AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 226617312X
Éditeur : Pocket (26/12/2006)

Note moyenne : 3.61/5 (sur 79 notes)
Résumé :
Clark Haines a disparu. Depuis onze jours, ses trois enfants sont sans nouvelles de lui et l'aînée, Teri, est inquiète : ça ne lui ressemble pas. Quand la jeune fille engage Elvis Cole, d'abord réticent, pour retrouver son père, le détective est sûr de régler l'affaire très rapidement. Mais, dès le début de ses recherches, il doit se rendre à l'évidence : Clark Haines n'a rien du père modèle décrit par Teri...
Pour Elvis, l'enquête de routine se transforme al... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
nameless
  24 septembre 2018
Seconde incursion dans la bibliographie de Robert Crais, et seconde agréable surprise. Avec Indigo Blues, l'auteur signe un roman tonique, saupoudré d'humour, dont la construction est bien ficelée. Mais c'est surtout le scénario qui est intéressant et innovant, car les clients qui sollicitent le détective privé Elvis Cole sont 3 gosses de 15, 12 et 9 ans sans nouvelles de leur père depuis 11 jours.

Un cas de conscience pour Elvis car 3 mineurs livrés à eux-mêmes relèvent des services sociaux et la disparition de Clark Haines, de la police de Los Angeles. Mais Elvis a un coeur et avant de semer le désordre dans la vie de ces enfants qui semblent parfaitement se débrouiller sans adultes, il se rend chez eux pour se faire une idée. Teresa, Teri, l'aînée, est habituée depuis que leur mère est morte accidentellement 5 ans plus tôt, à jouer la maman de substitution pour ses jeunes frère et soeur. Elle fait même office de soutien de famille car leur père est souvent absent. Charles, le second de la fratrie est un Attila en culottes courtes, et Winona, la plus jeune, est encore suffisamment insouciante pour suivre le mouvement sans inquiétude.

Parce qu'un événement n'est jamais autre chose que ce que l'on en fait, et face au comportement sensé des enfants, l'aspect irréprochable de la maison, les repas cuisinés et pris régulièrement, la scolarisation scrupuleuse des plus jeunes, Elvis décide de les aider bénévolement sans alerter quiconque et de les laisser dans leur lieu de vie habituel. Joe Pike, son associé quasi mutique mais fiable, est nommé baby-sitter en chef tandis qu'Elvis mène l'enquête. Il découvre rapidement que Clark Haines a infligé à ses enfants de nombreux déménagements, parmi lesquels « une évacuation méthodique » de Seattle à Salt Lake City, organisée par le FBI dans le cadre du programme de protection de témoins. La famille a également changé de nom, et disparu souvent des radars. Bientôt, la mafia russe entre en scène. Qui est donc Clark Haines ?

Elvis Cole n'est pas un super-héros. Il est humain, attachant, il pratique l'auto-dérision et privilégie le bien-être et la sécurité des enfants avant toute autre préoccupation. Il est amoureux de sa compagne Lucy qui doit bientôt arriver de Louisiane pour partager sa vie. Bref, un bon moment de lecture, bien éloigné de la surenchère de violence en vogue actuellement !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          480
carre
  24 juin 2012
Robert Crais, auteur de polar américain, nous permet de retrouver Elvis Cole et Joe Pike le duo révélé dans l'excellent "L.A. requiem". Cette fois-ci, Cole et son partenaire sont chargés par trois mômes de retrouver la trace de leur père Clark Haines. Intrigué et touché, Coles accepte d'enquêter, et très vite s'aperçoit que l'affaire est bien plus complexe et dangereuse qu'il n'y parait.
Crais signe un polar de facture classique, avec une intrigue qui tient plutot bien la route. Cole manie toujours autant humour et dérision, tandis que Pike est plus énigmatique que jamais. Alors comme Coben avec son Byron Molitar, on retrouve avec plaisir ce duo atypique même si au final "Indigo blues" est en deça du précédent Crais. Bouquin Idéal pour s'évader pendant les vacances.
Commenter  J’apprécie          240
Didier_Tr
  14 février 2015
Une aventure du duo Elvis Cole et Joe Pike (au passage, sauf erreur de ma part, pas de blague dans celui-ci à propos du prénom de Cole).
Comme souvent, le roman est bâti autour du mélange de plusieurs intrigues, passées et contemporaines, dans différents lieux des USA, avec comme point commun, la fausse monnaie.
Donc un faux monnayeur, veuf, avec 3 jeunes enfants, est porté disparu, et la fille ainée, Teri, fait appel aux 2 détectives privés pour le retrouver. S'en suivent de nombreuses péripéties, où les bons ne sont pas forcément si bons, et les mauvais, pas nécessairement si mauvais.
Des Russes, des Vietnamiens, des Fédéraux, des détectives.
En même temps, la presque conjointe d'Elvis, la délicieuse Lucy, s'efforce de régler quelques soucis persos avant de rejoindre Los Angeles et Elvis. Joe reste, quant à lui, toujours aussi sombre et secret. Mais diablement efficace, le bougre !
Bien écrit, rondement mené, on ne s'ennuie pas une seconde. Certes, on retrouve pas mal de classiques du polar américain, mais c'est fait avec une grande qualité. Je me constitue petit à petit la collection, au gré de mes achats de livres d'occasion, et je prends un réel plaisir à lire ces romans.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
manue14
  24 octobre 2015
L'histoire est vraiment intéressante et surprenante jusqu'à la fin.
J'ai vraiment pris plaisir à lire ce livre et à découvrir la vie peu ordinaire de ce père de famille et de ses trois enfants.
Les personnages sont vivants, sensibles et ont chacun leur caractère qui leur est propre.
J'ai apprécié l'histoire car ce n'est pas le point de vue des meurtriers ni du père de famille qui sont mis en avant mais celui d'un détective privé.
J'ai vraiment trouvé cela surprenant. le point de vue est interne ce qui facilite vraiment les choses. On peut ainsi vraiment entrer dans la peau de ce protagoniste dont la vie va changer en l'espace de quelques semaines.
J'aurais peut-être apprécié avoir quelques points de vue concernant au moins un des enfants, cela aurait pu être intéressant de voir comment ces derniers percevaient certaines situations.
Les idées sont bonnes, innovantes et Robert Crais nous fait facilement partager ce quotidien.
Les descriptions sont assez présentes et on s'imagine très bien les actions.
Par contre il en manque certaines concernant les personnages et les lieux. Quant à ces derniers ce que j'ai vraiment apprécié c'est que l'auteur indique des noms de rues et de quartiers. Cela peut-être intéressant si certains lecteurs sont allés dans ces endroits ou s'ils ont envie de s'y rendre.
Il aurait peut-être été utile de rajouter des noms de commerce pour donner un peu plus de vie à ces rues.
Les idées sont intéressantes et s'enchaînent bien. L'auteur arrive vraiment à captiver son lecteur et à donner envie de poursuivre la lecture de son roman pour connaître la fin.
Cette dernière est bien tournée quoiqu'un peu surprenante pour un thriller. J'aurais peut-être souhaité une fin un peu plus énigmatique et centrée sur le détective privé. La scène finale est tout de même bien écrite et m'a touchée.

Lien : http://fais-moi-peur.blogspo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
jfponge
  03 mai 2015
Elvis Cole, un "privé" de L.A. (Los Angeles pour les intimes), est sollicité par une jeune fille et ses deux frères et soeurs pour retrouver leur père, Clark, qui vient de disparaître. Une étrange affaire, pas très rémunératrice, qui va mener notre héros bien au-delà de ses secteurs d'activité habituels. Entre mafia russe et réfugiés vietnamiens c'est la lutte finale qui commence, et nos trois chérubins ont bien du souci à se faire au milieu de ce pataquès, où l'on se sait plus très bien qui sont les bons et qui sont les méchants. Une écriture dense, un thriller bien construit. Par l'auteur de "L.A. requiem"...
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
TorellionTorellion   11 mai 2017
Le garçon toussa brièvement. Enfin, non, il ne toussa pas mais me traita de « con-nard » en camouflant l’insulte derrière un accès de toux. La petite gloussa de plus belle.
— Tu disais ? fis-je en décochant au lascar un regard peu amène.
Le gamin se renfrogna et, traînant les pieds, il passa derrière mon bureau. L’envie paraissait le démanger de barboter quelque chose.
— Sors de là, ordonnai-je.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
manue14manue14   24 octobre 2015
Clark Hewitt gémit, et Teri sentit son corps trembler contre le sien. On était en plein mois de juillet, et la pluie était tiède. Son père ne tremblait pas de froid.
- Je ne les laisserai pas te faire du mal, ajouta-t-elle. Il ne t’arrivera rien. Je te le promets.
Clark Hewitt hocha la tête sans regarder sa fille. Teri le serra encore plus fort, et les tremblements s’atténuèrent peu à peu.
La camionnette tanguait toujours, immergée dans les ténèbres et la pluie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
nina2loinnina2loin   21 mai 2012
― Bon, je vais essayer de retrouver votre père, mais il va falloir qu'on se mette d'accord, vous et moi.
Elle m'observait, attentive et méfiante.
― Je ne signalerai pas aux autorités que trois mineurs vivent seuls ici tant que vous me semblerez en sécurité et en bonne santé. Votre père peut revenir dès aujourd'hui. Ou non. Je peux le retrouver très vite. Ou non. Pour l'instant, vous vous débrouillez bien, et je m'en réjouis, mais si ‒ à n'importe quel moment ‒ j'ai le sentiment qu'il vaudrait mieux pour vous que je prévienne la police, je le ferai. Est-ce clair ?
Elle prit une mine butée.
― Vous me le direz avant ?
― Pas si je sens que vous avez l'intention de fuir.
Cela lui déplut encore plus que le reste.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Didier_TrDidier_Tr   14 février 2015
Si l'honnêteté constitue parfois la meilleure politique, l'art du repli n'est pas la moindre qualité d'un combattant.
Commenter  J’apprécie          50
nina2loinnina2loin   21 mai 2012
Wilson Brownell avait raison. J'avais mis les pieds dans un vrai merdier et j'étais en train de m'enfoncer.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Robert Crais (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Robert Crais
Robert Crais discusses his new novel THE PROMISE
autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "Indigo blues" de Robert Crais.

Combien de temps se passe entre le déménagement et la visite des enfants au détective privé ?

3 mois
3 ans
6 mois
6 ans

10 questions
1 lecteurs ont répondu
Thème : Indigo Blues de Robert CraisCréer un quiz sur ce livre