AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782080643193
405 pages
Éditeur : Flammarion (08/01/1992)

Note moyenne : 4.29/5 (sur 12 notes)
Résumé :
L'action de ce roman se situe pendant la guerre de Sept ans (1756-1763).

Marie-Adeline, dite Marie-Malouine, jeune beauté blonde audacieuse et fière, est la fille d'un ancien corsaire de Saint-Malo devenu armateur, le comte Aubin de la Chesnaie. Elle a un frère jumeau qu'elle adore : François.

Au cours d'un voyage aux Indes avec son père, Marie-Malouine fait la connaissance d'un jeune seigneur français, Renaud de Cahuzac,... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
lyoko
  08 janvier 2021
Tu sais déjà que quand Gwen te conseille un roman, c'est que tu vas passer un bon moment.
C'est chose faite avec ce livre que je ne connaissais pas du tout.
Un grand merci Gwen ... Cette lecture a mis des paillettes a mes lectures pendant les fêtes.
On ne peut que tomber sous le charme du personnage principal Marie. Une jeune femme au caractère bien trempé, courageuse, téméraire et instinctive.
Une femme forte, comme je les aime, qui a su s'imposer dans un monde a majorité masculine..
L'histoire est palpitante et prenante à souhait.
Le côté romanesque de l'histoire nous emporte vers d'autres horizons, et nous fait voyager sur une mer tumultueuse.
Pour conclure simplement : j'ai juste adoré cette lecture.
Commenter  J’apprécie          842
Gwen21
  14 février 2013
En cette Saint-Valentin, ça me démangeait de vous parler d'un des plus beaux coups de coeur de ma « carrière » de lectrice ! Qu'y a-t-il de meilleur, en effet, que de tomber par hasard sur un livre dont vous n'attendez rien car c'est lui qui s'est trouvé sur votre route sans que vous ayez pris la peine de le chercher ? Sans enthousiasme débordant, vous commencez votre lecture pour être rapidement happé(e) par son récit, ne pouvant plus décoller votre fondement du siège dans lequel vous vous êtes honteusement vautré(e) et le monde autour de vous s'efface, plus rien n'existe hors ce duel effréné entre les pages et vous, ce duel qui vous tient haletant(e) et monopolise toute votre attention, toutes vos forces jusqu'à l'épuisement tandis que d'un doigt aussi acéré et précis qu'un fleuret vous zigouillez les pages les unes après les autres, avec une maîtrise digne d'un mousquetaire… Sans doute vous finirez vainqueur mais peut-être pas tout à fait indemne.
De tels coups de coeur, j'ai eu la chance d'en connaître quelques-uns, dont deux récemment grâce à Jojo Moyes et Janet Inglis, et il y en a un plus ancien et qui reste cher à mon coeur, si cher que de temps en temps je m'y replonge avec délice : la Malouine.
Si comme moi vous aimez le XVIIIème siècle, les aventures en mer, si vous êtes romanesque et si vous avez envie d'un roman qui vous fait vraiment vous évader, il est fait pour vous. Très bien ficelé, bourré de rebondissements et de personnages attachants, ce roman n'a pas pris une ride et vous fait voyager des côtes bretonnes aux Indes puis d'Ecosse au golf du Labrador. Sur les traces de Marie-Malouine, héroïne courageuse, téméraire et passionnée comme toute héroïne de roman d'aventures se doit de l'être, vous serez tour à tour plongé(e) au coeur d'un abordage, lancé(e) au galop à travers les colonies, entraîné(e) dans un quadrille dans un salon mondain.
Je ne veux rien révéler de l'histoire pour le cas où vous auriez la chance de dénicher les deux tomes des aventures de la Malouine mais je peux dire que ce qui m'a le plus séduite dans cette oeuvre, hormis le rythme et la narration, ce sont les retournements de situation incessants. Loin des canons de la littérature classique, ce roman assume son souffle épique et garantit un très bon moment d'évasion et de divertissement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          420
Crazynath
  03 janvier 2021
J'avoue que comme première lecture de l'année 2021, commencer par La malouine, c'est du dépaysement et plaisir assurés !
Encore un énorme merci à Gwen, sans qui je n'aurais surement jamais lu ce livre, car je ne connaissais pas son auteur ni sa bibliographie (qui mériterait d'ailleurs à être bien plus connue)
Marie-Malouine, jeune femme pleine de fougue préfère endosser la tenue masculine pour pouvoir voguer à son gré sur les bâtiments de son père, le comte Aubin de la Chesnaie, un riche armateur de Saint-Malo.
Avec le jeune fille, on embarque vers des destinations fort lointaines comme l'Océan Indien et ses colonies françaises du dix-huitième siècle mais aussi direction les côtes irlandaises et bien d ‘autres endroits encore…
Je suis franchement tombée sous le charme de cette histoire et de son héroïne fort attachante. Car oui, Marie Malouine est une héroïne comme on les aime…Courageuse, intelligente, n'hésitant pas à prendre le commandement d'un navire car elle en a indéniablement les compétences…
Une mention spéciale pour l'auteur, Danielle Delouche, qui a écrit ce livre à vingt ans à peine et dont la qualité de l'écriture est indéniable.
J'avoue que cette lecture m'a fait penser par moments à une autre héroïne de roman de la même période historique : La Bougainvillée de Fanny Deschamps, qui elle aussi m'avait emmené voguer dans l'Océan Indien.
J'ai tellement aimé cette histoire que dire que j'étais ravie quand j'ai découvert qu'il existait une suite histoire de faire durer mon plaisir de lectrice est une sinécure…Car oui, je suis indéniablement tombée sous le charme de cette lecture..
Encore merci, merci et remerci à toi Gwen !!

Challenge A travers l‘Histoire 2021
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          371
isabelleisapure
  13 février 2021
Sans la gentillesse d'une amie Babelio qui se reconnaîtra si elle me lit et que je remercie, je n'aurais probablement jamais entendu parler de Danielle Delfosse ni de « La Malouine »
Il est peu de dire à quel point ce roman m'a transportée dans un tourbillon d'aventures tel que je n'en avais pas vécu depuis des décennies.
Marie-Malouine, à mi-chemin entre Scarlett O'Hara et Angélique avec lesquelles elle partage la fougue, le courage, la passion est une superbe héroïne qui mériterait une place plus importante dans l'imaginaire des lecteurs.
Avec elle, j'ai navigué sur un vaisseau déguisé en garçon, j'ai essuyé des tempêtes au milieu des océans démontés et par-dessus-tout, j'ai aimé, j'ai douté, j'ai eu peur, mais j'ai vécu une aventure magnifique.
Si vous avez la chance de croiser « La Malouine », je vous conseille de la suivre, je gage que vous ne le regretterez pas.
Merci Gwen car c'est bien sûr toi mon amie Babelio et pas que…
Commenter  J’apprécie          322
TheWind
  26 décembre 2020
Voici une aventure romanesque comme je les aime !
Gwen, je te remercie bien de m'avoir proposé ce roman au format numérique. C'est tout à fait le genre de roman qui vous fait quitter, le temps de la lecture, la terre ferme et les problèmes quotidiens. Et en ce moment, on en a bien besoin !
J'ai beaucoup aimé suivre les pas de Marie-Malouine, héroïne courageuse et culottée de ce roman !
Cette histoire se déroule lors de la guerre de Sept ans, durant laquelle s'affrontèrent les Français et les Anglais. On y vogue souvent sur les bateaux corsaires, voyageant de Saint-Malo jusqu'en Écosse en faisant un petit ( tout petit !) détour par les Indes.
J'ai aimé ce roman car il s'apparente à bien d'autres histoires que j'ai adorées étant plus jeune et à des personnages devenus mythiques. Je n'ai pu m'empêcher de penser par exemple à Angélique marquise des Anges et à Joffrey de Peyrac en Rescator.
Marie-Malouine ne pourra pas renier non plus son côté "Scarlett", fière et orgueilleuse, et Wilfried, lui, celui de "Rhett", en amoureux sarcastique, droit dans ses bottes.
Mais Marie-Malouine, c'est aussi une sorte de "Mary Read" , qui n'hésite pas non plus à se travestir en homme pour parvenir à ses fins et pour affronter courageusement ce milieu très masculin.
Encore merci à Gwen pour la découverte d'un de ses romans fétiches et on comprend pourquoi !
J'espère avoir un jour l'occasion de lire le deuxième tome car ça ne peut se terminer ainsi, n'est-ce pas Gwen ??
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          303

Citations et extraits (18) Voir plus Ajouter une citation
Gwen21Gwen21   22 novembre 2020
En dépit d'une rapide riposte, le 'Lévrier' reçut une bordée de mitraille dans sa mâture, ce qui stoppa net son élan. Ses voiles trouées, son grand mât décapité, il n'avait plus la moindre chance d'échapper aux trois frégates lancées sur ses traces. Alors, il vira de bord et fit front. C'était le cerf cerné par la meute, c'était l'hallali. Le pavillon corsaire fut envoyé : au moins mourrait-on sous ses propres couleurs.
L'équipage consterné écoutait la voix désolée du comte :
- Officiers, maîtres, matelots, je vous félicite de votre ardeur au combat. A l'impossible nul n'est tenu. Nous avons retardé notre défaite et montré à ces chiens d'Anglais que nous eussions pu venir à bout d'une frégate, hélas non de trois ! Que faire à douze canons contre cent vingt, à cinquante hommes contre six cents ? Nous pouvons accepter la reddition le front haut. Et la meilleure preuve qu'un Français vaut dix Anglais, c'est qu'ils nous ont envoyé trois de leurs unités pour s'emparer d'un bien modeste bâtiment. L'officier anglais qui recevra notre reddition est un gentilhomme et je puis vous garantir en son nom qu'il ne sera point porté atteinte à vos personnes. Bonne chance, mes enfants, que Dieu vous garde en sa Sainte Protection !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
TheWindTheWind   24 décembre 2020
- J'ai horreur d'attendre ! Cria-t-elle, exaspérée.
- La vie n' est faite que d'attentes : on attend de naître, on attend de mourir ; on attend le bonheur, on attend la fortune, on attend la fin des malheurs, on attend la guérison. On attend le vent, on attend la pluie ; on attend le matin, on attend la nuit ; on...
- Je t'en prie, arrête ton énumération. On croirait, à t'entendre, qu'on passe son existence dans une antichambre.
- La vie est l'antichambre de la mort.
- Si tu n'as pas autre chose à me conter pour me remonter le moral, mieux vaut te taire !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
TheWindTheWind   20 décembre 2020
Un orage en mer est un phénomène effrayant. C'est dans ces nuits d'épouvante que sont nées les légendes des vaisseaux fantômes, des monstres fabuleux à la gueule enflammée, des cruelles ondines aux regards pétrifiants. Toutes les terreurs des vieux âges déferlent sur les hommes et les mènent parfois au bord de la démence.
Commenter  J’apprécie          140
Gwen21Gwen21   20 novembre 2020
C'était étrange de constater combien la mémoire était peu fidèle. Chacun découvrait en l'autre un détail qu'il avait négligé : le duvet blond d'une joue, la courbe d'un sourcil, le lobe rosé d'une oreille. Et ce détail prenait soudain une importance considérable, il devenait un reproche et réclamait un surcroît d'attention. La caresse de l'œil ne suffisait pas, il fallait un baiser, deux baisers, des milliers de baisers pour réparer l'impardonnable négligence.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Gwen21Gwen21   13 novembre 2020
Les soldats du régiment de Normandie causaient bien des soucis à leur lieutenant. Engagés volontaires dans les troupes du roi, c'étaient pour la plupart des paysans incultes ou des chômeurs plus ou moins révoltés contre l'injustice de leur sort. Ils avaient mal supporté la mer, plus mal encore que les matelots. Les particularismes s'étaient affrontés à bord, aggravés des différences de langage. Beaucoup de marins parlaient breton, alors que la multitude des patois avait contraint les soldats à parler français. L'inactivité, la chaleur, puis les fièvres et la maladie avaient exaspéré les uns contre les autres. Revenus à la stabilité du sol, les soldats réglaient leurs comptes. Chaque nuit, des rixes éclataient, les coups de couteau pleuvaient et, en dépit de la rusticité de leur mobilier, les cabarets se voyaient saccagés.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

autres livres classés : corsairesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Danielle Delouche (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3969 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre