AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9781021400321
OSKAR ÉDITEUR (08/03/2013)
4.27/5   35 notes
Résumé :
Lyon, 1913. Malgré les préjugés, Adélie, 17 ans, est bien décidée à poursuivre ses études à l'université pour devenir médecin. Lors d'un déjeuner organisé par ses parents, elle rencontre Antonin, qui, comme elle, se destine à des études de médecine. Les deux jeunes gens tombent amoureux l'un de l'autre. Mais leur idylle ne dure pas. À peine remise de son premier chagrin d'amour, Adélie doit affronter ses parents qui souhaitent qu'elle abandonne ses études pour se ma... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
4,27

sur 35 notes
5
7 avis
4
6 avis
3
2 avis
2
0 avis
1
0 avis

frenchbooklover
  13 octobre 2014
"Lyon, juin 1913,
Plongée dans sa lecture, Adélie essayait d'ignorer les appels répétés de sa mère."
En ce début d'été 1913, Adélie, une jeune fille de 17 ans, attend avec impatience les résultats de son baccalauréat. Elle espère l'obtenir et entamer des études de médecine pour devenir chirurgien.
Au grand dam de sa mère qui préférerait qu'elle trouve un bon parti et ne cesse de lui présenter d'éventuels prétendants.
Un dimanche midi, lors d'un déjeuner avec un nouveau collègue de son père et sa famille, Adélie fait la connaissance d'Antonin, un jeune homme de son âge qui partage les mêmes ambitions professionnelles.
Débute alors une idylle entre eux.
Mais au cours de l'année, leur relation se heurte à des obstacles et surtout, la Première Guerre mondiale éclate et les sépare...
Face à ce conflit, Adélie va devoir faire des choix...
Dès les premières pages, je suis tombée sous le charme de cette héroïne, à la fois ambitieuse et naïve, intelligente et courageuse...En dépit du choix narratif (style indirect), on s'attache à elle, on comprend ses émotions, ses tourments, ses doutes, ses souffrances...
Adélie ne nourrit pas les mêmes rêves que les autres jeunes femmes de son âge. En place d'un mari, elle espère obtenir un poste de chirurgien et est prête à tous les combats et tous les sacrifices pour parvenir à ce but. Et sa rencontre avec Antonin va la conforter dans ce but.
On la suit donc lors de ses premiers pas en amphi et on la voit essuyer, avec une comparse, le mépris de certains professeurs et de certains camarades. J'ai été particulièrement frappée par la première leçon d'anatomie où tout est fait pour les pousser dehors...
Ce roman pour adolescents s'attaque donc à une problématique que j'affectionne: celle de la place des femmes et de leurs droits. En ce début de 20ème siècle, rares sont celles qui peuvent exercer le métier qu'elles souhaitent. Et souvent pour atteindre le même rang que les hommes, elles doivent essuyer de nombreux refus et endurer de multiples épreuves. C'est le cas d'Adélie et de sa meilleure amie.
De même, la marge d'action pour une femme est assez limitée: soit elle se marie et peut prétendre à un certain respect, soit elle demeure célibataire et se retrouve souvent en butte aux critiques voire aux avances de l'autre sexe.
A ce thème fort, développé tout au long de l'intrigue, se superpose forcément celui de la Première Guerre mondiale et de son impact sur toute la génération des 18-25 ans. Celle qui nourrissait de nombreux espoirs et qui s'est retrouvée brisée. Mutilations physiques, blessures psychologiques, renoncements, séparations, deuils constituent autant de sujets abordés au fil des pages.
Petite et Grande histoire s'entremêlent. A la fin de la Belle époque correspond une rupture dans la vie d'Adélie et on sent bien que la guerre pourrait en entraîner de nombreuses autres.
J'ai accroché à cette intrigue classique, à ce magnifique portrait de femme mais j'ai été un peu déçue par le dénouement sans doute un peu trop convenu à mon goût. A mon sens, cette héroïne si libre et si brave aurait mérité un autre sort (ne vous inquiétez pas, je ne vous en dirai pas plus).
Bref, vous l'aurez compris: je vous recommande cette lecture et j'espère que vous serez aussi séduite que moi par cette protagoniste et par son destin.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
adtraviata
  17 novembre 2021
Adélie est une jeune fille pleine d'idéal qui veut devenir médecin. Nous sommes en 1913 et si son père, banquier, accepte de payer ses études à la Faculté de médecine, on se doute que, dès que sa fille sera bonne pour le mariage, elle devra regagner les rangs des jeunes filles de bonne famille destinées à devenir des épouses au foyer obéissantes. Et voilà que, lors d'un repas de famille censé être assommant, Adélie rencontre le bel Antonin, qui se destine lui aussi à la profession de médecin, de chirurgien, en passant par l'Ecole de santé militaire. Les jeunes gens se fréquentent un peu en secret, au grand dam de la rigide mère d'Adélie. Mais quand leurs études commencent vraiment, un écart se creuse entre eux, Antonin devient fuyant et Adélie déchante très rapidement. La jeune fille se plonge avec succès dans ses études mais le jour où elle découvre sa réussite en première année de médecine, son succès est éclipsé par la grossesse précoce de sa soeur Mélanie, « obligée » de se marier avec son amoureux, un ouvrier de la Croix-Rousse. Et voici qu'arrive août 14 et la mobilisation. Et voici que ses parents manigancent pour que Adélie fasse un « bon » mariage et lave l'honneur de sa famille face au scandale provoqué par Mélanie. Pour échapper à ce marchandage odieux, Adélie décide alors de s'engager comme infirmière sur le front. Elle connaîtra en particulier les horreurs de la bataille de Verdun, l'insécurité permanente, le sang, la peur, les amputations mais aussi les opérations délicates menées par de bons chirurgiens pour sauver la vie des blessés.
Je m'arrête là, j'en ai déjà raconté beaucoup sur ce roman passionnant et très émouvant. Adélie est un personnage fort, une jeune femme dont les choix seront renforcés par les événements historiques de son époque. Elle garde toujours une honnêteté et une rigueur morale qui se laissent toucher si nécessaire et la font évoluer avec ses proches. Elle sait faire preuve d'un grand courage, qui force l'admiration. Je l'ai accompagnée avec beaucoup d'émotion sur son chemin d'émancipation. Merci à Catherine Cuenca d'avoir créé un personnage et une histoire aussi forts.
Lien : https://desmotsetdesnotes.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
Lagagne
  01 octobre 2013
Un roman qui dresse plutôt bien le contexte social en France au début du siècle. On pourrait croire que la première guerre mondiale est le sujet principal de ce livre. Et bien non. Elle ne concerne qu'une partie mineure de l'histoire, et sert principalement à mettre en scène Adélie, dans un univers différent, au sein de ce qu'elle souhaite plus que tout : soigner.
Le thème principal de ce roman est bien la condition de la femme. Adélie, sa soeur, sa mère, Mme Bellon, Bérengère sont des femmes soumises aux lois et coutumes de leur époque. Certaines s'y plaisent, d'autres s'en accommodent, et enfin quelques unes se rebellent.
Un livre très bien écrit qui nous plonge dans son époque grâce à une histoire d'amour, certes un peu convenue parfois, mais plutôt jolie et qui sonne authentique.
Commenter  J’apprécie          130
0titi85
  09 décembre 2013
Adélie est une jeune fille qui vit son rêve de faire des études de médecine. Pour ses parents, c'est une lubie. mais Adélie veut en faire son métier et ne tient pas à lâcher sa passion quand elle se mariera. Pendant ses études, elle rencontre Antoine, étudiant en médecine lui aussi, qui va lui briser le coeur. La première guerre mondiale arrive et Adélie ne supporte plus de devoir se conformer aux conventions que sa famille lui impose. Elle décide donc de s'engager comme infirmière. Elle va alors vivre la guerre sur le front, côtoyer des blessés et des personnes qui vont devenir ses amis, au-delà de leurs conditions sociales.
Quand j'ai vu le titre de ce livre, j'ai tout de suite eu envie de le lire avant même de connaître l'histoire et le contexte. Il faut dire que ma fille s'appelle Adélie et que les livres avec une héroïne portant ce prénom sont assez peut courant. C'est donc sans aucun préjugés que je me suis lancée dans ce livre et je dois dire que c'est un vrai bonheur. le personnage d'Adélie est fort, d'une personnalité généreuse et décidée. Elle sait ce qu'elle veut, elle arrive à rebondir devant des situations difficiles. Ses relations avec ses parents reflètent bien les préoccupations de vitrine sociale que peuvent vouloir les familles riches à cette époque.
J'ai cependant trouvé dommage la fin et les idées très tranchées d'Adélie sur ses relations avec sa famille. Mais c'est aussi bien de ne pas avoir forcément un happy end. Je vous laisse découvrir de quoi il retourne.
Bref, une très belle découverte.
Lien : http://laptitesourisduweb.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          121
Guancama
  20 mars 2016
1913 - Adélie a 17 ans, elle prépare son bac. Elle voudrait être médecin. Pas facile de faire des études quand on est une jeune fille d'avant la première guerre mondiale, qui plus est née dans le milieu bourgeois de Lyon ! Mais la guerre va bouleverser tout ça et Adélie va devoir / pouvoir faire des choix...
Roman d'aventures, roman historique, roman d'amour aussi, il y a tout ça dans ce livre. Je l'ai lu d'une traite. le récit est enlevé, il nous emmène de Lyon à Verdun, décrit la vie de cette époque, la guerre... Adélie est indépendante, elle est libre et ce n'est pas facile, ni pour elle ni pour ses proches. Un peu féministe, ce récit met en lumière le travail des femmes pendant la grande guerre, le point de vue est intéressant, un petit quelque chose du patient anglais :-)
Commenter  J’apprécie          70

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Livres_et_compagnieLivres_et_compagnie   21 juin 2015
Adelie, jeune étudiante en médecine, vit avec ses parent et sa soeur.
Son rêve. ..devenir médecin, mais ces études ne vont pas se passer comme prévu...
va-t-elle réaliser son rêve?
Une histoire d’amour naît entre adelie et antonin. ...
la guerre qui arrive va être un choc...
Les décisions qu’Adelie va prendre serons t-elles les bonnes?
J’ai bien aimé ce livre car j’ai adorée l’histoire entre Antonin et Adelie,le vocabulaire est assez spécifique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Livres_et_compagnieLivres_et_compagnie   20 juin 2015
-Le major-coeur ... commença t-elle, n'osant pas prononcer le nom d'Antonin.
-Mort aussi, répondit Charlotte. La salle d'opération a pris feu. Viens, Adélie, il faut partir d'ici !
Commenter  J’apprécie          20

Video de Catherine Cuenca (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Catherine Cuenca
Calendrier de l'Avent booktube féministe : #unlivrefeministeparjour Découvrez ma sélection du 13 au 18 décembre ! Allez ! On file chez notre libraire préféré.e pour faire de jolis cadeaux livresques ♥
autres livres classés : première guerre mondialeVoir plus
Notre sélection Jeunesse Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Marraine de guerre

Comment s’appelle la marraine de guerre d'Étienne ?

Marie
Marie-Pierre
Pierrette

10 questions
54 lecteurs ont répondu
Thème : La marraine de guerre de Catherine CuencaCréer un quiz sur ce livre