AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782253195030
408 pages
Éditeur : Le Livre de Poche (14/05/2014)

Note moyenne : 4.16/5 (sur 158 notes)
Résumé :
« Je m'appelle Lou, j'ai 20 ans, et dans quelques heures, je vais m'installer dans les bureaux de la DCRI, les services secrets français. Mon job ? Officiellement, consultante au département de recherche sur l'inexplicable. Officiellement. Parce qu'en réalité, je traque une bizarrerie qui rôde dans la nuit parisienne, un truc que je n'ai pas encore cerné, mais qui fait hurler de rage mon instinct de panthère. Oh, je ne vous ai pas dit ? Comme tous ceux de ma race, m... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (52) Voir plus Ajouter une critique
Sando
  01 octobre 2019
Sortiriez-vous dans les rues de Paris si vous saviez que, une fois la nuit tombée et la lune arrondie, y circulaient des Chalcrocs capables de vous dévorer en deux coups de mâchoires ou de vous transformer en loup-garou ? Peut-être pas non… Heureusement, leurs ennemis naturels, les Daïerwolfs, une race polymorphe capable d'adopter l'apparence de n'importe quel animal, veillent au grain et sont là pour éviter le scandale que serait la révélation de leur existence au grand public. Enfin, plus difficile à dire qu'à faire, surtout quand on s'appelle Lou et qu'on a une fâcheuse tendance à attirer les ennuis…
Avec ce premier tome d'une série qui en compte quatre, Roxane Dambre nous offre une véritable bouffée d'oxygène ! Action, hémoglobine, fantastique, romance et humour sont autant d'ingrédients que l'on retrouve dans Animae et qui fonctionnent à merveille ensemble. Alors certes, j'ai parfois été un peu agacée par la rapidité et la facilité avec laquelle les liens entre les personnages se créent (Lou parvient à charmer et conquérir toute l'équipe du DCRI en l'espace de deux jours par son humour décapant et son intelligence hors du commun, trop forte !). Néanmoins, le résultat final est tout à fait plaisant et le style de Roxane Dambre, simple et agréable, sert parfaitement le rythme de l'histoire. Une lecture prenante donc, qui fera vibrer les plus fleurs bleues et donnera à la plupart envie de se jeter sur la suite !
Challenge Jeu de l'oie
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
Aelynah
  07 octobre 2014
Aloysa, dite Lou est une Daïerwolf c'est à dire une métamorphe panthère particulièrement intelligente qui se mêle aux humains pour les protéger des Chalcrocs, autres metamorphes plus animaux qu'humains sensibles aux effets de la lune.
Régulièrement les Daïerwolfs partent en chasse pour stopper les débordements sanguinaires des Chalcrocs.
C'est là leur mission première. Ils peuvent cependant aussi être amené à traquer un des leurs qui auraient pété un plomb.
Ils évoluent en équipe et le coéquipier de Lou n'est autre que Camille, son meilleur ami, metamorphe caméléon. Il est le cerveau, elle les muscles même si son QI approche facilement des 190.
Leur mission actuelle est de s'infiltrer dans les service secrets français et pour ça Cam lui a concocté une recette infaillible. Après avoir investi le système ultrasophistiqué des services secrets il a observé leur méthode de recrutement et a décidé de faire de Lou leur prochaine recrue.
La voici donc jouant à des jeux en ligne particulièrement complexes pour se faire repérer par les espions tout en continuant à mener son train de vie normal ente la fac de biologie et son travail à temps partiel dans un palace.
Alors lorsque Sylvain Levif vient lui proposer le poste pour lequel Cam et elle ont travaillé, ils ne se doutent pas encore que leur petite victoire va les entrainer plus loin que prévu dans les secrets et les découvertes.
Dire que j'ai de suite accroché est un euphémisme. En fait, que ce soit l'humour de Lou ou ces petites appels à toute une série de films ou séries cultes en tous genres (Harry Potter, James Bond, NCiS ou les Xmen passent par là), je me suis retrouvée de suite entraînée dans l'histoire.
La narration à la première personne n'y est pas pour rien car le lecteur a le sentiment de faire partie intégrante de la vie de Lou.Du coup je me suis sentie à l'aise pour la suivre tout d'abord dans son recrutement puis dans ses pensées purement Daïerwolfs. Nous faisons en quelque sorte partie en lisant le livre de leur inconscient collectif.
Lou est une jeune femme comme je les aime, pleine d'humour et d'auto dérision mais avec aussi ce côté félin ronronnant et dangereux. Comme son animal elle peut être douce et câline ou sauvage et assassine. Elle n'aime pas que l'on se moque d'elle et apprécie particulièrement l'intelligence chez ses interlocuteurs.
Alors je dirais qu'elle est servie avec le capitaine Sylvain Levif. Comme son nom nous en donne une vague idée, il est humain mais aussi particulièrement attentif et réfléchi. Il y a un cerveau caché sous le beau gosse sexy qui remue les hormones félines de notre héroïne. Mais il y a aussi un homme d'action que rien n'arrête dans sa vision de la justice. Pas même les découvertes surnaturelles lorsqu'il croise la route d'un Chalcroc et qu'il est obligé de l'abattre pour empêcher une tuerie plus importante.
Oui ces deux personnages principaux nous en mettent déjà plein la vue dès les premiers chapitres.
Et si on leur rajoute le meilleur ami Cam et la maman de Lou du côté Daïerwolfs ainsi que Benjamin, Mona, Arthur ou Isabelle du côté humain nous avons un panel plutôt délectable de personnages secondaires. Même le colonel avec son air bourru et ses grands airs de militaire a des côtés attachants.
L'enquête menée ainsi que ses répercussions sur leurs deux mondes est un autre point qui m'a accrochée.
La plume de l'auteur nous entraîne dans l'action et ne nous lâche pas une seule seconde.
Elle a réussi à mêler le fantastique et le surnaturel au quotidien de tous les jours de ces humains agents secrets.
La chasse peut commencer entre la Bête, Daïerwolf qui semble vouloir conquérir le monde et nos frêles humains ignorants de la nature de leur ennemi.
Heureusement dans l'ombre veillent Lou et les autres Daïerwolfs.
Plusieurs enquêtes vont être suivies ainsi en parallèle et nous allons partager les aventures de Lou au milieu de ces humains qu'elle va petit à petit appréciées. Son implication dans le service,au départ, par besoin dans le cadre de sa mission d'infiltration va devenir une vraie passion pour ces cas particuliers.
Et puis les relations qu'elle va créer avec ces humains et particulièrement Joshua ou Benjamin chacun dans un registre différent vont nous permettre de ressentir encore plus cette affinité qu'elle a tissé avec le lecteur.
Si ce livre n'est pas un coup de coeur il n'en est pas loin. Les personnages plein d'humour ou de causticité m'ont plu dès le début.
L'enquête sur tous ces phénomènes surnaturels et ce côté Mission impossible ont rajouté un plus. Et je l'avoue tous ces trais d'humour ou ces allusions aux films ou séries ont fini de me conquérir.
Une lecture que j'ai faite le sourire aux lèvres de bout en bout. du suspens, de l'action, de la bagarre et de l'amour tout est là.
J'attaque d'ailleurs de suite le tome 2 pour en savoir plus et ne pas quitter ainsi ces personnages sympathiques et attachants.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Walkyrie29
  06 septembre 2014
Beaucoup d'humour et des créatures surnaturelles sont les ingrédients principaux de ce roman fantastique léger et divertissant. Il mêle astucieusement métamorphes et services secrets français évoluant en milieu parisien entre le quartier de la Défense et le cimetière du Père Lachaise. Compte tenu de sa rareté sur le marché de ce genre littéraire, il paraît important de souligner qu'il s'agit d'un écrit d'une auteure française, d'une histoire se déroulant dans une ville française et de prénoms et noms de personnages au sonorité typiquement franchouillarde.
Lou est une Daierwolf, une métamorphe capable de se transformer en n'importe quel animal. Âgée d'à peine 20 ans, elle rêve des services secrets français et monte un plan avec son meilleur ami Camille pour se faire remarquer et ainsi être recrutée. Son voeu est très vite exaucé car elle est approchée par le très charmant Capitaine Levif. A peine découvre t-elle son service des mystères et ses futurs collègues, qu'elle fait libérer sciemment un des siens, un maître Ours qui s'avère être en réalité un meurtrier monstrueux récidiviste, une gaffe qu'elle va très vite devoir réparer.
Lou est une jeune femme rafraîchissante, blonde et jolie mais loin d'être écervelée, au contraire, très intelligente comme tous ses semblables. Elle est amusante tant verbalement par ses répliques incongrues et directes, que physiquement par ses positions animales exubérantes ou ses grimaces expressives. On a toutefois du mal à imaginer une si jeune fille embauchée au service secret mais passons. Cette Daierwolf aime particulièrement se transformer en panthère, forme dans laquelle elle se sent le mieux et est la plus forte. C'est son animal de prédilection, chaque Daierwolf peut se transformer en tout animal mais un seul leur est plus familier. Camille, son meilleur ami d'une banalité affligeante (on l'a un peu trop bien compris...), frêle et plutôt trouillard dans l'action est un métamorphe au rôle passif et excellent gérant d'opération qui se transforme en Caméléon. Sa mère, qui cherche à chaque discussion à savoir si elle a trouvé l'homme de sa vie, est une des plus puissantes de sa race et se transforme en aigle. le Capitaine Levif, Sylvain ou Joshua, est un humain qui découvre rapidement le secret de notre héroïne et en tombe (bien trop) vite amoureux. Cet humain, plus intelligent et fort que les autres, s'allie régulièrement à notre petite Féline pour combattre les Chalcrocs (forme de Loup garou violent et avide de sang se transformant uniquement lors des pleines lunes et perdant toute conscience humaine lors de leur métamorphose) ou encore des maîtres Daierwolf. Souvent blessé, malmené et balayé contre les murs, il survit et se remet très vite en forme pour partir de nouveau au combat. Un peu surréaliste, oui, mais il s'agit avant tout d'une oeuvre fictive distrayante. Nous avons donc des personnages amusants et sympathiques, beaux et forts et plein d'entrain à combattre les méchants. Par ailleurs, introduire les services secrets humains dans cet univers fantastique permet de mettre en valeur l'humanité face aux créatures surnaturelles. On a ainsi un Geek surdoué (Arthur), une scientifique illuminée (Mona), une physicienne froide et efficace (Isabelle), des anciens paternalistes (Professeur Laurent et Commandant Durand), des armoires à glace discrète (Igor) et des agents intelligents et sexy (Capitaine Levif et Benjamin). Leur rôle apparaît donc aussi important que les Daierwolfs.
Concernant l'univers, l'auteure n'est pas allée chercher très loin, des métamorphes évoluant discrètement au sein des humains et se transformant dans l'ombre. L'originalité réside surtout dans la façon dont elle a choisi de traiter le sujet ; des métamorphoses partielles (pratique quand on est nu pour cacher les zones stratégiques), des transformations adaptées au gabarit de leur forme humaine ou encore les drôles d'envies et habitudes issues de leur forme animale individuelle (on ne compte pas les kilos de viande que dévore Lou !). La plume de l'auteure est simple, familière et proche du lecteur puisque l'on suit uniquement le point de vue de Lou. le roman se lit vite et sans embûche, on s'immerge donc assez vite dans ce monde et la lecture suit le mouvement. le plus gros reproche que l'on peut faire à ce roman est la rapidité de certains événements dans l'histoire. La romance, d'une part, à peine arrivé à la moitié du livre et le couple est déjà formé, c'est vraiment dommage que leurs échanges ironiques et leurs rapport de séduction n'aient pas duré un peu plus longtemps. La découverte du secret de Lou, d'autre part, cela aurait mérité davantage de situations ambiguës et de questionnement.
En bref, cette comédie fantastique fraîche et pétillante offre un moment de lecture plaisant et drôle. Personnellement, je lirai la suite avec plaisir même si mon enthousiasme sur ce premier opus est assez réservé. Une lecture idéale pour se vider la tête tout en souriant !
Je remercie Louve du Forum Mort Sure et les éditions J'ai Lu pour ce partenariat.
Lien : http://songesdunewalkyrie.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
basileusa
  30 décembre 2018
Une lecture détente bien agréable !
Lou est une deirwolf , c'est à dire qu'elle peut se changer en n'importe quel animal même si son animal fétiche est la panthère. Les Deirwolf chassent les Loup-garous ou ceux qui ne peuvent contrôler leurs pulsions. Et puis ,après une petite manipulation, la voilà qui entre au service secret français et qu'elle se retrouve confronter à un ennemi coriace !
J'ai adoré l'univers ! Notamment le fait que Lou et ses semblables puissent se transformer aussi facilement en animal .Utiliser juste les sens d'un animal pour mieux espionner une conversation par exemple , j'ai trouvé ça génial ! C'est un premier tome immersif ,fluide et passionnant .
Seul bémol et je rejoins d'autres avis là-dessus, c'est que tout est un peu trop facile ,que ce soit pour intégrer les services secrets ou pour son histoire d'amour avec le capitaine , au bout de 3 jours ils sont déjà amoureux ...
Je lirai la suite avec plaisir !
Challenge Mauvais genre 2019
Commenter  J’apprécie          140
Miney
  05 décembre 2019
Je n'ai pas du tout été sensible à l'esprit de Lou, c'est le moins que l'on puisse dire.
On sent trop que c'est un premier roman, il m'a semblé vraiment très maladroit... Je verrais bien si l'auteure s'améliore par la suite, puisque j'ai les autres tomes sous le coude, mais j'y pars à reculons. Les choses vont trop vite (surtout la romance), et du coup on passe outre l'approfondissement du contexte, de l'intrigue comme des personnages. Ça m'a donné l'impression de quelque chose de superficiel et peu crédible.
L'héroïne est d'une lourdeur horripilante. Décrite comme d'une intelligence hors du commun, elle se comporte surtout comme une adolescente en rut qui drague avec la finesse d'un rhinocéros en pleine charge (et comme le mec n'y répond pas au début, j'appelle ça du harcèlement). Entre deux déductions dignes d'un cerveau normalement constitué, elle fait des choses incroyablement stupides (faire apparaître sa queue de panthère dans un endroit plein de gens, ne se donner aucun mal pour cacher sa vraie nature alors que son espèce est censée être très subtile...). Bref, elle m'a fait lever les yeux au ciel du début à la fin de ma lecture.
Le personnage masculin n'a aucun intérêt. Il ne sert qu'à tomber amoureux de l'héroïne (quelle surprise !) beaucoup trop vite et n'a aucune personnalité. C'est juste le cliché du mâle-greuh-greuh-moi-protecteur-moi-protéger-femelle. Sexy. Il paraît.
Si l'univers et les métamorphes sont très classiques, il y a quelques bonnes idées, notamment l'inconscient collectif ou l'enquête sur les hommes-fumées Mais elles n'ont pas suffit à me faire passer outre les défauts.
J'ai un peu de mal avec le mot « Daïerwolfs », pour des raisons encore plus subjectives que mon avis sur le roman lui-même. Je trouve ça moche ! On dirait les Direwolves du Trône de Fer de George R.R. Martin prononcé dans une version parodique de l'accent français, un peu à la « Aïe spike angliche véri ouelle. ». Je n'arrivais pas à m'enlever ça de la tête et ça a ruiné l'image que j'aurais pu en avoir. Et puis question cohérence, on m'expliquera comment dans une ville si peuplée que Paris, pas un humain n'ait remarqué les combats de bêtes sauvages géantes sous sa fenêtre, ni que des faucons de soixante-dix kilos se baladaient dans les airs.
L'écriture est légère mais je n'ai pas adhéré à l'humour. Bref, pas une lecture pour moi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (22) Voir plus Ajouter une citation
fantasybooksaddictfantasybooksaddict   20 novembre 2014
— Bienvenue au Palace, l’accueillis-je en souriant. Que puis-je faire pour votre service ?

— Aloysia Martin ? me demanda-t-il. C’est vous ?

Je fronçai les sourcils. Drôle de question. Mon nom était épinglé sur mon uniforme blanc et pourpre.

— En effet, acquiesçai-je. En quoi puis-je vous aider ?

— J’aimerais savoir à quelle heure vous finissez votre service et vous inviter à prendre un café.

J’ouvris des yeux ronds comme des tasses à café. Il n’y allait pas par quatre chemins, celui-là ! À mes côtés, Frédérique eut un hoquet étranglé. Je dévisageai mon interlocuteur en conservant mon apparente surprise, mais déjà, mon esprit classait les hypothèses :

1 – J’avais affaire à un dragueur invétéré qui avait repéré mon nom sur le site de l’hôtel (le plus probable).

2 – Ce bel homme était mandaté par ma mère pour me faire la cour (fort discutable, mais possible).

3 – Il savait exactement ce que j’étais (un chasseur ? Mais alors pourquoi diable m’aborder sur mon lieu de travail ?).

4 – Notre plan portait ses fruits et mes jours au Palace étaient comptés (l’administration française réagissait-elle vraiment aussi vite ?).

5 – Autres.
(...)
— Je finis mon service à minuit et demie, mentis-je avec une belle assurance. Je crains que vous ne soyez mort de soif avant cela.

L’homme fit la moue.

— Vous faites une pause ? me proposa-t-il.

— C’est interdit, monsieur ! me récriai-je en roulant des yeux horrifiés tandis que Frédérique recommençait à pouffer. Je me ferais renvoyer !

Il secoua la tête et m’adressa un sourire narquois. Ses yeux pétillaient. Il avait compris que je me fichais de lui.

— Tant pis, dit-il d’un ton faussement navré. De toute façon, ce n’était pas vraiment avec vous que j’avais envie de prendre un café.

Oh ! Le mufle !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
fantasybooksaddictfantasybooksaddict   20 novembre 2014
Je me tournai vers Sylvain, qui gisait toujours sur le sol, à moitié assommé. Il n’avait rien vu. Une peur indicible me glaça. Une mare de sang commençait à se former sous son épaule.
— Capitaine ! gémis-je.
Je me précipitai vers lui et le remis sur le dos. Je tentai de le déshabiller pour mesurer la gravité de sa blessure. Dans ma précipitation, je lui arrachai presque sa chemise.
— Tenez bon ! chuchotai-je. Je vais vous soigner ! Je… Je vais appeler une ambulance. On va vous sauver. Vous m’entendez ? Capitaine ? Sylvain !
Je me fis violence pour ne pas le gifler. Il ouvrit les yeux.
— Oh ! Sylvain !
Je me retins de me jeter à son cou. Son épaule saignait abondamment. Stopper l’hémorragie. Vite. Je saisis la chemise à moitié déchiquetée et achevai de la mettre en lambeaux.
— Joshua, articula-t-il.
— Quoi ?
— Joshua, pas Sylvain.
Je me figeai. Pourquoi me révélait-il son vrai nom à un moment pareil ? Les larmes me montèrent aux yeux.
— Ne vous avisez pas de mourir, hein ? bredouillai-je. Sinon, je vous tue !
— Ce serait… une expérience… intéressante, répondit-il en se forçant à sourire. Mais je ne vais pas mourir. La balle m’a juste… effleuré… Ça fait un mal de chien et ça saigne beaucoup, mais je serai guéri très vite.
Il reprenait du poil de la bête au fur et à mesure qu’il parlait. Un faible courant d’air chatouilla mon nez. Une fenêtre avait été ouverte quelque part. L’effet de la drogue se dissipait. Je soupirai de soulagement et lui bandai l’épaule du mieux que je pus. Cela me prit quelques minutes. Il me laissa faire en me dévisageant, le regard intense. Son souffle dans mon cou attisait mes sens. Je me concentrai pour finir mon bandage, mais mes doigts tremblaient. Il s’en aperçut et les emprisonna dans sa main. Ses yeux plongèrent dans les miens. Je ne bougeai plus, pétrifiée. Mon cœur cognait à coups sourds dans ma poitrine. Il caressa ma joue, lentement. Je frissonnai. Il attira mon visage contre le sien. Ses lèvres frôlèrent les miennes. Je me laissai faire et fermai les yeux. Il m’embrassa avec une douceur que je n’aurais jamais imaginée. C’était exquis. Je n’avais encore rien connu de tel. Il me relâcha pour reprendre son souffle. Je reculai à peine.
— Vous êtes sûr que c’est une bonne idée ? demandai-je timidement.
— Non. Je suis sûr que c’est une très mauvaise idée. Je suis désolé.
Et soudain, ses bras me serrèrent contre lui avec force et il m’embrassa encore, bien plus fiévreusement cette fois. Je lui rendis son baiser sans hésiter. Mes mains s’égarèrent dans ses cheveux et son dos musclé. Mon corps semblait vivre de lui-même et se plaquait contre le sien pour profiter du moindre contact. Il sentait si bon. Ses doigts couraient le long de mes bras nus. Je me pris à regretter d’avoir mis cette robe, si difficile à enlever…
Un bruit dans le couloir nous arrêta.
— Qu’est-ce qui s’est passé ? criait un homme. Est-ce que tout le monde va bien ?
— Ils se sont enfuis ! lançait un autre. Trouvez-les !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
FelicityFelicity   28 juillet 2014
-Si je veux prendre l'apparence d'un cheval, j'aurais tout juste la taille d'un poulain, parce que ma masse ne me permet pas d'aller au-delà.
Il réfléchit.
-Pour devenir un cheval, il faudrait donc que tu deviennes obèse? raisonna-t-il.
-Euh... Non, si je deviens obèse, je me métamorphoserai en poulain obèse...
Joshua éclata de rire. Grumpf... Je le soupçonnais de m'avoir imaginée en poulain obèse. Démon...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
fantasybooksaddictfantasybooksaddict   20 novembre 2014
Je haussai les sourcils en découvrant le nom et la photo de la boîte de nuit sur la feuille de rapport qu’il me montrait.
— La Vierge Folle ? lus-je à voix haute. Jamais entendu parler. C’est petit mais ça a l’air bien, avec tous ces néons fluo…
— On ne le voit pas sur la photo de la façade, mais d’après les plans du cadastre, ça couvre une grande superficie en profondeur, m’informa Sylvain. Ce sera juste une mission de reconnaissance pour nous deux. Nous resterons en retrait, comme un couple qui vient s’amuser. Si nous trouvons quelque chose, une équipe armée prendra le relais et nous observerons. Nous ne sommes pas suffisamment équipés à deux pour les arrêter. Compris ? Le but est que vous puissiez voir ce qui se passe lorsqu’ils disparaissent, s’ils sont effectivement là.
— Je serai ravie de faire le couple avec vous ! m’exclamai-je. Mais il faut absolument que je repasse chez moi pour me changer, je ne serai pas du tout crédible dans cette tenue ! Personne ne croira jamais qu’un aussi bel homme voudrait sortir avec une guenon comme moi.
Sylvain leva au ciel des yeux exaspérés.
— Lou ! Avez-vous seulement écouté ce que je viens de dire ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
fantasybooksaddictfantasybooksaddict   20 novembre 2014
Ma mère m’a baptisée Aloysia lors de ma naissance, mais en général, les gens m’appellent Lou. Pour me présenter, je citerai quelques-unes de mes caractéristiques les plus distinctives :
1 – La plupart du temps, je suis de taille moyenne, blonde et bien proportionnée (et belle) (et intelligente) (et modeste) (comment ça, « pas distinctif » ?)
2 – J’adore faire des listes.
3 – Je suis une grande spécialiste pour me fourrer dans des situations invraisemblables (à mon niveau, ce n’est même plus du talent, c’est une question de karma…).
4 – Je peux me transformer en animal.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Roxane Dambre (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Roxane Dambre
Focus - Animae T1 de Roxane Dambre
autres livres classés : services secretsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
16056 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre

.. ..