AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782380753240
396 pages
Kennes Editions (13/04/2021)
3.9/5   62 notes
Résumé :
Quelques jours avant Noël, Vincent se fait enlever, est emmené dans les bois et est passé à tabac. Pourquoi ? Il ne le sait pas. Mais il sait que sa fille de 18 mois était dans sa chambre lorsque les voyous ont sonné à sa porte et que sa femme ne rentrera pas avant le lendemain. Laissé pour mort dans la forêt, il parvient néanmoins à atteindre une maison et à demander de l'aide. La jeune femme chez qui il vient de frapper s'appelle Emilie, elle est infirmière et vit... >Voir plus
Que lire après Les ombres de l'innocenceVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (40) Voir plus Ajouter une critique
3,9

sur 62 notes
5
17 avis
4
15 avis
3
5 avis
2
0 avis
1
1 avis
Pour bien débuter l'année, j'ai sorti un livre écrit par une autrice belge, Coraline Croquet, dont l'histoire est bien de saison puisque l'intrigue débute quelques jours avant Noël. Comme je vous l'ai écrit dans ma précédente chronique du thriller « le chalet », j'aime dorénavant associer complètement mes lectures aux saisons, voire au contraire faire des associations antinomiques.

Ayant rencontré Coraline Croquet au Salon du Livre de Wallonie qui s'est déroulé à Mons, en octobre 2022, j'ai emprunté le livre à ma bibliothèque communale car l'autrice avait su trouver les mots pour titiller ma curiosité. En plus, le fait que l'histoire se passe tout près de chez moi était encore un autre argument pour sa lecture.

Je n'ai pas été du tout déçue puisque je l'ai dévoré en moins de deux jours. Malgré peut-être quelques petites longueurs qui n'entachent en rien la qualité du bouquin, j'ai été impressionnée par les compétences stylistiques d'écriture de l'autrice. Même s'il s'agit d'un premier roman, cela ne se ressent pas du tout au fil des pages. Les personnages de Vincent et Emilie ont vraiment été finement construits, ne laissant rien au hasard.

Vu que l'autrice a déjà placé la barre bien haut en termes de thriller psychologique, cela semble augurer de belles choses pour son avenir de romancière, qui – j'espère – ne s'arrêtera pas là.
Lien : https://www.musemaniasbooks...
Commenter  J’apprécie          390
-LES OMBRES DE L'INNOCENCE-

C'est le premier livre de la jeune auteure Belge Caroline Croquet

Quelques jours avant Noël, Vincent se fait enlever, il est emmené dans les bois et molesté violement. Il ne sait pas pourquoi. Mais ce qu'il sait c'est que sa fille de 18 mois est restée seule dans la maison.
Son épouse est en déplacement et ne rentrera que le lendemain. Laissé pour mort dans les bois, il arrivera à trouver une maison...

D'emblée, l'on pénètre dans l'histoire avec une certaine opression.
Les chapitres sont courts et bien travaillés ce qui fait qu'il se lisent facilement sans difficultées.

La puissance, le stress et l'angoisse sont les parfaits ingrédients pour faire un bon thriller et je vous confirme qu'ils y sont !
L'auteure m'a emportée dans ses multiples délires. Ceux qui emmène l'imagination au creux de scènes obscures et sauvages que l'on peut facilement s'interpréter.
Commenter  J’apprécie          294
Une sombre histoire ou l'horreur prédomine.
J'ai été touché par le passé d'Émilie, une enfance démolie par des parents ignobles.
Puis par Vincent et Emma, victime de cette folie destructrice.
Un livre qui se lit d'une traite, plein de petits chapitres où le dénouement et le suspens apparaissent au fils de l'ouvrage.
Une fin inattendue…
Tout y est pour passer un très bon moment de lecture.

Bonne lecture !
Lien : https://angelscath.blogspot...
Commenter  J’apprécie          300
Dans le cadre de la masse critique Babelio, j'ai pu lire ce roman avant sa sortie en épreuve non corrigée.
Du coup, je m'étais préparé à devoir faire abstraction des coquilles pouvant exister, mais finalement, en dehors d'une au tout début du roman, et d'une concordance des temps qui m'a fait grimacer pendant ma lecture, j'étais tellement prise dans l'histoire que je serais bien incapable de vous dire s'il y avait ou non des coquilles.
Au tout début, j'ai été un peu décontenancée par les mentions à la police fédérale avant de réaliser que l'histoire se déroulait en Belgique. C'est de suite beaucoup plus logique.

Je crois qu'il s'agit du premier roman de l'auteur, j'ai énormément apprécié son écriture. le vocabulaire, s'il est parfois recherché, s'intègre parfaitement dans l'histoire sans jamais dénoter.

Le tout est fluide et naturel, y compris les dialogues (C'est souvent à ce moment que la fluidité est interrompue par un ton soit trop formel soit trop familier, qui donne au dialogue un air emprunté. Ce qui n'a pas été le cas ici, loin de là.)
Comme je le disais, j'ai vraiment été happée par l'histoire, au point d'avoir du mal à interrompre ma lecture tant je voulais savoir la fin.

On entre de suite dans le vif du sujet, et c'est au fil des chapitres que l'on va avoir quelques flashback permettant de savoir c'est qui a conduit Vincent à se retrouver dans cette situation.
L'autre personnage principal, Émilie, est, comment dire ça avec tact, complètement barge. Des chapitres, très courts à chaque fois, s'insèrent dans le récit, et nous laissent entrevoir l'enfance de la jeune femme et les horreurs qui s'y sont déroulées. Si on comprend vite l'idée générale de ce qu'elle a vécu, je ne m'attendais pas du tout aux détails.
Pour autant, son passé ne me l'a pas rendu plus sympathique, car je pense que rien ne justifie son attitude.

Vincent, de son côté, est un peu perdu. Il ne sais pas trop comment il est arrivé dans cette situation. Certes c'est un homme qui a commis des erreurs, et il ne cherche pas à les minimiser, mais rien de ce qu'il a fait ne mérite ce qui lui arrive.
Concernant sa fille, Emma, j'ai très vite compris ce qu'il ne disait pas clairement, et même s'il n'a pas bien agi au moment de sa naissance, je peux comprendre sa première réaction, mais j'ai du mal en revanche à comprendre la difficulté de son entourage à lui donner une seconde chance. Il n'a pas commis un crime.
Au sujet de son agression, qui est le point de départ de l'histoire, j'avais quelques théories, dont une s'est révélée exacte.

La quasi-totalité du roman, excepté les passages concernant le passé d'Émilie, et quelques chapitres apportant un point de vue extérieur, est un huis clos entre Émilie et Vincent.
La tension que l'on ressent est à couper au couteau et on a toujours le sentiment de la situation va soudain déraper et plonger dans l'horreur.
Quant à la fin, encore une chose à laquelle je ne m'attendais pas. C'est une fin semi-ouverte comme je les aime, en ce sens que si elle nous apporte bel et bien une conclusion au roman, elle nous laisse tout de même le loisir d'imaginer ce qui pourrait se passer après la dernière page.

Ce roman sortira le 28 avril, et tout ce que je peux vous dire d'autre à ce sujet, c'est foncez, n'hésitez pas, vous ne le regretterez pas.
Commenter  J’apprécie          90
Je n'avais jamais entendu ou lu des avis sur ce livre avant de l'emprunter à la bibliothèque, ni entendu le nom de l'auteur mais quelquefois on peut avoir de bonnes surprises. C'est donc pour cette raison que j'ai tenté cette lecture.

La quatrième de couverture laissé présager une lecture addictive et haletant, malgré le petit air de déjà vu avec des lectures de ce genre dont je suis plutôt adepte.

Ici le protagoniste qu se nomme Vincent, nous le suivons dans la forêt lorsqu'il trouve refuge dans une maison, il est mal en point et semble fuir des gens qui le poursuivent. Il est couvert de blessures et frappe donc à la première maison qu'il trouve pour se mettre à l'abri.

Malheureusement il ne semble pas arrivé à bon port, car rapidement la jeune femme qui "l'accueille" semble avoir quelques soucis, de plus le chien de celle-ci qui se nomme Arès ne semble pas plus coopératif.

Vincent en voulant fuir la forêt va tomber dans l'antre d'une véritable psychopathe, je n'ai malheureusement pas accroché à la plume de l'auteur, j'ai trouvé le récit parfois un peu brouillon.

En effet nous suivons Vincent à partir du moment ou il frappe à la porte d'Emilie, l'auteur nous conte aussi ce qu'il s'est passé avant ce qui est vraiment intéressant et nécessaire pour le récit mais j'ai trouvé cette partie un peu plus fouillis et mal imbriqué de mon côté.

Il s'agit cependant du premier roman de l'auteur donc il est plutôt difficile de donner un avis tranché sur ce récit.
Commenter  J’apprécie          140

Citations et extraits (18) Voir plus Ajouter une citation
Vincent se permit d'espérer. Encore. C'était comme un jeu : l'espoir semait ses graines au fond de son cerveau tandis que le désespoir s'amusait à arracher une à une les plantules qui en émergeaient, annihilant ses espoirs pour survivre. parce que sans espoir, il n'y a plus de raison de vivre. Sans espoir, on meurt.
Commenter  J’apprécie          90
Les mots qu'elle prononçait pas, elle les dissimulait, les cultivait dans son jardin secret, lequel tenait plus d'un terrain vague que d'un coin de paradis, une terre en friche envahie par la broussaille, les ronces, les orties, et recouverte des gravats de son passé.
Commenter  J’apprécie          100
Un simple geste qui a soufflé l'étincelle qui subsistait encore dans le cœur de cette petite fille, qui l'a précipitée dans un monde d'ombres et de ténèbres. Un monde obscur, cruel, sans fée, sans magie, sans rêve.
pour l'éternité.
Commenter  J’apprécie          110
Elle tentait de se persuader que ce type avait lui-même signé son arrêt de mort en venant frapper à sa porte. Que rien de tout ce qui allait se passer ne se passerait s'il avait marché cent mètres de plus jusqu'à la maison des voisins ; même s'il en était incapable. Qu’elle n'avait pas le choix ; même si on l'avait toujours.
Commenter  J’apprécie          70
Un geste.
Un simple geste qui a soufflé l'étincelle qui subsistait encore dans le cœur de cette petite fille, qui l'a précipitée dans un monde d'ombres et de ténèbres.
Un monde obscur, cruel, sans fée, sans magie, sans rêve.
Pour l'éternité.
Commenter  J’apprécie          90

Videos de Coraline Croquet (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Coraline Croquet
Coraline Croquet vous présente son premier roman, finaliste du Prix Fintro 2020, "Les Ombres de l'innocence". Attention, addiction possible !
Une rencontre diffusée dans le cadre de la Foire du Livre de Bruxelles 2021.
autres livres classés : thrillerVoir plus
Les plus populaires : Polar et thriller Voir plus

Autres livres de Coraline Croquet (2) Voir plus

Lecteurs (217) Voir plus



Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2881 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..