AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2714476155
Éditeur : Belfond (01/03/2018)

Note moyenne : 2.62/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Il y a Nino, la petite vingtaine, qui revient de Londres et vivote à Rome en donnant des cours de théâtre. Il y a la jeune et douce Teresa, fraîchement romaine, encore sous le choc du drame amoureux qu’elle vient de traverser. Et Grazia, tante de Teresa, professeure de Nino, une actrice dont la carrière a échoué, la bonne étoile qui précipitera le destin.
Premiers instants, premiers regards, premiers frissons. Sourires timides, conversations polies, mains qui... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Jeneen
  08 avril 2018
Un livre à deux visages : une belle histoire avec des personnages vraiment attachants et bien campés, un environnement et un thème (théâtre en Italie) qu'on suit avec plaisir. Mais un côté contemporain, y compris dans la construction (dialogues inclus dans les paragraphes, sans distinction...), déroutant.
Ce dernier point a gêné la fluidité de l'histoire, en plaçant ces échanges intéressants dans la trame, sans mise en valeur. Les sentiments, pourtant très beaux, des héros, devenaient un peu irréels, fades, comme prémédités. Sans doute pour faire penser au théâtre, thème central du roman, mais c'est difficile d'accès.
Un très bon roman cependant, qui se mérite, où la persévérance vous réservera une belle histoire, touchante et profonde. Les amateurs de théâtre, notamment italien, et de belles histoires d'amour, s'y retrouveront.
Merci aux Editions Belfond et à NetGalley pour cette belle lecture exigeante.
Commenter  J’apprécie          30
Ladybooksss
  30 avril 2018
Ce roman met en scène trois personnages. Nous faisons tout d'abord connaissance avec Nino, la petite vingtaine, graine de comédien en devenir, qui tente de percer … en vain. Après un bref séjour à Londres, il revient à Rome donner des cours de théâtre à un groupe de personnes âgées. Chose impensable selon lui pour un comédien de son ampleur! Assez prétentieux, souvent immature, Nino a un côté fou furieux et « chien fou ».
Teresa a presque la trentaine. Elle travaille dans une agence de voyage mais n'aime pas ce qu'elle fait. Suite à une rupture amoureuse, elle revient vivre chez sa tante à Rome où elle ne se sent pas vraiment à sa place. Teresa est un peu perdue, elle cherche sa voie, mais surtout elle se cherche.
Et au centre, il y a Grazia, la narratrice, tante de Teresa et professeure de théâtre du fougueux Nino. Comédienne qui n'a jamais percée, célibataire, elle est à la fois le témoin et l'arbitre du jeu que se livrent les deux personnages.
Ils s'aiment, un peu, beaucoup… pas du tout. Comme son nom l'indique, ce roman parle d'amour mais d'un amour compliqué, ambigu. Entre Teresa et le jeune Nino, le jeu amoureux chancelle. Les personnages ressemblent aux comédiens d'une pièce de théâtre. Nino m'a d'ailleurs fait penser à ces comédiens de la comedia dell'arte, toujours dans l'exagération et l'excès. le théâtre est d'ailleurs omniprésent, la vie et la comédie se mélangent, ne forment plus qu'un pour nous rappeler qu'au fond la vie est une pièce de théâtre.
Il est toutefois assez difficile de vous parler de cette histoire car j'ai eu beaucoup de mal à entrer dedans et à être captivée. En cause, non pas le fond du récit mais la forme. Que du récit, aucun dialogue, ce qui m'a donné une impression d'énumération sans fin, de lenteur, de longueur. L'histoire me paraissait très longue et j'ai eu beaucoup de mal à rester concentrée. Que cette histoire d'amour soit racontée par le point de vue de Grazia a mis une certaine distance je trouve et du coup cette relation manque de spontanéité. Je pensais également retrouver une similitude avec le théâtre de Marivaux dont fait écho la présentation du livre mais je n'ai pas du tout retrouvé ce lien.
Je conseille?
Vous l'aurez compris, pour moi, ça n'a pas été une lecture facile. J'ai vraiment eu l'impression d'être passée à côté de l'histoire. J'ai d'ailleurs eu beaucoup de mal à faire cette chronique tant il était compliqué de parler de ce roman. Je serais très curieuse de savoir ce que vous en avez pensé si vous l'avez lu!
Lien : https://ladybookss.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
lehibook
  22 mai 2019
Raconter la naissance d'un amour ,redoutable entreprise ! Tant de romanciers ,dont les plus grands, s'y sont essayés .Paolo di Paolo réussit cette gageure grâce à beaucoup de finesse et de justesse dans la saisie des caractères de ses personnages . le choix d'un point de vue original ,en quelque sorte en perspective cavalière, y est aussi pour beaucoup. Enfin le contexte , un cours d'art dramatique , offre d'intéressants développements sur les rapports entre le théâtre et la vie . Un roman très abouti.
Commenter  J’apprécie          10
Felina
  02 mai 2018
Les Éditions Belfond propose ici une presque belle histoire d'amour, dont la thématique principale tourne autour du théatre. Un roman assez particulier et pas toujours facile d'accès.
Ce roman a pour relation centrale la rencontre entre deux individualités très différentes, mais qui s'attirent invariablement. Nino est un jeune homme dont l'espoir est de devenir un grand comédien de théâtre. Après un séjour londonien insatisfaisant, il revient dans sa belle ville de Rome enseigner le théâtre à des personnes âgées. Très imbu de sa personne et un brin fougueux, il va tombé sous le charme de la nièce de sa professeure de théâtre, Theresa.
Les évènements quant à eux ne vont pas se dérouler aussi simplement. L'amour ça va, ça vient. L'amour est le grand thème central du roman, mais exprimé dans une atmosphère très théâtrale. Ce sentiment si complexe et ambigu va réunir tous les personnages de ce roman. le récit est raconté par la tante de Térésa, le personnage va être le témoin et le juge cette relation compliquée.
La lecture de ce roman est toutefois assez difficile car les dialogues sont totalement intégrés au récit, sans signe particulier pour les distinguer du reste du texte. le lecteur peine à entrer dans l'histoire qui fini par ressembler à la longue énumération, dont le rythme lent, ne fait rien pour arranger les choses. le rôle de la narratrice mais d'autant plus de distance, qu'elle n'est qu'une observatrice de cette relation amoureuse. Les sentiments exprimés ont moins d'impact, ce qui fait que le lecteur se sent moins concerné par l'histoire qu'il aurait pu l'être. (...)
Lien : http://lillyterrature.canalb..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
croc1706
  05 avril 2018
Dans "Presque une histoire d'amour", on découvre Nino et Théresa. Nino , jeune garçon un peu perdu qui enseigne le théâtre à des personnes âgées croise le regard de Théresa, nièce de sa professeure .
Entre les deux une attirance immédiate... puis la vie s'emmêle avec ses hauts mais surtout ses bas et leur histoire y survivra-t-elle?
Dans cette histoire j'ai été séduite par les personnages. Nino et Théresa sont tous les deux touchants à leur façon: Nino par son histoire personnelle et son côté paumé sympathique; Théresa par son attachement à ses valeurs familiales et son attachement à sa tante . La relation entre les deux est plaisante, même si un peu convenue à mon goût.
Ce qui m'a déplu par contre est le style de construction. Raconté depuis un point de vue extérieur, j'ai eu du mal à me plonger dans l'histoire et à me sentir complètement concernée par leur destin.
C'est sympathique, c'est frais mais je suis passée au travers de cette histoire qui trouvera sans doute son public, amateur(trice) de littérature contemporaine italienne.
Lien : http://livresforfun.overblog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
lehibooklehibook   03 août 2019
Prier , c'était une illusion du ^passé , un dialogue avec le néant,une pièce de théâtre analogue à celle que joue un enfant avec son copain imaginaire , à celle que lui-même jouait devant son public fantôme des retransmissions de Big Bang . Prier lui semblait être une faiblesse , un signe de lourdeur d'esprit.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Paolo Di Paolo (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Paolo Di Paolo
Paolo di Paolo - Où étiez-vous tous .Paolo di Paolo vous présente son ouvrage "Où étiez-vous tous" aux éditions Belfond. Rentrée littéraire automne 2015. Traduit de l'italien par Renaud Temperini. Retrouvez le livre : http://www.mollat.com/livres/di-paolo-paolo-etiez-vous-tous-9782714457110.html Notes de Musique : intro - Letromaquia O by Damian Taveira & Juan Angel Italiano. Free Music Archive. www.mollat.com Retrouvez la librairie Mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat You Tube : https://www.youtube.com/user/LibrairieMollat Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
autres livres classés : théâtreVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Titres d'oeuvres célèbres à compléter

Ce conte philosophique de Voltaire, paru à Genève en 1759, s'intitule : "Candide ou --------"

L'Ardeur
L'Optimisme

10 questions
567 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature française , roman , culture générale , théâtre , littérature , livresCréer un quiz sur ce livre