AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782092559581
80 pages
Éditeur : Nathan (13/08/2015)
4.27/5   11 notes
Résumé :

C'est au Sud de Madagascar, dans le village d'Andranotakatse, que les deux jeunes frères Francklyn et Olivier parcourent chaque dimanche matin 20 kilomètres de marche pour accéder à leur école.

Durant la semaine, les deux frères vivent seuls, loin de leur famille, en totale autonomie.

Cette lutte pour l'éducation, déjà commencée par leur père, leur donne l'espoir d'un avenir meilleur où il ne sera pas forcément question de dev... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
dedanso
  07 novembre 2019
Deuxième opus de la collection Les Chemins de l'école* que nous lisons ma fille et moi, après l'argentin Carlos.
Cette fois-ci direction la Malaisie en compagnie d'Ani et de sa famille de pêcheur. Là encore, une heure est nécessaire au petit garçon pour rejoindre son école...par voie maritime ! Les enfants sont seuls dans une petite embarcation pour effectuer ce trajet avec tous les risques qu'il comporte. Ani et son cousin devront d'ailleurs faire face à un trou dans la coque de leur barque. Ils feront alors preuve de beaucoup de sang-froid et d'une débrouillardise incroyable.
La lecture est également l'occasion d'en apprendre plus sur l'histoire de ce peuple de pêcheurs malaisiens : leur sédentarité qui ne date que d'une quinzaine d'années (avant de construire ce village entièrement sur pilotis, ils vivaient sur leurs bateaux), le moment des repas pris en groupe à même un tapis, la pratique de la religion musulmane, un peu de politique/écologie également lorsqu'il est fait référence à la prolifération des méduses (la cause en est une pêche trop intensive des tortues par les pêcheurs chinois, hors de leur territoire et sans aucun discernement).
Comme dans les autres opus, le récit est complété par une carte du monde permettant de visualiser la distance qui nous sépare du pays visité. On trouve aussi en fin de volume quelques informations complémentaires plus didactiques : quelques particularité liées au pays, la législation scolaire (âge de scolarité obligatoire, gratuité ou non, mixité ou non), la manière d'enseigner (matières, organisation de la journée d'enseignement)...
Encore un beau documentaire, toujours aussi intéressant et agréable à lire (petit format souple, écriture aérée, nombreuses photographies de qualité). Une collection que je vous conseille de partager avec vos enfants !
* La collection "Les Chemins de l'école" est tirée du film et de la série télé éponymes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
iz43
  04 janvier 2020
La maîtresse de mon fils a eu une très bonne idée de choisir la série de livres des chemins de l ecole pour les temps d'autonomie de ses Cm2.
Cette fois nous partons à Madasgarcar où nous faisons la connaissance de Francklyn un garçon de 13 ans. Ses parents ont fait le choix de permettre à leurs enfants de faire des études. Mais ce choix s accompagne de grands sacrifices. Francklyn et son grand frère Olivier doivent rester éloignés de leurs parents toute la semaine car leur ecole se trouve à 20 km de chez eux. Ils font la route seuls à pied avec un sac de 15kg sur le dos puis en taxi brousse pour arriver dans leur petite case de 6m2 louée par leurs parents. Ils doivent se débrouiller seuls.
Une lecture comme ça, ça fait du bien. Ça remet beaucoup de choses en place.
Vraiment à découvrir .
Commenter  J’apprécie          250
Bazart
  05 octobre 2015
Devi, 13 ans, vit en Inde et doit marcher longtemps, traverser deux rivières tous les matins.
Mes enfants avaient beaucoup aimé le film Les chemins de l'école et avaient pris conscience de la chance qu'ils ont de vivre dans un milieu où ils sont protégés, chouchoutés. Ces petits livres sont un bon moyen de continuer à accompagner l'aventure de ses enfants à travers le monde.
Commenter  J’apprécie          200
Lady_K
  30 décembre 2016
Notre mode de vie nous fait parfois oublier la chance qu'on a et surtout les facilités qui sont les nôtres. Même s'il doit exister des exceptions, nos petits écoliers viennent à l'école à pieds, en vélo, en bus ou en voiture en un quart d'heure tout au plus. Rien de véritablement éprouvant… et ils le font parfois (souvent ?) en ronchonnant, traînant les pieds ou s'exclamant « On devrait me payer pour tout le travail que je dois faire. » ou bien « À quoi cela va me servir plus tard de savoir calculer l'aire d'un triangle ? ». le documentaire « Les chemins de l'école » (et par extension cette petite série de livres) permet de nous ouvrir les yeux et surtout de s'ouvrir au monde.
Les chemins de l'école – Ani : Ani est un petit garçon de 11 ans qui vit en Malaisie. L'école est à une heure de canoë, ce qui lui demande beaucoup d'efforts matin et soir. Heureusement, son cousin Sapri l'accompagne. Cependant, ils ne sont pas à l'abri d'un imprévu… les dangers sont nombreux sur l'eau. Il est le seul des enfants de sa famille à encore aller à l'école. Ses soeurs ont dû arrêter car cela coûte trop cher. À la place, elles aident leurs parents. Sa famille compte sur lui et il entend bien ne pas les décevoir. Son rêve : devenir professeur et partager son savoir !
Les chemins de l'école – Devi : Devi a 13 ans et un rêve… devenir docteur. Ce qui n'est pas aisé en Inde, où les filles sont largement dépréciées. Mais elle ne se décourage pas – surtout pas devant le long chemin semé d'embûches qu'elle doit parcourir tous les matins pour aller à l'école. Au contraire, elle tient à mettre toutes les chances de son côté en travaillant dur à l'école.
Les chemins de l'école – Erbol : Tous les matins, Erbol prépare sa monture et chevauche pendant trois heures dans le froid et la neige pour rejoindre son école. Et tous les soirs, il fait le même chemin en sens inverse. Trous cachés par la neige, lac gelé, meutes de loups à l'affût, chute ou fuite de sa monture… les dangers sont nombreux et c'est avec une grande inquiétude que ses parents le regardent partir à chaque fois.
Les chemins de l'école – Francklyn : Francklyn et Olivier, son grand frère, vivent à Madagascar. le trajet entre leur école et leur maison – en plus d'être périlleux – dure cinq longues heures, ils sont donc obligés de vivre toute la semaine loin de leur famille. C'est dur et toutes les économies de la famille passent dans la location d'une petite habitation sur place pour les deux garçons. Mais c'est un sacrifice que leurs parents font sans hésiter, dans l'espoir d'un avenir meilleur pour leurs enfants. Et ces derniers, font tout pour ne pas décevoir leurs attentes.
En conclusion, la lecture de ces quatre petits livres a été une vraie claque. Chaque roman est une véritable leçon de vie. le courage et la détermination de ces enfants forcent le respect et nous oblige à revoir nos priorités.
Lien : http://antredeslivres.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          22
espritlivres
  04 septembre 2015
Si de nombreux enfants, de par le monde, vont à l'école, certains ne le font pas dans des conditions aisées.
◾Ani vit en Malaisie. Tous les jours, pour aller à l'école, il traverse la mer à la rame…
◾Francklyn vit à Madagascar. L'école étant à 20 kms -qu'il parcourt à pieds à travers la savane-, son frère et lui habitent seuls, dans une case, livrés à eux-mêmes…
◾Devi vit en Inde. Tous les matins, pour se rendre à l'école, elle parcourt, avec ses amies, un long chemin souvent semé d'embûches…
◾Erbol vit en Kirghizie. Avec son cheval, au petit matin, dans le froid extrême, il met plus de trois heures pour aller à l'école…

Cette collection propose un vrai tour du monde, montrant bien la grande disparité des situations.
Les textes sont ponctués de photos choisies avec beaucoup d'à-propos.
En fin d'ouvrage, des repères géographiques et économiques.

Des recueils qui ouvrent des pistes de réflexion que ce soit à la maison ou en classe.

A noter :
– L'association Sur le chemin de l'école aide à la scolarisation d'enfants à travers le monde. Pour en savoir plus : www.surlechemindelecole.org
– Plan International propose le parrainage d'enfants : www.plan-international.fr
Lien : http://www.espritlivres.kara..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60


critiques presse (3)
Ricochet   16 décembre 2015
Il est fort à parier que ce roman, en plus de susciter l’intérêt de son lecteur, donnera lieu à des débats à la maison ou en classe importants sur l’école et l’éducation.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Ricochet   10 décembre 2015
Le petit ouvrage offre une jolie et sage découverte.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Ricochet   03 novembre 2015
Un très beau projet qui mérite que l'on s'y intéresse.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
digdigdigdig   05 septembre 2015
Assis à côté de mon cousin Sapri, le coude posé sur le bord du bateau, je laisse mon regard se perdre dans le paysage. Les rivages de notre île Pulau Silawa s’avancent dans la mer comme de grands bras couverts de palmiers. Ses côtes me donnent un sentiment de sécurité. Elles nous protègent de la colère de l’océan lorsque les tempêtes tropicales se déchaînent sur la région.
Commenter  J’apprécie          40
JangelisJangelis   13 août 2017
[Devi - Inde]
Nous prenons place dans la barque. Mon coeur se serre. Quand l'eau est haute comme aujourd'hui, je ne me sens pas en sécurité. La barque a été rafistolée de nombreuses fois, de l'eau pénètre au fond par plusieurs petits trous. Comme je suis une fille, je n'ai jamais appris à nager, l'eau autour de moi me semble un gouffre noir et sans fond. Cette injustice me révolte.
Commenter  J’apprécie          00
JangelisJangelis   13 août 2017
[Devi - Inde]
Je suis la première à me lever le matin. Dans la lumière blanche du petit jour, je fais la vaisselle, la lessive, et nettoie la maison. Une fois ces tâches domestiques achevées, je peux commencer à me préparer pour l'école.
Commenter  J’apprécie          00
JangelisJangelis   13 août 2017
[Devi- Inde]
Mon père hoche la tête.
- Oui. Comme vous êtes des filles, ce sera plus dur, croyez-moi ! Il faut bien étudier.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Myriam Dahman (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Myriam Dahman
«Le talisman du loup», par Nicolas Digard, Myriam Dahman et Júlia Sardà Mystère et magie dans un conte fantastique contemporain : une longue épopée vers la connaissance de soi, où s’entremêlent le mystère, la magie et la puissance de l’amitié. En librairie le 8 octobre 2020.
autres livres classés : malaisieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (5 - essais )

Roland Barthes : "Fragments d'un discours **** "

amoureux
positiviste
philosophique

20 questions
601 lecteurs ont répondu
Thèmes : essai , essai de société , essai philosophique , essai documentCréer un quiz sur ce livre