AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2350133206
Éditeur : Jean-Claude Gawsewitch (20/04/2012)

Note moyenne : 3.82/5 (sur 25 notes)
Résumé :
Tous les contes de fées ont une fin…Et si les Fés étaient à l’origine de la pire crise économique de l’Histoire ?
Un siècle après l’apocalypse qui a plongé la Terre dans le chaos Spark est aujourd’hui à la tête de Concordiapolis, mégapole d’un monde nouveau où les Fés et les Humains se sont réconciliés après des millénaires de lutte. Une coexistence qui repose sur un fragile équilibre, car du haut des tours d’acier, hommes d’affaires et Fés influents ont bâti... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
books2heaven
  15 juin 2012
C'est l'été dernier que j'ai découvert la trilogie Jack Spark et sa mythologie très originale que l'auteur avait parfaitement assimilé m'avait beaucoup séduite. le coup de coeur n'avait pas été loin pour le premier tome et même si les 2 tomes suivants m'avaient moins plu en comparaison, cette trilogie fut pour moi une très bonne découverte. Et lorsque j'ai appris il n'y a pas si longtemps que ça, qu'un 4eme tome allait sortir, j'avais hâte de pouvoir le lire. C'est maintenant chose faite.
Autant le dire de suite, je classe Printemps humain au dessus d'Automne traqué et Hiver Nucléaire mais au dessous d'Eté mutant. Ce 4eme tome est très bon mais la phase de découverte du fantastique de l'histoire est déjà passé et c'est une chose qui m'avait beaucoup séduite dans le premier tome.
Pour ceux qui n'auraient pas lu les 3 premiers tomes, il est possible de lire ce 4eme car les évènements se passent environ 100 ans après les évènements d'Hiver Nucléaire, ainsi la plupart des personnages sont décédés mais leur aura marque l'essentiel du livre. Premièrement, les deux personnages secondaires sont les descendants d'un de ces personnages et tous ont aidé à former la société actuelle dans laquelle nos héros vivent. Bref, si les personnages des trois premiers tomes sont absent de l'intrigue principale, ils sont présent dans le contexte histoire, social et politique de l'histoire. Cela peut paraître bizarre de lire le cas Jack Spark sans Jack (même si un chapitre le voit comme narrateur) mais j'avoue que Jack ne m'a pas manqué du tout. J'ai même éprouvé de la colère à son sujet lorsqu'il reste si silencieux alors que la société est en train de s'effondrer.
Aussi si Jack ne m'a pas manqué, c'est parce que les deux personnages principals m'ont beaucoup plu. D'un côté, nous avons Caleb, inspecteur de police dont le chef est un fé millénaire et de l'autre son fils Tiago, un adolescent plutôt rebelle. La première chose que j'ai aimé chez ces personnages, c'est le fait qu'ils sont humains comme nous. Caleb s'est endetté pour payer sa maison, Tiago ne comprend pourquoi il devrait aller à l'école parce que de toute façon, on ne lui laissera que le choix du boulot merdique. C'est peut-être parce que je me suis sentie proche d'eux que je me suis attachée. Et comme on suit deux intrigues parallèles qui se rejoignent, l'alternance des points de vue apportent dynamique au récit.
Enfin, j'ai apprécié l'aspect “social” du roman. 100 ans ont passé depuis le Grand Cataclysme, cet évènement qui a vu mourir les 3/4 de la population humaine et une bonne partie des immortels, les fés. Une nouvelle nation a été construite, une déclaration des droits des Hommes et des Fés a été écrite. Les fés font dorénavant parti de la vie de tous les jours et c'est intéressant de voir comment un aspect fantastique s'intègre parfaitement au quotidien. Toutefois, le centenaire de cette nouvelle aube approche et la colère des humains gonfle de plus en plus. En effet, pour rembourser leur emprunts, ceux-çi peuvent payer en flux (l'énergie vitale humaine dont se nourrissent les fés) et comme dans tous système bancaire, un emprunt peut être pris pour rembourser un emprunt, etc … Au final, les humains sont endéttés jusqu'au cou et aussi très fatigués, faible, démoralisé … Et ajoutez aussi qu'un humain qui nait n'a quasiment aucune bonne perspective d'avenir. Les métiers de cadre, chef d'entreprise lui seront “confisqué” par les fés qui ont eu des centaines d'années voire des milliers pour se faire un CV en or. Bref, entre les parents au bout du rouleur qui rament pour rembourser leur emprunts et les enfants désabusés par rapport à leur avenir, il plane sur Printemps humain un air de révolte très réaliste.
Je remercie donc Babelio et l'opération Masse Critique pour m'avoir offert l'opportunité de dévorer ce livre. Des personnages attachants et humain dans tous les sens du terme, une intrigue sans temps mort et surtout un aspect réaliste très intéressant.
Lien : http://duljuvafrihet.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
lalistedemafa
  12 juillet 2012
Imaginez que fées et humains se côtoient au quotidien, non pas dans un univers moyenâgeux mais dans un futur utopique où un traité a réuni les deux races dans un cohabitation nommément équitable. Les humains acceptent de se débarrasser de tous ce qui est nocif aux fées : électricité, sel, etc. et les fées acceptent de ne pas se nourrir d'humains, de ne pas soutirer la force vitale humaine" le flux" de manière abusive mais contrôlée. Et vous avez la base de la société Utopique crée par Jack Spark, dont il est le président-Mentor. Maintenant...imaginez vous avez une dette envers un être immortel qui peut venir réclamer son dû jusqu'à vos arrières petits-enfants, une entente qui vous empêche à jamais de consommer du sel ou d'utiliser toutes technologie dont la base est l'électricité...imaginez un monde où vous cohabitez avec des êtres capable de soulevez des montagnes ou de vous réduire en poussière avec leur rayon gamma, de tout voir avec leur rayon X...ou tout simplement des êtres qui ont tous les pouvoirs de gestion parce qu'en tant que immortels, ils peuvent attendre 20 à 50 ans pour avoir le poste qu'ils désirent...Imaginez tous ça et vous avez, ma foi, l'univers du tome 4 du cas Jack Spark, un monde où les injustices et les inégalités sont à la veille de déclencher une révolution!

Alors que nous découvrons ce monde avec l'inspecteur Caleb Robespierre à travers son enquête sur une série de meurtre de fées particulièrement haineux, se profile aussi une insurrection qui va conduire Tiago,le fils de l'inspecteur à faire des découvertes et grandir bien plus vite qu'il ne l'aurait pensé! C'est donc un roman fantastique à la limite de la sicence-fiction et de l'utopie que livre Victor Dixen. C'est bien la première fois que se mêle un univers de science-fiction et des fées dans mes lectures. J'ai donc apprécié de voir comment l'auteur a réussi à mettre en place ce mélange de race. Ce que j'ai aimé à travers ça, c'est d'y avoir inclus des problématiques actuelles...sur endettement, pauvreté, marginalisation, rationalisation économique de la société, clivage pauvre/riche extrême...et ce système de ponction du flux humain qui m'a quasi paru comme une métaphore vampirique qui pourrait être appliqué à notre réalité : emploi aliénant où nous passons la majorité de notre temps et qui nous prend notre force vitale, endettement encouragé par la société auprès des plus jeunes...! Ce sont pour moi les bons points de ce roman qui m'a permis de m'évader mais aussi de faire une réflexion sur des thématiques actuelles.

Les personnages sont assez bien construits. J'ai apprécié les références à des personnages connus de l'univers littéraire fées: Charles Perrault dans les noms de rues, fée Carabosse ou encore au niveau historique..avec le traité de Paris qui sonne comme un des traités d'après guerre du xx ème siècle! Je dis assez bien pour les personnages parce qu'ils m'ont semblé par moments être caricaturés: le flic qui ne vit que par son boulot/l'homme qui se tue au travail; l'adolescent qui se rebelle/le fils qui cherche l'amour et un sens à sa vie; la mère carriériste/ la femme qui trahit sa race pour les fées...les méchants qui doivent absolument faire un résumé de leur plan machiavélique, et le sauveur du monde qui apparaît tel un Deus Ex-machina et qui en deux mouvements résout tout alors que les pauvres humains souffraient depuis des lustres. je me suis bien attaché quand même à Caleb, à pugnacité, son espoir...et Tiago pour sa spontanéité .

j'ai passé globalement un bon moment avec ce roman qui se lit assez vite et je dis un bravo à l'ingéniosité de l'auteur pour ce beau mélange de genre. C'est aussi un plus , que ce roman se lise bien sans avoir lu les tomes 1-3 !

Lien : http://lalistedemafa.over-bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
lalistedemafa
  12 juillet 2012
Imaginez que fées et humains se côtoient au quotidien, non pas dans un univers moyenâgeux mais dans un futur utopique où un traité a réuni les deux races dans un cohabitation nommément équitable. Les humains acceptent de se débarrasser de tous ce qui est nocif aux fées : électricité, sel, etc. et les fées acceptent de ne pas se nourrir d'humains, de ne pas soutirer la force vitale humaine" le flux" de manière abusive mais contrôlée. Et vous avez la base de la société Utopique crée par Jack Spark, dont il est le président-Mentor. Maintenant...imaginez vous avez une dette envers un être immortel qui peut venir réclamer son dû jusqu'à vos arrières petits-enfants, une entente qui vous empêche à jamais de consommer du sel ou d'utiliser toutes technologie dont la base est l'électricité...imaginez un monde où vous cohabitez avec des êtres capable de soulevez des montagnes ou de vous réduire en poussière avec leur rayon gamma, de tout voir avec leur rayon X...ou tout simplement des êtres qui ont tous les pouvoirs de gestion parce qu'en tant que immortels, ils peuvent attendre 20 à 50 ans pour avoir le poste qu'ils désirent...Imaginez tous ça et vous avez, ma foi, l'univers du tome 4 du cas Jack Spark, un monde où les injustices et les inégalités sont à la veille de déclencher une révolution!

Alors que nous découvrons ce monde avec l'inspecteur Caleb Robespierre à travers son enquête sur une série de meurtre de fées particulièrement haineux, se profile aussi une insurrection qui va conduire Tiago,le fils de l'inspecteur à faire des découvertes et grandir bien plus vite qu'il ne l'aurait pensé! C'est donc un roman fantastique à la limite de la sicence-fiction et de l'utopie que livre Victor Dixen. C'est bien la première fois que se mêle un univers de science-fiction et des fées dans mes lectures. J'ai donc apprécié de voir comment l'auteur a réussi à mettre en place ce mélange de race. Ce que j'ai aimé à travers ça, c'est d'y avoir inclus des problématiques actuelles...sur endettement, pauvreté, marginalisation, rationalisation économique de la société, clivage pauvre/riche extrême...et ce système de ponction du flux humain qui m'a quasi paru comme une métaphore vampirique qui pourrait être appliqué à notre réalité : emploi aliénant où nous passons la majorité de notre temps et qui nous prend notre force vitale, endettement encouragé par la société auprès des plus jeunes...! Ce sont pour moi les bons points de ce roman qui m'a permis de m'évader mais aussi de faire une réflexion sur des thématiques actuelles.

Les personnages sont assez bien construits. J'ai apprécié les références à des personnages connus de l'univers littéraire fées: Charles Perrault dans les noms de rues, fée Carabosse ou encore au niveau historique..avec le traité de Paris qui sonne comme un des traités d'après guerre du xx ème siècle! Je dis assez bien pour les personnages parce qu'ils m'ont semblé par moments être caricaturés: le flic qui ne vit que par son boulot/l'homme qui se tue au travail; l'adolescent qui se rebelle/le fils qui cherche l'amour et un sens à sa vie; la mère carriériste/ la femme qui trahit sa race pour les fées...les méchants qui doivent absolument faire un résumé de leur plan machiavélique, et le sauveur du monde qui apparaît tel un Deus Ex-machina et qui en deux mouvements résout tout alors que les pauvres humains souffraient depuis des lustres. je me suis bien attaché quand même à Caleb, à pugnacité, son espoir...et Tiago pour sa spontanéité .

j'ai passé globalement un bon moment avec ce roman qui se lit assez vite et je dis un bravo à l'ingéniosité de l'auteur pour ce beau mélange de genre. C'est aussi un plus , que ce roman se lise bien sans avoir lu les tomes 1-3 !

Lien : http://lalistedemafa.over-bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
cintia
  30 juin 2012
J'ai reçu ce livre lors de ma 1ère participation à Masse critique et je remercie l'équipe Babelio pour leur générosité.
Après avoir découvert le monde de Jack Spark, nous arrivons ici au terme de l'aventure.
Nous nous retrouvons 100 ans après la créationde Concordia, monde pacifiste qui voit cohaiter fés et humains en plus ou moins bonne harmonie.
Lorsque le déséquilibre entre les deux s'accentue, une partie de la jeunesse humaine se révolte et tente de changer la société.
Ceci nous rappelle les évènements qui se déroulent de l'autre côté de la Méditerranée.
Jack Spark n'est pas présent dans ce tome, puisqu'il est devenu le président inaccessible de Concordia.
Nous suivons Caleb, flic désabusé et son fils Tiago, ado rebelle et amoureux.
Les personnages sont attachants et la trame de l'histoire, qui alterne entre l'enquête policière et le descriptif de l'insurrection humaine, est intéressante.
Commenter  J’apprécie          30
Chrissy
  30 avril 2015
J'ai longtemps rêvé et bavé à l'idée d'enfin tenir CE livre entre mes mains. En effet, j'avais décidé d'économiser un peu avant d'acquérir le tome 4 qui clôturait cette fabuleuse saga « le cas Jack Spark ». Qu'elle fût ma surprise, quelques mois plus tard, de constater qu'il n'était plus édité ! J'ai dû remuer ciel et terre pour le trouver, mais rien n'y a fait. Plus aucune librairie ne le vendait ! J'ai donc prit mon mal en patience, j'ai attendu pratiquement un an qu'un miracle survienne.
C'est grâce à ma gentille soeurette qu'enfin, miraculeusement, j'ai pu ouvrir ce dernier opus ! (Fabuleux cadeau de noël, je l'en remercie encore !)
Inutile de préciser que j'étais fébrile, à l'image d'un drogué devant sa came, lorsque j'ai entamé MON livre. Plus rien autour de moi n'avait son importance !
Certes, j'avais une petite appréhension aux vues des nombreux commentaires négatifs que j'avais lus concernant ce quatrième tome. « Un peu fade » ; « Bien moins captivant que les précédents », « décevant ». Les mêmes avis revenaient sans cesse…
Sans grand étonnement, je ne rejoins pas les avis négatifs qui ont peuplés le net. Je fais partie de la petite part qui reste fidèle à la saga et qui jubile rien qu'à lire une nouvelle fois l'écriture de l'auteur. Car, avant toute chose, ce que j'aime par-dessus tout dans cet univers ce sont les mots de l'auteur. Victor Dixen est à mes yeux un vrai virtuose, faisant des miracles avec les mots, me projetant sans mal dans son propre univers. Victor a réussi à se créer un monde merveilleux, avec de nouvelles créatures, un nouveau monde, de nouveaux termes !
Nous sommes donc projetés 100 ans après les péripéties que nous avons suivies avec tant de ferveur pendant trois -épais- tomes. J'aurai pu être dérangée par le fait que nos repères soient complètement « saccagés », puisqu'en effet nous sommes plongés dans un tout autre univers et suivons de nouveaux personnages. Cependant, bien au contraire, j'ai apprécié cette petite nuance qui une fois encore distingue V.D des autres auteurs. Oui, cela aurait pu être un véritable casse gueule, un risque immense, pour l'auteur d'avoir choisi de ne plus relater les vies de nos héros favoris. Me concernant, ça a été une véritable renaissance. Je redécouvrais l'écriture de V.D tout en ayant mes repères concernant les créatures dont on me parlait…
[...]

Lien : https://libreaddiction.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
ElwingElwing   22 août 2012
- Compte sur moi pour t'aimer plus tard, et maintenant, et toujours!
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Victor Dixen (30) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Victor Dixen
Après nous avoir éblouis avec Phobos, Victor Dixen est de retour avec un roman haletant ! ? http://bit.ly/CogitoVD Dans COGITO, explorez avec lui les avancées étourdissantes de l?intelligence artificielle ! Il vous livre ici le genèse de son roman ??
autres livres classés : féesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox