AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Les mystères de Honeychurch tome 5 sur 10
EAN : 9782824616612
336 pages
City Editions (18/03/2020)
4.1/5   85 notes
Résumé :
Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes pour Kat Stanford. Son commerce d’antiquités a le vent en poupe et elle a un nouveau petit ami. Mais la vie, c’est comme la météo dans la campagne anglaise : le soleil ne dure jamais et le mauvais temps arrive toujours trop vite.

Les choses dérapent quand Kat découvre le cadavre d’un homme avec qui elle a eu une altercation lors d’une foire aux antiquités. Pire : le lendemain, elle tombe sur une deux... >Voir plus
Que lire après Les Mystères de Honeychurch : Arnaques et petits meurtresVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
4,1

sur 85 notes
5
6 avis
4
4 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis
Un tome 5 bien croustillant au niveau des intrigues, nombreuses et entremêlées.
La réputation professionnelle de Kat est mise à mal lors d'une journée consacrée à des estimations d'objets, heureusement elle peut compter sur le flic local pour la défendre , ce qui ne plaît pas à son nouveau petit ami - auto-déclaré comme tel . Sa mère aurait-elle - à plus de soixante dix ans- un petit ami ? Les deux hommes qui courent après Kat se déferont-ils de leur passé amoureux ? Un major qui parle trop... La nouvelle meilleure amie d'Iris est-elle aussi fiable que son job laisse penser ? En tout les cas, on ne peut pas dire qu'elle affectionne Kat..
Tout ceci sous l' oeil d'oursons anciens qui ont tendance à disparaître et réapparaître dans des endroits où on ne les attendait pas.
Ecologie, tri des déchets, estimations d'objets anciens, chevaux, liaisons, trios amoureux, mystérieux cadavre, rien d'affolant sous le soleil so british du domaine de Honeychurch et toujours cette peur que le passe-temps plus que rentable de la mère de Kat, soit découvert.
Un cinquième tome plus qu'agréable et une fin qui donne un coup de peps et promets un sixième tome plus que croustillant...
Commenter  J’apprécie          393
Dernier tome de la série édité en France pour l'instant. C'est une lecture toujours aussi sympathique et cette fois-ci nous plongeons dans l'histoire des oursons en peluche, objets de trafics et arnaques. Kat va en expertiser lors de la Fête de l'Ours organisée à Darthmouth.

Parallèlement une grande campagne de sensibilisation à la protection de l'environnement est lancée, car la ruine de Bridge Cottage abrite une décharge sauvage qui ne cesse d'augmenter.

Vous mélangez le tout, agrémenté d'appât du gain, de mensonges, de vols et de mauvaise foi et vous avez un polar sympathique dans une ambiance feutrée typiquement anglaise.

CHALLENGE MAUVAIS GENRE 2020
Commenter  J’apprécie          230
C'est certainement le meilleur des quatre tomes que j'ai lus, le plus élaboré au niveau de l'enquête, le plus effrayant pour notre héroïne, le plus déstabilisant aussi pour elle… Une situation où mère et fille se taquinent joyeusement, où leur complicité réchauffe le coeur… Une intrigue où Shawn perd aussi de son mystère et de sa superbe. Bref, je suis bien entrée dans cette enquête même si le thème de l'écologie et de la protection de l'environnement ne me passionnent pas en littérature, même si je me moque un peu de l'estimation des ours en peluche ! Tous ces prétextes sont bien amenés, les nombreuses directions que prend ce roman sont bien cadrées et bien construites. J'ai vraiment hâte d'avoir la suite des aventures de Kat.

Avec ce tome, on s'écarte de notre Petit Prince Harry qui tient toujours un rôle important sans s'en rendre compte… on débute avec la comtesse qui sera mise de côté (provisoirement), on perd de vue Lavina… on se focalise sur la nouvelle amie de la mère de Kat… sur le Major et la rivale Cassandra… Toutes les anciennes aventures reviennent avec de petits rappels nous informant que l'ensemble de la série est bâtie avec intelligence.
Commenter  J’apprécie          40
Après avoir découverte les cosy mystery avec les aventures d'Hannah Swensen, je suis heureuse d'avoir retrouvé celui-ci dans ma liseuse (je l'avais téléchargé lors d'une promo Kindle et mis de côté). Je n'ai pas lu les tomes précédents, mais cela n'a absolument pas gêné ma lecture car les personnages sont bien présentés au début.
Ici, nous suivons Kat, antiquaire, venue s'installer dans la campagne anglaise, près de sa mère et de son oncle. Alors qu'elle prépare "la fête de l'ours" (en peluche), une série d'évènements étranges se produisent. Un mystérieux individu rôde et prend des photos, on essaie de l'accuser de vouloir tromper ses clients avec de fausses estimations. Puis deux morts se produisent à peu de jours d'intervalles, dont un proche de son nouveau petit ami. Pour couronner le tout, elle est mise en concurrence professionnelle avec l'ex de son amoureux, de retour au pays.
Vous l'aurez compris, les rebondissements sont nombreux et bien rythmés. J'ai toutefois été un peu étonnée que le premier meurtre intervienne à près de 20% de l'histoire.
Cependant, je ne me suis pas ennuyée un seul instant car la vie de Kat est riche, son entourage attachant, drôle, mystérieux ou détestable. J'ai beaucoup aimé ses interactions avec sa mère, c'est un sacré personnage et elle forme un beau duo, entre tendresse et joutes verbales. Et j'ai aimé le thème des ours en peluche à travers L Histoire. J'ai appris des choses vraiment intéressantes.
Côté romance, ce tome réserve quelques surprises et je ne doute pas que Kat aura encore à vivre d'autres péripéties dans le domaine du coeur.
Ce roman est une jolie découverte et je me laisserai vraiment bien tentée par un autre de la série.
Commenter  J’apprécie          10
Toujours agréable à lire pour chasser la morosité ambiante. J'aime ce côté "Laurel et Hardy" et cet humour bristish. Kat, notre miss catastrophe, est de nouveau en proie aux médisances. Cette fois ci, on l'accuse de dépôt illégal d'ordures et d'arnaque aux antiquités. Sa réputation est en jeu tandis que Shawn et Piers la font tourner en bourrique, que sa mère continue à mentir et cacher des choses...
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
- Tonya Harding, vous vous rappelez ? C'est comme ça que le FBI a découvert le coup monté. Le plan en a été retrouvé sur un morceau de papier jeté dans une poubelle devant un bar de Portland, dans l'Oregon.
- Ah.
- Les ordures de quelqu'un, ça en dit long sur la personne.
Commenter  J’apprécie          140
La nouvelle liberté de ma mère l’avait conduite à commettre l’imprudence d’acheter un ancien logis de palefrenier à des centaines de kilomètres de Londres, sans même m’avertir en amont de ses intentions. Plus choquante encore avait été la découverte de son activité d’auteure de romance, sous le pseudonyme de Krystalle Storm, depuis des décennies. Pendant tout ce temps, mon père et moi croyions qu’elle souffrait de migraines ! Il mourut avant d’apprendre la vérité et sa double identité restait encore un secret farouchement gardé.
Commenter  J’apprécie          00
Je voyais bien à quel point Delia était tourneboulée et je compris qu’elle souffrait vraiment. Je savais quel effet cela faisait d’être trahie par un homme que l’on aimait de tout son cœur.
— J’ai passé des années à le suivre aux quatre coins du monde, poursuivit Delia. J’ai abandonné mon rêve d’ouvrir ma propre petite boutique de tricot et lui, sitôt qu’on va enfin pouvoir profiter de notre vie ensemble, il envoie tout balader ! Pour elle !
Commenter  J’apprécie          00
Ma mère avait un admirateur ? Pas seulement un admirateur, quelqu’un qui avait en plus pris la peine de lui acheter de la lingerie sexy. Cette idée me donnait la nausée et dire que j’étais sous le choc aurait été un euphémisme. Dix-huit mois s’étaient écoulés depuis que mon père était décédé d’un cancer. Et ma mère avait juré que jamais elle ne regarderait un autre homme, que Frank avait été l’amour de sa vie.
Commenter  J’apprécie          00
J’avais l’impression de jouer le premier rôle dans l’un des romans à l’eau de rose de ma mère et qu’à tout instant, ces deux-là allaient tirer leur épée. Même avant mon entrée en scène, je savais qu’ils ne pouvaient se souffrir. D’après ce que j’avais entendu, leur désaccord remontait à l’enfance, le genre de brouille qui avait tendance à se multiplier dans les communautés rurales.
Commenter  J’apprécie          00

Video de Hannah Dennison (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Hannah Dennison
Mystery author Hannah Dennison chats about how her mom helped inspire her latest book, MURDER AT HONEYCHURCH HALL.
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Les plus populaires : Polar et thriller Voir plus


Lecteurs (256) Voir plus



Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2901 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

{* *}