AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Robert Valançay (Traducteur)Ruth Henry (Traducteur)André Pieyre de Mandiargues (Préfacier, etc.)
ISBN : 2070756734
Éditeur : Gallimard (03/11/1999)

Note moyenne : 3.79/5 (sur 24 notes)
Résumé :
" Je promenai encore un regard autour de moi pour voir s'il me restait quelque chose à faire. Mais à présent l'ordre seul semblait gouverner dans la pièce. Tous les yeux tristes et étrangers qui couvraient les murs de cette chambre se fermèrent lentement de sommeil. Une dernière fois je regardai par la fenêtre là-bas où, un jour, j'avais vu par le trou de la serrure de cette pièce les yeux de mon ennemi. Tout l'horizon à gauche, au fond, où l'aigle blanc avait dispa... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
oiseaulire
  03 septembre 2019
Unica Zurn est une écrivaine et plasticienne allemande née en 1916. Elle participa au courant surréaliste avec son compagnon Hans Bellmer. Elle composa des poèmes sous forme d'anagrammes et des textes poétiques ainsi que de nombreux dessins et des gravures.
Elle fut très proche d'Henri Michaux qui lui a inspiré le présent livre "L'homme Jasmin" et écrivit également un récit fantasmé d'enfance et de jeunesse intitulé "Sombre Printemps".
Elle fut très appréciée du cercle surréaliste car elle était la seule à pouvoir franchir la zone qui sépare la réalité de l'imaginaire grâce à ses troubles psychiatriques dont elle sut faire une source de création.
Unica Zurn se suicida en 1970.
L'homme Jasmin est le journal d'une folie. On mesure bien à sa lecture le génie de cette femme qui sut transformer des symptômes cliniques dont elle connaissait la banalité en oeuvre d'art. le style est limpide et envoûtant.
Pourquoi n'est-elle pas davantage connue ? Sans doute, l'univers de qui passe à travers le miroir est-il inquiétant. Mais cette lecture est une expérience à tenter si on aime le surréalisme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          235
IreneAdler
  13 février 2019
Challenge ABC 2018-2019, 14/26
Challenge Plumes Féminines
Qu'en dire ? Ce n'est pas une lecture facile. Ce n'est pas facile d'en parler non plus. Elle m'a beaucoup fait penser à L'Ombilic des Limbes d'Artaud (qu'elle évoque aussi), surtout lors de la lecture de la première partie, où elle décrit (est-ce vraiment le bon terme ?) ses hallucinations lors des ses périodes à la fois dépressives et schizophrènes. C'est la partie la plus pesante, celle que j'ai eu le plus de mal à lire. Celle où les obsessions sont les plus présentes : l'homme-jasmin, qui devient l'Homme Blanc (et qui n'est pas un médecin), les deux figures qui annoncent les internements, mais aussi les injections faites pour changer de sexe (ainsi, elle craint que l'homme avec qui elle vit, Hans Bellmer ne soit transformé en femme). Les dernières parties sont moins lourdes à lire, elle parle de ses différents internements et reconnait les signes avant-coureurs d'une crise ; elle peut anticiper Globalement, l'hôpital psy semble être un endroit où elle se sent en sécurité, où elle peut travailler
Cette plongée dans la psyché de Zürn ne se fait pas sans mal, ni sans malaise. Il n'ai pas facile de se figurer dans un cerveau malade, qui fonctionne d'une manière différente du sien propre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Apoapo
  06 février 2016
Entre Paris et Berlin
Entre visuel et verbal
Entre l'"écriture (d'une adepte du dessin) automatique" et la technicité de l'anagramme
Entre le journal (à la 3ème personne) d'une aliénée et le récit d'hallucinations accueillies comme des dons
Entre numérologie (parmi d'autres sur-interprétations) et Alice au pays des merveilles
Entre le regard ébloui d'une enfant et les visions sanglantes d'une suicidaire
Entre la précision tragique des réclusions psychiatriques et le flou onirique des relaxes dangereuses.
[Entre sueurs fiévreuses sous l'édredon et un velux couvert de neige d'où ne pointe que la complexité touffue d'innombrables branches noires.]
Témoignage artistique d'une bipolaire : profondément et durablement troublant.
Commenter  J’apprécie          70
MarianneDesroziers
  01 mai 2010
Ne pas se fier au sous-titre "Impressions d'une malade mentale" qui laisserait croire qu'on est ici en face d'un simple témoignage comme il en existe des milliers ou, pire, d'un rapport clinique. Non, ceci est de la littérature, et de la bonne : empreinte de sensibilité et de poésie. D'origine allemende, Unica Zurn, adepte des anagrammes et du "dessin automatique" a été la compagne de Hans Bellmer, elle s'est suicidée en 1970. Un beau à livre à découvrir grâce à la collection "L'Imaginaire" de Gallimard qui décidément ne publie que des textes de qualité.
Commenter  J’apprécie          60
VACHARDTUAPIED
  06 avril 2013
une oeuvre littéraire lucide, tirée du plus profond de l'être de son auteur.....
Commenter  J’apprécie          70
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
MarianneDesroziersMarianneDesroziers   01 mai 2010
C'est alors que pour la première fois elle a la vision de l'Homme-Jasmin ! Immense consolation ! Reprenant son souffle elle s'assoit en face de lui et le regarde. Il est paralysé! Quel bonheur! Jamais il ne quittera le fauteuil qu'il occupe dans son jardin où, même en hiver, le jasmin fleurit. Cet homme devient pour elle l'image de l'amour.
Commenter  J’apprécie          100
mandarine43mandarine43   15 juin 2016
Depuis son enfance le lit est, dans ce monde inquiétant et dans cette vie trouble, l'endroit où elle se sent le plus en sécurité. Le lit où l'on peut écrire, dessiner et rêver est son suprême refuge contre la vie ; et dans les longues périodes passives et sans espoir, ces longues périodes de dépression qui suivent ponctuellement et inexorablement celles de la folie et des hallucinations tellement agréables, le lit est pour des jours et des mois le seul endroit où elle est capable de continuer à exister. Dans ces dispositions d'esprit elle reste couchée, les yeux fermés, des heures durant et elle parvient à ne plus penser à rien.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
TomRipleyTomRipley   18 octobre 2017
L'homme ne peut rien imaginer qui ne se réalisera un jour sous une forme quelconque.
Commenter  J’apprécie          40
TomRipleyTomRipley   18 octobre 2017
Quel est donc le secret d'une mélancolie capable de modeler un visage d'une beauté aussi extraordinaire ?
Commenter  J’apprécie          20
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature des langues germaniques. Allemand>Romans, contes, nouvelles (879)
autres livres classés : folieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Freud et les autres...

Combien y a-t-il de leçons sur la psychanalyse selon Freud ?

3
4
5
6

10 questions
308 lecteurs ont répondu
Thèmes : psychologie , psychanalyse , sciences humainesCréer un quiz sur ce livre