AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2280376709
Éditeur : Harlequin (31/05/2017)

Note moyenne : 4.36/5 (sur 32 notes)
Résumé :
[Cette série est un spin-off de la série des Marked Men]

Une fille à papa, sans diplômes, sans travail, menteuse et petite délinquante. Avett n'a aucune illusion sur l'image que se fait d'elle son avocat bien sous tous rapports. Quaid Jackson, rasé de près, costume à deux mille dollars, sex-appeal à damner une sainte ? ce qu'elle est très loin d'être ?, est sans doute le seul à pouvoir lui épargner la prison aujourd'hui. Alors qu'elle s'est juré de re... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (29) Voir plus Ajouter une critique
gabrielleviszs
  12 juillet 2017
Alors Quaid est un des avocat qui passait dans le premier tome. Ici c'est lui qui va devoir aider Avett afin de lui permettre de retrouver la liberté. Prise dans un étau par son ex, elle n'a pas fait attention au fait qu'elle a été complice du braquage. Lorsqu'elle s'en ai rendu compte, c'était trop tard et il faut dire que le fait d'avoir été frappé n'aide pas à retrouver ses esprits. En gros, elle a des ennuis plus haut qu'elle ! Pourtant ce n'est pas la faute à son père de tenter de lui mettre du plomb dans la tête. Mais elle a vécu un drame et s'en veux encore. Quaid ne veut rien savoir de sa vie, de son histoire pour l'aider à s'en sortir de ce mauvais pas. Pourtant quelque chose en elle, en cette jeune femme qui a les cheveux roses, va le chambouler. Cela va lui révéler qu'il est capable d'autre chose que de bosser ?
Une histoire qui pourrait arriver à n'importe qui. Être là au mauvais endroit, au mauvais moment. Et les flics qui vous tombent dessus et vous prend pour complice. le défaut de Avett ? Être toujours dans les mauvais coups, faire les mauvais choix et se retrouver dans une impasse à chaque fois. Elle se sent coupable de quelque chose qui l'a profondément meurtrie. Cette culpabilité est lourde, si lourde qu'elle ne cesse de faire les mauvais choix pour se sentir vivante tout en ressentant une douleur immense. Pourquoi ? L'auteur nous l'explique très bien au travers des mots de la jeune femme. Elle qui n'a jamais réussi à en parler totalement va trouver les mots pour échapper au regard perçants de Quaid. C'est une jeune femme qui se meurtri, qui ne veut pas d'aide et encore moins s'en sortir. Pourtant elle est forte. L'argent n'est pas sa priorité, bien au contraire, le luxe, elle s'en fiche. Tout ce qui l'importe c'est la cuisine.
Pour Quaid qui a vécu dans des conditions précaires durant sa jeunesse, il a toujours décidé de vouloir plus. Plus de belles choses, plus de biens matériels, plus d'argent, plus de tape-à-l'oeil. C'est ce qu'on appelle un requin dans son métier, un de ceux qui gagne à tous les coups ou presque. La rencontre avec Avett va lui démontrer que toutes les femmes ne sont pas comme son ex. Elles ne cherchent pas tous à avoir quelque chose de matériel de lui. Entre les deux c'est rapide, un peu trop peut-être. Les sentiments se bousculent. Lui qui ne cherchent jamais à savoir e qui s'est réellement passé dans la vie de ses clients, il va prendre le temps de la connaître. Ce qui sera son choix.
J'ai beaucoup aimé Brite, le père de Avett. Il est présent à chaque instant de la vie de sa fille. Son amour inconditionnel fait plaisir à voir, surtout en ayant lu le premier tome et lu l'histoire de Sayer. Brite protège sa famille à sa façon. Il la protège comme il peut et pour une fois, ne va pas critiquer ce qu'elle fait avec Quaid, enfin pas trop ! J'avoue que sa moto... Non il aurait pu en choisir une autre l'avocat !
Quant à l'ex, le fameux Jared est le pire salaud qui puisse exister. Frapper, tourmenter, martyriser, manipuler et tout mettre sur le dos de Avett. Oui, une véritable ordure et ce n'est pas parce qu'il prend de la drogue qu'il faut se dire que ce n'est pas de sa faute... kidnapping, tentative de meurtre, d'incendie, de subornation de témoin et de coercition, tout ce qu'il faut pour qu'il reste en prison longtemps !
Même si je l'ai trouvé un peu en dessous du premier tome, j'ai bien aimé le fait que l'on a une femme "bad boy" et non l'inverse. le culpabilité la ronge comme un cancer, lui faisait prendre de mauvaises décisions, tant que sa famille est protégée, sa vie lui importe peu. Quelques répétitions de ce côté qui insiste bien sur le mal-être de Avett. L'histoire n'est pas originale, mais les personnages font le reste : à savoir donne du mouvement, de l'action. Leur réflexion permet de voir comment leur cerveau fonctionne. Et pour Quaid, il n'y a pas que le cerveau qui parle... En même temps c'est un homme qui aime les femmes, pas de doute là-dessus ! L'avocat qui peut paraître froid, glacial, professionnel jusqu'au bout des ongles est capable de se transformer totalement en un être passionné, sauvage.
En conclusion, une aventure qui est plus "policière" que le premier. Des changements importants dans les personnages. Ces derniers montrent leur vrai visage et une fois la culpabilité mis de côté, nous les découvrons avec plaisir. J'ai passé un agréable moment de lecture.
http://chroniqueslivresques.eklablog.com/clash-tome-2-passion-coupable-jay-crownover-a130724932
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MissCroqBook
  04 juin 2017
Je viens de finir ce livre et je ne sais pas trop quoi en penser mis à part que je suis partiellement déçue. Quand j'ai vu qu'un tome serait centré sur l'histoire d'Avett, la jeune fille rebelle de Brite, l'ex militaire et biker de la série Marked Men, je m'attendais à lire une histoire pleine de tensions et surtout mouvementée et intense. Mais tout ce que j'ai trouvé c'est un fort sentiment de culpabilité des personnages qui étouffe le récit. Bref, cette lecture ne m'a pas autant emballée que ce que j'espérais.
Cette fois Avett est dans les ennuis jusqu'au cou. Accusée pour complicité dans le braquage de l'ancien bar de son père, elle se retrouve en préventive et risque gros. Son ex-petit-ami, auteur du braquage, n'hésite pas à lui rejeter entièrement la responsabilité.
Heureusement, elle a à ses côtés, l'un des meilleurs avocats pénalistes de Denver, Quaid Jackson. Professionnel, froid et distant, il n'est là que pour faire son job et n'a que faire de l'histoire d'Avett. Son seul but est que sa nouvelle cliente soit libre. Pourtant, le caractère bien trempé de la demoiselle et son style hors du commun ne vont pas le laisser 100% indifférent. Et il en va de même pour la jeune femme. Bien que sa détention provisoire lui ait ouvert les yeux et qu'elle ait décidé de revenir dans le droit chemin, elle va avoir du mal à résister à son attirance pour Quaid. Céder serait une énorme bêtise, tous les deux ne sont pas du même monde. Mais peut-être peut-elle faire une dernière erreur avant de reprendre sa vie en main ?
Cette histoire se déroule en parallèle de celle de Zeb et Sayer, les personnages principaux de Passion brûlante, le premier tome de la série. Beaucoup moins addictif et captivant, ce deuxième ne m'a donc pas convaincu.
Cette fois, pas de bad boy mais une « bad girl ». Avett est une jeune femme au look excentrique, toujours chaussée de ses rangers et avec les cheveux couleur barbe à papa. Rebelle de nature, elle a le don de s'attirer sans cesse des ennuis et de toujours miser sur le mauvais cheval. Elle est autodestructrice et engluée dans une spirale infernale qui la tire vers le fond. Si elle a un côté attendrissant, notamment après que l'on découvre son secret, je n'ai pas aimé son côté geignard. Depuis son adolescence, elle se complait à enchainer les bêtises et possède un casier judiciaire plutôt fourni même si ce ne sont que de petits délits sans gravité. Certes, ses abus et son sabordage sont des appels du pied pour ses proches et sont le fruit d'une immense culpabilité. Mais, pour moi, elle passe trop de temps à se plaindre des conséquences de ses actes. Elle ne les assume pas complètement. Et je dois dire que cela m'a quelque peu agacée. Vu son look et le caractère rebelle dont on avait eu un aperçu dans la série Marked Men, je l'avais imaginé plus affirmée et insoumise. Je n'ai pas vraiment réussi à accrocher à sa personnalité et je le regrette.
En revanche, un pour qui j'ai bien accroché, c'est Quaid Jackson. Au-delà de son physique avantageux et de son statut social, j'ai aimé son caractère. Quaid a deux facettes, un côté propre et ordonné et un autre plus sauvage et fougueux. Cette dualité qui fait rage en lui lui donne une certaine profondeur d'esprit. L'homme que l'on n'avait pu croire froid et calculateur lors de ses apparitions précédentes est en réalité une personne tolérante, admirable et passionnée. Je m'étais fait une fausse idée de lui et ce roman m'a permis de revoir ma position.
Une fois n'est pas coutume et cette fois, la magie de la plume de Jay Crownover n'a pas opéré sur moi. Si comme d'habitude, j'ai apprécié de découvrir les points de vue des deux personnages principaux, il m'a manqué quelque chose pour me plonger sans retenue dans cette histoire. Ou plutôt non, ce n'est pas qu'il m'a pas manqué quelque chose, c'est que j'ai trouvé le sentiment de culpabilité d'Avett trop exacerbé. Certes, il a sa place dans l'histoire et fait partie intégrante du personnage mais il est trop répétitif et présent. La jeune fille décrite comme rebelle et intenable par le passé ne l'est finalement pas tant que ça.
En résumé, un deuxième tome mois accrocheur que le précédent, un peu long à démarrer et des personnages en-deçà de mes attentes.
J'espère tout de même que les autres tomes de la série seront publiés en français. Même si je n'ai pas adhéré entièrement à cette histoire, Jay Crownover reste une auteure talentueuse qui figure parmi mes auteurs préférés dans le style romance. Cet avis en demi-teinte ne m'empêchera pas de lire les livres suivants dès leur parution.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Marlene_lmedml
  04 juin 2017
C'est avec un grand plaisir que j'ai retrouvé l'univers de Jay Crownover, avec cette suite consacrée à Avett et Quaid. Deux personnages que tout oppose, et pourtant l'amour va s'imposer à eux et à leurs univers si différents.
Nous avions aperçu nos deux héros dans le tome précédent, et j'avais hâte de faire leur connaissance. Avett, cette jeune fille pleine de colère m'avait vraiment fait une sacrée impression, je savais qu'elle serait difficile à dompter et j'était pressée de connaître son histoire, de savoir ce qui l'avait rendu si dure et indéchiffrable. Avett, c'est une petite tornade, une nana impulsive qui fait très souvent les mauvais choix. Mais pourquoi repart-elle toujours dans ses travers ? Pourquoi choisit-elle toujours les sales types ? Embarquée dans une sombre affaire à cause de son ancien petit ami drogué, Avett va avoir besoin des services de Quaid, qui se trouve être un caïd du barreau. Quaid est de loin le meilleur dans son domaine, et il va mettre toutes ses compétences au service de notre rebelle en détresse, mais Avett aimerait bien qu'il lui montre ses autres talents, dans un lit par exemple. La jeune femme ne peut s'empêcher de fantasmer sur son avocat. Il faut dire que Quaid est très sexy, il en impose en costume et dans l'intimité je vous raconte même pas… Avett est bien consciente que coucher avec son avocat est bien la dernière chose à faire, mais elle est la spécialiste des mauvais choix, et si cette fois cela se passait différemment ?
Avec ce second opus, Jay Crownover nous démontre que l'amour n'a pas de loi. le désir est généralement plus fort que la raison, et c'est bien connu. Ce roman est plus sombre que le précédent, le danger rôde et l'ambiance générale de l'histoire de Quaid et Avett est assez ténébreuse. Car notre héroïne n'a pas un passé facile, tout comme Quaid qui ne nous montre qu'une facette de sa personnalité.
Ici, l'auteure inverse les rôles, c'est à l'héroïne de faire ses preuves, c'est à Avett de nous démontrer qu'elle peut être une jeune femme meilleure, elle a de nombreuses qualités qui se sont assombries avec les années, c'est une jeune femme et pourtant elle a un casier judiciaire bien rempli, elle n'aura de cesse de vouloir s'améliorer et c'est un pari réussi pour Jay Crownover que de nous faire aimer Avett. Je dois dire que j'ai adoré son personnage, pour son caractère bien trempé, pour le fait qu'elle assume sa différence et qu'elle ne veuille pas passer pour une fille qu'elle n'est pas. Quaid, quant à lui, c'est surement la plus grosse surprise de cet opus, il nous réserve pas mal de surprise. Avec son personnage, l'auteure nous démontre encore qu'il ne faut pas se fier aux apparences, que nous sommes tous très doués pour cacher certaines choses qui nous concernent. Evidemment, j'ai craqué pour Quaid, en apprenant à mieux le connaître je me suis attachée à lui pour toutes sortes de raisons. C'est un mec canon, avec un sex-appeal à vous faire fondre, mais surtout c'est un homme entier, qui ne tient sa situation professionnelle qu'à lui-même. Sa rencontre avec Avett sera comme une évidence pour lui et sa remise en question sera décisive.
Les personnages secondaires sont tout aussi attachants et importants que nos héros. Là encore Jay Crownover exploite à fond les notions d'amitié et de la famille. On comprend aisément qu'il n'est jamais facile de venir en aide à des personnes qui sont trop proches de nous. J'ai adoré croiser Asa et Rome furtivement.
Chaque roman de Jay Crownover nous apprend à voir la vie autrement, je suis toujours captivée par les histoires qu'elle nous raconte. J'ai adoré les personnages et l'intrigue de ce tome qui se trouve être plus sombre que les précédents. La notion de danger amplifie les émotions, la tension qui se dégage de certaines scènes est intense. On ne peut que dévorer ce que l'on lit. La différence d'âge est très bien exploitée par l'auteure, cela renforce encore plus l'alchimie qu'il y a entre Avett et Quaid, car la mise en scène est pertinente, crédible et très addictive. Jay Crownover aborde avec cet opus le milieu judiciaire, pour les besoins de l'histoire elle arrange quelques détails à sa sauce, comme les délais des procès, ce genre de détails, car elle raison, sinon cela serait ennuyeux de tirer le récit en longueur.
Le côté sexy du roman est un véritable délice. Avett et Quaid sont explosifs au lit. Notre petite tornade a beaucoup d'effet sur Quaid, Jay Crownover maîtrise à merveille la montée du désir entre nos héros. La tension sexuelle monte en intensité et l'explosion fera des ravages. le sexe sublime un scénario déjà riche en rebondissements.
En bref, ce second tome est vraiment très rythmé, il met en scène des personnages que tout oppose mais qui seront happés par les méandres de l'amour. L'histoire d'Avett et Quaid nous démontre que le désir n'a pas de loi, que la raison n'a pas toujours sa place là où l'amour naît. Jay Crownover a un talent fou pour nous faire vivre à mille à l'heure les histoires de ses personnages atypiques. Clash est une saga où la passion se mêle à des destins pas comme les autres, un régal pour tous les fans de l'auteure.
Lien : https://lmedml.com/2017/06/0..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Lectrice-Lambda
  13 juillet 2017
C'est avec plaisir que l'on se replonge dans la série « Clash » de Jay CROWNOVER.
Dans son second tome, « Plaisir coupable », la romance se focalise sur Avett et Quaid.
Leur rencontre se fait en prison, alors qu'Avett a été arrêté pour complicité dans un délit plus que grave. Quaid est l'avocat mandaté par l'un des amis d'Avett, Asa.
Elle ne connaît pas cet homme qui a été payé pour la protéger, mais tout ce qu'elle sait c'est qu'ils ne viennent pas du même monde. Elle, elle est toute en couleur avec ses cheveux roses et son tempérament orageux. Lui est tout en puissance, en luxe et en pouvoir.
En clamant haut et fort qu'elle est innocente et qu'elle n'a pas besoin de lui, Avett a dès lors attisé la curiosité de Quaid. Il va alors tout faire pour protéger cette jeune femme qui fait tout pour se détruire.
Autant le premier tome de « Clash », « Passion brûlante », avait été un véritable coup de coeur, autant celui-ci m'a moins convaincue.
Pourtant, j'étais partie pour aimer cette histoire. Après avoir lu l'introduction et en avoir plus appris sur l'auteur, on comprend que le personnage d'Avett a une vraie importance pour elle, qu'elle fait écho à son passé et à ses propres erreurs.
J'étais sincèrement touchée par cet aveux, par ce petit aparté qui nous en apprend plus sur elle.
Nous retrouvons donc Quaid et Avett qui ont déjà été aperçus dans différents livres de Jay CROWNOVER. J'étais surtout curieuse de connaître l'histoire de Quaid qui m'a semblé plus mystérieux que ce qu'il voulait nous laisser croire. de plus, son côté trop ‘parfait' tranchait avec l'univers de l'auteur. Habituellement, les hommes de Jay CROWNOVER sont plus fougueux, colorés et singuliers.
Après ma lecture, j'ai bien apprécié ce personnage masculin au double visage, à la double personnalité. Son histoire est particulière et son côté sauvage va se réveiller lorsqu'il va rencontrer Avett.
Par contre, la jeune femme ne m'a pas convaincue. Je n'ai pas vraiment apprécié son caractère qui alterne entre la fougue, l'inconscience et l'apitoiement. Plutôt que de m'attendrir, elle m'a plus d'une fois agacée. Elle est beaucoup plus jeune que Quaid et cela se ressent souvent lors de certaines scènes durant lesquelles elle baisse littéralement les bras.
J'ai trouvé qu'au final, Avett n'était pas à la hauteur de Quaid et cela déséquilibre le couple, ainsi que le récit.
La romance m'a un peu dérangée de par le décors dans lequel elle se construit.
L'attirance entre les deux personnages est évidente et instantanée. Seulement, j'ai du mal à croire que l'on puisse être attiré physiquement par une personne alors que l'on se trouve dans un tribunal et que l'on assiste à son propre procès.
L'histoire en elle-même est plutôt plaisante à suivre. Ce récit est très orienté sur le procès d'Avett et sur ses conséquences. Sa vie et celle de ses proches vont être mises à mal et le danger va constamment planer au-dessus de leur tête.
Plus on avance dans le récit, plus ce côté sombre s'intensifie. de plus, le rythme du livre est très soutenu car il y a beaucoup de péripéties.
Dans « Passion coupable », nous retrouvons plusieurs personnages que l'on a déjà eu l'occasion de voir dans d'autres tomes. C'est toujours un plaisir de les revoir de nouveau et surtout ici car ils ont une place importante et sont très présents tout au long de cette histoire.
La fin m'a laissé en demi-teinte.
Les derniers évènements sont un peu exagérés et j'ai eu du mal à croire à cette partie de l'histoire. Pourtant, l'auteur arrive habituellement à tout nous faire accepter, mais ici cela n'a pas marché pour moi.
Quant aux deux épilogues, ils n'apportent rien à l'histoire. J'aurais préféré savoir ce qu'ils sont devenus plusieurs années plus tard, même si je pense que l'auteur n'a pas voulu trop nous en dévoiler parce que l'on risque de les recroiser dans ses prochains livres.

En conclusion, « Clash, tome 2 : Passion coupable » ne m'a pas totalement convaincue. Jay CROWNOVER nous offre un personnage masculin différent de ceux dont elle nous avait habitué, mais son personnage féminin, Avett, n'est pas à la hauteur de son binôme.
De plus, l'histoire ne m'a pas totalement happée et j'ai trouvé le final moins vraisemblable que le reste du récit.
Cependant, ce livre reste une belle romance, même si elle est moins intense et addictive que les autres histoires de Jay CROWNOVER.
Un livre à lire si vous êtes fan de l'auteur.
Lien : http://lectrice-lambda.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
emilie17021845
  11 septembre 2017
Ce second tome, il me tardait de le lire. Mais en même temps je l'appréhendais. le premier opus avait été une lecture marquante pour moi, un premier opus intense en émotion et très touchant.
Ce second tome n'atteindra pas cette plus haute note, mais c'est néanmoins un coup de coeur.
Croisé dans le premier tome, nous allons suivre ici Avett et Quaid et nous retrouvé dans l'exact opposé du premier. En effet, ici nous avons affaire à une « Bad Girl » et un homme légèrement « coincé ». Un schéma qui change et qui fait sans aucun conteste son petit effet.
Avett m'a énormément plu, un vrai bout-en-train, une pile électrique. C'est une jeune femme qui a le don de se mettre dans des situations qui ne peuvent lui apporter que des ennuis. Rongée par son passé, elle enchaîne les mauvais choix, les mauvaises rencontres. Sauf que là, il se pourrait que ce soit la faute de trop. À cause de son petit ami (ex pardon) elle se retrouve à nouveau devant la justice, mais il se pourrait bien qu'aujourd'hui elle doive faire face plus sévèrement à ses actes, la prison lui pend au nez.
Mais c'est sans compter sur Quaid Jackson, un avocat de renom qui ne perd jamais. Quaid est un homme droit, il ne doit sa réussite professionnelle qu'à lui-même. Il est so sexy et cela Avett s'en est vite rendu compte. Il fait parti des héros que j'apprécie, il nous touche et nous surprends.
Ces deux-là sont irrémédiablement attirés l'un par l'autre. Mais est-ce une bonne chose? Avocat-accusé, vont-ils réussir à s'en tenir à ce statut? Et s'ils étaient l'un et l'autre la bouée de sauvetage dont ils ont besoin?
J'avoue que pour moi ce tome reste un cran dessous du premier. Il finit néanmoins dans mes coups de coeur. Jay Crownover nous offre tout de même une magnifique histoire qui nous touche, nous fais rire et pleurer. Grâce à sa plume belle et addictive, on se retrouve au côté de nos protagonistes avec beaucoup de plaisir.
Un opus mélangeant, amour, rebondissements, émotions. Tout s'enchaîne avec une vraie cohérence, les moments de répits sont quasi inexistants. Ce retrouver une fois de plus plongé dans cet univers où pour chaque protagonistes la protection des personnes qu'ils aiment est un réel mode de vie.
À chaque dernière page de chaque livre, on a l'impression de faire partie de cette incroyable famille. On aime nos personnages, leurs vies, leurs blessures et leurs forces de caractères.
Je remercie Mélanie des Éditions Harlequin et la Collection &H pour ce service presse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations & extraits (28) Voir plus Ajouter une citation
gabrielleviszsgabrielleviszs   12 juillet 2017
Et c’était moi qu’elle avait choisi. C’était chez moi qu’elle s’était réfugiée, et non chez sa mère, pour faire le deuil de la maison avec ses parents. C’était à moi qu’elle avait fait confiance : elle me croyait capable de tout arranger et de lui proposer la seule chose dont elle avait besoin. Alors, même si j’étais convaincu de ne plus avoir d’affection à donner, l’âme vidée de tout sentiment, j’allais gratter le fond de mon cœur et offrir à Avett Walker les quelques miettes d’amour qui lui permettraient de surmonter cette nouvelle épreuve.
J’aurais tout le temps, ensuite, de renfiler le costume du salaud hargneux, cynique, désabusé et matérialiste que j’étais devenu depuis mon divorce. Auprès d’Avett et pour elle, je me sentais libre de… d’exister, tout simplement. Je n’avais pas à feindre quoi que ce soit, je retrouvais un mode de fonctionnement authentique. Mais savais-je encore à quoi ressemblait la vraie vie ? En tout cas, plus je la côtoyais et plus les priorités de l’existence émergeaient du brouillard qui m’avait empêché d’y voir clair jusque-là.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
KateLineKateLine   01 juin 2017
— Elle a peur et elle a honte. Voilà pourquoi elle ne m’a pas appelé.
Je ne pouvais pas le voir, mais je savais qu’il secouait la tête tristement.
— Avett a toujours été une gosse à problèmes… Elle a le coup pour se fourrer dans les pires embrouilles. A se demander si elle ne fait pas tout ça pour nous tester, sa pauvre mère et moi, pour voir jusqu’où on pourra la supporter. Elle ne comprend pas que pour un parent il n’y a pas de limite à l’amour. Elle peut tout me faire, je continuerai à être là et à en redemander. Sa mère, elle, est persuadée qu’Avett doit assumer seule les conséquences de ses actes — elle dit qu’il n’y a que comme ça qu’elle apprendra. Moi, je serais plus du genre à « aller au feu » à ses côtés. Dites-moi à quelle heure aura lieu l’audience, et je vous y retrouverai avec l’argent de la caution ou un garant, et tout ce qu’il faut pour prouver que ma fille a un domicile fixe — chez moi. Ma maison a toujours été son port d’attache, et quoi qu’elle ait fait je reste son père. 
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
KateLineKateLine   01 juin 2017
Elle s’éclaircit délicatement la voix, tout en se dirigeant vers la porte. Une fois sur le seuil, elle marqua une pause, la main sur la poignée, et se retourna pour me décocher un regard aigu.
— Quaid…
Je levai les yeux du dossier que j’étais en train d’examiner et haussai les sourcils d’un air interrogateur.
— Oui ?
— Je ne suis ni aussi jeune ni aussi innocente que vous semblez l’imaginer. Mais si vous voulez faire avaler ça à un juge et à des jurés, et que ça peut m’éviter la prison, OK, je jouerai ce rôle… Seulement, de votre côté, vous devez admettre que ça n’est pas la réalité.
Elle sortit avant que j’aie pu répliquer. 
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
gabrielleviszsgabrielleviszs   12 juillet 2017
Je ne veux rien qui vienne de vous…
Ces mots tournaient dans ma tête, avec, en arrière-plan, l’image d’une jeune femme en uniforme de prisonnier.
Après tout, c’était aussi bien qu’Avett soit dans cette disposition d’esprit. Après Lottie et le défilé d’emmerdeuses qui l’avait remplacée, je n’avais plus rien à offrir à une femme, en dehors de ma connaissance du code pénal et de mes talents d’avocat.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
FiftyShadesDarkerFiftyShadesDarker   05 juin 2017
Du moment que mon histoire et la sienne se terminaient de la même façon et à la même page, du moment qu’on était réunis à la fin, je me foutais pas mal des choix, bons ou mauvais, qu’on allait devoir faire en cours de route. Car, toutes les décisions importantes, je savais déjà qu’on les prendrait ensemble. Elle et moi.
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Jay Crownover (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jay Crownover
#Exclu #Vidéo Le prochain roman, BAD Amour immortel, de Jay Crownover sort dans quelques jours, et à cette occasion, Jay vous a laissé un petit message ;-) Merci beaucoup Jay !
autres livres classés : culpabilitéVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
2606 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre
. .