AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782919176335
135 pages
Éditeur : Les Editions Aux forges de Vulcain (12/06/2014)

Note moyenne : 3.56/5 (sur 9 notes)
Résumé :
Henry Darger est un des artistes les plus énigmatiques du xxe siècle. Il vécut reclus la majeure partie de sa vie, à Chicago. À sa mort, en 1973, ses logeurs découvrirent que ce vieil homme discret, en partie grabataire, avait donné naissance à une oeuvre monumentale de plusieurs dizaines de milliers de pages, illustrée de centaines de dessins et tableaux.

L’Histoire de ma vie est le dernier texte auquel Henry Darger a travaillé de 1968 à la fin de se... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
deslivresetdesfilms
  08 décembre 2015
J'avoue qu'avant de recevoir ce livre je ne connaissais que très peu Henry Darger, qui est pourtant l'un des artistes naïfs les plus vénérés et admirés du XXe siècle selon l'éditeur Aux forges de Vulcain. Voici comment ces derniers présentent dans un résumé Henry Darger : « Henry Darger est un des artistes les plus énigmatiques du xxe siècle. Il vécut reclus la majeure partie de sa vie, à Chicago. À sa mort, en 1973, ses logeurs découvrirent que ce vieil homme discret, en partie grabataire, avait donné naissance à une oeuvre monumentale de plusieurs dizaines de milliers de pages, illustrée de centaines de dessins et tableaux ».
Ainsi, cette « Histoire de ma vie », de Henry Darger publié aux éditions Aux forges de Vulcain, n'est qu'un court extrait d'environ 140 pages de l'autobiographie original qui en compte 5000 (de pages). Oui, vous lisez bien 5000 pages, j'ai aussi eu du mal à y croire, mais il n'y a pas d'erreur. D'ailleurs, je n'aurais probablement jamais demandé le livre s'il avait été proposé dans sa version complète. Aussi, dans cet ouvrage nous avons droit aux premières années de la vie de l'artiste Henry Darger, ce dernier nous parle de sa famille, de son père, de ces différents lieux de vie comme l'école, les hôpitaux et les institutions psychiatriques. Malgré tout, l'histoire n'est pas linéaire et c'est ce qui fait la force du livre, car on ne s'ennuie pas un instant et en fin de compte j'ai trouvé les 140 pages trop peu nombreuses. le lecteur est sans cesse ballotté entre le passé et le futur, le récit peut sembler fouillis alors qu'il ne l'est pas, bien au contraire. Effectivement, je l'ai trouvé franc et direct, un vrai régal. de plus, après 140 pages j'aurais aimé en savoir plus et maintenant les 5000 pages de l'autobiographie complète m'intriguent, mais fort heureusement la préface de Xavier Mauméjean m'a permis de mieux comprendre l'artiste. Qu'en est-il de la vie de l'auteur ? Eh bien, elle est stupéfiante et Henry Darger est un sacré personnage qui sait analyser certains faits de manière bien singulière. J'aurais aimé connaître le bonhomme. Cependant, je ne vais pas en dire plus pour ne pas vous gâcher le plaisir. Mais, sachez que je trouve le style littéraire de l'auteur très agréable avec des phrases courtes qui vont droit au but. Quelque part, il me semble que l'écriture de Henry Darger ressemble à celle de Marc Chagall dans son autobiographie au titre quasi identique : « Ma vie ». Cependant, le résultat final n'est pas le même puisque l'autobiographie de Henry Darger est explosive alors que celle de Marc Chagall est plus linéaire. Toujours est-il que les deux livres sont marqués par une certaine mélancolie et nostalgie même si je trouve que ces sentiments sont bien plus palpables dans le livre de Marc Chagall.
Je termine par quelques mots sur le travail de la maison d'édition. Aussi, je trouve le papier très agréable au toucher de même que j'apprécie le choix de la police de caractère. Je me demande de laquelle il s'agit… de plus, de nombreuses et magnifiques illustrations sur fond noir sont présentes dans ce très beau livre.
Lien : http://deslivresetdesfilms.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
nena
  11 septembre 2014
Henry Darger est né en 1892, décédé en 1973. Je suis certaine que comme moi vous ignorez qui est cette personne. Il est Américain, écrivain et peintre. Inconnu jusqu'à sa mort, il sera révélé par ses logeurs qui découvrent une oeuvre magistrale de toiles, collages…ainsi que deux romans de plus de 8.000p et une autobiographie de 5.000p. Une expo a eu lieu à Paris et une autre à New York.
Le livre que j'ai reçu ne fait malheureusement que 135p agréablement parsemé d'illustrations. Un livre autobiographique où Darger raconte sa jeunesse souvent difficile, seul auprès de son père puis interné dans un asile, ses emplois dans les hôpitaux.... Un livre haché avec des retours, j'ai eu l'impression qu'il écrivait sans logique, sans ligne directive. Les mots lui viennent, il les pose sur le papier puis un autre souvenir lui revient à la mémoire, peu importe s'il y a un rapport avec les lignes précédentes, il le couche à la suite. Sans doute un homme traumatisé dans ses rapports avec les adultes, avec une sensibilité à fleur de peau qui quelque fois peut se transformer en violence. Une écriture et une peinture prolifiques qui méritent d'être découvertes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
anthonyberthon
  16 juin 2018
Henry Darger est un personnage fascinant, à la créativité complexe et à la vie très simple.
Inconnu de son vivant, car il avait apparemment un problème contre le statut d' "artiste", Darger a laissé derrière lui une oeuvre riche et gargantuesque, dont son autobiographie d'environ 5000 pages.
Cette édition est une sorte de condensé de sa vie, agrémenté de quelques dessins/collages/peintures.
On y découvre une personne qui cherche a tout prix la normalité, dont l'enfance à une part plus qu'importante, influençant son oeuvre, et qui a une obsession pour les incendies et la météo.
C'est en soi assez plaisant à lire, on s'attend à un Darger loufoque, avec un univers à la Lewis Carroll, mais on est loin du pays des merveilles...
On y découvre une vie simple, presque miséreuse, mais un homme toujours positif, comme un enfant.
Je pense que l'édition a fait l'impasse sur les passages les plus fantaisistes des écrits de l'auteur, et il doit être tellement plus intéressant de les lire en intégralité...
Néanmoins, cet édition permet une première approche avec Henry Darger, dont l'oeuvre est encore méconnue aujourd'hui.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (1)
Chro   04 août 2014
Darger raconte linéairement, minutieusement, les étapes de son existence, au risque de la platitude [...]. Entrelaçant ces événements minuscules avec des images obsédantes [...], le texte tresse une matière psychique et onirique dont la force est précisément de faire écho aux récits épiques de Darger et à ses peintures [...].
Lire la critique sur le site : Chro
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
gaillard1gaillard1   12 mai 2015
1er janvier 1971. J'ai passé un très pauvre Noël de rien. Jamais eu un bon Noël de toute ma vie, ni un bon nouvel-an... Je suis très amer mais heureusement pas plein de rancune, ce que je devrait ressentir vu comme je suis...

(Dernière entrée de son journal, 25 mois avant sa mort.)
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Henry Darger (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Henry Darger
Le lundi 15 décembre 2014, Soirée de clôture de la seconde édition de la VOIE DES INDES, exploration collective de l'édition indépendante. A cette occasion, le célèbre comédien Denis Lavant lit quelques pages de "Histoire de ma vie" de Henry Darger (publié aux Editions Aux forges de Vulcain).
autres livres classés : asileVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Henry Darger (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
976 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre