, dans la réalité des faits, elles n’ont jamais empêché le Viêt-minh de se glisser entre les mailles du filet et de frapper là où il l’avait décidé. Nos « sages » officiers ont confié la garde de chaque tour à deux troufions, vietnamiens de préférence. Dès la tombée de la nuit, ceux-ci attendent les premières lueurs du jour avec la peur au ventre parce qu’il ne se passe pas une nuit sans que les troupes de Giap prennent d’assaut deux ou trois de ces espèces de miradors. Bien sûr, des voitures blindées patrouillent en permanence tout au long de cette ligne de défense, mais le Viêt-minh ne se montre jamais quand elles évoluent dans le secteur qu’il a décidé d’attaquer. Il déclenche toujours ses opérations quand elles sont loin et que les pauvres diables se trouvent livrés à eux-mêmes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   28 juillet 2018
S’il était devenu écrivain, n’était-ce pas parce que les couleurs de la réalité lui paraissaient trop ternes ? Alors, il consacrait l’essentiel de son temps à en inventer de nouvelles qui, si elles n’étaient pas nécessairement plus belles, lui convenaient mieux.
La raison lui soufflait qu’en l’occurrence il jouait avec le feu. Pourtant : « Je ne suis pas disposé à écouter cette bavarde timorée qui ne m’offre d’autre perspective que l’ennui. Et puisque la mort est l’aboutissement de tout chemin, je suis prêt à aller au-devant de la mienne pour autant qu’elle soit radieuse et folle ! »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   28 juillet 2018
— Je t’aime.
C’étaient les premiers mots qu’elle prononçait, tous les matins sans exception. Il la considéra longuement après leur étreinte. Son regard était sans voile. Son sourire, limpide et serein. Il réalisa qu’il avait tort de s’inquiéter pour elle. Contrairement à lui, elle avait déjà tourné la page. Contrairement à lui, elle n’avait jamais perdu son innocence. Elle était déjà entièrement tournée vers l’avenir. Un avenir qu’elle désirait bâtir avec son soutien.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   28 juillet 2018
À ce qu’on raconte, les Vietnamiennes ne fraient pas avec nous, Occidentaux. Je parle des filles sérieuses, bien sûr. Aux yeux des autochtones – même de ceux qui sont acquis à la cause de la France –, une Viet qui se promène au bras d’un Occidental est forcément une prostituée. Elle perd toute considération aux yeux des siens. Rares sont celles qui acceptent de courir ce risque, fût-ce… par amour.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   28 juillet 2018
Un écrivain transporte son bureau partout avec lui, vous savez. Et puis, mes romans paraissent régulièrement en feuilletons dans un grand journal du matin. Le rédac-chef m’a demandé de lui adresser une série d’articles sur le quotidien d’une ville en guerre. « Un regard différent de celui des correspondants de guerre ! » a-t-il précisé.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Paul Couturiau (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Paul Couturiau
Mirabelle TV - De vous à moi - Paul Couturiau
autres livres classés : viêt-namVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1756 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre